AccueilBlogÉrectionPhimosis : symptômes, causes et solutions

Phimosis : symptômes, causes et solutions

Phimosis : symptômes, causes et solutions

Les spécialistes parlent de phimosis lorsque l’orifice du prépuce est si serré qu’il ne permet plus le décalottage complet du pénis. Ainsi, la pression exercée sur la peau peut entraîner une irritation du prépuce et, parfois, l'évacuation des urines est compromise. Alors à quoi est due cette pathologie ? Quelles solutions existent pour détendre le prépuce ? On vous explique tout.

Qu’est-ce qu’un phimosis chez l’adulte ?

phimosis-adulte

Le phimosis est une affection du pénis. Il s’agit d’un rétrécissement de l’orifice du prépuce, qui a pour conséquence une impossibilité ou une difficulté à décalotter le pénis, c’est-à-dire à rétracter son prépuce en dessous du gland.

C’est en fait un phénomène normal pour un nouveau-né. Vers l’âge de 3 ou 4 ans, le phimosis disparaît de lui-même. Malgré tout, ce problème peut survenir à l’âge adulte ou bien être présent depuis l’enfance, sans que les adhérences ne se soient résorbées spontanément.

Notamment, chez l’homme adulte, une affection de la peau comme le lichen scléreux peut causer un phimosis, rendant le prépuce moins souple.

Enfin, le phimosis peut également provoquer un paraphimosis. Le prépuce est alors bloqué en dessous du gland, et ne peut plus recouvrir le gland lors de l’état flaccide. Cela peut être très douloureux et le gland est alors gonflé. De même, une consultation médicale s’impose, car il est possible que la circulation sanguine vers le pénis soit bloquée.

L’opération est-elle inévitable pour un phimosis ?

operation-phimosis

Pour soigner un phimosis, les médecins privilégient d'abord des traitements non chirurgicaux. Il existe par exemple des exercices médicaux visant à étirer progressivement l’anneau du prépuce ; à l’aide de corticoïdes en crème notamment. Ce traitement est plutôt efficace chez les patients jeunes.

Au bout de quelques semaines, les tissus formant l’anneau du prépuce augmentent de volume, permettant un décalottage complet. Il faut toutefois être persévérant pour que les résultats soient visibles après quelques semaines.

Cette méthode de dilatation progressive à l’avantage de conserver le prépuce du patient. Si cette méthode ne fonctionne pas, il faut avoir recours à la chirurgie :

  • La plastie de Duhamel est une opération consistant à agrandir le prépuce par une petite incision. Cette opération permet d’éviter la circoncision.
  • Si toutes les autres méthodes n’ont pas fonctionné, ou si un cas de phimosis est trop sévère, une circoncision peut être opérée.

Le traitement du phimosis dépend donc de la sévérité du rétrécissement et de l’évolution de l’affection.

Consulter immédiatement un médecin sexologue en ligne

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) avec un médecin sexologue.

Délivrance de fiches conseils et d’une ordonnance  si nécessaire.

Quelle peut être la cause d’un phimosis ?

Youtube Video

Le phimosis peut être causé par différents facteurs :

Ensuite, l’impossibilité de décalotter est parfois simplement due au fait que le frein du gland est trop court. Lors d’un rapport sexuel, il peut se déchirer de lui-même (rupture du frein) et provoquer un saignement. Ce n’est généralement pas grave et cela résout même le problème initial.

Pour autant, si le problème ne se résout pas de lui-même, il peut être nécessaire de pratiquer une plastie du frein par une légère incision. Cette opération est sans risque et facile.

Enfin, le rétrécissement du prépuce est parfois très léger pendant l’enfance et se manifeste plus tard à l’adolescence, lors des premiers rapports sexuels, et que la taille du pénis augmente. La gêne se fait alors sentir lorsque le pénis est en érection : elle peut être légèrement désagréable ou causer une véritable érection douloureuse.

Quels sont les symptômes d’un phimosis ?

symptome-phimosis

Comme l’indique la définition du phimosis, le principal symptôme d’un phimosis est une difficulté à décalotter le pénis. En effet, l’orifice du prépuce n’est pas suffisamment souple pour laisser passer le gland, notamment lors de l’érection.

Si le phimosis en tant que tel n’est pas grave, il peut avoir des conséquences plus ou moins sévères. D’abord, cette affection peut entraîner une balanite, c’est-à-dire une inflammation du gland. On constate alors un prépuce rouge et/ou un prépuce gonflé, ainsi qu’une irritation du pénis qui peut être douloureuse.

Ensuite, il est important de savoir qu’un phimosis gêne l’évacuation des urines. Ainsi, cela peut provoquer une infection de l’urètre (infection urinaire). Dans les cas les plus sévères, le patient souffre d’une rétention d’urine, nécessitant une intervention dans les plus brefs délais.

Enfin, le fait de ne pas pouvoir découvrir le gland est un obstacle à l’hygiène intime. Il y a alors une macération sous le prépuce qui favorise la prolifération des bactéries et champignons (mycose du pénis, etc).

Vous en savez désormais davantage sur le phimosis. Vous avez des questions ? N’hésitez pas à consulter un médecin sexologue en ligne sur Charles.

Consulter immédiatement un médecin sexologue en ligne

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) avec un médecin sexologue.

Délivrance de fiches conseils et d’une ordonnance  si nécessaire.

Consultez d’autres articles par catégories :

Qui veut être mon associé
icone croix
Découvrez nous sur 
M6
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto