AccueilBlogSexualitéBDSM : explications et présentation de cette pratique sexuelle

BDSM : explications et présentation de cette pratique sexuelle

BDSM : explications et présentation de cette pratique sexuelle

Le BDSM est souvent mal perçu de l’extérieur ; notamment par ceux qui manquent d’expérience dans ce domaine. Pourtant, les pratiques sexuelles liées au BDSM permettent à de nombreux individus d’explorer leur sexualité, leur corps ou leur personnalité. Cela peut permettre de donner un second souffle à votre vie sexuelle, notamment en cas de baisse de libido par exemple. Alors qu’est-ce que le BDSM précisément ? On vous explique.

Qu’est-ce que le BDSM ?

bdsm-cest-quoi

La signification de BDSM est Bondage, Discipline, Sado-Masochisme.

Le BDSM désigne donc un ensemble de pratiques sexuelles (ou situations) qui utilisent la douleur, l’humiliation érotique, la contrainte, et à plus large échelle, la mise en scène de nombreux fantasmes sexuels.

Les pratiques du BDSM sont très variées selon les individus. On peut considérer différentes catégories :

  • Domination et soumission : un dominant et un dominé.
  • Le « sado-masochisme » : il s’agit du fait de donner ou recevoir du plaisir de manière consensuelle à travers des actes impliquant l’infliction de douleur ou d’humiliation.
  • Le bondage et discipline : cette catégorie désigne la contrainte exercée sur une tierce personne.

Bien sûr, ces pratiques peuvent se mélanger ; et les ranger par catégorie ne sert qu’à vous donner une définition du BDSM assez globale. Par exemple, en fonction des pratiques et des individus, la douleur ne sera pas toujours présente : la domination peut autant être psychologique que physique.

C’est pour cette raison qu’à l’intérieur même du BDSM, il y a différents degrés de pratique, notamment en fonction de la douleur qu’on inflige ou qu’on reçoit.

Quand on est nouveau/nouvelle dans ce domaine, il faut donc réfléchir aux aspects qui nous intéressent ou nous intriguent : rôle de dominant.e, soumission, le fait de donner de la douleur ou de la recevoir, être attaché.e ou non…

Il dépend à chacun de trouver sa voie, de l’explorer : certains couples ou partenaires peuvent adopter plusieurs rôles différents, quand d’autres sont uniquement sados ou masochistes. Il y a également différents degrés de soumission ou de contrôle.

Par ailleurs, lors de pratiques BDSM, il n’y a pas forcément de pénétration, d’orgasme masculin ou d’orgasme tout court. Cela est à décider en amont entre les deux partenaires.

Pourquoi s’orienter vers la pratique BDSM ?

pratique-bdsm

À l’image du candaulisme, des plans à 3 ou du sexe à distance, le sadomasochisme fait souvent l’objet de stigmatisation, tout comme ses participants. Pourtant, le BDSM est dans l’idée une exploration de soi, qui accepte tous les genres, toutes les sexualités, tous les corps, toutes les relations, tous les âges et tous les modes de vie. C’est une réelle réflexion sur le corps, la sexualité et les rapports de pouvoir.

Gardez à l’esprit que le BDSM n’est que l’expression de votre sexualité : cela ne reflète pas forcément votre personnalité dans les différents domaines de la vie. En fait, beaucoup de gens aiment explorer les rôles opposés de ce qu'ils vivent dans leur vie quotidienne.

Il existe de nombreuses communautés BDSM dans les grandes villes ou les grandes régions métropolitaines. On peut par exemple les retrouver dans certains clubs, des bars ou des soirées. Les réseaux sociaux sont aussi des bons moyens de faire des rencontres BDSM, de personnes qui ont les mêmes attentes que vous.

En cela, n’hésitez pas à faire un test BDSM si cela vous attire. Vous pourrez de cette façon expérimenter de nouvelles sensations et de nouveaux plaisirs. Pour commencer soft, vous pouvez innover dans vos préliminaires ou dans le sexe oral. Vous pouvez aussi tenter une nouvelle position sexuelle, à choisir parmi celles du kamasutra par exemple (69, marteau-piqueur, etc), ou utiliser différents sextoys (vaginette, plug anal, anneau pénis, etc), avant de vous adonner au BDSM.

Une sodomie, une fellation ou un cunnilingus peuvent aussi constituer de la nouveauté, en fonction de vos habitudes. L’idée est surtout de vous découvrir sous un nouveau jour et de pimenter vos relations.

Consulter immédiatement un médecin sexologue en ligne

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) avec un médecin sexologue.

Délivrance de fiches conseils et d’une ordonnance  si nécessaire.

Faut-il rédiger un contrat BDSM ?

contrat-bdsm

Pour certains, le sadomasochisme doit faire l’objet d’un contrat entre un dominant et un dominé afin de s’assurer que les limites ne soient pas dépassées. Toutefois, poser tout cela à l’écrit n’a rien d’obligatoire. 

Il n’en reste pas moins que la confiance et la sécurité sont les maîtres-mots de la pratique BDSM. En effet, toute pratique BDSM doit être consensuelle et partagée : il faut respecter les désirs et les limites de chacun.e.s établies lors de la négociation.

À tout moment, vous pouvez arrêter une pratique, si elle dépasse ce que vous imaginiez. Il est important avant de débuter, de choisir un mot spécial qui aura cette fonction : stopper l’activité BDSM. Vous pouvez choisir un mot peu ordinaire pour que votre partenaire comprenne bien qu’il/elle dépasse vos limites.

Ensuite, il est conseillé de ne pas consommer d’alcool ou de drogues. Cela pourrait nuire à votre jugement et vous procurer des sensations dangereuses. Ainsi, le chemsex ou le poppers n’ont pas leur place dans la pratique BDSM.

Lors de contacts physiques, il est également judicieux de choisir des parties du corps adéquate. Evitez la poitrine, le cou, la tête ou le ventre. Veillez également à ne pas obstruer les voies respiratoires de votre partenaire ou lui couper la circulation sanguine.

Enfin, toujours dans cet esprit de sécurité, le port du préservatif est vivement recommandé pour éviter toute transmission d’IST (chlamydia, gonorrhée, syphilis, herpès génital…) au cours des différents jeux.

En quoi consistent les jeux BDSM ?

jeux-bdsm

Il existe de nombreuses catégories de jeux : l’expérimentation est donc nécessaire pour explorer toutes les pratiques du BDSM. Nous dressons pour vous une liste non exhaustive des différentes activités du BDSM mais il en existe plein d’autres !

Pour apprendre, il n’y a de toute façon pas de miracle : il faut expérimenter soi-même.

Le bondage consiste à restreindre les mouvements physiques d’un individu grâce à des cordes, des liens, des menottes ou même des ordres directs. Le bondage n’est donc pas forcément une pratique sexuelle, mais ce jeu peut aussi évoluer en jeu de douleur.

L’idée étant de rendre une personne captive, la priver de ses mouvements, lui bander les yeux – à travers tous les moyens ou accessoires possibles.

Les jeux de douleur regroupent toutes les pratiques qui impliquent d’infliger de la douleur ou d’en recevoir. Mais on peut aussi explorer ces sensations de différentes manières : chatouillements, mordillements, fessées, fouettements, jeux de cire, jeux électriques… Certains jeux de douleurs peuvent aller assez loin : torture des parties génitales (pénis, testicules…), brûlures, etc.

Ensuite, les jeux mentaux sont destinés à créer un lien psychologique très fort entre les pratiquants. On peut par exemple retrouver la notion d’appartenance entre un maître/une maîtresse et son/sa dominé.e. On peut explorer cette catégorie à travers l’humiliation, les injures, la honte ; le port d’un collier pour rappeler la soumission d’une personne, etc.

Pour votre pratique, vous pouvez vous procurer des accessoires de BDSM dans tous les sexshops. Parfois, des kits BDSM qui regroupent tous les essentiels sont disponibles. Néanmoins, vous pouvez également pratiquer sans investir dans des objets particuliers.

Vous en savez désormais davantage sur le BDSM. Vous avez des questions ? N’hésitez pas à consulter un médecin sexologue en ligne sur Charles.

Consulter immédiatement un médecin sexologue en ligne

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) avec un médecin sexologue.

Délivrance de fiches conseils et d’une ordonnance  si nécessaire.

Consultez d’autres articles par catégories :

Qui veut être mon associé
icone croix
Découvrez nous sur 
M6
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto