AccueilBlogSexualitéComment vaincre le manque de libido ?

Comment vaincre le manque de libido ?

Comment vaincre le manque de libido ?

La sexualité est une question personnelle et intime mais ce n’est qu’à travers une connexion à l’autre que la libido peut se manifester pleinement et s’épanouir. Mais malgré l'amour qu’éprouvent des partenaires l’un pour l’autre, il peut arriver qu'un manque de libido face surface.

De nombreux facteurs, physiologiques ou psychologiques peuvent induire une baisse du désir sexuel. La monotonie et une certaine lassitude peuvent éteindre la libido d’un des conjoints. La perte de libido s’exprime alors par une absence de désir ou des troubles de l’érection, de l’éjaculation ou de la lubrification. 

Mais quoi qu’on fasse, en couple ou non, il arrive que la libido devienne moins réactive et plus silencieuse. Comment gérer alors la baisse ou le manque de libido ? Nous vous proposons quelques pistes sérieuses dans cet article. 

La libido et ses différents secrets

La libido désigne à la fois le désir sexuel en lui-même, l’état psychologique qu’induit l'envie d'engager un comportement sexuel, et la réalisation physique et émotionnelle de ce désir. Qui dit libido dit désir et sexualité. Il y a autant de libidos que d’individus ou de parcours de vie.

Une libido rayonnante est souvent nécessaire pour l’équilibre d’une personne, d’un couple ou d’une relation. A tout âge et quelle que soit la durée d’une relation, on peut rencontrer des baisses ou des manques de libido et y remédier. Il faut souvent prendre en compte le type de libido de chaque partenaire et ses envies sexuelles.

Chaque personne produit des pensées sexuelles qui entretiennent ses phantasmes et son potentiel sexuel. Quand le désir d’activité sexuelle baisse ou disparaît, c’est qu’il y a un souci. En principe, nous recherchons naturellement des stimulations et des sensations sexuelles parce que la sexualité est une pulsion de vie.

On peut prendre l’initiative d’une proximité sexuelle ou réagir à une sollicitation. Mais dans tous les cas il faut que les deux parties se connectent et s’harmonisent autant sur leurs attentes que sur les modalités physiques de l’accomplissement de l’acte sexuel.

A lire aussi : Absence de libido, que faire ?

Insatisfaction et difficultés relationnelles

Si une des parties ne se sent pas suffisamment impliquée ou écoutée dans ses désirs, il peut en découler de l’insatisfaction et des difficultés relationnelles. Si cela se répète souvent, certains mécanismes d’inhibition ou d’indifférence s’installeront et finiront par impacter la réalisation pleine et entière de la sexualité de couple.

Un désir sexuel timide ou faible peut être régénéré mais il peut aussi devenir une absence totale de désir avec le temps. Quand le désir décline et disparaît, un véritable trouble profond de la libido s’est donc installé et il faut se faire aider. En effet, une libido en berne se soigne.

Quelle différence entre la libido masculine et féminine ?

Certaines personnes ont des désirs moins prononcés que d’autres. Il n’y a donc pas véritablement de norme. En fait, c'est la satisfaction qui importe. Si vous êtes satisfait de votre libido, en général c’est que tout va plutôt bien. Mais dès lors que vous éprouvez de l’insatisfaction, il faut réagir.

Chez l'homme comme chez la femme, la testostérone joue un rôle important dans le désir et la libido. Les femmes en produisent moins mais y sont plus sensibles. Juste avant l’ovulation, la femme est souvent beaucoup plus excitable et réagit bien à toute initiative de son partenaire.

Les hommes ont en général une libido plus physique et sensorielle, plus dans l’excitation et la satisfaction immédiate. Chez la femme, la libido est plus globale et il y a souvent un besoin de proximité émotionnelle, de se sentir désirée et considérée. Bien sûr ce ne sont que des généralités et chaque individu est un cas particulier.

La libido chez l'homme

Mais il est admis que la libido des hommes est plutôt pulsionnelle et se met véritablement en route dès la puberté. Elle est très active jusqu’aux environs de la cinquantaine puis baisse. La libido démarre plus tard chez les femmes et est plus arrimée au sentiment amoureux. Elle atteint son optimum autour de 35 ans avant de chuter avec la ménopause

L’éducation des individus et la culture dans laquelle ils vivent influencent beaucoup la structure et les modalités de leur libido. Certaines personnes qui ne ressentent pas assez de désir peuvent culpabiliser et se renfermer.

Chez une femme le manque de désir de son partenaire peut l’amener à douter de sa capacité à séduire et à satisfaire sexuellement un homme. Alors que l’homme de son côté peut aussi se demander s’il est toujours séduisant, désirable et aimé. 

Ce genre de doutes peut installer une anxiété et du stress qui ne vont qu’aggraver les troubles et provoquer des conflits.

Quelles sont les causes possibles d’un manque de libido ?

Dans un couple, le désir change de forme avec les années et la meilleure chose à faire est de s’adapter et réinventer la libido du couple. Si vous essayez de retrouver la libido des premiers jours, il se peut que vous soyez déçus. 

Dérèglements hormonaux

Certaines carences physiques, des dérèglements hormonaux ou des troubles d’ordre psychique peuvent inhiber la libido d’un individu et parfois l’étouffer totalement. Le sujet manifeste alors un véritable manque de désir sexuel qui peut persister et se déguiser en frigidité ou en impuissance passagère. 

Perturbation de l’harmonie de la relation

Parfois il est question d’un transfert délibéré de l’énergie sexuelle vers d’autres aspects de sa vie. Mais en règle générale, le manque de désir pour son partenaire est l’expression d’une perturbation de l’harmonie de la relation. Le couple peut communiquer et lever les blocages tout seul mais il peut être utile de trouver une aide auprès d’un spécialiste pour restaurer le désir sexuel.

Par exemple, si une situation d’infidélité a pu perturber le couple sur son parcours, il se peut que cela devienne une raison de troubles récurrents si les partenaires ne se sont pas libérés de cette crispation. Mieux vaut bénéficier de l’expertise d’un sexologue ou d’un médiateur pour lever le blocage.

Problèmes de santé

Des traitements médicamenteux ou des problèmes de santé peuvent être responsables du manque de désir. Mais dans la grande majorité des cas, le manque de libido est une perturbation passagère dont les soubassements sont mentaux, relationnels ou psychologiques. 

Etat de fatigue physique

Un profond état de fatigue physique n’est pas favorable à laisser émerger le désir. L’abus d’excitants, de tabac ou d’alcool peut plomber les mécanismes physiques du désir. Et parfois c’est un manque de confiance en soi qui étouffe la manifestation du désir sexuel.

Esprit est préoccupé

Si votre esprit est préoccupé par des questions professionnelles vous ne trouverez pas le relâchement nécessaire pour laisser s’installer le désir. Les idées négatives, le stress et les pensées adverses ou angoissantes ne permettent pas de s’apaiser et de se détendre.

Pannes sexuelles

Mais quand le désir est présent et que l’acte sexuel est souhaité par les partenaires, la mécanique physiologique peut connaître des pannes qui deviennent un frein pour l’émergence du désir. Les dysfonctions érectiles, comme la sècheresse vaginale, sont des signaux à prendre en compte. 

Le désir doit être excitant et entier autant que l’acte sexuel lui-même doit être satisfaisant. C’est à cette condition qu’on souhaite renouveler le désir et son accomplissement dans l’acte sexuel. L’attirance et la connexion émotionnelle doivent être couronnées par un acte sexuel satisfaisant. 

C’est dans cette globalité que la libido trouve tout son épanouissement. La pratique sexuelle doit satisfaire les envies des deux partenaires. La monotonie du contexte ou des pratiques sexuelles nuisent au désir à la longue parce que l’excitabilité chute et la libido se rétracte. 

Le manque de libido commence dans la tête et vous pouvez y remédier

Certaines pensées ont une force incroyable quand il s’agit de brider votre libido. Se focaliser sur la performance physique n’est pas bénéfique, tout comme anticiper une défaillance physique. Les pensées négatives installent une insécurité émotionnelle qui joue contre vous.

En principe le désir et la satisfaction sont naturels. Inutile de déclencher une alerte mentale concernant les attentes de votre partenaire. Les corps communiquent bien mieux que vous ne le pensez. Ne redoutez pas de ne pas être à la hauteur. Et même si cela arrivait ce n’est pas la fin du monde.

Ce qui compte au plus haut point, c’est le relâchement et la connexion avec votre partenaire. Si vous êtes en phase, vos désirs se communiquent l’un à l’autre et se nourrissent réciproquement pour converger vers un plaisir partagé. Bannissez les pensées anxieuses sur la performance que vous êtes censés atteindre.

Si votre partenaire perd son érection, ou si elle ne lubrifie pas suffisamment, vous n’êtes pas forcément en cause. Donnez-lui confiance et il ou elle retrouvera la bonne vibration. La pénétration vaginale par exemple n’est pas indispensable pour avoir un moment sexuel satisfaisant pour le couple.

En fait, c'est la globalité des désirs physiques et émotionnels qui entre en jeu. Prendre du plaisir vient parfois de la satisfaction de savoir que le partenaire a pris du plaisir. Très souvent, le manque de libido s’adosse à des troubles profonds dans l’histoire de la personne atteinte.

La testostérone et le manque de libido

Mais un faible taux de testostérone peut entraîner un manque de libido chez l’homme et on peut alors lui proposer une thérapie hormonale. On peut aussi administrer de l’œstrogène aux femmes. Mais en raison de risques d’effets secondaires, ces traitements hormonaux doivent être suivis avec précaution. 

Créer une meilleure relation dans le couple est vital. Parler de ses préférences sexuelles et communiquer franchement avec son partenaire peut créer un climat propice à des relations intimes plus épanouies. Des exercices physiques réguliers et une réduction des facteurs de stress peuvent stimuler la libido. 

Si c’est un médicament qui inhibe votre libido, on peut souvent en prescrire un autre. Le viagra et les aphrodisiaques peuvent venir en aide pour restaurer une bonne érection. Mais le désir est une chose plus complexe. Parfois les médicaments et traitements naturels peuvent redonner confiance et provoquer un réveil de la libido grâce au climat mental positif qu’ils induisent.

Youtube Video
Qui veut être mon associé
icone croix
Découvrez nous sur 
M6
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto