AccueilBlogEjaculation précoceLa masturbation favorise-t-elle l’éjaculation précoce ?

La masturbation favorise-t-elle l’éjaculation précoce ?

La masturbation favorise-t-elle l’éjaculation précoce ?

L'éjaculation précoce touche près d'un homme sur trois à un moment donné de sa vie. Même si nous ne connaissons pas les causes exactes qui déclenchent ce réflexe, nous savons ce qui peut favoriser l'éjaculation précoce. La question que nous nous posons aujourd'hui est donc la suivante : masturbation et éjaculation précoce sont-elles liées ? Se masturber de façon excessive peut-il favoriser l'éjaculation précoce ? Charles.co vous explique tout.

Qu’est-ce que l’éjaculation précoce ?

Être précoce est un problème d’éjaculation très fréquent. Et pour preuve, 20 à 30 % des hommes seraient concernés à un moment ou l’autre de leur vie.

L’éjaculation rapide se caractérise par une jouissance qui arrive très tôt, bien avant le moment désiré par l’homme. Ainsi, la pénétration vaginale est très courte. Parfois, elle n’a même pas le temps d’avoir lieu et l’homme éjacule pendant les préliminaires.

L’éjaculateur précoce est incapable de retenir son éjaculation et il en souffre. Les rapports sexuels sont frustrants et des conséquences psychologiques apparaissent.

Pour que le trouble de l’éjaculation soit caractérisé, l’éjaculation précoce doit être systématique et perdurer au moins 3 mois. En effet, éjaculer trop vite de temps en temps est tout à fait normal. Les préoccupations du quotidien et la fatigue peuvent parfois avoir cet effet sur la sexualité masculine. De même, lors des premiers rapports sexuels, il peut y avoir des éjaculations qui arrivent de façon trop rapide. Cela s’atténue avec le temps et l’expérience.

Youtube Video

Est-ce que la masturbation provoque l'éjaculation précoce ?

Non, la masturbation ne favorise pas l’éjaculation précoce ; elle peut même aider à mieux contrôler et maîtriser son excitation au travers, par exemple, de 3 exercices pour durer au lit.

Par contre, lorsque la masturbation devient excessive, et surtout lorsqu’un homme atteint l’orgasme rapidement, de manière répétée, il va créer un réflexe éjaculatoire qui pourra devenir la cause d'une éjaculation précoce par la suite.

C’est comme si on apprenait à son corps à atteindre l’orgasme le plus rapidement possible par la masturbation ; à force de répéter ce geste, le corps enregistre ce réflexe et jouir trop tôt devient une norme.

Nous vous donnons quelques pistes pour apprendre à mieux connaître son corps et maîtriser son éjaculation grâce à la masturbation.

Quels sont les effets de la masturbation ?

Nous savons aujourd'hui que la masturbation comporte plusieurs bienfaits.

Déjà, elle nous permet de nous explorer, connaître nos limites, ce que l'on aime, ce qu'on n'aime pas ; apprivoiser son orgasme et sa jouissance !

Mais surtout, lorsqu'on se masturbe, notre corps favorise la libération d'endorphines (neurotransmetteurs de type opioïde), provoquant une sensation de bien-être mental et physique ou une sensation apaisante et euphorique.

Certains médecins comparent même l'orgasme chez l'homme à un puissant anxiolytique : en effet, les décharges neuronales et de neurotransmetteurs sont comparables à une intraveineuse de morphine, d'antidépresseurs et de décontractant musculaire !

Facilitant le sommeil et le repos, la masturbation (et l'orgasme) aide aussi les muscles à se détendre.

Donc en fait, la masturbation est un puissant anti-stress, contribue à améliorer l'estime de soi et permet de mieux découvrir son corps.

Masturbation et éjaculation précoce : comment se masturber ?

Lors d’une phase d’excitation ou lorsqu’un homme se masturbe, il peut apprendre à reconnaître les zones sensibles de son pénis.

Repérer les zones sensibles du pénis

Le fait de bien connaître son pénis est une étape importante, pour mieux contrôler son excitation et être sexuellement épanoui.

En application, il peut passer son doigt sur toutes les zones plus ou moins sensibles du pénis : sur la base, sur le côté et surtout sur le gland, sur la couronne du gland, sur le frein etc.

L’idée étant de connaître chaque zone sensible de la peau ou de la muqueuse de la verge.

À noter : les causes d'une perte de sensibilité du pénis peuvent être multiples, on retrouve notamment le diabète.

Youtube Video

Repérer le point de « non-retour » et la « zone rouge »

Cet exercice se pratique également lors de la masturbation ; il s’agit d’identifier le moment où l’excitation est si forte, que l’éjaculation va survenir même si on arrête toute stimulation pénienne.

Le moment de la « zone rouge » est l’instant juste avant ce point de « non-retour », où la moindre augmentation d’excitation provoquera l’éjaculation.

La masturbation permet d’identifier ces différents moments et sur le long terme mieux contrôler son excitation et la survenance de l’orgasme.

L’homme peut donc s’exercer, en se masturbant, en identifiant ces différents degrés d’excitation : de la montée de l’excitation jusqu’à l’imminence de l’éjaculation.

Lorsque l’éjaculation masculine est sur le point de survenir, il faut se stopper et laisser l’excitation redescendre ; on peut répéter cet exercice pendant 20 minutes. Il s’agit de la méthode du stop and go. Certains hommes l’utilisent également au cours de relations sexuelles afin de faire durer le plaisir.

Durant l’activité sexuelle, ils stoppent tout mouvement de va-et-vient pour laisser l’excitation redescendre avant de reprendre. Ainsi, la précocité sexuelle est contournée.

Apprendre à identifier les différents mécanismes du corps lors de la masturbation

En plus de repérer ces différents degrés d’excitation sexuelle en lien avec l’éjaculation, il faut aussi comprendre la mécanique générale du corps.

L’éjaculation étant un réflexe, elle répond à des facteurs physiques : respiration, rythme cardiaque, contraction des muscles du périnée

La masturbation permet de comprendre ces différents paramètres, en étant à l’écoute de son corps et de son excitation.

Les muscles du plancher pelvien (situé entre les testicules et l’anus) jouent également un rôle important lors de l’éjaculation. Pour mieux contrôler les muscles de son périnée, il existe différents exercices appelés « exercices de Kegel », dont certains peuvent être combinés avec la masturbation.

Youtube Video

Quelles sont les causes de l'éjaculation précoce ?

En réalité, les causes exactes de l’éjaculation précoce ne sont pas encore bien élucidées de nos jours.

Pour autant, la pratique excessive de la masturbation fait partie de l’une des hypothèses parmi tant d’autres (prostatite, maladies neurologiques, etc). En fait, il faut surtout apprendre à son corps à ne pas faire survenir l’orgasme trop vite, au risque que ce réflexe devienne presque systématique dès lors d’une stimulation sexuelle.

Avec les différents points que nous avons cités plus haut, un homme a de nombreuses cartes en mains pour mieux contrôler son niveau d’excitation à travers la masturbation.

Therapie intensive de maîtrise de l'éjaculation. Contrôler l'éjaculation rapide pour durer plus longtemps au lit. Coaching 100% en ligne

Enfin, rappelons que lorsqu’on souffre d’éjaculation précoce depuis 3 à 6 mois, il est conseillé d’avoir l’avis d’un spécialiste sur la question, surtout si on n’arrive pas à s’en sortir seul.

Pour certains, les exercices que nous avons détaillés ne suffiront pas à résoudre ce problème. Il faudra alors avoir recours à d’autres solutions.

Les traitements de l’éjaculation précoce

Si vous êtes précoce au lit, sachez qu’il existe des médicaments pour retarder l’éjaculation. Ils permettent de faire durer davantage la relation sexuelle et, ainsi, de reprendre confiance en soi.

Le premier médicament est le Priligy. Administré par voie orale, son principe actif est la Dapoxétine. Il s’agit d’un inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine, mais qui n’a pas d’effet antidépresseur. Le comprimé se prend à la demande, 1 heure avant l’acte sexuel. Vous pouvez vous procurer du Priligy en pharmacie, sur présentation d’une ordonnance médicale. Il coûte environ 60 euros la boîte de 3 comprimés.

Le deuxième médicament est le Fortacin. Il s’agit d’un traitement topique dont le principe actif est la Lidocaïne. C’est donc un anesthésique local, sous forme de crème ou de spray, qui permet de désensibiliser le gland. Il s’applique uniformément sur le gland 10 minutes avant le rapport sexuel. Le Fortacin est particulièrement indiqué pour les hommes précoces qui souffrent d’hypersensibilité du gland. On le trouve en pharmacie, sans ordonnance, au prix de 60 euros le flacon environ. Nous vous recommandons toutefois de vous le faire prescrire par un médecin pour éviter les effets secondaires et contre-indications.

Ces solutions médicamenteuses permettent de retrouver une vie sexuelle satisfaisante rapidement. Ainsi, faire l’amour n’est plus source d’angoisse.

Enfin, il existe aussi les préservatifs retardants.

Que faire si je ne peux pas m’empêcher de trop me masturber ?

Comme nous vous le disions, une masturbation excessive peut conduire à une éjaculation prématurée puisque cela habitue votre corps à expulser le sperme très vite. En cela, il convient de vous masturber de temps en temps afin de profiter des bénéfices sans avoir les inconvénients.

Toutefois, il peut arriver que les hommes et les femmes souffrent d’une addiction à la masturbation. Ils ressentent le besoin de se masturber plusieurs fois par jour. Cette hypersexualité peut aussi être handicapante au quotidien et créer des tensions dans la vie de couple.

Dans cette situation, nous vous recommandons de consulter un médecin sexologue. Il pourra vous aider à comprendre les causes de cette addiction et à la soigner, probablement via une sexothérapie. L’objectif est de moins vous masturber, sans pour autant vous arrêter, tout en conservant une libido normale.

Si vous souffrez de ce trouble sexuel, n’hésitez pas à en parler autour de vous. Il est important d’être entendu et compris afin de ne pas se replier sur soi. Les difficultés sexuelles peuvent souvent induire un manque de confiance en soi.

De même, si vous n’osez pas vous rendre dans un cabinet de sexologie, une alternative existe. Vous pouvez consulter un médecin à distance, depuis votre domicile, grâce à Charles.co. La consultation est la même qu’en présentiel. Vos échanges avec le médecin et vos données personnelles sont protégés.

Problème d'éjaculation précoce ? Consultez en ligne un médecin sexologue.

Consultation par téléphone, vidéo ou message avec un médecin sexologue.

Délivrance d'un programme d'exercices complets et d'une ordonnance si nécessaire.

Qui veut être mon associé
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto