AccueilBlogEjaculation précoceQu’est-ce que l’éjaculation rétrograde ? Symptômes, diagnostic, causes et traitements

Qu’est-ce que l’éjaculation rétrograde ? Symptômes, diagnostic, causes et traitements

Qu’est-ce que l’éjaculation rétrograde ? Symptômes, diagnostic, causes et traitements

Bien que l’éjaculation prématurée soit un motif fréquent de consultation, les troubles de l’éjaculation et de l’orgasme sont plutôt rares. Du moins, la consultation pour ce genre de troubles est moins spontanée.

Ils prennent par contre toute leur ampleur dans un projet de parentalité.

Petite description d’un trouble assez peu connu : l’éjaculation rétrograde, qui au lieu d’expulser le sperme normalement hors du corps, l’expulse dans la vessie.

En cas de troubles de l’éjaculation ou de l’orgasme, consultez un médecin sexologue en ligne.


Consulter immédiatement un médecin sexologue en ligne

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) avec un médecin sexologue (35€).

Délivrance de fiches conseils et d’une ordonnance  si nécessaire.


L'éjaculation rétrograde : un trouble sexuel méconnu

Si les études ont particulièrement avancées sur les troubles de l’érection au cours de ces 20 dernières années, les troubles de l’éjaculation restent plus mystérieux.

En dehors de l’éjaculation précoce, il est fréquent que les troubles de l’éjaculation et les troubles de l’orgasme soient mis dans le même panier.

Quelques études estiment que l’éjaculation retardée concernerait 4 à 10% des hommes en fonction de leur âge.

Même si l’éjaculation précoce concerne plus d’hommes (entre 14 et 30%), les troubles de l’éjaculation ou de l’orgasme peuvent nuire au bien-être personnel des hommes.

S’agissant de l’éjaculation rétrograde, elle peut être gênante et une source d’anxiété, et surtout problématique dans le cadre d’un projet de parentalité.

Qu’est-ce que l’éjaculation rétrograde ?

L’éjaculation rétrograde ressemble à l’aspermie : ils ont quasiment le même diagnostic et la même prise en charge.

La différence est que l’aspermie se caractérise par l’absence d’émission de sperme lors de l’éjaculation. Mais l’homme peut quand même conserver un orgasme : on parle alors d’« orgasme à sec ».

Que devient le sperme lors d'une éjaculation rétrograde ?

Contrairement à l’aspermie, l’éjaculation rétrograde présente une émission de sperme, sans qu’il soit expulsé hors du corps. Il est en réalité expulsé dans la vessie, sans que cela représente un risque majeur pour autant.

Et l’éjaculation rétrograde peut tout aussi conserver son orgasme.

Parmi les causes physiques possibles de l’éjaculation rétrograde, on retrouve souvent un blocage de l’urètre et/ou un dysfonctionnement du sphincter.

Quelles sont les causes de l'éjaculation rétrograde ?

Quelles sont les causes possibles de l’éjaculation rétrograde ? On retrouve :

  1. Des suites d’une intervention chirurgicale
  2. Des effets de certains traitements
  3. Et des causes neurologiques

Pourquoi une opération de la prostate peut-elle induire une éjaculation rétrograde ?

Parmi les interventions à risques pouvant causer une éjaculation rétrograde partielle ou complète, nous pouvons citer :

  • Les interventions rétropéritonéales : un curage lombo-aortique, une cure chirurgicale d’un anévrisme de l’aorte abdominale. Ces interventions peuvent provoquer des lésions souvent définitives des fibres sympathiques (qui contrôlent le tonus des muscles lisses du col vésical).
  • Le traitement chirurgical de l’adénome prostatique. Le trouble le plus fréquent postopératoire est cependant l’anéjaculation.

Suite à ces troubles, les médecins ont décrit des techniques, particulièrement pour le curage lombo-aortique, afin de diminuer les effets secondaires.

Enfin, précisons que l’éjaculation rétrograde peut s’améliorer avec le temps, des suites de ces opérations. Il faut parfois un délai de récupération compris entre 12 et 18 mois.

Avant toute opération chirurgicale à risque, l’autoconservation du sperme doit systématiquement être proposée.

Les causes médicamenteuses

On évoque souvent les alphabloquants comme cause possible de l’éjaculation rétrograde.

Pourtant, seuls la tamsulosine et la silodosine, indiqués pour le traitement des troubles urinaires de l’hypertrophie bénigne de la prostate, sont principalement responsables d’anéjaculation – et non d’éjaculation rétrograde.

Nous ne connaissons pas encore bien les particularités de cette dysfonction. Il suffit parfois de changer de molécule pour que les troubles de l’éjaculation cessent.

Les causes neurologiques

Toutes les neuropathies (scléroses en plaques, séquelles de traumatisme médullaire, diabète) peuvent causer une éjaculation rétrograde.

La question de la prise en charge se fait généralement dans le contexte d’un projet de parentalité. La première technique la plus simple consiste à se masturber debout, la vessie pleine. Cela peut favoriser une éjaculation partielle.

Si cette méthode échoue, on peut recueillir des urines alcalinisées après la masturbation. Ensuite, elles seront optimisées en laboratoire, afin de permettre la réalisation d’une insémination intra-utérine (parfois même une autoconservation du sperme).

Malgré la complexité de ces approches (qui sont aussi contraignantes et répétitives), les résultats sont le plus souvent positifs à l’arrivée.

Comment soigner l'éjaculation rétrograde ?

Un traitement est envisageable lorsqu'un homme a un désir de parentalité et que la question de la fertilité se pose.

On estime qu'environ un tiers des hommes qui ont une éjaculation rétrograde constatent une amélioration après un traitement, le plus souvent à base d'imipramine ou de pseudoéphédrine, qui viennent fermer le col vésical.

Toutefois, il est important pour ces hommes d'être suivi médicalement afin de remarquer un changement, une hausse, de la tension artérielle ou de la fréquence cardiaque.

Ces médicaments sont réservés aux hommes qui souhaitent un projet de parentalité ; s'ils ne fonctionnent pas malgré tout, il est possible de recueillir le sperme en vue d'une insémination artificielle.

Quand consulter pour un trouble de l’éjaculation ?

Anorgasmie, anéjaculation, éjaculation rétrograde, aspermie… Même ces troubles sexuels moins fréquents méritent de s’y attarder.

Certains se soignent et on réévaluera les traitements.

Dans tous les cas, ces troubles ont souvent une origine médicamenteuse ou font suite à des interventions chirurgicales (ou des maladies) : il est donc conseillé d’en parler à un médecin sexologue en ligne.

Consultez immédiatement un médecin sexologue sur Charles.co

Charles.co est une plateforme de santé dédiée aux hommes. Elle regroupe des spécialistes, médecins sexologues, et pharmaciens français pour construire une solution de qualité, sûre et accessible à tous.

Charles est une société immatriculée 844 332 130 en France au RCS de Paris. Ses données sont collectées et traitées chez un hébergeur agréé et certifié pour les données de santé au sens des dispositions de l’article L. 1111-8 du Code de la santé publique.

La plateforme vous permet de consulter en ligne parmi 15 médecins titulaires d'un DIU en sexologie (voir notre équipe médicale). La consultation en ligne peut se dérouler par messages écrits, téléphone ou visioconférence. Elle regroupe l'ensemble des avantages suivants :

  • Consulter un médecin spécialiste en sexologie (qui traite ce type de troubles quotidiennement)
  • Payer sa consultation 35€ au lieu de 90€ (prix constaté pour des consultations en physique avec un sexologue)
  • Obtenir un RDV en 24h (l'attente moyenne constatée pour obtenir un RDV avec un sexologue en France est de plusieurs mois)
  • Commander votre traitement en ligne et être discrètement livré à domicile par une pharmacie française

Consulter immédiatement un médecin sexologue en ligne

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) avec un médecin sexologue (35€).

Délivrance de fiches conseils et d’une ordonnance  si nécessaire.


Sources

  • J.-M. Rigot, F. Marcelli, F. Giuliano, "Troubles de l'éjaculation à l'exception de l'éjaculation prématurée, troubles de l'orgasme", Prog Urol, 2013, 23, 9, 657-663.
Ces articles pourraient également vous intéresser :
Hypersensibilité du gland : comment soigner son éjaculation précoce ?
Hypersensibilité du gland : comment soigner son éjaculation précoce ?

Même si nous ne connaissons pas les causes exactes de l’éjaculation précoce (elles varient d’un individu à l’autre), il est possible d’agir sur son excitation, ses sensations, et donc sur l’éjaculation.

Comment retarder l’éjaculation ?
Comment retarder l’éjaculation ?

Que l’on souffre d’éjaculation précoce ou non, l’envie de retarder l’éjaculation est l’un des paramètres de la sexualité masculine.

Comment tenir plus longtemps au lit et vaincre l’éjaculation rapide ?
Comment tenir plus longtemps au lit et vaincre l’éjaculation rapide ?

Tous les conseils et produits contre l’éjaculation précoce. Durez plus longtemps. Traitement prescrit par un médecin, livré par une pharmacie.

Éjaculateur précoce : définition, symptômes, causes et traitements
Éjaculateur précoce : définition, symptômes, causes et traitements

Tous les conseils et produits contre l’éjaculation précoce. Durez plus longtemps. Traitement prescrit par un médecin, livré par une pharmacie.

Comment vaincre l’éjaculation rapide ?
Comment vaincre l’éjaculation rapide ?

L’éjaculation précoce est l’un des troubles sexuels masculins les plus courants : il affecte jusqu’à 39% de la population masculine à un moment ou un autre de la vie.