AccueilBlogÉrectionCombien de temps dure une érection normale ?

Combien de temps dure une érection normale ?

Combien de temps dure une érection normale ?

Combien de temps dure une érection ? Un rapport sexuel est souvent jugé satisfaisant pour l'homme selon 3 critères principaux : la durée du sexe en érection, sa rigidité, et la survenue de l'éjaculation (qui peut ou non raccourcir les ébats).

Évidemment, d'autres paramètres entrent en jeu, comme le fait de prendre du plaisir, satisfaire sa ou son partenaire, etc.

Si vous jugez que votre érection ne dure pas assez longtemps lors de vos rapports, vous pouvez en parler librement avec un médecin sexologue afin de déterminer s'il s'agit d'un trouble de l'érection.

Quel est le rôle du pénis en érection ?

Nous savons tous l’implication et le rôle du pénis dans la sexualité : une fois en érection, il permet la pénétration sexuelle et il est aussi l’organe reproducteur masculin.

L’érection survient généralement lorsque l’homme est excité sexuellement ou lors de stimulation sexuelle ; mais il existe aussi des érections involontaires !

Par exemple, les érections nocturnes ou matinales entretiennent la santé du pénis en l’oxygénant ; nous ne savons pas exactement comment, mais nous savons que sans elles, le pénis est en moins bonne santé.

Ce mécanisme intervient très probablement lors du sommeil paradoxal. L’érection est donc un signe de bonne santé, et une dysfonction érectile cache souvent d’autres pathologies.

Pour autant, ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas d’érection matinale : dans la plupart des cas, l’homme dort et ne s’en rend pas compte !

Youtube Video

Combien de temps dure une érection normale ?

Tout comme il n’y a pas de durée idéale pour un rapport sexuel, il n’y a pas une durée « normale » pour une érection.

Tout dépend des partenaires ; pour certains, faire l’amour prend plus de temps, pour d’autres c’est plus court ! Plaisir ne rime pas toujours avec durée. Ainsi, nous ne pouvons pas vous dire 5 minutes, 20 minutes ou 1 heure. Pour savoir combien de temps dure une érection normale, on va plutôt juger de cette façon : si elle permet un rapport sexuel satisfaisant.

La durée de l’érection diminue-t-elle avec l’âge ?

Combien de temps dure l'érection à 60 ans ? L’érection a tendance à moins bien fonctionner avec l’âge, on dit communément qu'on a tendance à "bander mou", mais pas nécessairement ; cela dépend beaucoup des habitudes et de l’hygiène de vie. Chez un homme jeune, dans le cas d'un problème d'érection à 40 ans par exemple, ce sont souvent des causes psychologiques qui affectent l'érection.

Avec l’âge, la testostérone baisse (andropause), le débit sanguin peut être moins bon, les terminaisons nerveuses également, bref, l’érection peut perdre en rigidité ou en durée, on parle également d'érection faible ou d’érection molle. Cette évolution est progressive mais ne concerne pas tous les hommes.

Dans tous les cas, ce n’est jamais une fatalité, puisqu’il existe maintenant des traitements sûrs et efficaces. Vous pouvez les obtenir en consultant un médecin sexologue.

Pénis en érection : combien de temps faut-il attendre entre 2 rapports ?

On parle de période réfractaire : le moment qui suit l'éjaculation et où l'érection retombe ; il peut alors s'écouler quelque temps avant de pouvoir obtenir une nouvelle érection.

Et c'est tout à fait normal ! L'excitation et le désir retombent chez l'homme très vite après l'orgasme. On remarque toutefois que chez quelques hommes, ce temps de latence peut être plus ou moins long - voire absent.

Pourquoi l'érection ne dure pas ?

Beaucoup de facteurs peuvent diminuer la durée de l'érection ou être à l'origine d'une difficulté à la maintenir : stress, anxiété, angoisse de la performances...

En fait, l'érection nécessite un bon état de santé général, que ce soit psychologique ou physique. Les habitudes de vie ont également un impact fort sur l'érection. Ainsi, il existe des facteurs de risque favorisant une érection de plus courte durée.

Par exemple, si vous fumez, consommez de l'alcool, ne faites pas de sport et dormez mal, et qu'en plus votre alimentation est trop riche en graisses et en sucres, vous avez des chances d'avoir des problèmes d'érection ou des pannes sexuelles.

Donc, tout ce qui peut améliorer la qualité des artères (ou ne pas les détériorer) ou l'hygiène de vie permettra d’améliorer l'érection :

  • Une bonne qualité de sommeil pour réguler les sécrétions hormonales ;
  • Une alimentation équilibrée (pauvre en graisses, sucres transformés et sel) ;
  • Une pratique sportive ou physique régulière, qui améliore la circulation sanguine ;
  • Ne pas consommer de drogues, de tabac, d'alcool, etc.

Parfois l'hygiène de vie ne suffit cependant pas, notamment si des problèmes psychologiques sont trop forts ou si des causes médicales existent.

N'hésitez pas à aborder ces questions avec un médecin sexologue en ligne pour trouver des solutions.

Youtube Video

Est-ce que l'alcool empêche ou gêne l'érection ?

Concernant l'alcool, il faut distinguer 2 situations : les conséquences immédiates de l'alcool sur l'érection et les conséquences à long terme. D'abord les conséquences immédiates.

Tout le monde s'accorde à dire qu'une petite quantité d'alcool est plutôt bénéfique, car cela aide à se détendre un peu, à se laisser aller, or nous savons que la détente est bénéfique pour l'excitation et l'érection.

Le problème, c'est que personne ne sait dire exactement ce qu'est « une petite quantité » : c'est très variable d'une personne à l'autre. Donc, le meilleur conseil est de consommer de l'alcool de façon modérée, et de bien connaître ses limites. Si on dépasse cette limite, on aura les effets négatifs de l'alcool sur l'érection.

Voyons maintenant les effets à long terme d'une consommation d'alcool ; on parle de personnes qui consomment de l'alcool quotidiennement ou très régulièrement, avec une quantité importante.

Nous savons que consommer de l'alcool de manière excessive au long terme peut abîmer le foie ; dans les cas les plus graves, provoquer une cirrhose. Or, les maladies du foie ont des effets négatifs sur la sexualité.

En effet, le foie participe au système de régulation des hormones. Une atteinte au niveau du foie peut avoir pour conséquence une diminution du taux de testostérone, l'hormone sexuelle masculine principale, ce qui peut avoir des effets négatifs pour l'érection et la libido.

L'autre conséquence de l'alcool au long terme est la dégradation du système neurologique périphérique (ce qui peut donner une neuropathie périphérique).

Donc l'alcool au long terme peut abîmer le système électrique qui relie le cerveau au pénis, et donc gêner la transmission de l'excitation du cerveau au pénis, avec comme résultat des problèmes d'érection.

Qu'est-ce que le priapisme ?

On peut s’inquiéter dans deux cas différents : une érection trop courte peut être le signe d'une dysfonction érectile et une érection prolongée est dangereuse. Eh oui, bander tout le temps est une maladie.

Quand la durée de l’érection ne permet pas un rapport sexuel normal (compris entre 5 et 20 min), un homme souffre sûrement de dysfonction érectile. Il est important de consulter, pour faire un bilan complet ; la dysfonction érectile cache souvent d’autres pathologies.

Enfin, une érection qui dure plus de 4 heures devient dangereuse pour la santé de l’homme : on nomme cette pathologie le priapisme.

Il s’agit d’une érection incontrôlée, en l’absence de désir ou de stimulation sexuelle, qui persiste au-delà de 4 heures. L’érection devient alors douloureuse, pouvant entraîner des nécroses irréversibles, sans prise en charge médicale.

Une consultation en urgence est nécessaire, afin d’effectuer des bilans et chercher la cause du priapisme.

Youtube Video

La durée de l'érection du pénis est-elle un facteur important ?

Combien de temps dure une érection n'a souvent pas d'importance. Pas d’inquiétude à avoir sur la durée de votre érection si elle ne gêne pas votre sexualité !

Comme nous l’avons déjà souligné, la durée d’un rapport ne rime pas avec plaisir ; et la qualité de l’érection est aussi jugée en termes de rigidité, pas seulement en termes de durée.

Globalement, une érection normale permet les rapports sexuels ; lorsqu’elle ne permet pas d’avoir des rapports sexuels, il y a un problème.

Par ailleurs, on peut tout à fait souffrir de dysfonction érectile, sans aucun trouble de l’orgasme, et inversement : par exemple, un homme souffrant d’éjaculation précoce, n’a sûrement aucun trouble érectile en soi ; la survenance de l’éjaculation empêche par contre un rapport sexuel satisfaisant. Néanmoins, il existe des moyens de retarder l'éjaculation.

Si vous souhaitez davantage d'informations, vous pouvez consulter en ligne un sexologue.

Que faire lorsque l’érection ne tient pas ?

Si vous éprouvez des difficultés à obtenir ou maintenir une érection à chaque rapport sexuel depuis au moins 3 mois, alors vous devriez consulter un médecin sexologue. Il est probable que vous souffriez d’une dysfonction érectile. Celle-ci ne permet pas d’avoir des rapports sexuels satisfaisants ; si l’érection peut être obtenue, elle retombe aussitôt et la pénétration ne peut pas avoir lieu.

Les difficultés érectiles ne sont souvent pas faciles à vivre pour l’homme qui en souffre. Gêne, culpabilité, honte... Tous ces sentiments participent à une dégradation de sa confiance en soi. C’est pourquoi il vaut mieux ne pas tarder et consulter un médecin. Celui-ci trouvera la cause des dysfonctionnements érectiles (opération dans la région pelvienne, diabète, maladie de Parkinson, surpoids ou encore hypertension artérielle…) et vous proposera un traitement approprié à la situation.

Les traitements de l’érection

Il existe différents traitements pour soigner l’impuissance. Les plus connus sont les médicaments de l’érection : les inhibiteurs de la PDE5. On les trouve en pharmacie, sur ordonnance, sous le nom de Viagra ou de Cialis par exemple. Ils agissent comme des vasodilatateurs et permettent au sang de mieux circuler dans la verge, favorisant ainsi l’érection.

Les injections intra-caverneuses sont aussi utilisées. D’abord réalisées par un médecin, l’homme peut ensuite se les faire seul.

Il y a aussi les implants péniens. Il s’agit de deux cylindres insérés dans les corps caverneux du pénis afin de lui rendre la rigidité nécessaire à l’activité sexuelle. Cette solution nécessite une chirurgie et est un peu plus drastique. En cela, elle est davantage indiquée pour les hommes qui ont perdu définitivement leur capacité d’érection (nerfs détruits suite à une chirurgie de la prostate par exemple).

Problèmes d'érection ? Consultez un médecin sexologue en ligne sur Charles.co

Télé-consultation (téléphone, vidéo ou messages) avec un médecin sexologue (35€).

Délivrance d’une ordonnance si nécessaire.

Qui veut être mon associé
icone croix
Découvrez nous sur 
M6
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto