Priapisme : définition, causes et traitements

Priapisme : définition, causes et traitements

On appelle priapisme une érection qui persiste plus de 4 heures, malgré l'absence de stimulation sexuelle.

Généralement, l'érection devient alors douloureuse, mais surtout, le risque majeur est d'avoir des lésions irréversible au niveau des corps caverneux du pénis : une consultation médicale en urgence est donc nécessaire.

Que savons-nous des causes du priapisme ? Existe-t-il plusieurs formes de priapisme ? Charles vous dit tout.

Consultez un médecin et commandez votre traitement depuis une pharmacie dès maintenant sur Charles.co

Télé-consultation (téléphone, vidéo ou messages) avec un médecin sexologue (35€).

Délivrance d’une ordonnance et livraison de médicaments à domicile depuis une pharmacie française.


Qu'est-ce que le priapisme ?

Comme nous l'avons dit plus haut, le priapisme se caractérise par une érection prolongée plus de 4 heures, malgré l'absence de stimulation sexuelle ou de désir.

Généralement douloureuse, l'érection ainsi maintenue peut avoir des conséquences irréversibles au niveau des corps caverneux en créant des lésions.

Les hommes les plus touchés ont généralement plus de 40 ans.

Qu’est-ce que le priapisme nocturne ?

En médecine, les experts distinguent deux types de priapisme :

  • Le priapisme à haut débit qui provient généralement d’un traumatisme périnéal et qui par conséquent cause une fuite du sang artériel. Ce type de priapisme est jugé moins grave, car c’est du sang rempli d’oxygène qui circule dans la verge.
  • Le priapisme à bas débit ou priapisme nocturne est le plus courant et le plus urgent. Ce dernier résulte d’un caillot dans le pénis, d’une anomalie du retour veineux ou encore d’autres causes comme une compression mécanique. Il apparait donc généralement lors des rapports sexuels ou d’une érection nocturne. C’est la raison pour laquelle il est nommé priapisme de nuit. De plus, ce dernier est douloureux à cause de l’asphyxie des fibres musculaires des corps caverneux dont il est la source.

Quels sont les symptômes du priapisme ?

Il est important de noter que ce dysfonctionnement érectile est néanmoins assez facile à reconnaitre. Et pour cause, les symptômes de la maladie du priapisme se caractérisent par :

  • Une érection dont la durée est extraordinaire. C’est-à-dire environ 4 heures ;
  • Des sensations aigües de douleurs. Cependant dans certains cas de figure, celles-ci ne sont pas présentes ;
  • L’absence totale d’éjaculation malgré cette longue érection ;
  • Le gland, même quand il y’a stimulation, reste mou.

Les signes qui doivent alerter

  • Les érections sont permanentes. La durée du durcissement du sexe étant un facteur déterminant dans la santé sexuelle, lorsque celle-ci est exagérée, il est préférable de consulter un médecin.
  • Les érections sont involontaires. Si vous constatez que le raidissement de votre appareil reproducteur n’est pas dû à une quelconque stimulation sexuelle et est totalement involontaire de votre part, alors il y’a risques de priapisme.
  • Les érections sont douloureuses. Cependant les durcissements de la verge ne sont pas toujours accompagnés de douleur. Même en cas de priapisme poussé, on peut noter une absence de sensation physique pénible.

Quelles sont les causes du priapisme ?

Dans environ 40 % des cas, la raison de l’apparition d’un priapisme masculin ne peut être réellement identifiée. Néanmoins, la principale cause du priapisme pourrait être un trouble lié à la circulation sanguine. Entre autres, on peut mettre en avant :

  • La drépanocytose. Maladie génétique touchant les globules rouges ;
  • Le syndrome myéloprolifératif ;
  • La formation d’un caillot dans les artères ;
  • Certains types de leucémie, de trouble de la coagulation ou encore de cancer ;
  • Les problèmes liés au drainage du sang par les veines du corps caverneux vers le pénis ;

Il est important de noter que la prise de certains médicaments peut aussi être à la source d’un priapisme. Comme exemple, on peut mettre en avant :

  • Les antidépresseurs tels que le trazodone, mais aussi des anxiolytiques ;
  • Des traitements contre le trouble à l’érection comme le viagra ;
  • Les neuroleptiques ;
  • Les traitements soignant l’hypertension ;
  • Un anneau pénien trop refermé.

D’autres causes plus physiques peuvent aussi être à l’origine d’un problème de priapisme.

  • Une blessure causée par le chevauchement d’une barre ;
  • Un choc comme celui que l’on a quand on se heurte avec un vélo ;
  • Un traumatisme au niveau du périnée.

Comment soigner le priapisme ?

Un bon traitement du priapisme dépend de la rapidité de la prise en charge. Par conséquent, il faudra agir immédiatement pour être sûr d’utiliser la solution la plus adaptée.

Dans la majorité des cas, la solution la plus efficace contre le priapisme est une ponction du corps caverneux. Celle-ci sera réalisée sous anesthésie locale et permettra l’aspiration du sang bloqué dans le sexe.

On peut ici mettre en évidence les solutions les plus évidentes et les circonstances dans lesquelles il faudra les appliquer :

  • Durant les premières heures. À cette étape, la présence d’un médecin n’est pas obligatoire. Pour cela, durant les débuts de l’érection, vous devez :
    • Pratiquer une activité sportive comme de la marche ou de la course pour créer un appel de la circulation du sang. Cela permettra de vider les corps caverneux de votre pénis.
    • Placer précautionneusement sur votre sexe des glaçons ou le tremper à l’eau froide.

Les différents traitements

En cas d’échec de ces premières démarches, la consultation d’un médecin est requise pour l’administration du traitement le plus adéquat :

  • Certains médicaments dits alpha stimulants peuvent vous être prescrits. Ces derniers peuvent être ingérés oralement ou injectés d’une manière locale. Cela entrainera une vasoconstriction des corps caverneux de votre sexe dans les 24 heures qui suivent ;
  • Si cela ne fonctionne pas, le médecin peut procéder à une ponction pour pouvoir vider votre sexe de son sang. Ou, avec une assistance experte comme celle d’un urologue, réaliser ce qu’on appelle un shunt ou une dérivation. Le but de cette manipulation est notamment de faire circuler le sang qui est enfoui dans les corps caverneux jusqu’au gland du sexe ;
  • Pratiquer une chirurgie. Ce type de traitement n’est requis que dans les cas les plus graves. Notamment lorsque le priapisme a une durée de plus de 48 heures. Devant être pratiqué le plus vite possible, son but est de permettre le drainage normal du sang qui est coincé dans les corps caverneux ;
  • La prothèse pénienne. Certains traitements lourds contre le priapisme peuvent malheureusement causer de sérieux problèmes d’érection. Pour solutionner ces problèmes, les médecins vous conseilleront la pose d’une prothèse pour pénis. Elle permettra de lutter contre les troubles de l’érection, et vous pourrez tendre et détendre votre sexe grâce à une pompe.

Traitements par injection ou voie orale

La prescription de traitement. Un certain nombre de traitements à ingérer oralement ou à injecter localement ont été mis sur pied dans le but de permettre la disparition du priapisme.

Une fois utilisés, les médicaments vont entrainer une vasoconstriction des corps caverneux présents dans votre sexe sur une période de 24 heures. C’est d’ailleurs l’un des premiers traitements qui soit administré après un diagnostic professionnel.

Pour ce faire, le médecin va analyser la composition de votre sang et vérifier son taux de contenance en oxygène. Si ce dernier est élevé, la prescription sera la première étape du traitement ;

Résolution par voie chirurgicale

Dans les cas les plus graves de la maladie, une intervention chirurgicale sera incontournable. Cela veut dire que le médecin spécialiste devra avec beaucoup de soin déterminer quelle est l’approche chirurgicale la mieux adaptée pour soigner votre priapisme.

Si vos symptômes durent plus de 48 heures par exemple, il faudra tout faire pour drainer le sang coincé. Par conséquent, le médecin va devoir effectuer une ponction de votre corps caverneux.

Ensuite s’en suivra un lavage par un sérum physiologique et enfin une injection d'alphastimulant, le plus souvent de l’Effortil.

Il est important cependant de noter que les injections d’adrénaline sont à proscrire, car ces dernières peuvent entrainer des complications graves et stopper d’une manière brutale la circulation sanguine ;

Complications

Dans certains cas, le traitement du priapisme pourrait malheureusement aboutir à un dysfonctionnement total et même définitif de l'érection. En effet, la détumescence du sexe peut se produire après une contraction de la maladie du priapisme.

Ce qui provoquera une impuissance définitive.

Les tissus perdent leur élasticité et ne pourront plus par conséquent se distendre. Or, cette action est essentielle pour une érection. La seule solution dans ces cas est donc la pose rapide d’une prothèse.

Les bons réflexes à avoir en cas de crise de priapisme

Il existe un certain nombre d’attitudes à avoir selon les cas et le niveau de priapisme. Voici quelques les bons réflexes à avoir :

  • L'arrêt d’un certain nombre de comportements à risque ;
  • La prudence sur des véhicules comme le vélo ;
  • La modération face à des substances comme l’alcool ou l'abstinence concernant la drogue.

Si vous remarquez quelques symptômes du priapisme, il faudra dans un premier temps pratiquer une activité sportive comme la course ou la marche.

Puis faire appel à un médecin sexologue en cas de persistance des symptômes pendant plusieurs heures. Il est important de savoir que généralement après 2 à 3 heures d’érection non-stop, les corps caverneux peuvent se détériorer de façon irréversible.

N'hésitez pas, si vous constatez ou distinguez quelques symptômes de priapisme, de consulter un professionnel de santé. En effet, le médecin est la personne la mieux placée pour vous fournir l'assistance et les solutions pour résoudre votre problème érectile.

Un priapisme non soigné peut très vite provoquer des soucis tels que :

  • Une thrombose : le sang coagule à l'intérieur de la verge.
  • Une ischémie : le sang ne se renouvelle pas dans le pénis ; cela peut causer une sclérose.
  • L’impuissance : dans le cas d’une non-consultation d’un médecin, on peut assister à une dégradation sérieuse et irréversible de tous les vaisseaux sanguins qui existent dans votre pénis.

Consultez un sexologue et commandez vos traitements en toute sécurité sur Charles.co

Charles.co est une plateforme de santé dédiée aux hommes. Elle regroupe des spécialistes, médecins sexologues, et pharmaciens français pour construire une solution de qualité, sûre et accessible à tous.

Charles est une société immatriculée 844 332 130 en France au RCS de Paris. Ses données sont collectées et traitées chez un hébergeur agréé et certifié pour les données de santé au sens des dispositions de l’article L. 1111-8 du Code de la santé publique.

La plateforme vous permet de consulter en ligne parmi 15 médecins titulaires d'un DIU en sexologie (voir notre équipe médicale). La consultation en ligne peut se dérouler par messages écrits, téléphone ou visioconférence. Elle regroupe l'ensemble des avantages suivants :

  • Consulter un médecin spécialiste en sexologie (qui traite ce type de troubles quotidiennement)
  • Payer sa consultation 35€ au lieu de 90€ (prix constaté pour des consultations en physique avec un sexologue)
  • Obtenir un RDV en 24h (l'attente moyenne constatée pour obtenir un RDV avec un sexologue en France est de 6 mois)
  • Commander votre traitement en ligne et être discrètement livré à domicile par une pharmacie française
  • Eviter la gêne dans la salle d'attente ou dans la pharmacie

Consultez un médecin et commandez votre traitement depuis une pharmacie dès maintenant sur Charles.co

Télé-consultation (téléphone, vidéo ou messages) avec un médecin sexologue (35€).

Délivrance d’une ordonnance et livraison de médicaments à domicile depuis une pharmacie française.