Hypersensibilité du gland : comment soigner son éjaculation précoce ?

hypersensibilité gland

Même si nous ne connaissons pas les causes exactes de l’éjaculation précoce (elles varient d’un individu à l’autre), il est possible d’agir sur son excitation, ses sensations, et donc sur l’éjaculation.

Et une hypersensibilité du gland est l’une des causes possibles, parmi d’autres, de l’éjaculation précoce.

Depuis l’arrivée des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS) et les divers traitements topiques, l’éjaculation précoce fait partie des troubles sexuels qui aujourd’hui se soignent bien.

Consultez un médecin pour davantage d’information et une solution adaptée.

Soignez votre éjaculation précoce avec l'aide d'un médecin sexologue sur Charles.co

Consultation (téléphone ou messagerie privée) depuis chez vous avec un médecin sexologue français (35€). Délivrance d'un programme d'exercices complets ainsi que d’une ordonnance pour des traitements si nécessaire.

[amp-cta id=”6818″]

Hypersensibilité du gland et éjaculation précoce : approche sexocorporelle ou médicamenteuse ?

L’éjaculation précoce toucherait entre 20 et 30% des hommes. Et 60% des hommes souhaiteraient éjaculer plus tard. Il s’agit aussi du premier trouble sexuel chez l’homme de moins de 30 ans.

Ses causes sont multiples et variées : psychologiques, comportementales, neurobiologiques et génétique.

Si les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (ISRS) ont révolutionné le traitement de l’éjaculation précoce, il n’en reste pas moins que les approches sexocorporelles sont plus que jamais d’actualité.

Vous trouverez d’ailleurs la seule thérapie intensive à ce jour (alliant exercices mentaux et physiques) destinée aux hommes souffrant d’éjaculation rapide : le programme TIME.

Si ce programme doit permettre aux hommes de reprendre le contrôle de leur éjaculation, il n’en reste pas moins que les traitements sont aussi efficaces.

La question qui se pose est de savoir ce qui sera le mieux au long terme pour soigner l’éjaculation précoce ; les différentes approches doivent donc travailler ensemble, et non s’opposer inutilement.

[Vidéo] : Les causes de l’éjaculation précoce

Hypersensibilité du gland : les approches médicamenteuses

L’hypersensibilité du gland – qui est donc l’une des causes physiques possibles de l’éjaculation précoce – peut se soigner de plusieurs façons. La première méthode est la plus répandue : les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS).

C’était à l’origine le traitement contre la dépression, mais on s’est rendu compte qu’il retardait aussi l’éjaculation. Parmi ces antidépresseurs, on retrouve : la paroxétine, la clomipramine, la sertraline ou encore la fluoxétine.

Si les effets se font sentir après une semaine, ils peuvent cependant diminuer au bout de 6 à 12 mois. On recommande généralement la prise d’une dose journalière, ou à la demande 4 heures avant un rapport sexuel.

Toutefois, les éjaculateurs précoces de longue date estiment la prise quotidienne plus efficace, car elle laisse plus de place à la spontanéité du rapport sexuel.

Depuis, un nouvel ISRS a vu le jour : la dapoxétine (Priligy). Son délai d’action est particulièrement court et à l’avantage de ne pas avoir les effets antidépresseurs.

Les traitements topiques

C’est une autre alternative médicamenteuse au traitement de l’éjaculation précoce : l’utilisation de gels, de crèmes anesthésiantes ou de sprays, comme le fortacin.

Le principe actif de ce médicament est la lidocaïne, un anesthétique local, qui s’applique sur le pénis et le gland. Il se présente sous la forme de spray, de crème ou par injection. Son effet est de diminuer la sensibilité du gland (ou du pénis).

Ces traitements ont l’avantage de diminuer les sensations, sans pour autant diminuer le plaisir, l’excitation, ou la qualité de l’érection. Un spray à la lidocaïne s’applique par exemple 20 à 30 min avant un rapport sexuel, sur le corps du pénis et le gland.

Qu’il s’agisse d’un traitement ISRS ou topique, une consultation médicale est indispensable pour évaluer les doses à prendre.

L’approche sexocorporelle

Depuis quelques années, il existe des thérapies sexuelles, impliquant le corps. On parle souvent d’ « approche sexocorporelle ». Mais il a fallu attendre le Programme TIME pour voir les choses réellement évoluer, et une thérapie complète, avec des exercices mentaux et physiques.

L’approche des thérapies sexocorporelles consiste à identifier les dysfonctions sexuelles ; par exemple, l’anxiété de la performance chez l’homme.

Ensuite, elle se base sur des lois physiques reconnues, l’utilisation de l’espace, l’anatomie musculaire et le rythme, propres à toutes pratiques sportives comme les arts martiaux ou la danse.

Ces exercices et cette approche auront pour but de permettre à un patient de mieux gérer son excitation sexuelle sur un plan physiologique, en ne séparant pas pour autant plaisir et jouissance.

Il faudra donc analyser les réactions physiologiques de l’excitation sexuelle et les facteurs psychologiques et émotionnels.

Une approche comme TIME permettra donc à un homme de contrôler son excitation, de la canaliser, tout en lâchant prise pour atteindre l’orgasme.

Ces 20 dernières années ont particulièrement démontrées l’efficacité de ce genre de thérapie, tout en étant relativement courte (90 jours) et durable.

Que faut-il retenir ?

Nous avons exposé de manière simple les différents traitements de l’éjaculation rapide, en cas d’hypersensibilité du gland.

Rapprochez-vous d’un professionnel de la santé pour évaluer vos symptômes et choisir au mieux votre traitement.

Qu’il s’agisse d’exercices à pratiquer (dans le cadre d’une thérapie comportementale et cognitive) ou d’un traitement médicamenteux, un médecin sera le plus à même de vous aider à trouver la meilleure solution.

Sources

  • Marc Wisard, Nicole Audette, « Ejaculation précoce : traitement médicamenteux ou approche sexologique ? », Rev Med Suisse 2008; volume 4. 780-784.

[Vidéo] : Comment consulter sur Charles.co ?

Consultez en ligne avec un médecin sexologue sur Charles.co

Consultez immédiatement un médecin sexologue sur Charles.co

Charles.co est une plateforme de santé dédiée aux hommes. Elle regroupe des spécialistes, médecins sexologues, et pharmaciens français pour construire une solution de qualité, sûre et accessible à tous.

Charles est une société immatriculée 844 332 130 en France au RCS de Paris. Ses données sont collectées et traitées chez un hébergeur agréé et certifié pour les données de santé au sens des dispositions de l’article L. 1111-8 du Code de la santé publique.

La plateforme vous permet de consulter en ligne parmi 15 médecins titulaires d’un DIU en sexologie (voir notre équipe médicale). La consultation en ligne peut se dérouler par messages écrits, téléphone ou visioconférence. Elle regroupe l’ensemble des avantages suivants :

  • Consulter un médecin spécialiste en sexologie (qui traite ce type de troubles quotidiennement)
  • Payer sa consultation 35€ au lieu de 90€ (prix constaté pour des consultations en physique avec un sexologue)
  • Obtenir un RDV en 24h (l’attente moyenne constatée pour obtenir un RDV avec un sexologue en France est de plusieurs mois)
  • Commander votre traitement en ligne et être discrètement livré à domicile par une pharmacie française

Soignez votre éjaculation précoce avec l'aide d'un médecin sexologue sur Charles.co

Consultation (téléphone ou messagerie privée) depuis chez vous avec un médecin sexologue français (35€). Délivrance d'un programme d'exercices complets ainsi que d’une ordonnance pour des traitements si nécessaire.

[amp-cta id=”6818″]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *