Les hommes et les femmes ont-ils des fantasmes sexuels différents ?

libido

C’est une question intéressante : celle de la prévalence des fantasmes sexuels, et des différences selon les sexes ou les genres.

En effet, les hommes et les femmes partagent-ils des fantasmes sexuels ? Où sont-ils spécifiques au sexe ?

Nous essayerons de mieux comprendre le fantasme sexuel, sa définition, avant de nous intéresser aux possibles différences entre les hommes ou les femmes.

Consulter immédiatement un médecin sexologue en ligne sur Charles.co

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) depuis chez vous avec un médecin sexologue français (35€). Délivrance de fiches conseils ainsi que d’une ordonnance pour des traitements si nécessaire.

[amp-cta id=”6824″]

Définition du fantasme sexuel

On retrouve généralement l’idée que le fantasme sexuel est une image mentale, qui suscite de l’excitation ou de l’érotisme chez un individu.

Plus précisément, l’aspect délibéré du fantasme renvoie au fait d’avoir la capacité de contrôler par l’imagination ce qui nous attire.

C’est une forme « d’auto-érotisation » mentale.

Ces images mentales peuvent prendre de nombreuses formes : symboles, scénarios, mythes, histoires, croyances, souvenirs… On se construit un fantasme, une construction mentale, où chaque détail compte.

Et c’est souvent cette notion de contrôle qui permet au « fantasmeur » (la personne qui conçoit et vit le fantasme sexuel) de mettre consciemment en place cette projection.

Un fantasme est donc une histoire élaborée – ou une pensée fugitive – de l’activité romantique ou sexuelle.

Mais, si nous avons évoqué la notion de contrôle du fantasme (ou intentionnel), il peut tout autant être spontané, provoqué par des pensées, des sentiments ou des données sensorielles. Avec l’idée sous-jacente que le fantasme peut autant produire des sentiments positifs que négatifs.

L’aspect négatif d’un fantasme est ce qu’on pourrait qualifier de fantasme « coupable » ou « honteux ». Et qui plus est, un fantasme nous apprend beaucoup d’une personne (ou de soi-même) et veut dire beaucoup de choses : il n’est jamais anodin.

Qui sont les personnes qui vivent des fantasmes sexuels ?

En sexualité en général et sur la question des fantasmes, on peut s’intéresser à deux données : l’incidence (à savoir, qui rencontrent des fantasmes) et la fréquence (leur nombre chez un individu ou un ensemble).

Les fantasmes sexuels sont-ils fréquents au sein de la population ?

Les recherches sur cette question montrent toutes que l’expérience du fantasme sexuel est universelle.

Lors de la masturbation, les hommes semblent un peu plus nombreux que les femmes à avoir recours à des fantasmes : on estime que 85,9% des hommes fantasment pendant cet acte contre 68,8% pour les femmes.

Durant les rapports sexuels, les hommes auraient recours à des fantasmes dans 76% de cas, et les femmes 70%.

Idem concernant les fantasmes dans la vie de tous les jours (en dehors de l’acte sexuel), les hommes et les femmes se talonnent : 93% des hommes et 84,5% des femmes.

En 2011 et en 2012, deux enquêtes réalisées par Brenot indiquent des chiffres un peu plus bas (83% et 71%). Ces études ont par ailleurs révélées que les femmes qui n’avaient pas de fantasmes, avaient une réponse sexuelle moins satisfaisante.

Le fantasme n’est donc pas spécifiquement l’œuvre d’une insatisfaction ; plus important encore, le fantasme est plus un marqueur de normalité que de déviance ou de pathologie.

Il est le signe d’une bonne santé sexuelle !

Existe-t-il des différences de fréquence des fantasmes sexuels selon les genres ?

Il existe en effet une différence entre les genres en termes de fréquence des fantasmes sexuels. Entre les hommes et les femmes, les recherches indiquent par exemple une plus grande fréquence chez les hommes (Source : Mathur 2002).

Le tout serait se savoir si cette proportion indique une différence de satisfaction sexuelle entre les hommes et les femmes, ou une différence de vécu.

Quelles sont en effet les attentes sexuelles des hommes et des femmes ? Est-ce qu’un homme est satisfait de la même façon qu’une femme ? Quels sont les désirs de chacun ou les attentes de performances ?

On peut avoir recours aux études psychologiques, biologiques, socio-culturelles ou encore féministes.

Pour certains, cette différence dans la fréquence des fantasmes sexuels s’explique par des stratégies différentes d’accouplement, des rythmes physiologiques, des hormones différentes, des processus d’identité de genre ou encore des jeux de pouvoir entre les individus.

D’autres estiment qu’il n’y a pas de différences majeures entre les genres ou les sexes et invoquent des facilités ou des raccourcis dans la méthode des études menées.

En effet, toutes les recherches ne sont pas forcément claires ou explicites sur leur définition du « fantasme sexuel », ni sur leur nature. On peut par ailleurs différencier le fantasme sexuel des mécanismes mentaux sexuels globaux.

La mécanique des pensées sexuelles est en effet plus étendue que les fantasmes sexuels. On ne peut donc pas réduire l’un à l’autre.

Peut-on classifier les fantasmes sexuels selon les hommes ou les femmes ?

Tout comme le fantasme sexuel peut s’exprimer de différentes manières, le contenu des fantasmes à toutes les chances d’être lui aussi différent selon les hommes ou les femmes.

Il reste à savoir si cela se vérifie et comment le mettre en perspective.

Sur cette question, on peut distinguer 3 mouvements :

  • Ceux qui identifient des différences hommes/femmes
  • Ceux qui réfutent la position précédente (position minoritaire)
  • Et ceux qui préfèrent dépasser ce débat, même s’ils reconnaissent des différences minimes

Parmi ceux qui pensent les différences entre les hommes et les femmes, on retrouve les recherches menées par : Leitenberg & Henning, 1995 ; Mathur, 2002 ; et Schmitt et al., 2012.

Crépault en 1981 présente les résultats d’un questionnaire réalisé par 523 participants (288 femmes et 235 hommes) hétérosexuels.

Les fantasmes des hommes selon les questionnaires

  • Le voyeurisme – La polygamie – Les rapports oro-génitaux – Le BDSM – La domination –L’image de l’anti-madone (opposition à la vierge)

Les fantasmes des femmes selon les questionnaires

  • Le fait d’être sentimentalisé – L’exhibitionnisme – Le narcissisme – Le masochisme – L’homosexualité – D’être une anti-madone

Les différences homme/femme : le fantasme extraconjugal

Une autre étude a été réalisée en 2003 par Peplau. Selon cette étude, les hommes auraient davantage de fantasmes sur des personnes étrangères, anonymes ou plusieurs partenaires.

Les hommes auraient également davantage de fantasmes autour de la domination, alors que les femmes préfèreraient globalement la soumission.

Selon un point de vue évolutionniste, les hommes et les femmes se démarqueraient aussi dans leurs stratégies d’accouplement.

En effet, les hommes chercheraient des partenaires multiples car ils ont une quantité de sperme illimitée ; alors que les femmes, dont les ovules ont un nombre restreint, préfèreraient la qualité des partenaires.

On retrouve aussi l’hypothèse que les hommes ont davantage de fantasmes tournés autour du sexe en groupe dans cette perspective. De même, les hommes sembleraient avoir plus de fantasmes « extraconjugaux », même si cette proportion reste aussi élevée chez les femmes (98% chez les hommes et 80% chez les femmes).

Mais cette donnée concerne un questionnaire orienté.

En regardant en détail les résultats de plusieurs questionnaires libres, on remarque ceci : les femmes ont davantage de fantasmes sur leur partenaire actuel, alors que les hommes ont plus de fantasmes extraconjugaux. 

Par contre, la durée de la relation, ainsi que le nombre de partenaires précédents, est corrélés chez l’homme et la femme à des fantasmes extraconjugaux plus élevés.

Toutefois, comme nous l’avons déjà dit, la méthodologie d’une enquête et les orientations des questionnaires, peuvent induire de nombreux changements dans les résultats.

C’est pour cette raison que certains estiment que les enquêtes ne permettent pas de signifier clairement des différences, et que d’autres reconnaissent des différences minimes, mais qu’elles ne sont pas assez significatives.

Il faut donc orienter le débat vers d’autres sujets.

Que faut-t-il retenir des fantasmes sexuels ?

Plutôt que de chercher à identifier les fantasmes des uns ou des autres selon le genre ou le sexe (ce qui est globalement compliqué car les questionnaires et les méthodes ne sont pas universelles), il faudrait réorienter la question du fantasme sexuel :

  • De quelle nature sont les fantasmes ?
  • Pourquoi avons-nous des fantasmes ?
  • Quel est le rôle du fantasme ?

Dans ces perspectives, nous apprendrons des êtres humains dans leur globalité, et l’essence des fantasmes et ce qu’ils signifient ; ce qui dans le fond est plus important de tenter des classifications fondées sur l’opposition des sexes ou des genres.

Sources

  • C. Crépault, « La sexoanalyse », Rev Med Suisse 2003; volume -1. 22874.

Consultez immédiatement un médecin sexologue sur Charles.co

Charles.co est une plateforme de santé dédiée aux hommes. Elle regroupe des spécialistes, médecins sexologues, et pharmaciens français pour construire une solution de qualité, sûre et accessible à tous.

Charles est une société immatriculée 844 332 130 en France au RCS de Paris. Ses données sont collectées et traitées chez un hébergeur agréé et certifié pour les données de santé au sens des dispositions de l’article L. 1111-8 du Code de la santé publique.

La plateforme vous permet de consulter en ligne parmi 15 médecins titulaires d’un DIU en sexologie (voir notre équipe médicale). La consultation en ligne peut se dérouler par messages écrits, téléphone ou visioconférence. Elle regroupe l’ensemble des avantages suivants :

  • Consulter un médecin spécialiste en sexologie (qui traite ce type de troubles quotidiennement)
  • Payer sa consultation 35€ au lieu de 90€ (prix constaté pour des consultations en physique avec un sexologue)
  • Obtenir un RDV en 24h (l’attente moyenne constatée pour obtenir un RDV avec un sexologue en France est de plusieurs mois)
  • Commander votre traitement en ligne et être discrètement livré à domicile par une pharmacie française

Consulter immédiatement un médecin sexologue en ligne sur Charles.co

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) depuis chez vous avec un médecin sexologue français (35€). Délivrance de fiches conseils ainsi que d’une ordonnance pour des traitements si nécessaire.

[amp-cta id=”6824″]

Un commentaire sur “Les hommes et les femmes ont-ils des fantasmes sexuels différents ?

  1. BAH Abdoul says:

    Bonjour je suis un lecteur régulier depuis deBonjour je suis un lecteur régulier depuis de nombreuses semaines et j’apprécie la qualité des articles et le service rendu par ce blog.
    Pour apporter ma contribution à résoudre certains problèmes des hommes dans le lit voici ce que je vous propose d’utiliser
    Je me permet de la poster ici car elle aide des milliers de personnes au quotidien à résoudre leur problème de sexualité.
    Merci à bientôt sur d’autres articles de la nombreuses semaines et j’apprécie la qualité des articles et le service rendu par ce blog.
    Pour apporter ma contribution à résoudre certains problèmes des hommes dans le lit voici ce que je vous propose d’utiliser
    Je me permet de la poster ici car elle aide des milliers de personnes au quotidien à résoudre leur problème de sexualité.
    Merci à bientôt sur d’autres articles de la sexualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *