Aspermie : qu’est-ce que l’éjaculation rétrograde ou sans sperme ?

Consultation médecin sexologue

Il existe de nombreux troubles masculins de l’éjaculation, en dehors de l’éjaculation précoce : aspermie, hypospermie, éjaculation rétrograde, retardée ou anéjaculation, anorgasmie, éjaculation douloureuse.

Il est important de définir l’origine de ces troubles ; un traitement peut en être la cause, une opération chirurgicale, le diabète ou encore une maladie neurologique…

Nous nous intéresserons ici à l’aspermie et à l’éjaculation rétrograde, qui ne sont pas exactement le même trouble.

En dehors de l’éjaculation précoce, ces troubles de l’éjaculation sont un motif assez rare de consultation ; cependant, ils peuvent être gênants lorsque deux partenaires veulent un enfant.

Consultez un médecin et commandez votre traitement depuis une pharmacie dès maintenant sur Charles.co

Consultation (téléphone ou messagerie privée) depuis chez vous avec un médecin sexologue français (35€). Délivrance d’une ordonnance et livraison de médicaments à domicile depuis une pharmacie française.

[Vidéo] : Aspermie, anorgasmie, éjaculation rétrograde : causes et solutions

Consultez en ligne avec le docteur Gilbert Bou Jaoudé sur Charles.co

Aspermie : définition et causes

Il s’agit de l’absence de sperme lors de l’éjaculation ; l’homme conserve tout de même son orgasme ainsi que la phase d’expulsion. On parle alors d’un « orgasme à sec ».

Les muscles responsables de l’orgasme et de l’éjaculation se contractent bien.

Les causes médicamenteuses

Devant un trouble de l’éjaculation, il faut toujours rechercher les causes médicamenteuses, en particulier pour l’aspermie.

Les causes d’une anéjaculation (absence d’éjaculation), sont principalement les antidépresseurs (paroxétine, fluoxétine, citalopram, sertraline, escitalopram, fluvoxamine).

Les neuroleptiques peuvent également causer des anéjaculations, le plus souvent accompagnées d’une anorgasmie (impossibilité à atteindre l’orgasme), tout comme certains alpha-bloquants, bien que l’orgasme soit alors conservé.

L’orgasme est présent, mais il s’agit d’une absence d’émission (aspermie).

Il existe donc différentes causes médicamenteuses, qui auront différents effets : aspermie, anéjaculation avec anorgasmie, anéjaculation avec orgasme, mais sans émission de sperme…

Les causes congénitales

La cause la plus répandue est l’absence des canaux déférents (conduisant le sperme depuis les testicules). Ce diagnostic est assez facile.

Il peut exister de rares anomalies des canaux de Muller et des canaux éjaculateurs. Le diagnostic se fait par échographie prostatique ou IRM pelvienne ou prostatique.

Le traitement peut consister en une résection des canaux éjaculateurs, d’un kyste prostatique, permettant d’augmenter le volume de l’éjaculat dans 50% des cas. Pour autant, l’amélioration n’est que transitoire.

Les causes chirurgicales

Une intervention visant à retirer une tumeur rétropéritonéale ou pelvienne peut être la cause d’une aspermie.

On remarque également des séquelles de la chirurgie prostatique, comme la chirurgie de l’adénome prostatique, souvent liée à une aspermie.

Après une prostatectomie totale, il y toujours un fort risque d’aspermie, avec une modification possible de l’orgasme.

Si ces troubles éjaculatoires post-chirurgicaux sont connus, il n’existe cependant pas de moyens de les prévenir.

Le patient peut donc demander de conserver son sperme avant une opération.

Les causes neurologiques

Toutes les maladies neurologiques peuvent s’accompagner de troubles éjaculatoires, particulièrement si un patient est atteint de sclérose en plaques, de diabète ou de la maladie de Parkinson.

Une fois ces troubles présents, ils sont malheureusement le plus souvent définitifs. La prise en charge ne se fait que dans le cadre d’un projet de parentalité.

Les causes endocriniennes

L’appareil génital se développe lors de la puberté. Toute maladie touchant le développement de l’appareil génital risque de perturber son intégrité, et donc l’émission ou l’expulsion de sperme.

Parmi ces maladies, on peut citer : l’impubérisme, un retard primaire de puberté, la castration chimique du cancer de la prostate, l’hypertrophie bénigne de la prostate

Les infections urogénitales

Ces infections ont été la cause fréquente des troubles de l’éjaculation, notamment de l’hypospermie (éjaculation de sperme inférieur à 1,5 ml).

Cependant, les traitements sont maintenant assez efficaces, et ces situations sont maintenant rares.

Ejaculation rétrograde : définition et causes

L’éjaculation rétrograde et l’aspermie ont quasiment le même diagnostic et la même prise en charge.

La différence est que lors de l’éjaculation rétrograde, le sperme, au lieu d’être expulsé normalement, est expulsé dans la vessie. Cela ne représente pas un risque majeur pour autant.

Le blocage de l’urètre et un dysfonctionnement du sphincter sont souvent les causes de l’éjaculation rétrograde.

Les causes chirurgicales

Un curage lombo-aortique dans le cadre d’un cancer de l’endomètre, notamment, et une cure chirurgicale d’un anévrisme de l’aorte abdominale, peuvent être la cause d’une éjaculation rétrograde partielle ou complète.

Le traitement chirurgical de l’adénome prostatique présente également des risques à ce niveau, même s’il semblerait que l’anéjaculation soit le trouble le plus fréquent après cette opération.

L’éjaculation rétrograde peut parfois s’améliorer avec le temps.

Les causes médicamenteuses

Les alpha-bloquants sont souvent évoqués comme cause de l’éjaculation rétrograde ; en réalité, ce serait le traitement des troubles mictionnels liés à une hypertrophie bénigne de la prostate (comme la tamsulosine et la silodosine) qui serait principalement responsables d’anéjaculation et non d’éjaculation rétrograde.

Ce mécanisme reste encore, par ailleurs, assez méconnu. Des études récentes montrent l’effet bénéfique du changement de molécule pour résoudre ce trouble (remplacer la tamsulosine ou la silodosine par l’alfuzosine).

Les causes neurologiques

Les neuropathies peuvent être la cause de l’éjaculation rétrograde ; la prise en charge dépendra de la maladie neurologique.

Ce qu’il faut retenir sur l’aspermie

Ces troubles de l‘éjaculation ou de l’orgasme sont assez peu fréquents  chez l’homme.

Cependant, parce qu’ils peuvent être différents (anorgasmie, éjaculation rétrograde, aspermie, anorgasmie…), il est important qu’un spécialiste sache les différencier par un interrogatoire, afin d’en faciliter la prise en charge.

Notamment, dans le cadre d’un projet de parentalité, il est important de bien identifier le trouble, pour trouver les meilleures solutions.

[Vidéo] : Pourquoi consulter un médecin sexologue ?

Consultez en ligne avec le docteur Gilbert Bou Jaoudé sur Charles.co

Consultez un médecin sexologue en ligne en toute sécurité sur Charles.co

Charles.co est une plateforme de santé dédiée aux hommes. Elle regroupe des spécialistes, médecins sexologues, et pharmaciens français pour construire une solution de qualité, sûre et accessible à tous.

Charles est une société immatriculée 844 332 130 en France au RCS de Paris. Ses données sont collectées et traitées chez un hébergeur agréé et certifié pour les données de santé au sens des dispositions de l’article L. 1111-8 du Code de la santé publique.

La plateforme vous permet de consulter en ligne parmi 15 médecins titulaires d’un DIU en sexologie (voir notre équipe médicale). La consultation en ligne peut se dérouler par messages écrits, téléphone ou visioconférence. Elle regroupe l’ensemble des avantages suivants :

  • Consulter un médecin spécialiste en sexologie (qui traite ce type de troubles quotidiennement)
  • Payer sa consultation 35€ au lieu de 90€ (prix constaté pour des consultations en physique avec un sexologue)
  • Obtenir un RDV en 24h (l’attente moyenne constatée pour obtenir un RDV avec un sexologue en France est de plusieurs mois)
  • Commander votre traitement en ligne et être discrètement livré à domicile par une pharmacie française

[Vidéo] : Comment se déroule une télé-consultation sur Charles.co ?

Consultez en ligne avec le docteur Gilbert Bou Jaoudé sur Charles.co

Consultez un médecin et commandez votre traitement depuis une pharmacie dès maintenant sur Charles.co

Consultation (téléphone ou messagerie privée) depuis chez vous avec un médecin sexologue français (35€). Délivrance d’une ordonnance et livraison de médicaments à domicile depuis une pharmacie française.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *