Le point G chez l’homme

Point G

Il y a aussi une zone sensible chez l’homme (à l’image du point G féminin) mais qui se nomme différemment.

Chez la femme, le point G est une zone décrite pour la première fois par le médecin Gräfenberg.

Le point G chez l’homme est la zone qui se situe au niveau de la prostate : une fois stimulée et détendue, elle peut favoriser le plaisir et l’orgasme. On l’appelle parfois « point P » ou « point prostatique ».

Cette zone est sensible pour tous les hommes ; mais ça ne veut pas dire que tous les hommes auront les mêmes sensations !

Il faut un minimum de complicité et que l’homme connaisse aussi son propre corps : certains prendront du plaisir dans la zone anale, alors que d’autres non.

Difficulté à prendre du plaisir ? Absence d'orgasme ou d'éjaculation ?  Parlez en à un médecin médecin sexologue en ligne sur Charles.co

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) depuis chez vous avec un médecin sexologue français (35€). Délivrance d’une ordonnance pour des traitements si nécessaire.

[Vidéo] : Quand consulter un médecin sexologue ?

Consultez en ligne avec un médecin sexologue sur Charles.co

Point G chez l’homme ou « point prostatique »

Il n’y a pas vraiment de terme médical pour décrire cette zone : on sait simplement qu’elle se loge au niveau de la prostate.

Médicalement, certains médecins peuvent avoir recours au « massage prostatique » pour décongestionner la prostate, c’est-à-dire la détendre.

Dans d’autre cas, un toucher rectal est pratiqué pour rendre compte du bon état de santé de la prostate.

Pour beaucoup d’hommes, la stimulation de cette zone est sensible et source de plaisir ; la zone du périnée est elle aussi très érogène.

Lorsque que les stimulations de la zone prostatique mènent à l’orgasme, l’homme décrit une sensation interne et profonde, très différente de l’éjaculation. D’ailleurs, cet orgasme survient le plus souvent indépendamment de l’éjaculation.

Point G chez l’homme : pourquoi la zone prostatique est-elle sensible ?

Parce que cette zone est très innervée : c’est pour cette raison qu’un massage prostatique (ou qu’une pénétration anale) procure du plaisir. La zone anale est remplie de terminaisons nerveuses.

Par ailleurs, l’orgasme prostatique (à la différence de l’orgasme du pénis) est tourné vers l’intérieur : il est donc profond et interne. Il survient lors des micro-contactions des muscles de la zone anale et prostatique.

Les muscles du plancher pelvien jouent donc un rôle important dans la survenance de cet orgasme : ils feront vibrer les organes internes jusqu’à la prostate.

Enfin, il est important de rappeler, que de manière générale, toute la zone du périnée est sollicitée lors d’un rapport sexuel.

Point G chez l’homme : comment l’atteindre ?

Située à l’intérieur du rectum (anus), cette zone sensible se situe entre l’urètre et la prostate. On peut donc la masser de deux façons :

  • La zone peut être massée indirectement par le périnée : entre les testicules et l’anus. Mais il faut masser relativement fort pour stimuler la prostate.
  • Ou bien directement par le rectum : cette zone, étant très sensible, requiert de la délicatesse et de la douceur. Des positions peuvent favoriser son accès (les fesses relevées en arrière par exemple ou les genoux pliés ramenés vers soi).

En couple, la stimulation de cette zone doit être complice entre les partenaires : il ne faut pas chercher à atteindre l’orgasme directement, mais laisser libre court à ses sensations.

Tous les hommes n’aiment pas se faire stimuler à cet endroit, il vaut mieux y aller doucement la première fois pour ne pas avoir de mauvaise surprise !

Enfin, en fonction des pratiques et des goûts de chaque homme, le plaisir ne sera pas localisé exactement au même endroit dans cette zone.  

Point G chez l’homme : que faut-il retenir ?

Le sexe anal requiert quelques mises en garde : notamment parce que cette zone est très innervée ; elle est donc propice à la transmission des IST.

De plus, il faut la masser avec douceur pour éviter les déchirures ou les risques d’infection.

Si vous prenez un sextoy, n’oubliez pas d’utiliser un gel lubrifiant à base d’eau pour permettre une meilleure pénétration. Sinon lavez-vous les mains au minimum et coupez vos ongles !

Enfin, en cas de pénétration, l’usage du préservatif est indispensable pour se prémunir de la plupart des IST.

Consultez un médecin sexologue immédiatement sur Charles.co

Charles.co est une plateforme de santé dédiée a la santé sexuelle. Elle regroupe des spécialistes, médecins sexologues, et pharmaciens français pour construire une solution de qualité, sûre et accessible à tous.

Charles est une société immatriculée 844 332 130 en France au RCS de Paris. Ses données sont collectées et traitées chez un hébergeur agréé et certifié pour les données de santé au sens des dispositions de l’article L. 1111-8 du Code de la santé publique.

La plateforme vous permet de consulter en ligne parmi 15 médecins titulaires d’un DIU en sexologie (voir notre équipe médicale). La consultation en ligne peut se dérouler par messages écrits, téléphone ou visioconférence. Elle regroupe l’ensemble des avantages suivants :

  • Consulter un médecin spécialiste en sexologie (qui traite ce type de troubles quotidiennement)
  • Payer sa consultation 35€ au lieu de 90€ (prix constaté pour des consultations en physique avec un sexologue)
  • Obtenir un RDV en 24h (l’attente moyenne constatée pour obtenir un RDV avec un sexologue en France est de plusieurs mois)

Difficulté à prendre du plaisir ? Absence d'orgasme ou d'éjaculation ?  Parlez en à un médecin médecin sexologue en ligne sur Charles.co

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) depuis chez vous avec un médecin sexologue français (35€). Délivrance d’une ordonnance pour des traitements si nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *