AccueilBlogEjaculation précoceÊtes-vous un homme précoce ?

Êtes-vous un homme précoce ?

Êtes-vous un homme précoce ?

Il est parfois difficile de savoir si l’on est un homme précoce ou si nos quelques éjaculations rapides, liées à la fatigue du quotidien, sont simplement anecdotiques. En cela, Charles.co vous explique ce qu’est précisément un éjaculateur précoce, quelles sont les causes de ce trouble de l’éjaculation et comment le soigner.

Définition de l’éjaculateur précoce

L’éjaculation précoce se caractérise par une éjaculation qui survient très vite. Très rapidement, bien avant le moment souhaité, l’homme éjacule. Il ne peut pas stopper son éjaculation ; il manque de contrôle. Le rapport sexuel est alors bien plus court qu’escompté et cela peut être frustrant pour l’homme et/ou sa partenaire.

On a tendance à dire qu’un éjaculateur précoce éjacule avant la pénétration vaginale ou dans la minute qui suit. C’est vrai, mais c’est surtout le ressenti de l’homme qui compte. Par exemple, une éjaculation qui vient 1 minute et 15 secondes après le début de la pénétration peut aussi être une éjaculation prématurée.

La notion de souffrance personnelle entre aussi en compte dans la définition de l’éjaculation rapide. Parfois, un couple est très épanoui sexuellement bien que l’homme finisse vite. L’éjaculation précoce n’est pas toujours perçue comme problématique et, dans ce cas, il n’y a pas besoin de consulter ou de s’en préoccuper. Éjaculer rapidement n’est pas dangereux pour la santé. En revanche, si ce délai d’éjaculation très court vous pèse et qu’il engendre des souffrances psychologiques, alors le trouble se caractérise et il convient de consulter.

Enfin, il faut que l’éjaculation rapide se répète dans le temps. Dans le cadre du trouble de l’éjaculation précoce, l’homme éjacule trop rapidement à chaque rapport sexuel, depuis au moins 3 mois. C’est alors qu’une consultation en sexologie est justifiée.

Youtube Video

Les “faux” hommes précoces

Certains hommes se pensent, à tort, précoces.

Il y a des hommes qui pensent être éjaculateurs précoces car ils sont insatisfaits de la durée de leurs relations sexuelles. Ils les pensent trop courtes alors qu’elles sont dans la moyenne nationale, si ce n’est même plus longues.

Souvent, cette pensée provient de la consommation de films pornographiques. Sur ces images, les rapports sexuels sont très longs, donnant une vision biaisée de ce qu’est la sexualité. Sachez qu’un film de 45 minutes est tourné sur plusieurs heures, les acteurs ne tiennent pas si longtemps en une seule fois et les éjaculations sont truquées.

En cela, il est tout à fait normal, dans la vraie vie, de ne pas parvenir à durer aussi longtemps au lit. Il est également normal, de temps en temps, de jouir trop vite. Dans la réalité, aucun homme ne peut être au top tous les jours de l’année. Parfois, l’érection retombe, ou l’éjaculation arrive trop vite. Et c’est comme cela chez tout le monde. Cela ne fait pas pour autant de tous les hommes des hommes précoces.

Il est important de relâcher la pression que peuvent mettre ces films, notamment dans le cadre d’une addiction au porno.

De même, il peut arriver qu’à certains moments les éjaculations rapides soient un peu plus fréquentes. Cela peut être lié à une période de fatigue, à des préoccupations, un deuil, une perte d’emploi, etc. Ce sont des choses de la vie quotidienne qui agissent sur la sexualité et, notamment, sur l’éjaculation. Généralement, cela ne dure que quelques jours et semaines puis l’éjaculation redevient normale. Comme nous vous le disions, le problème doit persister au moins 3 mois pour justifier des inquiétudes.

Homme précoce : primaire ou secondaire ?

On distingue deux types de précocité sexuelle :

  1. L’éjaculation précoce primaire : l’éjaculation arrive trop vite dès les premiers rapports sexuels. L’homme n’a jamais connu, ou très peu, d’éjaculation normale.
  2. L’éjaculation précoce secondaire : l’éjaculation devient trop rapide après une période sans souci particulier. L’homme avait des éjaculations normales, dans un délai satisfaisant, puis elles sont devenues trop rapides.

Le type d’éjaculation précoce dont vous souffrez permet au médecin de privilégier certaines causes plutôt que d’autres.

Pourquoi êtes-vous un homme précoce ?

Si vous êtes bel et bien un homme précoce, il est intéressant de savoir quelles sont les causes de votre souci. D’ailleurs, parfois, le traitement du problème passe par le traitement de la cause.

Chez les plus jeunes hommes (30-40 ans), l’éjaculation précoce est souvent liée à des facteurs psychologiques. Un stress et une anxiété constants peuvent avoir cet effet. C’est aussi le cas d’un blocage psychologique, une difficulté à lâcher-prise lors de l’activité sexuelle ou un traumatisme passé.

L’hypersensibilité du gland est aussi une cause d’éjaculation rapide. Il s’agit d’un trouble de la sensibilité de la verge. Dans ce contexte, le gland de la verge est très sensible à la moindre stimulation. C’est alors une forte excitation sexuelle qui apparaît, amenant à une éjaculation très rapide.

Enfin, certaines maladies, neurologiques mais pas seulement, provoquent une éjaculation précoce :

  • L'hyperthyroïdie : elle impacte le taux d’hormones sexuelles ;
  • Le diabète ;
  • La sclérose en plaques ;
  • La prostatite (inflammation de la prostate).

Comment ne plus être un homme précoce ?

Si vous êtes un homme précoce, pas de panique ! Cela n’est pas une fatalité. Il existe des médicaments pour retarder l’éjaculation. Nous vous recommandons de consulter un médecin sexologue avant toute prise de traitement, même ceux vendus sans ordonnance. L’avis d’un docteur qui vous connaît, au fait de vos antécédents et de vos habitudes, est primordial pour éviter toute contre-indication. De plus, le point de vue d’un expert du sujet est très utile pour choisir le traitement le plus adapté à la cause de votre éjaculation prématurée.

Les traitements pharmacologiques

Parmi les traitements médicamenteux de première intention, on retrouve le Priligy. Ce médicament en comprimés est un inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine. Son ingrédient actif, la Dapoxétine, permet de retarder l’éjaculation efficacement, dès la première prise. Même s’il appartient à la famille des antidépresseurs, ce médicament n’a pas d’effet psychotrope car il est très vite absorbé et évacué par le corps.

Le Priligy s’utilise par voie orale, 1 heure avant le rapport sexuel. Ensuite, sa durée d’action est comprise entre 6 à 8 heures. Ce médicament coûte environ 60 euros la boîte de 3 comprimés. Vous pouvez le trouver en pharmacie, sur présentation d’une ordonnance médicale uniquement. La sécurité sociale ne rembourse pas ce médicament, de même que les médicaments pour les problèmes d’érection par exemple.

L’autre traitement très utilisé également est le Fortacin. Il s’agit d’une crème (ou d’un spray) à base de Lidocaïne, un anesthésique local. Ce traitement topique s’applique sur le gland quelques minutes avant la relation sexuelle. Il permet de désensibiliser le bout du pénis et, ainsi, éjaculer moins vite. Il convient d’essuyer l’excédent de produit avant d’entamer l’acte sexuel, pour ne pas en déposer dans le vagin de votre partenaire.

Le Fortacin coûte environ 60 euros le flacon. Vous pouvez vous le procurer auprès d’un pharmacien ; depuis septembre 2021, il n’est plus soumis à prescription médicale. Par ailleurs, la sécurité sociale ne le rembourse pas.

Youtube Video

Les autres traitements

Si les traitements pharmacologiques vous sont contre-indiqués, il est également possible d’utiliser des préservatifs retardants. Certains sont fabriqués avec une épaisseur plus importante au niveau du gland, tandis que d’autres ont une noisette de benzocaïne (anesthésique local) dans le réservoir. 

Les préservatifs retardants sont trouvables en grandes surfaces ou sur internet. Ils coûtent environ 8 à 10 euros la boîte de 10 unités.

Enfin, la sexothérapie peut être très utile si votre éjaculation précoce est de causes psychologiques. Pour venir à bout d’un blocage par exemple, ce traitement a fait ses preuves et permet de retrouver une vie sexuelle épanouie.

Une thérapie comportementale vous permet d’agir concrètement pour mieux contrôler votre éjaculation. Grâce à des exercices de respiration abdominale ou de renforcement du périnée, vous apprenez à redécouvrir votre corps pour mieux le maîtriser.

Les méthodes du stop and go et du squeeze, elles, peuvent permettre de mieux repérer le point de non-retour (moment où le réflexe éjaculatoire s’enclenche). Toutefois, utilisées sur la durée, elles ne permettent pas de régler le problème.

Est-ce que c’est grave d’être un homme précoce ?

Évidemment, non, ce n’est pas grave d’être un homme précoce ! Et ce, pour trois raisons principales :

  1. La première raison repose sur le fait qu’être précoce au lit n’a pas d’incidence sur l’organisme. Atteindre l’orgasme trop vite ne vous fait pas de mal, en soi. Il ne s’agit pas d’une maladie à proprement parler. 
  2. Deuxièmement, des traitements existent. Grâce à toutes les solutions qui existent à ce jour, quasiment toutes les éjaculations précoces peuvent être traitées.
  3. Enfin, ce n’est pas grave car toute votre sexualité ne repose pas sur la pénétration. Même si vous éjaculez rapidement, le rapport sexuel ne doit pas forcément s’arrêter. Vous pouvez tout à fait continuer à donner du plaisir à votre partenaire via des pratiques qui ne sont pas centrées sur la pénétration vaginale.

Toutefois, même si ce n’est pas grave d’être un homme précoce, nous vous recommandons de consulter un médecin si cela vous fait ressentir une souffrance psychologique. Ce genre de symptômes ne doivent pas être pris à la légère. Les répercussions sont parfois très grandes : honte, dépression, baisse de l’estime de soi, libido en berne, isolement, etc. Un cercle vicieux peut s’installer. Ne restez pas seul face à tout cela ; parlez-en autour de vous, à vos proches ou à un professionnel de santé. Faire l’amour ne doit pas être une telle source d’angoisse.

Enfin, n’oubliez pas qu’il y a énormément d’hommes précoces. Les médecins estiment que ce trouble concernerait environ un homme sur 4 !

Apprenez à retarder votre éjaculation avec un médecin sexologue

Consultation par téléphone, vidéo ou message avec un médecin sexologue.

Recevez un programme d'exercices complets ainsi qu’une ordonnance si nécessaire.

Qui veut être mon associé
icone croix
Découvrez nous sur 
M6
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto