AccueilBlogEjaculation précoceÉjaculation précoce : définition, causes et traitements

Éjaculation précoce : définition, causes et traitements

Éjaculation précoce : définition, causes et traitements

Encore tabou dans notre société actuelle, l’éjaculation précoce touche pourtant de nombreux hommes, causant un mal-être psychologique plus ou moins important. Quels sont les causes et traitements de ce trouble ? On vous explique tout !

L’éjaculation précoce, qu’est-ce que c’est ?

Aussi appelée éjaculation prématurée, l'éjaculation précoce est l’un des problèmes de santé sexuelle masculine les plus courants avec le trouble de l’érection.

L’éjaculation précoce est caractérisée lorsqu’elle répond aux trois critères suivants :

  1. L’éjaculation arrive trop rapidement, bien avant le moment souhaité, et ce de manière systématique ou presque.
  2. Le sujet ne peut pas retenir ou contrôler son éjaculation.
  3. On constate des répercussions psychologiques négatives sur le sujet.

Néanmoins, l’éjaculation précoce peut être normale, si elle arrive de temps en temps, notamment lors des premiers rapports sexuels ou lors d’un changement de partenaire. Elle devient problématique lorsque cela se produit de façon répétée et que cela persiste. La situation devient alors difficile à vivre pour le sujet et le diagnostic d’éjaculation précoce peut être posé.

Deux types d’éjaculation précoce

L’éjaculation précoce primaire

L’éjaculation précoce dite primaire est présente constamment. À chaque rapport, quelle que soit la partenaire et durant toute la vie, le sujet ne parvient pas à contrôler son éjaculation et cela lui cause des souffrances psychologiques.

L’éjaculation précoce secondaire ou acquise

L’éjaculation précoce dite secondaire ou acquise, elle, apparaît à un moment de la vie. Elle n’était pas présente jusqu'alors. Ce type d’éjaculation précoce est souvent associé à une maladie telle qu’une prostatite ou encore un problème d’ordre psychologique.

Les symptômes de l’éjaculation précoce

Les sujets souffrant d’éjaculation précoce présentent différents symptômes. Parmi eux : 

  • L’éjaculation arrive avant la pénétration vaginale ou dans la minute qui suit.
  • Le sujet est incapable de retarder l’éjaculation.
  • Il y a des conséquences psychologiques négatives : anxiété, gêne, inconfort.

Selon des études, 90 % des hommes souffrant de ce trouble éjaculent en moins d’une minute.

Qui est concerné par l’éjaculation précoce ?

L'éjaculation précoce concernerait 20 à 30 % des hommes. Le chiffre exact est difficile à définir car le diagnostic n’est pas évident à poser. Certains hommes, insatisfaits de la durée de leurs rapports sexuels qu’ils jugent trop courts, pensent souffrir d’éjaculation précoce alors qu’il n’en est rien.

Il n’existe pas de facteurs de risque concernant l’éjaculation précoce. Néanmoins, les jeunes hommes, aux prémices de leur vie sexuelle, sont tout de même plus concernés. S’ils ont parfois tendance à éjaculer trop vite au début, le problème se solutionne ensuite grâce à l’expérience.

Quelles sont les causes de l’éjaculation précoce ?

Les causes de l’éjaculation précoce peuvent être comportementales, psychologiques, ou encore génétiques. Les causes exactes de ce trouble de l'éjaculation restent inconnues mais on sait néanmoins que certains éléments peuvent favoriser l’éjaculation précoce :

D’autres facteurs tels que l’abus d’alcool, l’absence de rapports sexuels sur une longue période ou encore l’anxiété et le stress peuvent causer ce trouble de la santé sexuelle.

Quelles sont les complications possibles de l’éjaculation précoce ?

Être précoce au lit n’est pas une maladie et n’a donc aucune répercussion sur le corps. Néanmoins, c’est un trouble qui peut causer une gêne ou un mal-être chez l’homme qui en souffre, amenant à la dépression, l’anxiété et le repli sur soi. La difficulté à partager des moments de plaisir avec sa partenaire est compliquée à vivre. S’installe ensuite un cercle vicieux qui ne permet pas au sujet de reprendre le dessus et l’acte sexuel devient source d’angoisse. Les conséquences psychologiques peuvent être dévastatrices. C’est pourquoi il est important d’en parler et de consulter un médecin sexologue afin d’être aiguillé et accompagné.

Youtube Video

L’éjaculation précoce : comment la prévenir ?

Lorsque l’éjaculation précoce est occasionnelle et peu importante, il est possible de la prévenir en suivant quelques conseils simples.

Pour retarder le moment de l’éjaculation, il est possible de marquer une pause lorsque celle-ci est imminente. Cela permet de faire retomber l’excitation, avant de repartir de plus belle. De cette façon, il est possible de faire durer plus longtemps le rapport sexuel. C’est la technique du stop and go.

Pour arrêter le réflexe d’éjaculation, il est possible d’appuyer à la base du gland : c’est la fameuse technique du squeeze. Il s’agit d’appuyer pendant 2 à 3 secondes à la base du gland, grâce à son pouce et son index. Ainsi, le réflexe d’éjaculation disparaît et le rapport sexuel peut continuer.
En appliquant ces 2 conseils régulièrement, il sera possible avec le temps de mieux contrôler l’éjaculation car le sujet saura repérer son point de non-retour. En faisant redescendre l’excitation à ce moment précis, il est possible de faire durer le rapport sexuel aussi longtemps que l’on souhaite. Pour aller plus loin, il existe également des programmes en ligne qui, sous forme d’exercices à faire, permettent de réaliser un vrai travail sur soi et de reprendre le contrôle de son éjaculation.

Comment traiter l’éjaculation précoce ?

Lorsque l’éjaculation précoce est caractérisée et durable, il n’est plus possible de la gérer seul. Néanmoins, il existe des solutions. Avec son programme TIME (Thérapie Intensive de Maîtrise de l'Éjaculation), Charles.co propose de reprendre le contrôle au travers de 90 jours de thérapie digitale. Accompagné par des coachs, le sujet réalise une série d’exercices proposés par un médecin sexologue et, à l’issue du programme, il est de nouveau acteur de sa sexualité et contrôle davantage son éjaculation.

Par ailleurs, il existe différents traitements qui permettent de constater une nette amélioration et qui, ainsi, permettent aux sujets de mieux contrôler l’éjaculation et mieux vivre leur sexualité.

Traitement pharmacologique

Il existe un médicament pour traiter l’éjaculation précoce : c’est la Dapoxétine. Commercialisé sous le nom de Priligy, ce médicament approuvé en France est le seul ayant une autorisation de mise sur le marché pour cette indication en particulier. C’est un inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine. Il fait partie de la famille des antidépresseurs, mais, rassurez-vous, il n’a pas cet effet car il est éliminé rapidement par le corps. En revanche, il fonctionne très bien pour traiter l’éjaculation précoce. Selon les études, il peut multiplier par trois le délai entre la pénétration et l’éjaculation au bout de 12 semaines de traitement.

Comment prendre la Dapoxétine ?

1. Consulter un médecin

Il faut avant toute chose consulter un médecin ou un sexologue. Celui-ci pose un diagnostic et si l’éjaculation précoce est effectivement confirmée, alors un traitement via le Priligy (nom commercial de la Dapoxétine) peut être envisagé.

2. Se rendre dans une pharmacie

Le médecin délivre une ordonnance permettant de récupérer le médicament en pharmacie. En consultant depuis Charles.co, il est possible de se faire livrer chez soi son traitement en moins de 48h par une pharmacie française. Il n’est pas possible de se procurer du Priligy sans prescription médicale. Il existe deux dosages, Priligy 30 mg et Priligy 60 mg, et c’est votre médecin qui déterminera lequel vous correspond le mieux. La Sécurité Sociale ne rembourse pas ce médicament. Il coûte en moyenne 60 euros la boîte de 3 comprimés.

3. Avaler le comprimé à la demande

Le Priligy agit très rapidement : en 1 à 2 heures après la prise du comprimé. Il est donc possible de l’utiliser à la demande, quelque temps avant chacun des rapports sexuels. Il faut veiller tout de même à ne pas en prendre plus d’un par jour.

4. Attendre que le comprimé agisse

C’est 1 à 2 heures après la prise du comprimé que les effets se font ressentir. Il est alors possible d’avoir des rapports sexuels dans les 6 à 8 heures qui suivent tout en profitant des bénéfices du médicament. Dès la première prise, le sujet constate une amélioration.

Traitement local

Si le sujet ne souhaite pas d’intervention médicamenteuse, il existe un autre traitement pour venir à bout de ce trouble de la sensibilité de la verge. Celui-ci se fait par application cutanée. Il s’agit d’un anesthésique local, présenté sous forme de gel ou de spray souvent composé de Lidocaïne. On le trouve sous le nom de Fortacin. Économique, ce traitement séduit car il a aussi l’avantage de faire effet très vite. Ainsi, le sujet conserve de la spontanéité dans ses rapports sexuels.

Aussi appelé gel retardant, ce traitement vise à diminuer la sensibilité du gland et, ainsi, retarder l’éjaculation. Bien que légèrement anesthésié au niveau du gland, le sujet ressent tout de même du plaisir et peut atteindre l’orgasme.

Comment utiliser le Fortacin ?

1. Consulter un médecin

En cas d’éjaculation précoce, il convient de consulter un médecin ou un sexologue qui pourra poser un diagnostic. Même si le traitement peut être acheté sans ordonnance, un avis médical est toujours conseillé afin d'éviter les contre-indications.

2. Se rendre en pharmacie

Il faut récupérer le produit en pharmacie. Certains commerçants en ligne vendent du Fortacin : nous vous déconseillons de vous approvisionner auprès d’eux. La plupart des Fortacin vendus en ligne sont des contrefaçons, parfois dangereuses pour la santé. Il vaut mieux préférer la sécurité d’une pharmacie reconnue.

3. Appliquer le gel

Il convient d’appliquer le gel quelques minutes avant le rapport sexuel. Pour cela, il faut dégager le gland (le prépuce sous la base du gland). L’application se fait uniquement sur le gland. La dose recommandée est de 3 pulvérisations, et il convient d’espacer les doses de 4 heures, sans dépasser 3 doses par jour.

4. Patienter 5 minutes

Il suffit de patienter 5 minutes pour profiter des bénéfices du produit. Avec son action très rapide, la sensibilité du pénis est amoindrie en quelques minutes, sans pour autant devenir engourdi ou privé de toute sensation.

5. Essuyer l’excédent de produit

Avant de faire l’amour, il faut veiller à bien essuyer l’excédent de produit présent sur le pénis. Dans le cas contraire, la partenaire pourrait également être insensibilisée si du produit venait se poser sur ses parties génitales ou à l’intérieur de son vagin.

Suivi psychosexuel

Enfin, en complément, un suivi sous forme de sexothérapie peut être nécessaire si le sujet est en grande souffrance à cause de ce trouble sexuel. Selon une étude, 90 % des hommes souffrant d’éjaculation précoce n’en parlent pas en dehors de leur couple. Cet isolement peut être néfaste et il est parfois nécessaire de se faire aider par un professionnel pour traverser ce moment. De même, si l’éjaculation précoce est sujet à tensions et conflits dans le couple, il peut être opportun de suivre une thérapie de couple pour conserver une relation saine et une vie de couple épanouie.

Existe-t-il des solutions naturelles ?

Des solutions naturelles à l'éjaculation précoce existent et sont plus ou moins efficaces en fonction du sujet.

Selon une étude, une crème à base de clou de girofle a fait ses preuves dans le traitement de l’éjaculation précoce.

Des disciplines telles que la relaxation, l’hypnose ou encore la sophrologie peuvent être utilisées, notamment lorsque l’éjaculation précoce est liée à un trouble psychologique.

Enfin, mettre un préservatif, surtout s’il est un peu épais, permet d’augmenter le temps entre la pénétration et l’éjaculation. En effet, le gland est moins sensible et, de ce fait, la stimulation est moins intense. Il existe d’ailleurs des préservatifs conçus à cet effet, épaissis au niveau du gland, appelés préservatifs retardants, qui permettent de durer plus longtemps.

Apprenez à retarder votre éjaculation avec un médecin sexologue

Consultation par téléphone, vidéo ou message avec un médecin sexologue.

Recevez un programme d'exercices complets ainsi qu’une ordonnance si nécessaire.

Qui veut être mon associé
icone croix
Découvrez nous sur 
M6
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto