AccueilBlogSexualitéComment soigner une perte de libido ?

Comment soigner une perte de libido ?

Comment soigner une perte de libido ?

La perte de libido se manifeste par une baisse sensible de l’excitabilité et du désir sexuel. L’attirance naturelle envers un partenaire ou des activités sexuelles chute, et même les pensées érotiques se font rares. C’est un trouble assez fréquent mais généralement passager. 

Cette perturbation du désir correspond souvent à des périodes de trouble de l’humeur ou de fatigue physique profonde. Elle peut faire irruption n’importe quand dans la vie sexuelle d'un sujet. Toutefois ses conséquences ne sont pas les mêmes chez une personne seule ou pour des partenaires dans un couple.

Chez l'homme comme chez la femme, la vie hormonale peut être en cause dans cette baisse du désir. Mais comment soigner ce manque de libido ? Voici quelques conseils pour restaurer votre libido et retrouver une vie sexuelle active et épanouie. 

Ce qu’il faut savoir sur la libido

Dans le langage courant, la libido est souvent assimilée au désir sexuel. Pourtant le concept est bien plus large et plus vaste. C’est globalement tout ce qui se rapporte au désir en lui-même et à tout ce qui ce qui est mis en œuvre pour le satisfaire.

La libido c’est une pulsion de vie. C’est cette force qui nous pousse à rechercher l’activité sexuelle. C'est aussi et surtout le contact et la relation avec un partenaire pour faire l’amour et nous reproduire. Elle implique aussi bien nos hormones que nos émotions et notre physiologie.

Il n'existe pas de libido standard

Il n’existe pas une libido standard qui serait la même chez tout le monde. Elle se construit tout au long de la vie et est peuplée d’affinités et de sensibilités propres à chaque individu. Ce qui satisfait un sujet peut ne pas convenir à une autre personne.

La libido implique des facteurs physiologiques, psychologiques et culturels. Les interdits religieux comme les valeurs morales par exemple ont une forte influence sur la libido. Et parfois des traumatismes vécus dans l’enfance peuvent inhiber l’expression de la libido.

Il faut le savoir, le désir de faire l’amour ne se manifeste que lorsqu’on bénéficie d’une certaine forme physique et lorsqu’on se rend mentalement disponible. Pour un individu en bonne santé, en général la libido s’exprime de façon instinctive et porte l’individu et ses envies.

Plus pulsion de vie que simple désir sexuel, la libido des hommes est considérée comme plus physique et immédiate que celle des femmes qui serait plutôt caractérisée par une connexion émotionnelle forte. On dit que chez les femmes, l’acte sexuel est presque considéré comme un signe ou une preuve d’amour.

Deux jours avant l'ovulation, un pic dans la production d'œstrogènes entraîne une augmentation du désir sexuel chez les femmes qui ne sont pas sous contraceptifs. De même, des événements comme une grossesse ou un accouchement modifient profondément la libido des femmes.

Chez l’homme comme chez la femme, au fil des événements de la vie et avec l’âge, la libido peut varier sensiblement.

Quelles sont les causes physiologiques d’une perte de libido ?

En principe, un corps sain et en plein tonus déclenche facilement les mécanismes nécessaires à l’expression de son désir physique et à l’accomplissement de l’acte sexuel en lui-même.

Parce que la sexualité, c’est dans la tête mais c’est aussi du sport. Les hormones se mettent en mouvement, le rythme cardiaque et la circulation sanguine s’intensifient, le pénis en érection et la lubrification s’installent et l’éjaculation et l’orgasme viennent couronner le processus.

Toute une série de problèmes de santé comme de l’hypertension, du diabète, des dysfonctions érectiles ou des éjaculations précoces peuvent affecter votre sexualité. Les diurétiques utilisés pour traiter l'hypertension et certains antidépresseurs sont aussi connus pour faire baisser la libido. 

Etant donné le rôle majeur de la testostérone dans le désir sexuel masculin et féminin, une perturbation de la production de cette hormone peut affecter négativement la libido. Notons aussi qu’une sècheresse vaginale chez la femme peut engendrer des douleurs lors de la pénétration qui la rendront réticente à entreprendre ou accepter des rapports sexuels.

Quelle sont les causes psychologiques d’une perte de libido ?

Une libido épanouie commence par un certain bien-être mental et psychologique. Si vous êtes anxieux, vous ne pourrez pas obtenir le relâchement et l’apaisement qui permettent aux différents processus de la libido de pleinement s’exprimer.

C’est connu, le stress est un grand ennemi de la libido. Qu’il soit lié à des préoccupations professionnelles ou à des soucis de couple, il peut littéralement museler votre sexualité. Votre désir va alors régresser et vos envies ne pourront pas remonter en surface.

Parfois les difficultés à l’intérieur du couple engendrent un stress relationnel qui peut installer de l’évitement sexuel ou de l’indifférence. Une dispute non résolue, une période de surmenage, un deuil ou même un déménagement peuvent perturber l’équilibre émotionnel du couple et donc aussi sa libido.

Si la perte de libido ne touche que l’un des partenaires dans le couple, son conjoint peut être amené à se sentir coupable. Il peut s’installer chez lui des doutes sur son attractivité et ses performances sexuelles. Il se demandera par exemple s’il est toujours désirable et aimé et peut aussi soupçonner une relation extra-conjugale.

Chez certains individus, une mauvaise estime de soi entraîne des blocages et une libido en berne. Ces personnes peuvent s’enfermer dans une recherche solitaire du plaisir sexuel qui rendra de plus en plus rares leurs tentatives de se mettre en relation avec un partenaire. 

La dépression ou des épisodes dépressifs entraînent souvent une perte de libido sauf chez ceux qui transfèrent leur mal être dans une hyperactivité sexuelle.

Comment remédier à une perte de libido ?

En général, la perte de libido est un trouble passager mais s’il perdure ou entraîne de la souffrance, il faut consulter un spécialiste pour se faire aider. Parce qu’une perte de libido persistante est souvent liée à des troubles profonds. 

Restaurer une bonne hygiène de vie

Une bonne hygiène de vie est fondamentale pour rétablir et conserver une libido satisfaisante. En tant que pulsion, la libido régit nos rapports aux autres mais aussi et surtout à notre propre personne. Un corps sain bénéficiant d’une bonne vigueur et d’un tonus suffisant ne peut que faire rayonner une libido satisfaisante.

Pour soigner une perte de libido vous devez adopter une alimentation saine et équilibrée. Elle doit vous apporter l’énergie et les nutriments nécessaires aux différentes fonctions que sollicite la libido. Il faut par exemple certaines vitamines et des minéraux pour une production suffisante d’un sperme de bonne qualité.

Une activité physique régulière vous apportera un bon tonus et de l’endurance en plus d’améliorer votre humeur et l’image que vous avez de vous. Les endorphines sécrétées lors de  la pratique sportive boostent la libido et aident à lutter contre le stress, c’est pour cela qu’on les nomme hormones du plaisir.

Être sensible aux caresses et déployer de la vigueur dans les activités sexuelles est un signe de bonne santé. Une consommation excessive d’excitants comme le café, le tabac ou l’alcool est à éviter. Pensez plutôt à vous octroyer un temps et une qualité de sommeil satisfaisants pour vous recharger.

Evitez les facteurs de stress, qu’ils viennent de votre travail, de vos finances ou des impératifs de la vie familiale.

Songer aux causes hormonales

La ménopause, même si elle représente un cap à partir duquel la sexualité commence à régresser, ne doit pas être considérée comme un tombeau pour la libido. Les interactions affectives et la complicité émotionnelle comptent autant que la pénétration sexuelle pour combler votre personne dans sa  globalité.

Des dérèglements hormonaux, comme un faible taux de testostérone peuvent faire baisser le désir sexuel. Cette hormone est un moteur puissant pour la libido masculine. Elle est présente en faible quantité chez la femme qui y est beaucoup plus sensible. 

Mais les thérapies hormonales sont à utiliser avec précaution car elles se prennent à très long terme et comportent des effets secondaires non négligeables.

Améliorer votre vie de couple

La routine qui s’installe au sein d’un couple peut engendre de la lassitude et du manque d’intérêt pour le sexe. Au fil de la relation, la libido change. Il serait donc vain de chercher à la retrouver telle qu’elle était au début. Il faut réinventer votre relation avec des attentions et des activités nouvelles.

Quand la perte de libido apparaît dans un couple, au cœur du problème, il y a souvent un déficit de communication ou un manque d’attention. Prenez le temps de montrer de l’attention et de l’attachement à votre partenaire. Une certaine sécurité émotionnelle et affective peut balayer les situations conflictuelles et réveiller le désir pour l’autre ainsi que l’activité sexuelle dans le couple.

Pour ceux que ça intéresse, certains jeux érotiques peuvent pimenter la libido du couple. Dialoguez et parlez-en à moins que vous choisissiez de lui faire la surprise. Parler de vos désirs et préférences sexuelles de façon libre et honnête peut améliorer vos liens. Cela peut aussi restaurer des relations intimes satisfaisantes.

Soignez votre intimité, variez les pratiques et les positions sexuelles, osez des endroits nouveaux. Donnez plus de place à ce qui vous fait plaisir à deux et prenez soin de vos moments intimes.

Aphrodisiaques, viagra, gingembre etc…

En plus des enseignements sur la réponse sexuelle et la médiation d’un spécialiste, certains changements dans le style de vie et l’utilisation de certains compléments alimentaires peuvent vous aider à reprendre en main votre sexualité. Nous avons là pour vous quelques astuces de grand-mère pour retrouver la libido.

Le gingembre par exemple est préconisé, comme le ginseng, pour retrouver du tonus et de la vigueur. Comme le viagra, ces plantes et extraits de plantes disponibles en gélules aident surtout à obtenir des érections et un afflux sanguin vers les organes sexuels. 

Pour réveiller l’excitabilité et le désir il faut vous détendre et vous relâcher.

Youtube Video
Qui veut être mon associé
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto