AccueilBlogSexualitéQu’est-ce que l’injaculation ou l’orgasme à sec ?

Qu’est-ce que l’injaculation ou l’orgasme à sec ?

Qu’est-ce que l’injaculation ou l’orgasme à sec ?

L’injaculation est une technique visant à obtenir un orgasme sans éjaculation (“orgasme à sec”) et sans période réfractaire ; cela permettrait donc de maintenir son érection plus longtemps

Cette technique orgasmique est particulièrement mise en avant dans les traditions orientales, afin d’augmenter la durée des rapports sexuels. Mais cela serait aussi un bon moyen de booster l’énergie vitale et amplifier le bien-être. 

On fait le point sur cette pratique sexuelle encore mystérieuse. 


Apprenez à durer plus longtemps au lit avec l'aide d'un médecin sexologue

Télé-consultation depuis chez vous avec un médecin sexologue (35€).

Recevez un programme d'exercices et une ordonnance si nécessaire.


L’injaculation ou l’orgasme à sec : l’absence d’éjaculation

Généralement, l’absence d’éjaculation lors de l’orgasme est mal vécue, comme si l’érection était absente. Plusieurs causes médicales peuvent être à l’origine de ce trouble, notamment chirurgicales ou médicamenteuses. 

Parfois, on parle d’éjaculation rétrograde : l’orgasme est conservé, mais le sperme, au lieu d’être expulsé correctement, est envoyé vers la vessie. Malgré son caractère inquiétant, l’éjaculation rétrograde ne présente aucun danger pour la santé. 

Une consultation médicale est toutefois recommandée, notamment lorsque cette absence d’éjaculation est non désirée et mal vécue. 

Thérapie intensive de maîtrise de l'éjaculation. Maîtriser l'éjaculation précoce pour durer plus longtemps au lit. Methode conçue avec des sexologues

Mais la particularité de l’injaculation est de conserver l’orgasme tout en bloquant l’éjaculation de façon volontaire. La période réfractaire (période de repos après l’éjaculation) est donc supprimée, permettant ainsi de maintenir l’érection et faire durer le rapport. 

Correctement pratiquée, l’injaculation permettrait à l’homme d’avoir des orgasmes multiples (multi-orgasmie), tout en gardant des taux de testostérone élevée, ce qui favoriserait l’”énergie vitale”. Les orgasmes seraient du même coup intensifiés.

Comment injaculer ?

D’un point de vue fonctionnel, l’injaculation consiste à empêcher la contraction des muscles du périnée intervenant lors de la seconde phase de l’éjaculation. Le sperme est donc transporté dans la portion intermédiaire de son cheminement, avant de rester bloqué au niveau de l’ampoule du canal déférent. 

Dans la réalité, il est tout à fait possible de rééduquer le corps humain, et donc, de modifier ses habitudes sexuelles. On peut donc apprendre à mieux contrôler son éjaculation et même aller plus loin, bloquer l’éjaculation malgré l’orgasme

Cela nécessite pour autant de l’entraînement. 

Contrôler son excitation sexuelle

Un bon moyen de s’entraîner est la masturbation, afin d’apprendre à gérer la tension sexuelle et la sentir la venue de l’éjaculation. Le principe de base est d’identifier la zone rouge, la période de “non-retour”, où l’éjaculation est déclenchée et irréversible.

Contrôler sa respiration ventrale 

La respiration ventrale consiste au moment de la montée à respirer par la bouche, et non par le nez. L’inspiration se caractérise par le gonflement du ventre, et l’expiration, par son dégonflement. Il faut répéter cet exercice autant de fois que nécessaire. 

Quel est l’intérêt ?

En fait, faire des exercices de respiration ventrale permet de rester focalisé sur ses sensations et de ralentir le rythme cardiaque. Or, nous savons que le rythme cardiaque a une incidence sur l’éjaculation : apprendre à le maîtriser peut aussi permettre de mieux contrôler son éjaculation. 

Renforcer les muscles du périnée 

Ces muscles entourent toute la zone génitale et sont facilement identifiables : ce sont les muscles qui permettent de retenir l’urine ou de l’expulser. Il est possible d’effectuer un test lors de la miction, en bloquant le jet d’urine : cette action est rendue possible grâce aux muscles du périnée (muscles pubo-coccygiens). 

Or, ces mêmes muscles sont aussi impliqués dans l’éjaculation ! En contractant ces muscles, on peut donc contrôler l’émission de sperme. 

Découvrir le programme TIME

Quelles sont les bénéfices de l’injaculation ?

L’éjaculation signe très souvent la fin du rapport sexuel, avec chez l’homme la période réfractaire, contraignant à une pause plus ou moins longue. Donc ne pas éjaculer peut avoir plusieurs effets positifs. 

Augmenter la durée des rapports sexuels 

Avec l’absence d’éjaculation, le rapport sexuel peut donc durer plus longtemps, accentuant ainsi les sensations de plaisir. En effet, pour les personnes qui éjaculent vite, le laps de temps est parfois insuffisant pour réellement prendre du plaisir. Le plaisir est vif, mais bref. 

Avec le contrôle de l’orgasme, le plaisir peut donc s’étendre, se propager et se déployer plus longtemps dans le corps.

Booster l’énergie vitale 

Après l’éjaculation, les taux de testostérone baissent, ce qui est caractérisé par un état de”vide”. Dans les cultures orientales et notamment tantriques, le sperme représente l’énergie vitale. Selon la philosophie tantrique donc, le sperme ne doit pas être gaspillé car il représente l’énergie vitale. 

Ne pas éjaculer trop fréquemment permettrait donc de garder en soi toute sa vitalité. D’ailleurs, on retrouve parfois les mêmes recommandations dans certains sports, en boxe par exemple, où la combativité est importante.

Un sentiment de bien-être et d’unité 

Pour les adeptes du tantrisme, ce type d’orgasme sans éjaculation augmente la fusion entre les partenaires, et possède même des propriétés méditatives vous permettant de vous rapprocher de l’univers.

En tous cas, un sentiment profond de bien-être et d’unité est généralement décrit chez les personnes pratiquant l’injaculation. 

Quels sont les dangers liés à l’injaculation ?

L’injaculation ne doit pas remplacer la spontanéité d’un rapport. En effet, certains hommes cherchent absolument la “performance” au détriment de leur partenaire. Or, dans les faits, certaines femmes se plaignent des rapports qui durent trop longtemps, notamment autour de la pénétration. 

Donc être trop dans le contrôle n’est pas forcément une bonne chose en sexualité : il faut aussi pouvoir lâcher prise, être dans le partage, tenir compte de sa/son partenaire. Mais surtout, l’injaculation ne rime pas forcément avec plaisir. 

En effet, lors de l’éjaculation, un certain nombre d’endorphines (hormones du plaisir) sont libérées. En se privant d’éjaculation, et en se concentrant sur la performance, la production d’hormones et les implications sur le cerveau peuvent s’inverser. 

Enfin, il est conseillé de ne pas user trop souvent de l’injaculation. D’un point de vue physiologique, une diminution des congestions locales est observée juste après l’éjaculation. 

Or, en utilisant de manière systématique la technique de l’injaculation, il existe un risque de congestion du bas du ventre sur le long terme, pouvant conduire à la suppression de la fonction éjaculatrice.

Pour conclure, rappelons que cette pratique, dans les cultures tantriques, s’accompagne d’un enseignement spirituel complet. Lorsque l’injaculation est isolée de cet enseignement, et recherchée à des fins de performances chroniques, les risques pour la santé sont bien présents. 

Ce qu’il faut retenir sur l’injaculation

L’injaculation dans les pratiques taoïstes ou tantriques est une technique dont il faut user avec parcimonie. Il s’agit d’une voie d’accès singulière au plaisir : ce n’est absolument pas la seule, ni même la voie privilégiée !

Donc, comme pour beaucoup de choses, l’excès est rarement bon.

L’injaculation demande donc de l’enseignement, de la patiente, et doit être réalisée par alternance et non à chaque rapport. Dans le cas inverse, les risques pour la santé sont bien réels. 

Consultez un médecin sexologue sur Charles.co pour éjaculer moins vite

Charles.co est une plateforme de santé dédiée aux hommes. Elle regroupe des spécialistes, médecins sexologues, et pharmaciens français pour construire une solution de qualité, sûre et accessible à tous.

Charles est une société immatriculée 844 332 130 en France au RCS de Paris. Ses données sont collectées et traitées chez un hébergeur agréé et certifié pour les données de santé au sens des dispositions de l’article L. 1111-8 du Code de la santé publique.

La plateforme vous permet de consulter en ligne parmi 15 médecins titulaires d'un DIU en sexologie (voir notre équipe médicale). La consultation en ligne peut se dérouler par messages écrits, téléphone ou visioconférence. Elle regroupe l'ensemble des avantages suivants :

  • Consulter un médecin spécialiste en sexologie (qui traite ce type de troubles quotidiennement)
  • Payer sa consultation 35€ au lieu de 90€ (prix constaté pour des consultations en physique avec un sexologue)
  • Obtenir un RDV en 24h (l'attente moyenne constatée pour obtenir un RDV avec un sexologue en France est de plusieurs mois)
  • Commander votre traitement en ligne et être discrètement livré à domicile par une pharmacie française
  • Eviter la gêne dans la salle d'attente ou dans la pharmacie

Apprenez à durer plus longtemps au lit avec l'aide d'un médecin sexologue

Télé-consultation depuis chez vous avec un médecin sexologue (35€).

Recevez un programme d'exercices et une ordonnance si nécessaire.


Ces articles pourraient également vous intéresser :