AccueilBlogSexualitéComment avoir un orgasme ?

Comment avoir un orgasme ?

Comment avoir un orgasme ?

Et si atteindre l'orgasme était plus simple qu'il n'y parait ? L’activité sexuelle constitue un palier non négligeable de la vie de l’être humain. En effet, elle présente de nombreux bienfaits pour l’organisme et contribue au bien-être physique et psychologique de l’homme. Aussi, si l’orgasme est souvent considéré comme l’aboutissement ultime du plaisir sexuel, il a longtemps été un sujet tabou dans les discussions et l’éducation sexuelle : comment avoir un orgasme ?

Cependant, il constitue une grande source de jouissance aussi bien pour l’homme que la femme. Malheureusement, certaines personnes ont du mal à atteindre cette sensation alors que d’autres y arrivent plus facilement. Comment vous y prendre donc pour avoir un orgasme ? Découvrez ici toutes les réponses à vos interrogations.

Qu’est-ce qu’un orgasme ?

Chez l’homme comme chez la femme, l’orgasme constitue une réponse physiologique de l’organisme à une montée excessive de l’excitation sexuelle. Il survient donc au moment où le plaisir est à son maximum après une stimulation des organes sexuels et/ou des zones érogènes du corps (clitoris, vagin, pénis, anus, seins, mamelons, lèvres, fesses, cuisses…).

Si l’orgasme se caractérise par une contraction abondante des muscles, notamment celle des muscles du périnée, chez les deux sexes, il se manifeste différemment chez les deux sexes. Chez l’homme, l’orgasme est souvent associé à l’éjaculation, bien que cela ne soit pas toujours le cas.

Quels sont les différents types d’orgasmes chez la femme ?

Il existe différents types d’orgasmes féminins avec des niveaux d’intensité différents, des plus calmes aux véritables feux d’artifice. On distingue :

Dans l’un ou l’autre de ces cas, on assiste à des contractions vaginales et périnéales, puis à une rétractation du clitoris. D’autres parties du corps comme les pieds, les mains ou l’abdomen peuvent également se contracter.

L’orgasme féminin peut aussi s’accompagner d’une éjaculation. Il s’agit de la libération par l’urètre d’un liquide transparent et inodore produit en petite quantité et en petits jets par les glandes périurétrales de Skene et associé à de l’urine. Dans le cas particulier des femmes fontaines, ce phénomène est plus important et l’éjaculat est produit en quantité abondante et de manière continue.

Comment se manifeste l’orgasme chez l’homme et chez la femme ?

L’orgasme entraîne chez l’homme comme chez la femme une accélération du rythme cardiaque et de la respiration. Sur le plan neurologique, ce phénomène lié à un niveau élevé de jouissance et à un plaisir intense provoque la libération d’hormones de bien-être, l’ocytocine notamment.

Quelles sont les différentes étapes pour atteindre l’orgasme ?

Atteindre l’orgasme constitue l’aboutissement de tout un processus. Comprendre ce dernier pourrait donc vous être utile pour accroître votre jouissance et prendre plus de plaisir. Le cycle de la réponse sexuelle qui aboutit à l’orgasme se compose de quatre différentes étapes.

1- L’excitation

Au commencement du plaisir sexuel se trouve le désir ou l’excitation. À cet effet, la première phase du cycle de réponse correspond à l’étape où le désir naît et grandit. Vous vous sentez excité, la pression monte, la respiration et le rythme cardiaques s’accélèrent, le sang monte à fleur de peau et les corps s’attirent.

Chez l’homme, le pénis se gonfle avec l’afflux du sang et les testicules se contractent. Lorsque l’excitation atteint son paroxysme, une petite goutte de sperme pré-éjaculatoire s’échappe pour lubrifier la zone et vous donner le signal de passer à l’acte sexuel.

Chez la femme, les parois du vagin se tendent. Ce dernier libère aussi un liquide lubrifiant indiquant la montée du désir sexuel. Le clitoris gonfle, durcit et se met en érection en se détachant des lèvres du vagin. Vous pourrez alors avoir l’impression de sentir le pouls de votre cœur battre dans votre clitoris. C’est le moment d’y aller.

Chez certains hommes ou femmes, le désir peut ne pas se manifester tout seul. L’excitation provient alors d’une série de stimulations externes et de sollicitations du partenaire : caresses, mots doux ou coquins, etc.

A lire aussi : quel est le syndrome des couilles bleu ?

2- Le plateau ou l’ascension du plaisir

Les sensations s’emballent, l’excitation monte à son comble. La tension musculaire, le rythme cardiaque et la pression artérielle s’accroissent : le cœur bat à 180 pulsations par minute. Chez l’homme, les testicules se contractent davantage et se rapprochent du corps. Le pénis atteint sa taille maximale sous l’effet des différentes stimulations. Chez la femme, le vagin se dilate et la lubrification atteint son maximum. Les lèvres changent de couleur et prennent une teinte rouge foncé.

3- L’orgasme

Si ce plaisir semble divin et mystérieux, ses manifestations physiologiques peuvent facilement être identifiées. Au cours de l’activité sexuelle ou d’un rapport, l’afflux du sang dans le sexe augmente jusqu’à ce que celui-ci ne puisse plus le supporter. Il se produit alors une explosion du corps pour permettre au sang de circuler à nouveau dans les autres membres.

L’orgasme sexuel correspond à cette convulsion qui permet de soulager la tension musculaire. Chez l’homme, il se caractérise par des contractions rapprochées et rythmées du pénis et des muscles du périnée (environ toutes les 0,8 seconde). Dans la plupart des cas, ce phénomène physiologique s’accompagne de l’éjaculation chez l’homme.

L’orgasme féminin se caractérise par une rétraction du clitoris. Tout comme chez l’homme, il s’accompagne de spasmes rythmiques du vagin et des muscles du périnée. Ces derniers participent principalement à l’accouchement et à la procréation, ces contractions facilitent la montée du sperme vers l’ovule. Dans le cas particulier d’une femme fontaine, l’orgasme s’accompagne le plus souvent d’une éjaculation abondante.

Quoi qu’il en soit, ce phénomène apporte à votre cerveau un excellent mélange d’hormones du plaisir. Vous vous sentez relaxé et détendu.

4- La phase réfractaire ou la petite mort

C’est l’inverse de la phase 2. Au cours de cette période réfractaire, l’ensemble du corps se relâche, la tension musculaire baisse et le nombre de pulsations du cœur diminue. Chez les hommes, le pénis se rétrécit instantanément de moitié et retrouve sa taille normale après une trentaine de minutes. Dans le même temps, les testicules se détendent et l’organisme peut se régénérer pour une nouvelle phase d’excitation.

Chez la femme, le clitoris rétrécit et reste très sensible. Le sexe retrouve sa couleur d’origine et des picotements peuvent être ressentis à cet endroit. Toutes ces différentes étapes sont importantes pour vivre le plaisir ultime et atteindre l’extase. Vous ne devez donc négliger aucune de ces phases pour votre jouissance sexuelle.

Quels sont les conseils pour favoriser le plaisir et facilement atteindre l’orgasme ?

Il n’est pas facile pour tout le monde d’atteindre l’orgasme. Si certaines personnes parviennent à atteindre le septième ciel dès leur première expérience, d’autres, notamment les femmes, ont parfois du mal à y arriver. Malheureusement, aucune éducation sexuelle n’est offerte pour vous accompagner dans ce processus.

Si vous souhaitez ressentir le plaisir suprême d’une vie sexuelle épanouie et atteindre plus facilement l’orgasme, quelques conseils devraient vous aider.

Se libérer

Si vous voulez jouir des plaisirs d’un orgasme sexuel, vous devez commencer par lâcher-prise. Vous devez vous détendre, libérer votre esprit des idées reçues et vous laisser emporter par la satisfaction sexuelle de l’instant. Évitez surtout de stresser ou de vous crisper. Respirez profondément et prenez un bon bain chaud si cela peut vous aider à vous détendre. 

Vous pouvez également opter pour un exercice sensuel. Si vous avez choisi de vous masturber, vous pouvez vous caresser délicatement pour vous mettre dans le bain et faire le vide. Avant un rapport sexuel avec votre partenaire, vous pouvez lui demander de vous masser et de vous caresser. Il/elle se fera alors le plaisir d’explorer votre corps et de masser votre sexe avant de passer à l’acte sexuel.

A lire aussi : comment masser le sexe d'une femme ?

Il est également important de ne pas vous mettre des barrières psychologiques. Une fois encore, concentrez-vous sur les sensations de plaisirs que peut vous procurer cet instant.

Apprendre à connaître son organisme

Il est important de connaître son organisme et de savoir comment il réagit aux différentes stimulations. Vous devez pouvoir identifier les pratiques qui vous amènent à jouer et à grimper jusqu’au septième ciel. Il vous sera ensuite plus facile d’orienter votre partenaire et de le guider dans les préliminaires et dans la réalisation de vos fantasmes.

À cet effet, la masturbation constitue la meilleure solution qui s’offre à vous. Accordez-vous le plaisir d’explorer toutes les zones érogènes de votre corps et prenez votre temps pour découvrir les parties les plus sensibles de votre organisme. N’hésitez donc pas à vous doigter, à vous caresser ou à recourir aux sex-toys pour une expérience inédite.

Le principal avantage de se masturber, c’est que vous pouvez essayer de nouvelles choses sans ressentir la pression d’un partenaire.

Entraîner les muscles du périnée

Également appelé plancher pelvien, le périnée constitue un ensemble de muscles qui s’étend du pubis au coccyx. Il joue un rôle important dans la vie sexuelle chez l’homme comme chez la femme et participe au plaisir ressenti pendant l’orgasme.Renforcer les muscles du périnée vous permettra donc d’intensifier et de prolonger vos orgasmes. Pour y parvenir, vous pouvez utiliser les sextoys ou vous servir d’accessoires de rééducation périnéale. À défaut, vous pouvez tout simplement consulter votre gynécologue pour prendre des conseils. Après évaluation du relâchement des muscles de votre périnée, celui-ci pourra vous proposer des exercices adéquats.

Explorer de nouveaux horizons

Varier vos plaisirs sexuels constitue une excellente solution pour vous donner du plaisir et accroître votre sensation de bien-être. En effet, créer de la monotonie dans vos jeux sexuels peut paraître ennuyant sur le long terme et nuire à votre jouissance sexuelle.

Essayer de nouvelles positions sexuelles

Vous devriez essayer de nouvelles choses. Par exemple, vous pouvez changer de positions pour stimuler le plaisir et faire jouir votre partenaire. N’ayez pas peur d'innover sexuellement, d’explorer de nouveaux horizons et d’essayer de nouvelles dimensions de l’acte sexuel. Si vous êtes en manque d’inspiration, les positions sexuelles du Kamasutra peuvent vous aider. 

En particulier, la position de l’Andromaque et le missionnaire sont connus pour favoriser la stimulation du fameux point G, le point le plus sensible du vagin.

Utiliser les sex-toys

N’hésitez pas à toucher d’autres parties du corps de votre partenaire. Seul comme en couple, l’introduction d’un sex-toy dans le jeu sexuel vous permettra de le pimenter et d’intensifier le niveau de l’orgasme sexuel chez l’homme comme chez la femme. Donnez-vous le courage de stimuler les mamelons, de passer un vibromasseur sur votre pubis ou sur les grandes lèvres et vous atteindrez le septième ciel sans vous en rendre compte. Vous pouvez également essayer un stimulateur de clitoris pour découvrir une nouvelle forme de plaisir.

Les solutions sont nombreuses et diversifiées. Parfois, il sera plutôt intéressant de pratiquer du sexe oral et d’essayer d’atteindre l’orgasme sans pénétration vaginale. Dans ce cas, faire un cunni, pratiquer la fellation et utiliser les sex-toys pour stimuler les zones érogènes et les parties génitales sauront apporter du plaisir à votre partenaire. 

Enfin, n’oubliez surtout pas de bien communiquer avec votre partenaire pendant l'amour et de lui faire part de vos envies et de vos besoins puisqu’il ne pourra pas lire vos pensées.

Youtube Video
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto