AccueilBlogSexualitéBouton herpès : génital, lèvre et différence avec un bouton de fièvre

Bouton herpès : génital, lèvre et différence avec un bouton de fièvre

Bouton herpès : génital, lèvre et différence avec un bouton de fièvre

Un bouton d’herpès, qu’il soit génital ou situé sur la lèvre, peut faire peur à la personne qui le découvre ! Pourtant, il ne présage rien de grave et des traitements existent pour s’en défaire. Quelle est la différence entre un bouton d’herpès et un bouton de fièvre ? L’herpès est-il une IST ? On vous dit tout.

Est-ce qu’un bouton de fièvre est lié à l’herpès ?

bouton-fievre-herpes

Tout à fait ! En réalité, un bouton de fièvre autour de la bouche est toujours dû à l’Herpes simplex virus (HSV1). Il s’agit d’herpès labial ou buccal.

Les spécialistes estiment que 80 % des personnes hébergent ce virus, souvent infectées durant l’enfance. Toutefois, seules 20 % d’entre elles développent une ou plusieurs poussées d’herpès labial. Pour les autres, le virus reste latent dans l’organisme, comme endormi.

L’herpès labial est une maladie contagieuse. Elle l’est d’autant plus lorsque la personne infectée présente des boutons de fièvre (lorsqu’elle est en poussée). En effet, les plaies sont de véritables portes ouvertes pour le virus. Après cicatrisation, le risque de contamination est moindre. Par ailleurs, la contamination se fait par contact direct avec la personne infectée.

Néanmoins, les boutons de fièvre sont bénins. Ils n’entraînent pas de complications, sauf chez les personnes immunodéprimées (personnes greffées ou porteuses du VIH).

Il existe par ailleurs un traitement antiviral (Aciclovir) qui permet de se débarrasser des boutons et de limiter les récidives. Cependant, les antiviraux ne peuvent pas éliminer le virus. Lorsque vous êtes infecté par le virus de l’herpès, celui-ci ne vous quitte plus jamais. La guérison totale n’est pas possible.

À quoi ressemble un bouton d’herpès génital ?

bouton-herpes-genital

L’herpès génital est dû au HSV2. Il s’agit d’un virus légèrement différent de celui responsable de l’herpès labial, le HSV1. Toutefois, l’un peut causer l’autre dans de rares cas (lors de pratiques sexuelles bucco-génitales).

L’herpès génital est une infection sexuellement transmissible qui touche environ 20 % des personnes sexuellement actives. L’herpès simplex est donc contagieux.

Lors de la primo-infection, il peut ne pas y avoir de symptômes. Si l’infection n’est pas asymptomatique, elle se manifeste par des lésions sur le pénis, les fesses ou les cuisses. Cela peut être des boutons sur le pénis ou des boutons sur le gland. Les boutons ressemblent à des cloques en bouquets ou des bulles remplies d’un liquide.

Attention à ne pas les confondre avec des condylomes, les lésions provoquées par une infection au papillomavirus.

Ensuite, le virus peut s’endormir et ne plus jamais se manifester. Mais il peut aussi se réactiver de temps en temps, sous forme de poussées d’herpès. Les lésions réapparaissent alors. Une crème antivirale peut aider à espacer les poussées et limiter la réplication du virus.

Consulter immédiatement un médecin sexologue en ligne

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) avec un médecin sexologue.

Délivrance de fiches conseils et d’une ordonnance  si nécessaire.

Comment se manifeste un bouton d’herpès sur la lèvre ?

bouton-herpes-levre

Un bouton d’herpès sur la lèvre est donc un bouton de fièvre.

Celui-ci se manifeste d’abord par des démangeaisons, des picotements et une sensation de tension à l’endroit où le bouton va sortir. Ce sont les premiers signes de la poussée herpétique.

Après quelques jours, un bouquet de vésicules remplies d’un liquide clair se forme. Cette éruption cutanée devient de plus en plus opaque, puis éclate et laisse place à une croûte. Les boutons d’herpès sur les lèvres ne laissent pas de cicatrice.

Ces boutons sont douloureux. La prise de paracétamol peut aider à calmer ce symptôme. Pour soigner un bouton de fièvre, vous pouvez appliquer une lotion antiseptique sans alcool sur la lésion. Il existe d’autres remèdes de grand-mère pour assécher le bouton comme l’application de vinaigre de cidre ou de dentifrice

Ensuite, les boutons disparaissent spontanément en quelques jours, grâce à l’action du système immunitaire. Leurs récurrences varient d’une personne à l’autre. Les récidives sont plus fréquentes en cas de stress, de fatigue, d’exposition au soleil, etc. Il s’agit de facteurs déclenchants.

Exceptionnellement, un bouton d’herpès sur la lèvre peut entraîner une infection de l'œil. On parle alors de kératite herpétique.

Quelle est la différence entre l’herpès et un bouton de fièvre ?

difference-bouton-herpes-bouton-fievre

Comme nous vous l’avons expliqué, il n’y existe pas de différence entre un bouton de fièvre et la manifestation de l‘herpès labial.

Seul l’herpès génital se manifeste légèrement différemment : les lésions sont similaires, mais apparaissent sur la zone génitale.

Vous savez désormais reconnaître un bouton d’herpès. Vous avez des questions sur les IST ? N’hésitez pas à consulter un médecin sur Charles.co.

Consulter immédiatement un médecin sexologue en ligne

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) avec un médecin sexologue.

Délivrance de fiches conseils et d’une ordonnance  si nécessaire.

Qui veut être mon associé
icone croix
Découvrez nous sur 
M6
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto