AccueilBlogSexualitéQuel lubrifiant choisir et comment l’utiliser ?

Quel lubrifiant choisir et comment l’utiliser ?

Quel lubrifiant choisir et comment l’utiliser ?

Vous êtes-vous déjà demandé quel lubrifiant choisir ? Le gel lubrifiant intime est un produit spécialement conçu pour lubrifier les parties intimes et favoriser une pénétration confortable pendant un rapport sexuel. Il est souvent recommandé aux femmes qui souffrent de sécheresse vaginale ou qui font l’objet d’une sensation d’inconfort permanent. 

En dehors de son rôle thérapeutique, le lubrifiant peut également aider à découvrir de nouvelles sensations sur le plan sexuel. Ce gel intime se décline en plusieurs versions (aqueuses, à l’huile, hydratante) à choisir selon l’utilisation que vous souhaitez en faire. Découvrez ici quel lubrifiant correspond le plus à vos besoins et comment vous en servir. 

Pourquoi se servir d’un lubrifiant intime ?

Même si à la base le gel lubrifiant intervient principalement pour résoudre un problème de sécheresse vaginale, il peut aussi se montrer très efficace pour agrémenter les relations sexuelles. 

Remédier à la sécheresse vaginale

Le vagin se lubrifie naturellement pour apporter toute l’humidité nécessaire à la muqueuse afin que celle-ci garde sa souplesse. Ces sécrétions dépendant fortement de l’œstrogène et les femmes peuvent faire l’objet de sécheresse vaginale en raison de modifications endocriniennes telles que :

  • la grossesse ;
  • la contraception ;
  • le post-partum ;
  • l’allaitement ;
  • la ménopause, etc.

Par ailleurs, l’utilisation de certains antidépresseurs ou un traitement médical lourd comme la chimiothérapie ou la radiothérapie peut également être à l’origine de ce mal. Les lubrifiants intimes entrent alors en jeu et ont pour rôle de se substituer au mécanisme de lubrification naturelle. Ils favorisent aussi l’excitation sexuelle qui constitue un facteur indispensable de la lubrification vaginale.  

Ainsi, les douleurs ou les frottements au cours des rapports sexuels laissent place à des sensations plus agréables au moment de la pénétration. Dans le cas où la femme souffrirait de sécheresse intime profonde, le gel intime lui permet d’éviter la sensation d’inconfort permanent. Toutefois, le lubrifiant ne s’utilise pas seulement dans un but thérapeutique. 

Intensifier le plaisir au cours de l’acte sexuel

Au-delà de se montrer très efficace pour remédier à la sécheresse vaginale, le lubrifiant constitue un véritable allié pour rendre la sexualité plus intense. Il rend non seulement la pénétration plus confortable, mais accroît aussi considérablement le plaisir ressenti pendant les ébats sexuels. 

Il peut aussi servir au cours des séances de masturbation qui permettent de mieux connaître son corps de même que ses zones érogènes pour des relations sexuelles satisfaisantes. Bien plus performant que la salive qui s’évapore rapidement, le gel intime permet de mettre de côté toutes les sensations inconfortables que peuvent entraîner des ébats amoureux. 

Il présente également l’avantage d’être entièrement compatible avec les préservatifs, ce qui vous permet de profiter de vos rapports intimes tout en préservant votre santé. Le lubrifiant est donc à l’opposé de la vaseline dont l’utilisation prolongée peut endommager le latex ou provoquer des irritations chez les partenaires. 

Par ailleurs, le gel lubrifiant est recommandé lors de l’utilisation de jouets sexuels (sex-toys) pour limiter le risque d’irritations. Il s’avère aussi indispensable pour des rapports anaux, car même avec une sensation intense de plaisir, l’anus ne se lubrifie pas. 

À noter : une lubrification trop importante peut favoriser la survenue de pets vaginaux.

Quels sont les différents types de lubrifiants ? 

Tout comme les préservatifs, il existe plusieurs variétés de lubrifiants qui s’adaptent aux besoins de chaque utilisateur. 

Quel lubrifiant choisir : le lubrifiant classique ?

Les gels lubrifiants à base d’eau sont les plus utilisés, car ils sont souvent recommandés par les gynécologues. Ils ont la particularité d’être très hydratants et ne présentent aucun danger en cas d’ingestion. 

On peut s’en servir avec un préservatif, un sex-toy ou directement sur les parties intimes (vulve, petites lèvres, pénis). Cependant, ce type de gel se sèche très vite et il faut en mettre plusieurs fois pour obtenir le résultat escompté. De plus, vous ne pouvez pas l’utiliser dans l’eau en raison de son pouvoir élevé de dissolution. 

Quel lubrifiant choisir : le lubrifiant à base de silicone ?

Les gels intimes à base de silicone présentent aussi l’avantage d’avoir une action plus durable que ceux à base d’eau. Même s’ils ne présentent pas l’avantage d’hydrater, ils se substituent parfaitement aux sécrétions naturelles du vagin qui facilitent une pénétration sans douleur et agréable. 

Ils sont compatibles avec l’eau, puisque le silicone est une matière hydrophobe. Toutefois, il est déconseillé de s’en servir avec des jouets sexuels en silicone pour ne pas les endommager. 

Quel lubrifiant choisir : les lubrifiants à base d’huile ?

Les gels lubrifiants à base d’huile sont très efficaces pour hydrater la muqueuse et soulager la sécheresse vaginale. Si ce type de lubrifiants présente une certaine compatibilité avec le silicone, ce n’est pas le cas avec les préservatifs en latex. 

La meilleure option serait d’opter pour un gel naturel et bio conçu avec des matières comme de l’huile d’amande douce, le beurre de cacao par exemple. Toutefois, vous devez faire attention quand vous vous servez de l’huile de coco comme lubrifiant. Elle peut altérer le latex en le rendant poreux et donc abîmer le préservatif. 

Quel lubrifiant choisir : le lubrifiant naturel ?

Dans un souci de préservation de la planète, les marques de gels intimes proposent des produits conçus avec des formules entièrement naturelles. Ainsi, que vous préfériez un lubrifiant classique, à l’huile ou aromatisé, vous trouverez le lubrifiant bio qui répond à vos besoins. Vous avez aussi des versions végans sans paraben qui respectent votre corps. 

Quel lubrifiant choisir : le lubrifiant hydratant ?

Le gel d’aloe vera ou à l’acide hyaluronique est un produit hydratant et apaisant. L’utilisation de lubrifiants à base de ces composantes permet d’éviter les rapports sexuels douloureux ou pouvant gêner. 

L’acide hyaluronique possède des propriétés cicatrisantes qui calment les sensations de brûlures, d’irritations de la vulve et de picotements qui surviennent souvent lors d’une sécheresse vaginale occasionnelle. Les gels intimes hydratants durent bien plus longtemps que les versions classiques et ils s’appliquent entre une à deux heures avant le début des ébats sexuels. 

Quel lubrifiant choisir : le lubrifiant sous forme d’ovule ?

Pour les femmes souffrant de sécheresse intime chronique et douloureuse même en dehors du cadre des relations sexuelles, on recommande l’adoption de solutions plus poussées. En effet, il existe des lubrifiants sous la forme d’ovules ou équipés d’un applicateur pour permettre aux actifs d’agir directement à l’intérieur du vagin. Ces produits contiennent généralement :

  • une forte concentration d’acide hyaluronique ou à libération prolongée ;
  • des extraits de plantes anti-inflammatoires et cicatrisantes ;
  • ou des polymères gorgés d’eau et pouvant la restituer. 

En raison de leur durée d’action, on ne peut s’en servir qu’une fois tous les deux ou trois jours. Toutefois, ils présentent l’inconvénient de réduire la mobilité des spermatozoïdes et donc d’impacter de manière transitoire la fertilité

Quel lubrifiant choisir : le lubrifiant aromatisé ?

Les gels lubrifiants parfumés s’inscrivent dans le cadre d’une utilisation purement sexuelle. Leurs arômes permettent de donner plus de goût à vos relations intimes et de les rendre plus gourmandes. Les marques commercialisent plusieurs parfums (fraise, kiwi, fruit de la passion, etc.) de gels colorés que vous pouvez choisir selon vos préférences. 

Ces produits sont comestibles et sont adaptés aux rapports oraux : c’est d’ailleurs inscrit sur leur emballage. Il existe également des versions chauffantes ou qui provoquent des sensations de frisson pour toujours plus de folies au cours de vos ébats. 

Quel type de lubrifiant choisir au final ?

Le choix du gel lubrifiant dépend du mal dont vous souffrez et de l’utilisation que vous souhaitez en faire. 

Pour la sécheresse vaginale

En dehors des causes dues aux perturbations endocriniennes telles que la grossesse ou des traitements médicaux lourds, la sécheresse intime peut être aussi liée à des infections vaginales répétées. Des pathologies comme le diabète ou l’hypertension constituent également des facteurs favorisant ce mal. 

Une consultation gynécologique est nécessaire pour déterminer avec précision l’origine de la défaillance du mécanisme de lubrification naturelle du vagin. Mais dans un premier temps, l’utilisation de lubrifiants hydratants dotés d’une action prolongée peut s’avérer utile. 

Ce type de gel contient généralement de l’acide hyaluronique qui est un composé capable de rétablir la fermeté et l’élasticité de la muqueuse et de garantir une lubrification de longue durée. 

Pour un inconfort passager

Plusieurs situations peuvent réduire la libido et retarder l’excitation sexuelle qui est un facteur prépondérant de la lubrification. Il s’agit principalement du stress, d’une irritation vulvaire et d’une appréhension du rapport sexuel.

Les modifications hormonales peuvent également entraver ce processus naturel. L’utilisation d’un lubrifiant à l’eau enrichie en aloe vera s’avère vraiment efficace pour soulager les symptômes. De plus, cette composante est dotée de vertus hydratantes, apaisantes, et humectantes qui augmentent la durée de la lubrification et offrent un meilleur confort. 

Pour le plaisir

Dans le cadre d’une exploration de sensations et de plaisir ressenti au cours des ébats, on a la possibilité de se servir de presque tous les types de lubrifiants. Les gels intimes classiques s’adaptent parfaitement aux parties de rapports oraux. De plus, ils sont disponibles en plusieurs parfums et textures pour plus de sensations.

Les lubrifiants à base de silicones sont plus recommandés pour des rapports sexuels dans l’eau, car ils ne dissolvent pas au contact de celle-ci. Néanmoins, tout comme les lubrifiants à l’huile, ils tâchent beaucoup plus. 

Quelles sont les précautions à prendre lors de l’utilisation d’un lubrifiant ? 

Le gel lubrifiant se révèle particulièrement efficace pour résoudre les problèmes de sécheresse vaginale et rendre la pénétration bien plus confortable. Il permet aussi de réduire le risque de rupture du préservatif au cours des rapports sexuels. 

Toutefois, il importe de faire attention au type de lubrifiant que vous choisissez. Les versions à base d’eau ou de silicone ne possèdent aucune action destructrice sur le latex. En revanche, celles à l’huile rendent la matière poreuse et endommagent donc par la même occasion la protection qui devient une véritable passoire. 

Les lubrifiants aqueux doivent avoir un pH compris entre 4 et 5 pour préserver l’acidité naturelle du vagin et maintenir la flore vaginale qui permet de réduire le risque d’infections. Il faut également faire preuve de prudence face aux gels intimes aromatisés ou chauffants qui peuvent provoquer des irritations du pénis ou du vagin.

Qui veut être mon associé
icone croix
Découvrez nous sur 
M6
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto