AccueilBlogSexualitéQue faire en cas de pénis infecté ? En cas d’inflammation ?

Que faire en cas de pénis infecté ? En cas d’inflammation ?

Que faire en cas de pénis infecté ? En cas d’inflammation ?

Le sexe masculin peut être touché par de nombreuses pathologies. Ainsi il se peut que votre pénis soit infecté. Ces maladies sont souvent le résultat d’une inflammation, d’une maladie infectieuse contractée au cours d’une relation sexuelle ou tout simplement d’un manque d’hygiène intime. Découvrez ici les traitements qui s’appliquent en cas de verge infectée ou inflammée. 

Pénis infecté : quelles sont les maladies inflammatoires qui touchent le sexe de l’homme ?

Sur le pénis, les dermatoses inflammatoires peuvent être localisées au niveau de différentes zones. Quand l’inflammation touche le gland, on parle de balanite. A contrario, lorsque l’inflammation attaque le prépuce, il s’agit d’une posthite. Il peut arriver que le gland et le prépuce soient enflammés conjointement : c’est la balanoposthite

Cette affection est très rare chez les personnes de sexe masculin circoncis. Toutefois, les hommes atteints de cette maladie sont plus susceptibles de développer par la suite des troubles liés au prépuce (phimosis ou paraphimosis) et un cancer du pénis

Quelles sont les causes de l’inflammation de la verge ?

L’inflammation du sexe masculin peut être la conséquence de multiples affections. Il s’agit notamment :

  • des maladies sexuellement transmissibles (MST) ;
  • des infections liées à des levures ;
  • ou la gale. 

Par ailleurs, lorsque le sujet n’est pas passé par l’étape de la circoncision, les sécrétions restées sous le prépuce peuvent s’infecter, occasionnant ainsi la posthite. Le pénis inflammé trouve également son origine dans des pathologies non infectieuses

Elles concernent principalement les réactions allergiques (dues au latex des préservatifs ou des gels contraceptifs), la dermatite séborrhéique, le lichen plan ou encore le psoriasis. Dans des cas rares, l’apparition de l’inflammation peut avoir un lien avec un traumatisme. 

Les causes traumatiques concernent principalement la rupture du frein du pénis, les incidents avec fermeture éclair ou encore une morsure. Généralement, la balanoposthite commence par une balanite qui se complique quand le prépuce est serré ou lorsque le patient est atteint de diabète

Pénis infecté par l’herpès génital

L’herpès génital constitue l’une des premières causes d’une balanoposthite ulcérée. Cette infection sexuellement transmissible survient à la suite d’une contamination avec le virus de l’herpès simplex présent au niveau des lésions ou des zones infectées. Elle entraîne l’apparition de petites vésicules à la fois douloureuses et remplies de liquide près des organes génitaux. 

Pénis infecté par la syphilis

La syphilis est une MST dont la transmission se fait lors d’un contact sexuel avec une personne malade. Elle se manifeste par une balanite superficielle qui apparaît sur la partie du corps qui a été en contact avec les fluides infectés : le pénis dans le cas de l’homme. Le chancre syphilitique est indolore, ce qui fait que le malade ne prend pas rapidement conscience de son état. 

Par ailleurs, les balanoposthites font également partie des symptômes des IST. Elles peuvent dans certains cas se répandre sur le reste du fourreau du pénis, le scrotum et le pubis. 

Pénis infecté par le lichen plan

Le lichen plan est une affection de la peau qui cause généralement des démangeaisons. Elle se manifeste par des éruptions cutanées sous la forme de petites papules de couleur rouge ou pourpre au niveau de la zone génitale, du torse, des jambes et du poignet. 

Si au début ces éruptions sont bien distinctes, elles confluent par la suite pour former des plaques squameuses et rugueuses. Cette pathologie est la cause d’une réaction due à la consommation de certains agents médicamenteux ou des organismes infectieux. 

Comment se manifeste une inflammation du pénis ?

Les symptômes les plus répandus d’une verge inflammée sont :

  • la douleur ;
  • les rougeurs ;
  • des gonflements ;
  • des prurits,
  • et un écoulement provenant du prépuce. 

En règle générale, ces symptômes apparaissent entre deux ou trois jours à la suite d’un rapport sexuel. L’homme peut remarquer l’apparition de plaies sur son sexe. Les ganglions situés dans la région inguinale peuvent aussi augmenter de volume. 

Le diagnostic de l’inflammation du sexe masculin est posé à la suite d’une évaluation du médecin. Une fois la verge du patient examiné, le professionnel de santé peut chercher à savoir si celui-ci a utilisé un préservatif en latex. 

Il peut également demander un dépistage de diabète et des tests pour détecter la présence d’une MST ou d’infections causées par les levures

Comment traiter un pénis inflammé ?

Dès la première apparition des symptômes, il est recommandé de consulter votre médecin traitant ou de vous rendre chez un autre professionnel de la santé. Le traitement d’une inflammation du sexe masculin demande souvent une très bonne hygiène de la part du malade. 

Le médecin peut nettoyer la zone située sous le prépuce avant d’indiquer au patient les mesures d’hygiène qu’il doit suivre. L’homme suit aussi en parallèle un traitement pour soigner la cause de l’inflammation. Dans l’éventualité où le prépuce demeure toujours trop serré autour du gland, une circoncision peut être pratiquée. 

Traitement d'un pénis infecté par le cas de la syphilis

La syphilis se traite essentiellement avec de la pénicilline. La dose injectée dépend grandement du stade de l’évolution de la maladie dans le corps du patient. En outre, le malade doit absolument éviter d’avoir des relations sexuelles avant d’être totalement guéri. À la fin du processus, des examens sont réalisés pour s’assurer de l’effet du traitement. Il existe aussi d’autres antibiotiques pour soigner les personnes allergiques à la pénicilline. 

Traitement d'un pénis infecté par le cas de l’herpès génital

Le traitement de l’herpès génital se fait avec la prise d’un médicament antiviral. Ces produits pharmaceutiques ont pour but de limiter les symptômes de la pathologie et de réduire sa durée. À ce jour, il n’existe aucun médicament antiviral capable d'éliminer totalement une infection due à l’HVS. 

Traitement d'un pénis infecté par le cas du lichen plan

Dans un premier temps, les mesures prises dans le cadre du traitement du lichen plan visent à apaiser les démangeaisons. Les médecins peuvent prescrire au patient des injections de corticoïdes dans les papules ou en application locale sur les zones sujettes aux éruptions cutanées sous forme de lotions. 

Dans certains cas, le traitement de corticoïdes peut être administré par voie orale seule ou en l’associant avec d’autres médicaments. Toujours pour soigner le malade, les professionnels de la santé peuvent avoir recours à la photothérapie

Quelles sont les maladies d’origine urinaire du pénis ?

Chez les personnes de sexe masculin, la verge constitue non seulement un organe essentiel de l’appareil reproducteur, mais aussi de l’appareil urinaire. C’est pour cette raison que les affections touchant le sexe de l’homme peuvent être d’origine urinaire. 

L’urétrite

L’urétrite est une infection qui touche l’urètre. Ce dernier constitue le canal qui conduit l’urine de la vessie hors de l’organisme. Généralement, cette maladie est provoquée par des organismes infectieux comme les bactéries, les virus ou les champignons. 

Parmi les causes les plus répandues de l’urétrite, on note les MST comme la gonorrhée. En effet, pendant une relation sexuelle avec une personne infectée, le Neisseria gonorrhoeae peut atteindre l’urètre. 

C’est également le cas de la chlamydia et du virus de l’herpès simplex qui sont des agents responsables de maladies sexuellement transmissibles. Les bactéries responsables d’autres infections urinaires (comme l’Escherichia) coli peuvent également provoquer l’urétrite. 

Cette dernière se manifeste chez le malade par une douleur au moment de la miction et une envie fréquente et impérieuse d’uriner. Toutefois, certains hommes peuvent se montrer asymptomatiques. Selon la cause du mal, il peut survenir un écoulement urétral

Par exemple, lorsque celui-ci est épais et de couleur jaune-verdâtre, l’infection est due à la gonorrhée. Une couleur claire et une texture fluide traduisent la présence d’un autre agent infectieux. 

La sténose urétrale

La sténose urétrale est une pathologie présente à la naissance ou qui se développe à la suite d’une infection ou d’une lésion. Elle se manifeste par un léger rétrécissement de l’urètre, entraînant ainsi un jet urinaire moins puissant que la moyenne ou un double jet. 

Dans les cas extrêmes, l’affection peut totalement obstruer le flux de l’urine. La réduction de la fréquence de la miction et son efficacité causent généralement des infections urinaires. Par ailleurs, la sténose peut aussi causer une éjaculation lente ou une éjaculation baveuse

Comment traiter les pathologies urinaires de la verge ?

Comme pour de nombreuses affections, se rendre à l’hôpital pour une consultation est le meilleur moyen d’agir dès que le mal se manifeste. En général, dans le cadre du traitement des maladies urinaires qui touchent le pénis comme l’urétrite, les médecins ont recours à des antibiotiques

Toutefois, pour soigner la sténose urétrale, il faut une intervention chirurgicale : l’urétrotomie. La complexité de l’opération dépend de la sévérité du mal, de sa localisation et de son étendue. 

Qu’est-ce que le cancer du pénis ? 

Le cancer du pénis est une pathologie rare qu’on observe essentiellement chez les personnes de sexe masculin non circoncis âgées d’une soixantaine d’années. Quand l’homme se trouve exposé au papillomavirus humain, les risques de développer la maladie deviennent plus accrus. 

Toutefois, les causes principales de cette pathologie résident principalement dans le manque d’hygiène aggravé par la présence d’un phimosis. Un pénis inflammé au contact du VPH peut également évoluer en cancer. 

Ce dernier se manifeste par une petite plaque rouge persistante au niveau du gland. Au début, la plaque est indolore, mais quand la tumeur se développe, le malade ressent des brûlures, des démangeaisons et surtout, une excroissance devient visible au niveau du gland.

Comment soigner le cancer de la verge ?

Lorsque vous remarquez une tache rouge sur votre gland, rendez-vous chez un médecin pour un diagnostic. Vous serez soumis à une biopsie pour déterminer si oui ou non votre pénis est touché par le cancer. 

En règle générale, quand la tumeur est découverte, elle présente généralement une petite taille. Pour le traitement, les médecins prescrivent une crème spéciale à appliquer au niveau des zones touchées.

Cependant, lorsque la tumeur possède une plus grande taille, elle est retirée grâce à une intervention chirurgicale. Pendant l’opération, le chirurgien essaie d’enlever autant que possible une toute petite partie du sexe. La procédure sera plus complexe pour les cas où le cancer s’avère plus agressif. 

Qui veut être mon associé
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto