AccueilBlogSexualitéTache rouge sur le gland : les causes, et comment se soigner ?

Tache rouge sur le gland : les causes, et comment se soigner ?

Tache rouge sur le gland : les causes, et comment se soigner ?

Une tache rouge sur le gland est très souvent le signe d’une inflammation : on parle de balanite ou de balanoposthite, lorsque l’inflammation touche aussi le prépuce (la posthite étant une infection du prépuce). 

Bien que fréquentes, les balanites sont rarement des IST. Leur prise en charge varie en fonction qu’elles soient aiguës (moins de 4 semaines) ou chroniques

Symptômes, causes et traitements, Charles fait le point sur l’inflammation du gland


Consulter immédiatement un médecin sexologue en ligne

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) avec un médecin sexologue (35€).

Délivrance de fiches conseils et d’une ordonnance  si nécessaire.


Tache rouge sur le gland : reconnaître et soigner une balanite

Un diagnostic médical est nécessaire afin d’éliminer d’autres causes possibles de dermatoses (affections de la peau), et qui présentent parfois le même type de symptôme. Ces dermatoses les plus fréquentes sont :

  • Le lichen plan ;
  • Et le lichen scléreux ;

Concernant les inflammations du gland (balanites), elles peuvent être non infectieuses ou infectieuses

Balanite d’origine non infectieuse 

Une inflammation du gland - pouvant se traduire par une tâche rouge localisée sur celui-ci - d’origine non infectieuse est presque essentiellement due à une allergie ou une irritation provoquée par une hygiène inappropriée (excès ou manque d’hygiène). 

En effet, différents produits d’hygiène peuvent venir agresser la muqueuse et donc l’irriter. Ces balanites non infectieuses sont plus fréquentes chez les hommes non circoncis, davantage en proie à une prolifération des bactéries sous le prépuce, en cas de mauvaise hygiène. 

Il est important de souligner aussi qu’un excès d’hygiène peut avoir le même effet, lorsque la flore bactérienne naturellement présente sur le gland, et qui assure une fonction protectrice, est déréglée par les produits d’hygiène. 

Les hommes souffrant d’atopie, une prédisposition génétique au développement d’allergies courantes (eczéma, rhume, asthme, etc.), sont également plus à même de contracter des balanites d’origines non infectieuses. 

Balanite d’origine infectieuse 

Les inflammations du gland et/ou du prépuce d’origine infectieuse sont le plus souvent dues à un champignon, le Candida albicans, responsable des mycoses. On remarque à l’examen clinique des pustules ou petits boutons rouges qui peuvent prendre l’aspect d’une tache rouge. 

On parle donc dans ce cas d’une balanite candidosique, qui parfois peut être confondue avec un psoriasis pustuleux localisé. Les balanites candidosiques touchent indifféremment les hommes circoncis des hommes non circoncis.

En revanche, les hommes non circoncis sont davantage touchés par les balanites à streptococciques et à anaérobies. La balanite provoque généralement par la suite une infection du prépuce (balanoposthite), même si les hommes circoncis sont relativement épargnés. 

Malgré tout, l’inflammation du prépuce (posthite) peut être à la fois d’origine infectieuse et non infectieuse. La balanoposthite peut par ailleurs être favorisée par le diabète et la présence d’un phimosis.  

En effet, le phimosis entraîne des difficultés à se laver correctement le gland puisque le prépuce ne peut pas se découvrir totalement (ou difficilement). Les sécrétions sous le prépuce s’infectent par la présence des bactéries anaérobies, ce qui entraîne l’inflammation du gland et du prépuce. 

Lorsqu’elle est chronique, la balanoposthite augmente le risque de contracter :

  • Un lichen scléro-atrophique ;
  • Un paraphimosis : l’anneau préputial se retrouve sous le gland, ce qui le comprime et le rend douloureux. Il est alors impossible de le repositionner correctement : une consultation en urgence est nécessaire ;
  • Un cancer du pénis ;

Tache rouge sur le gland : diagnostic et examens

Un diagnostic avec un médecin sexologue en ligne est important afin de distinguer l’origine infectieuse (en particulier candidosique) ou non infectieuse de la balanite. Le diagnostic mettra en évidence le caractère aiguë ou chronique de l’inflammation du gland (et/ou du prépuce) et la présence de pustules.

Il faudra également déterminer si cette balanite est en lien avec la partenaire (lorsqu’il s’agit d’une femme) qui peut faire l’objet de candidoses vulvo-vaginales (mycoses vaginales) fréquentes. 

Trois examens médicaux peuvent être réalisés par écouvillonnage du sillon du gland (sillon balanopréputial), en l’absence de toilette :

  • La recherche de levures et de pseudo-filaments à l’aide d’un examen direct ;
  • Une culture pour germes banals ;
  • Une culture sur milieu de Sabouraud (milieu d’isolement des levures et moisissures) ;

Mais généralement, un simple examen physique permet le diagnostic de la balanite, en la présence de levures et de filaments.

Comment soigner une tache rouge sur le gland ?

Il est d’abord important de rappeler que les balanites sont très rarement des infections sexuellement transmises. Donc, il faudra d’abord rappeler les bons gestes d’hygiène intime :

  • Éviter les produits trop agressifs, allergisants ou irritants ;
  • Plutôt utiliser un savon surgras ;
  • Se rincer soigneusement ;

Des antibiotiques sont requis dans de très rares cas, lorsque la balanite est causée par des streptocoques ou des anaérobies. 

Pour la grande majorité des balanites, qui sont d’origine candidosique, un traitement antifongique est généralement prescrit. Attention toutefois à ne pas irriter davantage le gland ou le prépuce. Un topique imidazolé en lait ou en suspension est préférable à une crème, qui favorise souvent la macération.

Mis à part en cas de diabète, qui est souvent à l’origine des balanites candidosiques, la balanite pose la difficulté qu’elle est souvent récidivante (chronique), notamment lorsque la partenaire est elle-même sujette à des mycoses vaginales récurrentes. 

Dans ce cas, c’est plutôt la partenaire qu’il faudra prendre en charge. 

Tache rouge sur le gland : les causes des balanites chroniques

Les balanites chroniques peuvent aussi être causées par le psoriasis génital, le lichen plan et le lichen scléro-atrophique qui nécessitent une prise en charge particulière. Un traitement dermocorticoïde est généralement prescrit. 

Mais généralement, les balanites chroniques ne sont dues qu’à des irritations, notamment chez les hommes âgés. Elles peuvent aussi être favorisées par un prépuce long, causant une macération de l’urine entre le prépuce et le gland. 

Avec le temps, les lésions peuvent disparaître et aucune biopsie n’est nécessaire. La prise en charge de ces balanites chroniques reposent sur :

  • L’arrêt de l’utilisation de produits irritants ou agressifs ;
  • Un lavage à l’eau claire avec un savon surgras ;
  • Un séchage soigneux ;

Lorsque les balanites récidives à cause d’une trop forte macération, il est parfois possible d’utiliser du nitrate d’argent à 1% et de pâtes à eau. En cas d’échec de ces traitements, une circoncision s’avère parfois nécessaire. 

En réalité, le fait important est d’éliminer une possible maladie de Bowen, caractérisée par des lésions brunes/rougeâtres ou des plaques érythémateuses. Une biopsie est alors indiquée, de même lorsqu’une balanite de Zoon (en miroir sur le gland et le prépuce, de couleur orangée) est suspectée.

Cette dernière est le diagnostic différentiel de la maladie de Bowen, et doit être confirmée par un examen microscopique. Le traitement repose sur la circoncision. 

Quelles sont les principales balanites chroniques ?

Les causes des principales balanites chroniques sont :

  • Le lichen scléreux : fréquent, il prend la forme d’un carcinome (tumeur maligne) de l’épiderme ;
  • Le lichen plan : tout aussi fréquent, il est parfois érosif ; 
  • La balanite de Zoon : elle est fréquente chez les hommes âgés. Le diagnostic est évident, mais les traitements locaux s’avèrent peu efficaces ;
  • Le psoriasis du gland : il est hyperkératosique (augmentation de la couche cornée de l’épiderme) chez les hommes circoncis, et érythémateux (rougeur de la peau) chez les non-circoncis. Dans les deux cas, le psoriasis génital est fréquent ;
  • La dermatite séborrhéique du gland : elle ressemble au psoriasis du gland avec des plaques rouges bien délimitées, rarement isolées, et cicatricielles ;
  • La balanite circinée : elle est rare et intervient dans le cadre d’un syndrome de Fiessinger Leroy (Reiter). Elle est considérée comme érosive et périméatique ;
  • Une balanite allergique aiguë ou chronique : elle peut être provoquée par un eczéma de contact (caoutchouc, lubrifiants, spermicides, allergènes..) ;
  • Les toxidermies : on remarque un érythème rouge au niveau du gland, avec la présence de bulles érosives et aiguës. Le risque de récidive est présent ; 

Mais de nombreuses autres affections de la peau (dermatoses) peuvent être localisées sur le gland, que nous ne citerons pas ici, car peu fréquentes.  

Tache rouge sur le gland : ce qu’il faut retenir

Le plus souvent, une tâche rouge sur le gland est le signe d’une irritation ou d’une allergie, quand l’origine est non infectieuse : on parle de balanite ou de balanoposthite (inflammation du gland et du prépuce).

La forme la plus répandue de balanite infectieuse est la balanite candidosique, causée par le champignon C. Albicans. C’est le champignon responsable d’une grande majorité de mycoses, que ce soit chez l’homme et la femme. 

Il est donc important de préciser que l’origine de la balanite est rarement une IST. Cela ne veut pas pour autant dire qu’il ne faut pas consulter un médecin sexologue pour obtenir un diagnostic. Il faudra déterminer la cause (infectieuse ou non) afin de choisir le traitement le plus adapté. 

En effet, appliquer un produit inadapté pourrait aggraver l’irritation ou l’inflammation déjà présente : donc demander l’avis d’un médecin avant d’utiliser un traitement antifongique. Et surtout, cela évitera du stress inutile. 

Tache rouge sur le gland ? Consultez immédiatement un médecin sexologue sur Charles.co

Charles.co est une plateforme de santé dédiée aux hommes. Elle regroupe des spécialistes, médecins sexologues, et pharmaciens français pour construire une solution de qualité, sûre et accessible à tous.

Charles est une société immatriculée 844 332 130 en France au RCS de Paris. Ses données sont collectées et traitées chez un hébergeur agréé et certifié pour les données de santé au sens des dispositions de l’article L. 1111-8 du Code de la santé publique.

La plateforme vous permet de consulter en ligne un sexologue parmi 15 médecins titulaires d'un DIU en sexologie (voir notre équipe médicale). La consultation en ligne peut se dérouler par messages écrits, téléphone ou visioconférence. Elle regroupe l'ensemble des avantages suivants :

  • Consulter un médecin spécialiste en sexologie (qui traite ce type de troubles quotidiennement)
  • Payer sa consultation 35€ au lieu de 90€ (prix constaté pour des consultations en physique avec un sexologue)
  • Obtenir un RDV en 24h (l'attente moyenne constatée pour obtenir un RDV avec un sexologue en France est de plusieurs mois)
  • Commander votre traitement en ligne et être discrètement livré à domicile par une pharmacie française

Consulter immédiatement un médecin sexologue en ligne

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) avec un médecin sexologue (35€).

Délivrance de fiches conseils et d’une ordonnance  si nécessaire.


Sources

Ces articles pourraient également vous intéresser :
Médecin sexologue : définition, consultation et tarif
Médecin sexologue : définition, consultation et tarif

Tout savoir sur les médecins sexologue. Consultez en ligne un sexologue en quelques clics avec Charles.co. Médicament prescrit, livré à domicile.

Baisse de libido  : comment retrouver du désir sexuel ou augmenter sa libido ?
Baisse de libido : comment retrouver du désir sexuel ou augmenter sa libido ?

Traitement pour augmenter la libido. Comment lutter contre la baisse de libido masculine ? Solutions pour augmenter la libido et le désir

Quand la panne sexuelle dépasse la sphère de la sexualité
Quand la panne sexuelle dépasse la sphère de la sexualité

La vie sexuelle est souvent un élément capital pour l’épanouissement et le bonheur du couple. Tous les hommes ont par ailleurs déjà vécu un épisode de « panne sexuelle » ; et c’est normal, nous ne pouvons pas toujours être au niveau !

Taille du pénis : quelle est la moyenne et comment le mesurer ?
Taille du pénis : quelle est la moyenne et comment le mesurer ?

Quelle est la taille moyenne d’un penis en France et dans le monde ? Comment mesurer son penis scientifiquement pour avoir sa vraie longueur ?

Comment augmenter la testostérone naturellement chez l’homme ?
Comment augmenter la testostérone naturellement chez l’homme ?

N’achetez pas de la testostérone sur internet. Consultez en ligne un médecin sexologue sur charles.co ou trouvez des traitements alternatifs.