AccueilBlogÉrectionTroubles de l’érection chez les Français en 2022 : les chiffres

Troubles de l’érection chez les Français en 2022 : les chiffres

Troubles de l’érection chez les Français en 2022 : les chiffres

Les Français n’ont jamais été aussi nombreux à souffrir de problèmes de l’érection. C’est ce que nous disent les derniers chiffres à ce sujet. L’enquête Ifop réalisée pour Charles.co en 2019 est éloquente : les hommes sont nombreux à éprouver des difficultés sexuelles mais très peu osent en parler ou se traiter. Alors, qui sont ces hommes ? Combien sont-ils ? Pourquoi une grande partie d’entre eux ne se soignent pas ? On vous dit tout dans cet article sur les troubles de l’érection en chiffres.

Combien d’hommes sont concernés par les troubles de l’érection ?

evolution-chiffres-troubles-erection

Le sujet des problèmes d’érection est si tabou qu’on pourrait penser que seule une poignée d’hommes est concernée. Et pourtant, cela est totalement faux ! Il s’agit d’un des chiffres clés de l’enquête menée en 2019 : 61 % des hommes reconnaissent avoir eu des troubles de l’érection au cours de leur vie. Ce chiffre est en nette augmentation puisqu’ils n’étaient que 49 % en 2010 et 44 % en 2005.

chiffres-pannes-sexuelles

Au cours des 12 derniers mois, ce sont plus d’un homme sur 3 (38 %) qui reconnaissent avoir eu une panne sexuelle. Parmi eux, on retrouve 5 principaux soucis :

  1. Le manque de fermeté et de rigidité du pénis pendant le rapport, pour 24 % d’entre eux ;
  2. Un problème d’érection, pour 23 % d’entre eux ;
  3. Une insuffisance ou absence de désir sexuel et de libido, pour 18 % d’entre eux ;
  4. Ne pas réussir à conserver une érection jusqu’à la fin du rapport, pour 18 % d’entre eux ;
  5. Ne pas réussir du tout à avoir une érection, pour 9 % d’entre eux.

Par rappel, un dysfonctionnement érectile se caractérise par une difficulté à avoir ou maintenir une érection, malgré une stimulation pénienne et une excitation sexuelle suffisante. Ce manque de rigidité lors des relations sexuelles est souvent causé par l’anxiété, l’addiction au porno, un facteur psychologique, un problème vasculaire, l’hypertension artérielle, des problèmes de prostate, le diabète, etc.

dysfonctionnement-erectile-definition

Qui sont les hommes concernés par des problèmes d’érection ?

Grâce à l’enquête Ifop, il est possible de dégager certains profils, mais aussi les principales habitudes des hommes souffrant de dysfonction érectile.

chiffres-selon-orientation-sexuelle

On remarque que l’impuissance est davantage présente dans les relations homosexuelles. En effet, parmi les hommes souffrant de ces difficultés, 39 % sont homosexuels tandis que 20 % sont hétérosexuels.

De même, être célibataire ou en couple semble être un facteur déterminant. Ainsi, 16 % des hommes ayant des problèmes d’érection sont célibataires, alors que 23 % sont en couple. Parmi ces hommes casés, 30 % le sont depuis moins de 3 ans et 31 % le sont depuis plus de 20 ans.

Les habitudes des hommes ayant des troubles de l’érection

Parmi les hommes ayant eu des problèmes d’érection au cours des 12 derniers mois, on peut voir que certaines habitudes ressortent beaucoup :

  • 55 % déclarent subir un stress régulier ;
  • 57 % déclarent prendre des antidépresseurs.

Concernant les hommes jeunes de moins de 30 ans en particulier, deux habitudes se détachent :

  • 55 % déclarent avoir une consommation excessive d’images pornographiques (tous les jours ou presque) ;
  • 41 % déclarent regarder régulièrement des sites d’informations via des écrans.

Troubles de l'érection chiffre : à quel âge les problèmes d'érection apparaissent ?

40 % des hommes ayant des problèmes d’érection fréquents ont plus de 70 ans. Il s’agit de la tranche d’âge la plus touchée par ce phénomène.

Par ailleurs, 18 % ont moins de 30 ans. On observe un recul entre 30 et 39 ans (12 %), puis la part ne cesse d’augmenter ensuite à partir de 40 ans.

Quel est l’impact d’une panne d’érection sur l’estime de soi et dans la vie de couple ?

Sujet tabou et source de gêne, il n’est pas étonnant qu’un trouble de l’érection ait un impact sur la vie de couple et sur l’estime de soi des hommes qui en souffrent. Voici quelques données mises en évidence par l’enquête Ifop.

chiffres-impact-couple

4 hommes sur 10 souffrant d’un trouble érectile notent un impact sur leur couple (38 %). Cela est d’autant plus vrai chez les jeunes. Ils sont 7 hommes sur 10 à constater des conséquences dans leur vie conjugale chez les moins de 30 ans (69 %) et 6 hommes sur 10 chez les 30-39 ans (61 %).

À cause des troubles érectiles dont ils souffrent, 25 % des hommes ne se sentent pas satisfaits de leur sexualité. Et pour cause, 56 % des hommes impuissants pensent qu’il faut une pénétration pour qu’une relation sexuelle soit satisfaisante. Ils sont même 64 % chez les moins de 30 ans ! Il paraît alors important de rappeler que la sexualité ne se résume pas à la pénétration. Les préliminaires, caresses et jeux peuvent aussi permettre de partager du plaisir et de vivre une vie sexuelle épanouie.

Ainsi, deux tiers des hommes développent un complexe suite à cause de leurs pannes sexuelles. Honte, anxiété de performance, souffrance psychologique,... Un dysfonctionnement érectile est souvent très difficile à vivre. Cela en pousse certains à donner de fausses excuses pour masquer leurs problèmes d’érection ou pour éviter d’avoir un rapport sexuel. Ils sont 33 % à avoir recours à cette technique, et on en compte même 60 % chez les moins de 30 ans.

top-excuses-troubles-erection

Top 5 des fausses excuses données par les hommes ayant des problèmes d’érection

  1. La fatigue physique (78 %) ;
  2. Le stress (63 %) ;
  3. L’excès de nourriture ou d’alcool (47 %) ;
  4. La proximité d’autres personnes pendant l’acte (43 %) ;
  5. Un mal de tête/une migraine (31 %).

Vers quelles solutions se tournent les personnes atteintes de troubles érectiles ?

Les hommes qui souffrent de troubles érectiles sont 66 % à avoir déjà essayé (ou pensé à essayer) de remédier à leur problème via un “mode de stimulation”. Cela montre une volonté d’arranger la situation, bien que les solutions mentionnées ne soient pas toujours efficaces.

Part d’hommes souffrant de troubles érectiles ayant essayéMode de stimulation essayé
62 %Regarder des images pornographiques.
59 %Repenser à de précédents rapports sexuels.
24 %Boire de l’alcool.
38 %Prendre des médicaments de l’érection.
17 %Utiliser des produits aphrodisiaques.
Les modes de stimulation utilisés par les hommes souffrant de problèmes d’érection.

Par ailleurs, chez les moins de 30 ans, ils sont 48 % à avoir essayé (ou pensé à essayer) la prise de drogue. L’occasion pour nous de rappeler que les drogues, si elles peuvent aider à court terme et prise à très faible dose, ne sont pas bénéfiques pour les capacités sexuelles à long terme. De plus, la dépendance qu’elles créent empêchent souvent de s’arrêter à la dite très faible dose… Il vaut mieux s’orienter vers des solutions sûres, dont l’efficacité est reconnue par les médecins.

Troubles de l'érection chiffres : l’utilisation des médicaments de l’érection chez les hommes impuissants

L’utilisation de médicaments de l’érection tels que le Viagra, le Levitra ou le Cialis, qui agissent sur la circulation sanguine dans la verge, est l’une des meilleures solutions pour traiter les problèmes d’érection. Mais les hommes impuissants les utilisent-ils ?

Les chiffres sur les troubles de l'érection montrent que, parmi les hommes ayant des troubles érectiles, 29 % des plus de 70 ans y ont recours, ainsi que 25 % des moins de 30 ans.

Pourquoi pas plus ? En réalité, 56 % des hommes ayant des difficultés érectiles envisagent la prise d’un traitement médicamenteux qui permet de dilater les vaisseaux sanguins. Toutefois, de nombreuses raisons poussent ces hommes à ne pas les utiliser, malgré leur efficacité avérée.

5 raisons qu’ont les hommes de ne pas utiliser des médicaments de l’érection

  1. 59 % craignent le manque de fiabilité et de sécurité de ce type d’achat sur internet ;
  2. 39 % ont peur des effets secondaires ;
  3. 20 % sont freinés par le prix des médicaments ;
  4. 18 % n’osent pas en parler à un médecin ;
  5. 15 % sont gênés d’acheter ces médicaments à la pharmacie.

Concernant la peur des effets secondaires, nous pouvons les rassurer tout de suite. En effet, les médicaments de l’érection ne sont pas dangereux, comme l’explique le Docteur Gilbert Bou Jaoudé, sexologue chez Charles.co.

"Si vous prenez ces médicaments suite à une consultation médicale et que vous n’êtes pas concernés par les contre-indications, c’est que vous pouvez les prendre en toute sécurité. Ces médicaments existent depuis la fin des années 90 en France et des millions d’hommes les ont déjà utilisés. Ce recul nous a permis de nous apercevoir que lorsque les règles d’utilisation sont respectées, le profil de sécurité de ces médicaments est bon." - Dr Gilbert Bou Jaoudé

Toutefois, nous attirons votre attention sur le fait qu’acheter du Viagra ou acheter du Tadalafil en ligne peut être dangereux. En effet, de nombreux produits vendus sur les sites internet sont en réalité des médicaments contrefaits, dont la composition n’est pas connue. Pour vous assurer d’obtenir des médicaments en toute sécurité, nous vous recommandons de vous les faire prescrire par un médecin puis de les récupérer dans une pharmacie.

Combien sont-ils à avoir déjà consulté un spécialiste pour les problèmes d’érection ?

Les difficultés érectiles sont souvent source de honte et de gêne. Ainsi, seulement un quart des hommes qui en souffrent ont évoqué le sujet avec quelqu’un d’autre que leur partenaire (26 %). Pire encore, ils sont presque 3 quarts à n’avoir jamais consulté de professionnel de santé à ce propos (72 %). Pourtant, il est important de libérer sa parole pour mieux vivre ce trouble sexuel. Faire l’amour ne doit pas être une source de stress et d’angoisse.

L’étude montre que 19 % ont consulté un médecin généraliste et 5 % ont consulté un sexologue. Rappelons que l’interlocuteur privilégié pour les troubles sexuels est le médecin sexologue. En effet, il est expert de ces sujets et les traite au quotidien. Ainsi, il peut proposer la solution la plus adaptée.

Enfin, parmi les hommes ayant consulté un médecin généraliste, les chiffres sur les troubles de l'érection montrent que 25 % avaient entre 60 et 69 ans.

Conclusion : un trouble fréquent mais invisibilisé malgré ses conséquences

Pour conclure, on constate que la dysfonction érectile est un trouble fréquent puisqu’elle concerne plus de la moitié des hommes. Les profils concernés sont très variés, bien que certaines tendances ressortent : hommes âgés (70+) et hommes jeunes (30-), sujets au stress et à la dépression, en couple depuis peu ou à l’inverse depuis très longtemps, etc.

Quoi qu’il en soit, l’impuissance masculine a souvent des répercussions négatives sur la vie de couple, sur la satisfaction sexuelle et sur l’estime de soi. Les hommes qui en souffrent ont honte et vont parfois jusqu’à mentir pour se sortir d’une situation gênante.

Pour autant, les chiffres sur les troubles de l'érection montrent que ces hommes ont tendance à ne pas en parler, même avec un professionnel de santé. Le sujet est tabou et il existe une certaine omerta qui ne leur permet pas de se soigner, bien que des traitements efficaces existent.

En cela, nous ne pouvons que conseiller à ces hommes de consulter un médecin sexologue si le problème persiste. Pour rester discret, il est possible de consulter à distance, depuis chez soi, grâce à la plateforme Charles.co. La sexualité masculine mérite qu’on lui prête la même attention qu’à celle des femmes. Les troubles de l’éjaculation, de la libido ou de l’érection doivent ainsi être pris en charge.

Sources

Problèmes d'érection ? Consultez un médecin sexologue en ligne sur Charles.co

Télé-consultation (téléphone, vidéo ou messages) avec un médecin sexologue (35€).

Délivrance d’une ordonnance si nécessaire.

Qui veut être mon associé
icone croix
Découvrez nous sur 
M6
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto