AccueilBlogÉrectionPourquoi l’érection peut-elle retomber lors d’un rapport ?

Pourquoi l’érection peut-elle retomber lors d’un rapport ?

Pourquoi l’érection peut-elle retomber lors d’un rapport ?

Pourquoi l’érection retombe lors du rapport ? Parfois, la difficulté ne réside pas dans le fait d'obtenir l’érection mais de la maintenir rigide suffisamment longtemps. D’ailleurs, dans la définition même de la dysfonction érectile, la notion de difficulté ou d’incapacité à maintenir l’érection est un critère d’évaluation possible. 

En réalité, tous les hommes auront un jour une panne sexuelle ! Mais dès lors que ce problème devient systématique ou trop fréquent, et qu’il constitue une gêne pour la sexualité, alors consulter un médecin sexologue peut être intéressant. 

On fait le point sur les causes possibles de la panne sexuelle et les solutions possibles.

Pourquoi l’érection peut-elle retomber lors d’un rapport ?

Pour comprendre d’où viennent les pannes sexuelles et savoir comment réagir, il faut déjà comprendre comment fonctionne l’érection. Sous l’effet du désir sexuel (libido), les zones de la sexualité dans le cerveau s’activent. 

Ensuite, l’excitation sexuelle s’installe et se traduit par une sorte de courant électrique qui va partir du cerveau vers le pénis, en passant par la moelle épinière ; les artères du pénis s’ouvrent, le sang s’engouffre à l’intérieur, ce qui provoque l’érection du pénis.

L’érection du pénis, pour être définie simplement, se caractérise donc par un gonflement et une mise sous tension du pénis afin de permettre la pénétration. L’érection nécessite donc 4 conditions fondamentales :

  1. Avoir du désir ;
  2. Être excité ;
  3. Avoir un bon système cardiovasculaire (et notamment des artères en bonne santé) ;
  4. Et dernièrement, il faut que tous ces éléments baignent dans un minimum d'équilibre hormonal.

Donc, lorsque l’érection retombe lors d’un rapport sexuel, ce qu’on appelle fréquemment une panne sexuelle, le premier réflexe serait de croire que le problème se situe au niveau du pénis. Or c’est très souvent faux ! Généralement, l’origine de la panne sexuelle provient davantage d’un problème de désir ou d’excitation.

Comment réagir lorsque l’érection retombe lors du rapport sexuel ?

Comment réagir en cas de panne sexuelle ? Lorsque ça arrive, la panne sexuelle ou la perte de l’érection pendant le rapport peut être quelque chose de très perturbant et déstabilisant à vivre. 

D’ailleurs, sous l’effet du stress, de la frustration ou de la panique, certains hommes perdent complètement leurs moyens ou ne savent pas comment réagir ; ou réagissent mal et accentuent le problème.

Les conseils du sexologue lorsque l’érection retombe 

Alors, pourquoi l'érection retombe lors du rapport ? Le premier conseil est d’essayer autant que possible de ne pas s’inquiéter ! En effet, c’est normal de constater que l’érection n’est pas toujours la même lors des rapports. En plus de ça, le stress aggrave souvent la situation, avec la peur de l’échec, qui alimente les troubles de l’érection et ainsi de suite. 

Pour sortir de ce cercle vicieux (ou l’éviter), rappelez-vous une chose : il est tout à fait normal que l’érection fluctue lors d’un rapport, en étant rigide, un peu moins rigide, etc. Donc, la première chose à éviter est le stress. D'ailleurs, en sexualité ou ailleurs, le stress est rarement bénéfique...

Donc, il faut plutôt profiter du rapport sexuel autrement, en dehors de la pénétration, et laisser à l’érection le temps de revenir naturellement. Et surtout, on ne stoppe pas un rapport parce que l’érection retombe : ça peut arriver à tout le monde et il y a de nombreux moyens de se faire plaisir. 

Généralement, le plaisir et l’excitation suffiront pour retrouver l’érection un peu plus tard.

Ne précipitez pas la pénétration

Deuxième conseil : si vous sentez que l’érection revient après l’avoir perdu pendant le rapport, surtout, ne précipitez pas la pénétration ! En effet, cela ne sert à rien de vouloir reprendre la pénétration à peine l’érection revenue ; se précipiter risque de nourrir un état de stress pouvant faire retomber l’érection une nouvelle fois.

De manière générale, au-delà de l’érection, on pénètre son ou sa partenaire uniquement lorsque l’envie de pénétration est présente, que ce soit chez l’un ou chez l'autre : on ne pénètre pas uniquement parce que l'érection est présente et qu’il faut en profiter !

Ne soyez pas focalisé mentalement sur l’érection 

Troisième conseil et peut-être le plus important : n’essayez pas d’avoir (ou de retrouver) une érection uniquement par la force du mental ou de la concentration. En effet, aucun homme au monde ne peut avoir une érection simplement parce qu’il le veut : c’est l’excitation et le désir sexuel qui provoquent l’érection !

"D'ailleurs, précise Gilbert Bou Jaoudé, médecin sexologue, il faut savoir que dans notre cerveau, les zones avec lesquelles on réfléchit et se concentre ne peuvent jamais fonctionner avec les zones du cerveau liées à la sexualité et au plaisir.

Pour prendre un exemple, ce serait comme être au cinéma et réfléchir à quelque chose d’autre d’important pendant le film : on risque de rater une scène ou un moment du film. Pour l’érection, c’est la même chose : à être trop concentré sur l’érection, le désir et l’excitation ne peuvent pas s’exprimer ; or ce sont des ingrédients nécessaires à l’érection.

Si l’excitation retombe, l’érection risque donc de retomber du même coup. Donc, il est plutôt conseillé de se détendre et de prendre du plaisir : c’est le plaisir qui fera renaître l’érection.

Comment éviter que l’érection retombe lors des prochains rapports ?

Premièrement, évitez d’avoir des rapports sexuels dans des conditions défavorables. Beaucoup d'hommes cherchent en effet à se rassurer à tout prix, en forçant le rapport ou l’érection après avoir vécu une panne sexuelle. 

Or, à vouloir à tout prix retrouver une érection, on en oublie parfois le contexte ou les conditions. Gardez à l’esprit que cela ne sert à rien de se précipiter : attendez plutôt que le moment soit bon, favorable, par exemple un jour où vous n’êtes pas fatigué, détendu, et que vous avez vraiment envie du rapport sexuel - et pas uniquement de vous rassurer. 

Et cela est vrai aussi pour le ou la partenaire : l’ambiance globale est importante. Donc, il faut mieux attendre que tout le monde soit dans de bonnes conditions, et avoir un rapport sexuel sans pression.

Profitez du sexe sans pénétration !

C’est un aspect fondamental de la sexualité : il n’y a pas que la pénétration ; on ne le dira jamais assez souvent ! Particulièrement chez les femmes, le plaisir sexuel se passe très souvent en dehors de la pénétration : caresses, sexe oral, sentiments, émotions… Et la place du psychologique a beaucoup de place en sexualité. 

Les attitudes, les mots utilisés, les gestes ont également un impact dans le fait de désirer l’autre ou non ; donc ne cherchez pas à pénétrer à chaque rapport, ce n’est pas automatique. Quel est l’intérêt de pratiquer sa sexualité de cette manière ?

En fait, les jeux autour des caresses auront pour bénéfice d’enlever la pression autour de l’érection ; et surtout, cela nourrit l’excitation et le plaisir, ce qui peut faire revenir l’érection.

Orientez vos pensées vers l’excitation 

On entend souvent des conseils de l’ordre “essaye de ne pas y penser”, “pense à autre chose” ou “essaye de te détendre” ; et c’est justement ce qu’il faut éviter de faire ! Précisément car il est presque impossible de ne pas penser… Ou de penser à rien.

Donc, au lieu de demander au cerveau de ne pas penser, ce qui est pratiquement impossible à réaliser, on peut plutôt chercher à orienter les pensées dans un sens précis : des pensées excitantes, par exemple. 

Et cela dépasse la sphère psychologique : on peut regarder certaines parties du corps chez le ou la partenaire qui nous attirent, pratiquer des jeux ou des caresses qui attisent l’excitation. En d’autres termes, l’idée est d’orienter l’attention vers l’excitation, plutôt que de perdre du temps et de l’énergie à vouloir penser à rien. 

Et on cherche surtout à éviter les pensées négatives.

Communiquez avec votre partenaire sexuel 

Conseil très important, communiquez avec votre partenaire ; surtout si vous êtes en relation stable. Le fait de parler avec sa ou son partenaire n’est bien sûr pas obligatoire, mais c’est souvent un point utile pour ne pas rentrer dans un cercle vicieux que nous avons décrit plus haut. 

Souvenez-nous, un rapport sexuel est toujours partagé : on ne reste pas seul avec un problème, on essaie de le résoudre ensemble.

Soignez votre hygiène de vie

Parfois, c’est une mauvaise hygiène de vie qui est responsable de pannes sexuelles. Afin de les éviter, nous vous conseillons d’adopter de nouvelles habitudes saines afin d’être dans un bon état de forme global. Pour prendre soin de votre sexualité, il faut d’abord prendre soin de votre santé et de votre corps.

Ainsi, nous recommandons :

Que faire lorsque l’érection retombe toujours ?

Il est tout à fait normal que l’érection retombe, de temps en temps, lors des rapports sexuels. Une perte d’érection juste avant la pénétration ou peu après l’avoir commencé est aussi courante. Généralement, les conseils et astuces partagés plus haut suffisent à éviter ce type de panne sexuelle.

En revanche, si l’érection retombe systématiquement et ce, depuis plusieurs semaines, alors vous souffrez peut-être d’un véritable problème d’érection.

La dysfonction érectile se caractérise par une difficulté à obtenir ou maintenir une érection. Si ce souci persiste à chaque relation sexuelle depuis au moins 3 mois, nous vous encourageons à consulter un médecin sexologue. Celui-ci pourra évaluer votre fonction érectile et déterminer la cause de votre trouble de l’érection :

Une fois la cause trouvée, un traitement adapté peut vous être proposé.

Comment traiter une érection qui retombe systématiquement ?

Le traitement de l’érection que les médecins prescrivent en première intention repose sur la prise de médicaments. Il s’agit des inhibiteurs de la PDE5, que vous connaissez peut-être sous le nom de Viagra, Cialis ou encore Levitra.

Ces traitements de l’impuissance permettent de retrouver une vie sexuelle épanouie très rapidement. Leur substance active (Sildénafil, Tadalafil, etc) leur permet d’agir sur la dilatation des vaisseaux sanguins. La circulation sanguine est alors intensifiée, de même que l’afflux sanguin dans la verge au moment de l’érection. C’est ainsi que ces médicaments permettent de ne plus “bander mou” et de retrouver une érection rigide.

Ces traitements médicamenteux sont vendus en pharmacie, sur présentation d’une ordonnance médicale. Comportant de nombreux effets secondaires et des contre-indications, un avis médical est indispensable avant toute prise de ce traitement pour améliorer l’érection.

Enfin, d’autres traitements, plus ou moins utilisés, existent pour soigner les troubles érectiles. On note les injections intra-caverneuses, la pompe à pénis, l’anneau à pénis ou encore les prothèses péniennes.

Pourquoi l’érection retombe lors du rapport : ce qu’il faut retenir

Si malgré tous les conseils que nous venons de vous donner, vous rencontrez encore des difficultés à avoir de bonnes érections lors des rapports sexuels, alors il est conseillé de ne pas attendre trop longtemps avant de consulter un sexologue. La consultation en ligne peut être une bonne alternative si vous n’osez pas vous rendre en cabinet. Avec la plateforme Charles.co, téléconsultez un médecin sexologue rapidement et depuis chez vous. Rassurez-vous, vos données personnelles sont protégées et vos échanges avec le médecin sont évidemment confidentiels.

Si votre difficulté s’étend ou récidive sur une période de 3 à 6 mois, le sexologue pourra vous aider à résoudre ce problème érectile. Il existe des solutions à tous les problèmes, et plus on consulte tôt, plus les chances de trouver une solution sont grandes !

Problèmes d'érection ? Consultez un médecin sexologue en ligne sur Charles.co

Télé-consultation (téléphone, vidéo ou messages) avec un médecin sexologue (35€).

Délivrance d’une ordonnance si nécessaire.

Sources

  • Jean Dupraz, Julien Zumkehr, Grégoire Mayor, « Docteur, j’ai un petit problème d’érection ! », Revue Médicale Suisse, 2016 ;
  • Marie Hélène Colson, Béatrice Cuzin, Antoine Faix, Laure Grellet, Éric Huyghes, Nouvelles recommandations pour la prise en charge de la dysfonction érectile à l’usage du praticien, Revue Médicale Suisse, 2019 ;
Qui veut être mon associé
icone croix
Découvrez nous sur 
M6
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto