AccueilBlogÉrectionQuelles sont les principales causes des troubles de l’érection ?

Quelles sont les principales causes des troubles de l’érection ?

Quelles sont les principales causes des troubles de l’érection ?

Les troubles de l’érection peuvent toucher tous les hommes, même si les dysfonctions sexuelles tendent à augmenter avec l’âge. “Pour autant, nous explique Gilbert Bou Jaoudé, si tous les hommes peuvent être concernés, les causes de la dysfonction érectile ne sont pas les mêmes selon l’âge”. 

On estime par ailleurs que 10% des hommes de moins de 50 peuvent être touchés et que la proportion augmente au-delà de 20% chez les plus de 60 ans. 

Alors, quelles sont les principales causes des troubles de l’érection ? Est-il possible de prévenir la dysfonction érectile


Problèmes d'érection ? Consultez un médecin médecin sexologue en ligne sur Charles.co

Télé-consultation (téléphone, vidéo ou messages) avec un médecin sexologue (35€).

Délivrance d’une ordonnance si nécessaire.


Quelles sont les principales causes des troubles de l’érection ?

Commençons par rappeler la définition des troubles de l’érection et les mécanismes de l'érection.

Le terme médical pour désigner les troubles de l’érection (ou impuissance) est la dysfonction érectile. Ce problème d’érection peut être défini comme étant “l’incapacité ou la difficulté à obtenir ou à maintenir une érection satisfaisante pour avoir un rapport sexuel satisfaisant”. 

Pour autant, les autres fonctions sexuelles (désir, éjaculation, orgasme) peuvent tout à fait être normales. 

On parle de troubles de l’érection uniquement lorsque ces troubles sont présents depuis au moins 3 mois et lorsqu’ils sont systématiques ou fréquents. Il ne s’agit donc pas d’une panne sexuelle passagère, que tous les hommes connaîtront au moins une fois dans leur vie.

Les problèmes d’érection sont plus fréquents après 50 ans, même s' ils peuvent toucher les hommes de tous les âges. 

L’érection, comment ça marche ?

L’érection peut être définie tout simplement comme le gonflement et la mise sous tension du pénis pour permettre la pénétration. S’il est bien connu que c’est le sang qui s’engouffre dans le pénis qui provoque son durcissement, comment l’érection se déclenche-t-elle d’un point de vue physiologique ?

Comme souvent, tout commence par le cerveau. Suite à une stimulation sexuelle (très variable d’une personne à l’autre), le cerveau envoie un influx nerveux vers le pénis en passant par la moelle épinière. 

Le monoxyde d’azote est ensuite libéré, ce qui déclenche à son tour toute une cascade chimique, qui aboutit finalement à la diminution de calcium dans les cellules des muscles qui entourent le pénis. Les artères peuvent ensuite s’ouvrir, laissant le sang s’engouffrer et provoquer l’érection.

Pour résumer, pour avoir une érection, il est nécessaire d’avoir :

  • Du désir ;
  • Un bon système neurologique ;
  • Un bon système vasculaire ;
  • Et un certain équilibre hormonal ;

Les causes organiques des troubles de l’érection

Les principales causes organiques sont cardiovasculaires et neurologiques (centrales et périphériques). Les suites d’une intervention chirurgicale, notamment urologique (prostatectomie, urétroplastie, cystectomie), ou d’une radiothérapie, peuvent également conduire à des troubles érectiles.

Parmi les principales maladies systémiques à l’origine d’une dysfonction érectile, nous pouvons noter : une insuffisance rénale, une insuffisance hépatique, pulmonaire ou cardiovasculaire. Ces maladies ont en effet de nombreux liens physiopathologiques qui peuvent gêner l’érection. 

Mais le diabète, l’hypertension artérielle, le surpoids sont aussi très souvent mis en cause. 

Enfin, les maladies endocriniennes sont très fréquemment à l’origine d’un trouble de l’érection, particulièrement chez les patients atteints d’hypogonadisme (un déficit en testostérone) ou d'hyperthyroïdie. 

Les causes physiques fréquentes concernent les traumatismes pelviens (fracture du pénis par exemple), particulièrement chez les hommes jeunes, ou les atteintes tissulaires au niveau du pénis, comme la maladie de Lapeyronie ou le priapisme (érection persistante de plus de 4 heures pouvant créer des lésions irréversibles). 

Les causes médicamenteuses des troubles de l’érection

Les principaux médicaments pouvant augmenter le risque de dysfonction érectile sont :

  • Les neuroleptiques, les antidépresseurs et les psychotropes en général ;
  • Les antihypertenseurs ;
  • Certains antiarythmiques ;

Ces médicaments peuvent en effet avoir un effet au niveau des neurotransmetteurs.

Les causes psychogènes des troubles de l’érection

Des troubles sexuels (dysfonction érectile, baisse de libido, etc.)  sont souvent en lien avec des troubles dépressifs. En effet, la dépression est souvent associée à une baisse de libido, de l’excitation sexuelle, (parfois même une anorgasmie) avec une diminution de la fréquence des rapports. 

On estime que les troubles sexuels sont deux fois plus importants chez les personnes déprimées, et qu’ils augmentent en fonction de la sévérité de la dépression. Et inversement, des troubles de l’érection peuvent très souvent mettre en lumière une dépression. 

Les patients atteints de schizophrénie souffrent également dans 45 à 80% de dysfonction érectile, en raison des comorbidités et de la durée des symptômes. Et les traitements médicamenteux de ces troubles psychiatriques peuvent aussi jouer un rôle dans l’apparition de la dysfonction érectile.

Enfin, parmis les causes psychologiques, nous pouvons mettre en évidence :

  • La fatigue, le stress ;
  • L’anxiété de la performance ;
  • Une mauvaise éducation sexuelle ;
  • Des problèmes au sein du couple ;
  • Des conflits sexuels inconscients ;

Les différents traitements des troubles de l'érection en fonction des causes

Plusieurs traitements des troubles de l’érection existent, parmi lesquels :

  • Les traitements oraux : les inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 (IPDE5) ;
  • Les traitements locaux : crèmes, injections…
  • Des traitements non pharmacologiques : vacuum, chirurgie ;

Les inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 (IPDE5)

Il s’agit d’une classe médicamenteuse qui regroupe principalement le Viagra, le Cialis, le levitra et leurs génériques. Ces médicaments se présentent sous la forme de comprimés à prendre à la demande avant un rapport sexuel ou quotidiennement.

Les injections intracaverneuses 

Lorsque les IPDE5 n’ont pas fonctionné, les traitements par injections (Edex ou Alprostadil) peuvent être indiqués. Contrairement aux comprimés, l’injection va provoquer l’érection, même en dehors de toute stimulation sexuelle. 

Pour ce faire, il est nécessaire d’injecter un produit dans les corps caverneux du pénis (ou de l’urètre) à l’aide d’une seringue.  Un apprentissage médicalisé est donc nécessaire pour tous ces traitements. 

Le vacuum 

A l’aide d’une pompe manuelle et d’un cylindre disposé sur la verge jusqu’au pubis, un patient peut faire le vide afin de créer l’érection. On parle de “pompe à vide” ou encore “pompe à pénis” ou vacuum. 

Les traitements chirurgicaux 

Les traitements chirurgicaux visent à mettre en place une prothèse pénienne ou un implant pénien. Plusieurs modèles existent : semi-rigides, malléables ou gonflables. Ce traitement de dernière intention est donc invasif et irréversible. 

Ce qu’il faut retenir sur les causes des troubles de l’érection

En fonction des problèmes d’érection et de leur nature, il est possible d’orienter le diagnostic. Par exemple, lorsqu’aucune érection n’est possible (dans tous les contextes et toutes les situations), le problème est sûrement d’origine physique, mécanique. 

En revanche, si des érections sont présentes la nuit ou le matin, pendant la masturbation, les problèmes d’érection sont souvent psychologiques puisqu’ils se produisent dans des situations particulières, lors des rapports, avec un partenaire particulier, etc. 

On peut quand même généraliser un peu plus :

  • Les causes d’origine physique des troubles de l’érection concernent surtout les hommes de plus de 50 ans ;
  • Les facteurs psychologiques concernent davantage les hommes de moins de 40 ans ;
  • Et dernièrement, les causes médicamenteuses ou toxiques peuvent concerner tous les hommes.

Consultez immédiatement un médecin sexologue sur Charles.co

Charles.co est une plateforme de santé dédiée aux hommes. Elle regroupe des spécialistes, médecins sexologues, et pharmaciens français pour construire une solution de qualité, sûre et accessible à tous.

Charles est une société immatriculée 844 332 130 en France au RCS de Paris. Charles collecte ces données et les traitent chez un hébergeur agréé et certifié pour les données de santé au sens des dispositions de l’article L. 1111-8 du Code de la santé publique.

La plateforme vous permet de consulter en ligne parmi 15 médecins titulaires d'un DIU en sexologie (voir notre équipe médicale). La consultation en ligne peut se dérouler par messages écrits, téléphone ou visioconférence. Elle regroupe l'ensemble des avantages suivants :

  • Consulter un médecin spécialiste en sexologie (qui traite ce type de troubles quotidiennement)
  • Payer sa consultation 35€ au lieu de 90€ (prix constaté pour des consultations en physique avec un sexologue)
  • Obtenir un RDV en 24h (l'attente moyenne constatée pour obtenir un RDV avec un sexologue en France est de 6 mois)
  • Eviter la gêne dans la salle d'attente

Problèmes d'érection ? Consultez un médecin médecin sexologue en ligne sur Charles.co

Télé-consultation (téléphone, vidéo ou messages) avec un médecin sexologue (35€).

Délivrance d’une ordonnance si nécessaire.


Sources

  • Jean Dupraz, Julien Zumkehr, Grégoire Mayor, « Docteur, j’ai un petit problème d’érection ! », Revue Médicale Suisse, 2016 ;
  • Marie Hélène Colson, Béatrice Cuzin, Antoine Faix, Laure Grellet, Éric Huyghes, Nouvelles recommandations pour la prise en charge de la dysfonction érectile à l’usage du praticien, Revue Médicale Suisse, 2019 ;
Ces articles pourraient également vous intéresser :