AccueilBlogSommeilHavlane : indications, posologie et effets secondaires

Havlane : indications, posologie et effets secondaires

Havlane : indications, posologie et effets secondaires

Havlane est un médicament pour dormir très efficace. Il permet de traiter les insomnies passagères et de retrouver un sommeil de qualité dès la première prise. Toutefois, s’il fonctionne très bien, il n’est pas sans risque. En effet, ce médicament présente de nombreux effets secondaires ainsi qu’un risque de dépendance. En cela, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ses indications, sa posologie et comment bien le prendre pour éviter les désagréments.

Havlane, un médicament pour dormir efficace

Havlane est un médicament pour dormir de la famille des benzodiazépines hypnotiques commercialisé par les laboratoires Sanofi-Aventis France. Communément appelé somnifère, il s’utilise dans le traitement de l’insomnie occasionnelle et passagère. L’insomnie chronique, elle, ne peut pas être soignée par ce médicament. En effet, sa durée d’utilisation est limitée à 4 semaines ; il ne peut donc être pris de manière prolongée.

Sa substance active est le Loprazolam. On le trouve à hauteur de 1 mg par comprimé. Le médicament se compose également d’excipients ; ce sont des ingrédients qui n’ont pas d’effet thérapeutique mais qui permettent de contrôler la texture du comprimé, son odeur, sa couleur, etc. On retrouve ainsi les excipients suivants : amidon de maïs, cellulose, lactose, magnésium stéarate, povidone et silice colloïdale.

De par sa composition, Havlane est un traitement pharmacologique très efficace pour induire le sommeil, et ce, dès la première prise.

Quelle est la posologie de Havlane ?

La posologie usuelle de Havlane est d’un comprimé par jour, le soir au coucher. Le médicament fait effet en 20 minutes environ. Le comprimé se prend par voie orale, avec un grand verre d’eau ou une boisson chaude.

Toutefois, il est important de préciser que la posologie peut varier d’une personne à l’autre. C’est en effet la dose minimale efficace qui est toujours recherchée par les médecins. Ainsi, un sujet âgé davantage sensible à la molécule peut ne prendre qu’un demi comprimé par exemple. Si les spécialistes ne souhaitent pas prescrire plus que la dose nécessaire, c’est parce que le médicament peut induire une dépendance.

Youtube Video

Les benzodiazépines hypnotiques : des médicaments à utiliser avec précaution

Comme nous vous le disions, Havlane et les autres benzodiazépines hypnotiques (Stilnox, Zolpidem, Lormétazépam, Imovane, etc) présentent un risque de dépendance. C’est pourquoi la durée d’utilisation de ce médicament ne doit pas dépasser 4 semaines, et ce, aux doses les plus faibles possible.

Plus la durée du traitement est longue et les doses fortes, plus le risque de dépendance est important. De même, les personnes âgées et les personnes déjà dépendantes à une autre substance (alcool, tabac, etc) sont davantage sujettes à développer une dépendance.

Il en va de même avec le risque d’accoutumance. Le corps apprécie tellement de s’endormir vite qu’il vous pousse à augmenter les doses.

L’arrêt brutal du traitement peut entraîner un syndrome de sevrage. Celui-ci se manifeste par différents symptômes sur plusieurs jours : irritabilité, agitation, maux de tête mais aussi exacerbation de l’insomnie ayant motivé le traitement (on parle d’effet rebond). Il est donc conseillé d’arrêter le traitement progressivement, en diminuant petit à petit les doses. L’accompagnement d’un médecin est vivement recommandé dans cette période délicate.

Bon à savoir : il existe aussi des benzodiazépines anxiolytiques (Lorazépam, Temesta, etc) qui présentent elles aussi un risque de pharmacodépendance physique et psychique. Cette catégorie de médicament permet de traiter les troubles anxieux et indirectement de retrouver un sommeil réparateur.

Comment se procurer du Havlane ?

Havlane est disponible en pharmacie, sur ordonnance uniquement. La prescription médicale est d’ailleurs limitée à 4 semaines pour éviter une utilisation en dehors des recommandations des médecins. Par ailleurs, s’il vous reste de comprimés de Havlane d’une précédente prescription, ne les utilisez pas ultérieurement sans un nouvel avis médical.

On trouve Havlane en boîte de 20 comprimés sécables.

Quelles sont les contre-indications et effets secondaires de Havlane ?

Il existe des contre-indications à l’utilisation de Havlane. C’est notamment le cas si vous souffrez d’insuffisance hépatique ou respiratoire grave, d’un syndrome d’apnée du sommeil ou de myasthénie. Il peut également exister des interactions médicamenteuses ; pensez à mentionner tout traitement pharmaceutique déjà suivi à votre médecin.

De plus, un traitement au Havlane n’est pas compatible avec la grossesse et l’allaitement. En cas de consommation de ce médicament au cours de la grossesse, notamment dans les 6 derniers mois, il existe un risque de malformation congénitale pour le fœtus (fente labio-palatine). La molécule passe également dans le lait maternel, représentant alors un danger pour le bébé.

Côté effets secondaires, il y en a de nombreux ! Tout d’abord, il faut préciser qu’il existe souvent une somnolence résiduelle le lendemain de la prise du médicament. En effet, l’effet sédatif du médicament se poursuit après le réveil. Celui-ci est plus ou moins intense en fonction des personnes. De même, plus la durée d’action (demi-vie) du médicament est longue, plus il y a un risque de somnolence diurne. Ce désagrément s’accompagne souvent d’une baisse de la vigilance. Il convient alors d’éviter les activités nécessitant beaucoup d’attention comme la conduite ou l’utilisation de machines dangereuses.

Les autres effets indésirables fréquents sont les suivants :

  • Sensation d'ivresse ;
  • maux de tête ;
  • fatigue ;
  • troubles de la coordination des mouvements ;
  • confusion des idées ;
  • faiblesse musculaire ;
  • baisse de la libido ;
  • éruption cutanée avec ou sans démangeaisons ;
  • vision double.
Youtube Video

Pourquoi consulter un médecin en cas d’insomnie ?

En cas d’insomnie, qu’elle soit passagère ou chronique, la meilleure chose à faire est de consulter un médecin spécialiste du sommeil. En effet, il est important en premier lieu de détecter les causes de l’insomnie afin de pouvoir la traiter efficacement.

Le traitement de l’insomnie le plus efficace est la TCC, thérapie cognitive et comportementale. Il s’agit d’une thérapie qui vise à modifier vos comportements et vos pensées liés au sommeil. En d’autres termes, vous réapprenez à dormir et à bien appréhender le coucher.

Outre les médicaments contre l’insomnie, il existe aussi d’autres solutions sans dépendance. Par exemple, l’apport externe de mélatonine, l’hormone du sommeil, sous forme de complément alimentaire pour le sommeil permet de faciliter l’endormissement.

La phytothérapie pour le sommeil est aussi très utile en cas d’insomnie liée au stress car elle se compose souvent de plantes aux vertus relaxantes (Passiflore, Valériane, Eschscholtzia, etc).

Enfin, un médecin spécialiste du sommeil peut vous donner de précieux conseils pour optimiser votre temps de sommeil. Une bonne hygiène de sommeil, un environnement de sommeil optimisé et un rythme de sommeil fixe sont autant d’éléments qui vous permettent de bien dormir. Saviez-vous qu’il existe une température idéale pour dormir ? Votre médecin est une mine d’informations pour améliorer la qualité du sommeil et traiter les troubles du sommeil

Redécouvrez le sommeil avec un médecin spécialiste sur Charles.co.

Télé-consultation (téléphone, vidéo ou messages) avec un médecin spécialiste du sommeil.

Délivrance d'un plan de traitement personnalisé si nécessaire.

Qui veut être mon associé
icone croix
Découvrez nous sur 
M6
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto