AccueilBlogÉrectionPhimosis : qu’est-ce que c’est ?

Phimosis : qu’est-ce que c’est ?

Phimosis : qu’est-ce que c’est ?

Le phimosis est une affection du pénis, qui touche principalement les nouveau-nés, et se rétracte d’elle-même.

Dans de rares cas, le phimosis survient plus tard, lors de l’adolescence ou à l’âge adulte.

Comment peut-on définir cette affection ? Quelles en sont les causes ? Comment la traiter ? Touche-t-elle seulement les nouveau-nés ?


Consultez un médecin et commandez votre traitement depuis une pharmacie dès maintenant sur Charles.co

Télé-consultation (téléphone, vidéo ou messages) avec un médecin sexologue (35€).

Délivrance d’une ordonnance et livraison de médicaments à domicile depuis une pharmacie française.


Comment savoir si on a un phimosis ?

Le phimosis est une affection du pénis. Il s’agit d’un rétrécissement de l’orifice du prépuce, qui a pour conséquence une impossibilité ou une difficulté à rétracter son prépuce en dessous du gland.

Prévalence

C’est en fait un phénomène normal pour un nouveau-né ; vers l’âge de 3 ou 4 ans, le phimosis disparaît de lui-même. Il nécessite parfois l’intervention d’un médecin (libération des adhérences sous anesthésie)

Pour ce qui est des chiffres, 50% des enfants de 3 ans ne peuvent pas se décalotter, contre 1% à l’âge de 17 ans.

Malgré tout, ce problème peut survenir à l’âge adulte ou bien être présent depuis l’enfance, sans avoir été traité.

Notamment, chez l’homme adulte, une affection de la peau (comme le lichen scléreux) peut causer un phimosis, rendant le prépuce moins souple.

Quels sont les causes du phimosis ?

Le phimosis peut être causé par une étroitesse du prépuce ou du capuchon, par des lésions provoquées si on cherche à forcer le décalottage, par une infection (comme une balanite), une tumeur ou encore le diabète.

Le rétrécissement du prépuce est parfois très léger pendant l’enfance et se manifeste plus tard à l’adolescence, lors des premiers rapports sexuels, et que la taille du pénis augmente ; la gêne se fait alors sentir en érection.

Quels sont les risques liés au phimosis ?

Un personnel médical peut faire le diagnostic du phimosis. Il est surtout important pour le parent ou une personne atteinte de phimosis de ne pas forcer son décalottage.

Une opération chirurgicale peut être proposée idéalement vers l’âge de 12 ou 13 ans, rarement avant.

Un phimosis d’origine infectieuse peut avoir plusieurs conséquences :

  • Un risque infectieux du gland plus élevé (balanite notamment) ;
  • Des infections urinaires ;
  • Difficulté ou douleur lors d’un rapport sexuel ;

Le phimosis peut également provoquer un paraphimosis : le prépuce est bloqué en dessous du gland, et ne peut plus recouvrir le gland lors de l’état flaccide ; cela peut être très douloureux et le gland est alors gonflé.

Est-ce qu'on peut se blesser sexuellement avec un phimosis ?

Le phimosis se caractérise par un prépuce trop étroit et qui coulisse difficilement ; le gland peut donc se retrouver "étranglé", rendant les rapports douloureux.

Parfois, cela entraîne aussi un paraphimosis : le gland se découvre mais reste comprimé par le prépuce.

Si cela arrive, il faut consulter en urgence, car cela bloque la circulation sanguine vers le gland.

Comment soigner un phimosis ?

Des traitements non-chirurgicaux doivent être d’abord privilégiés.

Il existe par exemple des exercices médicaux visant à étirer progressivement l’anneau du prépuce ;  à l’aide de corticoïdes en crème notamment. Ce traitement est plutôt efficace chez les patients jeunes.

Au bout de quelques semaines, les tissus formant l’anneau du prépuce augmentent de volume, permettant un décalottage complet ; le patient doit par ailleurs être persévérant.

Cette méthode de dilation progressive à l’avantage de conserver le prépuce du patient.

Si cette méthode ne fonctionne pas, il faut avoir recours à la chirurgie :

  • La plastie de Duhamel est une opération consistant à agrandir le prépuce par une petite incision. Cette opération permet d’éviter la circoncision.
  • Si toutes les autres méthodes n’ont pas fonctionné, ou si un cas de phimosis est trop sévère, une circoncision peut être opérée.

Enfin, parfois l’impossibilité de décalotter est simplement due au fait que le frein du gland est trop court ; lors d’un rapport sexuel, il peut parfois se déchirer de lui même et provoquer un saignement.

Ce n’est généralement pas grave et cela résout même le problème initial.

Pour autant, si le problème ne se résout pas de lui-même, il peut être nécessaire de pratiquer une plastie du frein par une légère incision. Cette opération est sans risque et facile.

Est-ce que la circoncision est obligatoire pour traiter un phimosis ?

Non, comme nous l'avons dit, les traitements non chirurgicaux sont d'abord privilégiés par les médecins ; à savoir, l'utilisation de corticoïdes en crème à appliquer sur le prépuce afin de le détendre.

Il faut toutefois être persévérant pour que les résultats soient visibles après quelques semaines.

En fait, la circoncision est le traitement de derniers recours, car il est aussi possible d'inciser légèrement le prépuce afin de l'agrandir (plastie de Duhamel).

Ce qu’il faut retenir

Après l’âge de 3 ans, il faut surveiller si votre enfant est capable de décalotter normalement.

En cas de doute, un léger examen médical chez un généraliste peut être nécessaire. En effet, si le problème se confirme plus tard, les conséquences peuvent être plus gênantes.

Si ce problème survient pendant l’adolescence ou à l’âge adulte, il peut être accompagné de difficultés à avoir des rapports sexuels ou des douleurs. En plus, il peut favoriser certaines maladies.

Généralement, ce problème se traite très bien ; il est donc important de pas prendre de risque et consulter au moindre doute, notamment si cela vous gêne dans la vie de tous les jours.

Consultez un sexologue en toute sécurité sur Charles.co

Charles.co est une plateforme de santé dédiée aux hommes. Elle regroupe des spécialistes, médecins sexologues, et pharmaciens français pour construire une solution de qualité, sûre et accessible à tous.

Charles est une société immatriculée 844 332 130 en France au RCS de Paris. Ses données sont collectées et traitées chez un hébergeur agréé et certifié pour les données de santé au sens des dispositions de l’article L. 1111-8 du Code de la santé publique.

La plateforme vous permet de consulter en ligne parmi 15 médecins titulaires d'un DIU en sexologie (voir notre équipe médicale). La consultation en ligne peut se dérouler par messages écrits, téléphone ou visioconférence. Elle regroupe l'ensemble des avantages suivants :

  • Consulter un médecin spécialiste en sexologie (qui traite ce type de troubles quotidiennement)
  • Payer sa consultation 35€ au lieu de 90€ (prix constaté pour des consultations en physique avec un sexologue)
  • Obtenir un RDV en 24h (l'attente moyenne constatée pour obtenir un RDV avec un sexologue en France est de plusieurs mois)

Consultez un médecin et commandez votre traitement depuis une pharmacie dès maintenant sur Charles.co

Télé-consultation (téléphone, vidéo ou messages) avec un médecin sexologue (35€).

Délivrance d’une ordonnance et livraison de médicaments à domicile depuis une pharmacie française.

Ces articles pourraient également vous intéresser :