AccueilBlogÉrectionCancer de la prostate : symptômes, traitements et guérison

Cancer de la prostate : symptômes, traitements et guérison

Cancer de la prostate : symptômes, traitements et guérison

Le cancer de la prostate, ou adénocarcinome prostatique, est une maladie qui, prise en charge précocement, se soigne plutôt bien. Toutefois, étant généralement asymptomatique au début, il n’est pas facile de diagnostiquer la maladie aux prémices de son développement. Lorsque la douleur à la prostate se fait ressentir, c’est que la maladie est déjà bien installée. Alors comment la reconnaître ? Quels sont ses traitements ? Peut-on en guérir ? On vous dit tout.

Qu’est-ce que le cancer de la prostate ?

cancer de la prostate definition

Le cancer de la prostate est une tumeur maligne qui se développe dans la prostate, qui appartient à l'appareil génital masculin comme le pénis ou les testicules. Dans 95 % des cas, il s’agit d’un adénocarcinome prostatique.

Il s’agit du cancer le plus fréquent chez l’homme, et dans toute la population. Le cancer de la prostate est assez rare avant 50 ans, puis son incidence augmente avec l’âge. L’âge moyen au moment du diagnostic se situe autour de 65-70 ans.

Étant souvent asymptomatique au début, le cancer de la prostate peut être découvert de manière fortuite, lors d’un bilan de santé complet. Ce sont généralement une anomalie au toucher rectal ou une mesure du taux de PSA de la prostate qui mettent le médecin sur la piste d’un cancer.

Pour confirmer le diagnostic, il faut réaliser une échographie transrectale ou une biopsie prostatique. En effet, un gonflement de la prostate peut n’être qu’une hypertrophie prostatique, tandis qu’un taux de PSA élevé peut résulter d’un massage prostatique récent.

Le cancer de la prostate suit une évolution lente, sur plusieurs années, ce qui permet bien souvent de le soigner correctement.

Quelle est l'espérance de vie d’un patient atteint d’un cancer de la prostate ?

esperance-de-vie-cancer-de-la-prostate

En France, le taux de survie 5 ans après un diagnostic de cancer de la prostate est de 80 % en moyenne. Toutefois, l’espérance de vie d’un patient dépend de différents facteurs, dont le stade d’évolution de la maladie.

Plus le cancer est étendu, plus l’espérance de vie est moindre. Ainsi, les médecins considèrent trois stades d’évolution :

Stade localisé (stade 1 et 2)La maladie ne touche que la prostate.
Stade localement avancé (stade 3 et 4)La maladie a gagné les ganglions lymphatiques.
Stade métastatiqueLa maladie touche d’autres organes (foie, poumons...).
Stades d’évolution du cancer de la prostate.

Au stade localement avancé, le taux de survie à 5 ans est de 95 %. Au stade métastatique, il tombe à 50 %. Toutefois, gardez bien en tête que ces chiffres ne sont que des statistiques. Ils ne sont pas forcément le reflet de votre réalité, car beaucoup de facteurs sont à prendre en compte dans l’évaluation de l’espérance de vie d’un patient. N’hésitez pas à en discuter avec un médecin.

Enfin, rappelons que le cancer de la prostate suit une évolution lente et qu’il se guérit plutôt bien, surtout en cas de prise en charge précoce.

Consulter immédiatement un médecin sexologue en ligne

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) avec un médecin sexologue.

Délivrance de fiches conseils et d’une ordonnance  si nécessaire.

Comment se caractérise le stade 4 du cancer de la prostate ?

cancer-de-la-prostate-stade-4

Au début de son développement, le cancer de la prostate n’occasionne aucun symptôme. Toutefois, lorsque le cancer atteint un stade avancé (stade 3 et 4), la tumeur grossit et commence à comprimer l’urètre. Le patient constate alors des troubles urinaires. Cela peut être des difficultés à uriner, une nécessité de pousser, des envies fréquentes ou encore des douleurs mictionnelles dues à une inflammation de l’urètre.

Si vous présentez ces symptômes, cela ne veut pas forcément dire que vous souffrez d’un cancer de la prostate de stade avancé. En effet, une simple hypertrophie bénigne de la prostate provoque des symptômes similaires. Il convient donc de poser un diagnostic avec un médecin qualifié, en détaillant bien tous les symptômes du cancer de la prostate.

Ensuite, précisons que, dans le cas d’un cancer de la prostate de stade avancé, les symptômes urinaires peuvent s’accompagner de sang dans les urines ou dans le sperme (hémospermie ou sperme marron), d’une douleur à l’éjaculation ou de douleurs dans le bassin et les hanches.

Comment se passe la guérison d’un cancer de la prostate ?

Youtube Video

Le traitement est choisi en fonction de votre état de santé générale, et du stade de d’évolution de la maladie ainsi que de son agressivité.

Parfois, le médecin recommande une prostatectomie, c’est-à-dire une ablation totale de la prostate. S’il permet d’éliminer la tumeur et les cellules cancéreuses, ce traitement radical n’est pas sans risque. Des problèmes d’érection ou une impuissance peuvent apparaître après une opération de la prostate, car l’intervention chirurgicale se fait au plus près des nerfs érecteurs. En cela, il n’est pas exclu que le chirurgien doive endommager ou détruire lesdits nerfs. De plus, il y a bien souvent une incontinence urinaire dans les semaines qui suivent l’opération.

Dans certains cas, la radiothérapie est conseillée. Là aussi, il existe un risque de troubles de l’érection. En cas de curiethérapie (radiothérapie par voie interne), il faut ajouter un risque d’infections urinaires.

Ces traitements ont aussi un impact sur la fertilité de l’homme. En cela, il peut être intéressant de mettre en place des mesures de conservation de la fertilité chez les hommes souhaitant être père dans le futur.

Ensuite, les médecins peuvent aussi suggérer une hormonothérapie ou un traitement par ultrasons qui permet de nécroser la tumeur sans effets secondaires. Toutefois, ce dernier traitement n’est efficace que pour les cancers localisés et peu agressifs.

Quel que soit le traitement choisi conjointement avec votre médecin, un suivi médical rapproché est nécessaire pour éviter une récidive.

Vous en savez désormais davantage sur le cancer de la prostate. Vous avez des questions ? N’hésitez pas à consulter un médecin sexologue en ligne sur Charles.

Consulter immédiatement un médecin sexologue en ligne

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) avec un médecin sexologue.

Délivrance de fiches conseils et d’une ordonnance  si nécessaire.

Consultez d’autres articles par catégories :

Qui veut être mon associé
icone croix
Découvrez nous sur 
M6
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto