AccueilBlogÉrectionPénis courbé vers le bas : est-ce normal ?

Pénis courbé vers le bas : est-ce normal ?

Pénis courbé vers le bas : est-ce normal ?

Est-il normal d'avoir le pénis courbé vers le bas ? Presque tous les hommes ont, à un degré plus ou moins variable, une courbure du pénis en érection. “La question étant de savoir si cette courbure est légère, visible, mais qui dans la majorité des cas n’est pas gênante, ou bien si cette courbure est problématique.”, nous informe le médecin sexologue Gilbert Bou Jaoudé. 

Courbure congénitale ou courbure acquise : Charles vous dit tout des courbures de la verge. 


Consulter immédiatement un médecin sexologue en ligne

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) avec un médecin sexologue (35€).

Délivrance de fiches conseils et d’une ordonnance  si nécessaire.


Pourquoi mon pénis est tordu ?

En réalité, la majorité des hommes ont une courbure congénitale du pénis, c’est-à-dire naturelle depuis leur naissance. “Les hommes vont se rendent compte que leur pénis est courbé avec l’apparition des premières érections”, remarque le médecin sexologue. 

En fait, très souvent, cette courbure n’est pas visible au repos. Comment expliquer alors cette courbure congénitale ?

Il faut se souvenir que notre corps est fait de deux moitiés ; nous n’avons jamais deux yeux identiques, deux oreilles identiques ou deux jambes identiques. Donc, le corps humain est fait d’asymétries et de petites différences.

Précisément, dans le pénis, deux corps caverneux se rapprochent l’un de l’autre, avant de finalement se rejoindre pour former le pénis. Et ces deux moitiés peuvent ne pas être à 100% identiques ; ce qui expliquent que la majorité des pénis possèdent une courbure. 

Il y a en fait deux situations où la courbure du pénis peut devenir gênante, au point de nécessiter une aide médicale. 

Quand traiter la courbure du pénis ?

Le premier facteur est l’angle de la courbure. “Quand cet angle est trop important et que cela gêne la pénétration lors des rapports sexuels, par exemple”. Le patient se plaint alors généralement de ne pas pouvoir avoir de rapport sexuel avec pénétration. 

C'est le cas lorsque le pénis est plié à 90° ou bien lorsque l’angle de la courbure est dans plusieurs axes : vers la gauche, le haut, en même temps, etc. 

Deuxièmement, c’est le type de courbure qui peut rendre gênant les rapports sexuels et la pénétration, particulièrement si la courbure du pénis est vers le bas. 

Donc, les médecins soignent une courbure de la verge uniquement lorsque la pénétration n'est pas possible.

C'est-à-dire que si la courbure du pénis ne gêne pas la pénétration (il faut simplement adapter l'angle de la pénétration) et que le rapport sexuel se déroule sans problème, alors il ne faut surtout pas opérer.

En effet, les médecins n'opèrent jamais un pénis pour des raisons esthétiques, car toute intervention chirurgicale comporte des risques (infection, lésions, etc.).

Et surtout, lorsqu'on corrige la courbure du pénis, on perd 1 à 2cm de la taille du pénis.

C'est quoi la maladie de Lapeyronie ?

C'est une maladie qui a été décrite en 1743 par François Gigot de Lapeyronie, premier chirurgien du roi Louis XV, d'où le nom de la maladie.

Elle se manifeste par 4 types de symptômes :

  1. Premièrement, des douleurs au pénis, surtout en érection. Ces douleurs sont surtout présentes dans les tous premiers mois de l'évolution de la maladie.
  2. Deuxièmement, une déformation du pénis, une courbure, qui apparaît et qui n'existait pas avant ; parfois un rétrécissement. En tous cas, un changement dans la forme du pénis.
  3. Troisièmement, une dysfonction érectile.
  4. Et dernièrement, une sensation d'induration sous la peau du pénis, que l'on ressent comme une petite plaque de quelques millimètres en passant le doigt sur la peau.

Tous ces symptômes sont causés par une fibrose de la tunique de l'albuginée des corps caverneux, c'est-à-dire, la paroi qui entoure les corps érectiles.

En fait, dans la maladie de Lapeyronie, l'inflammation ne touche pas le système érectile en lui-même. En revanche, les conséquences psychologiques et les douleurs de la maladie de Lapeyronie peuvent causer indirectement une dysfonction érectile.

Comment savoir si on a une maladie de Lapeyronie ?

Si vous présentez les symptômes décrits plus haut - à savoir, des douleurs au pénis, particulièrement en érection, l'apparition d'une déformation ou d'une courbure du pénis, une sensation d'induration sous la peau du pénis, comme une petite plaque fibreuse - alors vous avez peut-être la maladie de Lapeyronie.

Souvent aussi, les conséquences psychologiques de ces symptômes peuvent causer une dysfonction érectile.

Dans ce cas, le mieux est de consulter un médecin sexologue en ligne ou un urologue pour un diagnostic en vue d'un traitement.

Comment redresser son pénis ?

Si la courbure du pénis n'empêche pas d'avoir d'avoir des rapports sexuels satisfaisants (pénétration sans douleurs), aucun médecin n'opèrera un pénis uniquement pour des raisons esthétiques.

Par contre, en cas de maladie de Lapeyronie, des traitements existent.

Il faut savoir que la maladie de Lapeyronie évolue pendant quelques mois et s'arrête naturellement au bout de 12 à 24 mois tout au plus. Donc, il est important d'attendre cette durée, puisque la maladie s'arrêtera d'elle-même.

Mais si les symptômes persistent, alors il faudra un traitement spécifique. Par exemple, pour les douleurs, des infiltrations de cortisone sont possibles pour redresser le pénis.

S'agissant de la déformation ou de la courbure du pénis, un traitement chirurgical peut être proposé, seulement si la courbure ou la déformation est trop importante, provoque des douleurs ou empêche la pénétration.

Pénis courbé VS pénis droit

Fait-on mieux l’amour avec un pénis droit ? Ma/mon partenaire prendra-t-elle/il plus de plaisir avec un sexe droit ? Un pénis courbé est-il inesthétique ? Je vous rassure, aucune de ces questions n’a une réponse positive !

D’abord, tout comme la taille, l’habit de fait pas le moine : le plaisir se situe ailleurs que dans une histoire de forme. Un pénis courbé, comme nous l’avons dit, est tout à fait normal. Même vers le bas ! Ce paramètre n’a aucune incidence sur votre plaisir et celui de votre partenaire.

Certains hommes ont aussi peur de « faire mal » avec un pénis courbé. Or, le vagin s’adapte à toutes les formes ! Il est élastique, souple, et se resserre autour d’un objet inséré : pénis, doigt, sextoy…

Il n’y a donc pas une forme idéale de pénis pour le vagin, à partir du moment où votre sexe ne fait pas un angle droit…

Concernant le point de vue esthétique, eh bien… nous pouvons dire que chacun à ses préférences. Le critère du beau est rarement objectivable ou universel.

Certains aimeront des pénis plus petits, courbés dans une direction et pas l’autre, d’autres des sexes droits moyens, gros, très gros… Bref, vous avez compris.

Comment faire l'amour avec un pénis courbé ?

A priori, une courbure « normale » n’aura aucune incidence pour le plaisir ou le choix des positions.

Toutefois, certaines seront peut-être plus agréables pour vous ou votre partenaire. Et ça n’a pas forcément à voir avec la courbure de votre sexe !

En fait, il faut s’adapter à chaque partenaire : il n’ y a pas une façon de faire l’amour, de pénétrer, caresser, ou prendre du plaisir…

Si vous (ou votre partenaire) sentez une gêne, adaptez vos mouvements ou votre position. Ce serait vous restreindre que de vous conseiller une position ou deux parmi d’autres !

D’abord parce que nous ne vous connaissons pas, et ensuite parce que ce paramètre dépend de trop de facteurs : morphologies des partenaires (leur adéquation), des choix et des goûts de chacun, des envies, des fantasmes, et bien d’autres…

Si votre pénis est courbé, peut-être faudra-t-il seulement modifier l'angle de la pénétration, mais cela ne devrait pas être gênant.

Qui consulter pour une courbure du pénis ?

Il y a des paramètres plus importants que la taille, la forme du sexe, la durée d’un rapport, ou d’autres critères subjectifs en sexualité. Bien sûr, dans le cas de la maladie de Lapeyronie, qui est une pathologie rare, un traitement peut être nécessaire.

Mais savoir s’adapter à son partenaire, savoir l’écouter, écouter son corps, connaître SON corps… Faire de sorte que les choses ne soient pas mécaniques, déjà, vous gagnerez en sensations, vous et votre partenaire.

Une femme ou un homme n’a généralement que faire que votre sexe penche d’un côté ou de l’autre. C’est d’abord l’aspect relationnel qui compte ! Même dans un « coup d’un soir ».

Il faut se plaire, se désirer, pour d’autres s’aimer, bref, on aime que quelqu’un nous fasse plaisir. Sinon on ne sortirait pas de la masturbation ! Votre sexe est courbé vers le bas et vous n’êtes pas un alien, réjouissez-vous !

Si malgré tout la courbure de votre pénis vous gêne, le mieux est de consulter un médecin sexologue en ligne afin d'avoir un diagnostic.

À propos de Charles.co

Charles.co est une plateforme de santé dédiée aux hommes. Elle regroupe des spécialistes, médecins sexologues, et pharmaciens français pour construire une solution de qualité, sûre et accessible à tous.

Charles est une société immatriculée 844 332 130 en France au RCS de Paris. Ses données sont collectées et traitées chez un hébergeur agréé et certifié pour les données de santé au sens des dispositions de l’article L. 1111-8 du Code de la santé publique.

La plateforme vous permet de consulter en ligne un médecin sexologue parmi 15 médecins titulaires d'un DIU en sexologie (voir notre équipe médicale). La consultation en ligne peut se dérouler par messages écrits, téléphone ou visioconférence. Elle regroupe l'ensemble des avantages suivants :

  • Consulter un médecin spécialiste en sexologie (qui traite ce type de troubles quotidiennement)
  • Payer sa consultation 35€ au lieu de 90€ (prix constaté pour des consultations en physique avec un sexologue)
  • Obtenir un RDV en 24h (l'attente moyenne constatée pour obtenir un RDV avec un sexologue en France est de plusieurs mois)
  • Commander votre traitement en ligne et être discrètement livré à domicile par une pharmacie française

Consulter immédiatement un médecin sexologue en ligne

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) avec un médecin sexologue (35€).

Délivrance de fiches conseils et d’une ordonnance  si nécessaire.

Ces articles pourraient également vous intéresser :
Problèmes d’érection à 30 ans : que faire ?
Problèmes d’érection à 30 ans : que faire ?

Les problèmes d’érection font partie des troubles sexuels les plus fréquents – y compris chez les hommes jeunes.

Contre une idée fausse, les troubles de l’érection ne concernent pas uniquement les hommes de 50 ans ; on estime que près de 25% des hommes de moins de 30/35 ans pourraient être concernés par cette dysfonction.

Problèmes d’érection à 50 ans : que faire ?
Problèmes d’érection à 50 ans : que faire ?

Même si les causes d’une dysfonction érectile sont très variables d’un homme à l’autre, on identifie globalement deux types de figure chez les hommes de plus de 50 ans : une dysfonction érectile liée aux évènements de santé ou une dysfonction érectile liée à une accumulation de facteurs bénins.

Comment avoir une érection forte ?
Comment avoir une érection forte ?

Troubles passagers ou dysfonction érectile, comment avoir une érection forte ? Il arrive que l’homme vive des périodes de « moins bien » tout au long de sa vie sexuelle.

Problème d’érection : les causes et comment s’en sortir
Problème d’érection : les causes et comment s’en sortir

Solutions efficaces aux problèmes et troubles de l’érection. Tous les conseils et les produits pour retrouver une érection forte et durable.

Homme en érection : fonction, mécanismes, troubles
Homme en érection : fonction, mécanismes, troubles

Comprendre le mécanisme du pénis en érection et apprendre comment améliorer son érection facilement pour retrouver dureté et endurance.

Médicament de l’érection : quel traitement choisir ?
Médicament de l’érection : quel traitement choisir ?

Les problèmes d’érection touchent 4 millions d’hommes en France. Pourtant, beaucoup d’entre eux n’osent pas aller parler de ce problème à leur médecin ; et passent ainsi à côté de solutions médicales simples et efficaces : les médicaments de l’érection.