Pénis courbé : causes, symptômes et solutions

Pénis en érection

Tous les hommes n’ont pas le même pénis ; la plupart ont même un pénis courbé à différents degrés. C’est une affection assez commune, donc pas d’inquiétude à ce sujet. Cela devient plus problématique quand cette courbure est trop importante : on parle alors de maladie de Lapeyronie.

La maladie de Lapeyronie touche en moyenne 3,4 à 9% des hommes, principalement après 55 ans. Dans cette moyenne d’âge, sur une étude réalisée, 80% des patients souffraient de cette maladie, 20 à 50% de dysfonction érectile et 50% ressentaient de la douleur.

Cette maladie est souvent associée au diabète, à l’hypertension artérielle, à l’obésité, au tabagisme, ou encore à un déficit de testostérone…

Analysons les causes, les symptômes et les solutions proposées à cette maladie.

Consultez un médecin et commandez votre traitement depuis une pharmacie dès maintenant sur Charles.co

Consultation (téléphone ou messagerie privée) depuis chez vous avec un médecin sexologue français (35€). Délivrance d’une ordonnance et livraison de médicaments à domicile depuis une pharmacie française.

[Vidéo] : Pénis courbé et Maladie de Lapeyronie

Consultez en ligne avec le docteur Gilbert Bou Jaoudé sur Charles.co

Pénis courbé : les causes de la maladie de Lapeyronie

Il existe différents facteurs qui peuvent causer la maladie de Lapeyronie.

Un microtraumatisme

Un microtraumatisme peut être un élément déclencheur d’une courbure du pénis. Une pratique dangereuse comme « le jelqing » est le parfait exemple : à force de traumatismes et de lésions provoquées sur les parois caverneuses du pénis, une fibrose se crée, provoquant dans les pires cas, une maladie de Lapeyronie.

Une fracture du pénis lors d’un rapport sexuel peut aussi être la cause d’une maladie de Lapeyronie, bien qu’on rapporte rarement ce cas de figure.

Hérédité et prédispositions génétiques

Des prédispositions génétiques sont évoquées dans le milieu médical, mais aucune étude concrète ne prouve cette théorie.

Pour autant, certains hommes peuvent avoir naturellement le pénis courbé : il s’agit vraisemblablement du patrimoine génétique de chacun ; mais on ne parle pas de maladie de Lapeyronie dans ce cas, car une courbure légère est tout à fait normale.

En résumé, la physiopathologie de la maladie de Lapeyronie est encore mal connue ; on ne sait pas précisément ce qui la déclenche, même si l’hypothèse d’un microtraumatisme est privilégiée.

Par exemple, nous ne savons pas encore s’il existe un lien entre des phénomènes biochimiques et cette maladie.

Maladie de Lapeyronie : symptômes

Un diagnostique médical est nécessaire ; généralement un interrogatoire et un examen clinique.

Les principaux symptômes sont :

Le médecin sexologue cherchera à savoir lors de l’interrogatoire et de l’examen clinique si cette maladie peut avoir un lien avec l’existence d’une maladie neurologique, et si des risques cardiovasculaires sont possibles.

Les motifs de la consultation doivent être identifiés, afin de permettre le traitement le plus adapté. Comme nous l’avons précisé, il existe plusieurs causes de consultation : déformation du pénis, douleurs, dysfonction érectile…

Selon les cas, la pénétration lors d’un rapport sexuel peut être douloureuse, voire impossible.

Les traitements ne seront pas les mêmes selon l’avancé de la pathologie.

Lapeyronie : Les traitements non-chirurgicaux

Si l’évolution de la maladie de Lapeyronie semble être inférieure à une durée de 6 mois (comprenant douleurs à la verge, déformation récente…), le traitement chirurgical n’est pas envisagé.

On préconise un traitement médical d’une durée de 18 mois pour résoudre le problème.

Lapeyronie : les traitements oraux

La vitamine E est souvent préconisée mais les études sont peu convaincantes. L’amélioration de la maladie est peu significative. Malgré tout, associée à la colchicine, la vitamine E semble efficace sur la douleur, la taille de la fibrose et sa déformation, seulement dans une phase initiale de la maladie.

De plus amples études sont nécessaires pour démontrer son efficacité.

Globalement, les traitements oraux ont encore une efficacité très réduite.

Lapeyronie : les traitements à base d’injection

Les injections de stéroïdes, pratiquées depuis de nombreuses années, sont peu recommandées. En effet, des études récentes montrent que l’effet bénéfique de ce genre d’injection, résulterait plus d’un effet mécanique (lors de l’injection), que d’un effet du composé actif.

De manière générale, là encore, les injections (stéroïde, collagénase, vérapamil, interféron A2B) ont peu d’effet sur la réduction des pathologies de la maladie de Lapeyronie.

Lapeyronie : Les traitements chirurgicaux

La chirurgie est indiquée lorsque la dysfonction érectile et le handicap sexuel sont trop importants ; notamment si les rapports sexuels sont douloureux ou que des problèmes d’érection persistent malgré des traitements classiques (inhibiteurs de la phosphodiestérase comme le Viagra ou le Cialis).

Il est important que le patient et le thérapeute échangent le plus possible d’informations avant une intervention chirurgicale ; notamment, il est important de souligner le fait que malgré une intervention chirurgicale, on ne peut pas retrouver la même verge qu’avant sa maladie.

L’objectif réaliste est cependant de retrouver un pénis fonctionnel, avec une déformation inférieure à 20% et des capacités érectiles presque normales ; pour autant, on remarque souvent une diminution de la taille du sexe.

Ce qu’il faut retenir sur la maladie de Lapeyronie

En fonction de l’avancée de la maladie, différents traitements existent ; le plus efficace est l’intervention chirurgicale, même si elle nécessite beaucoup de critères. Ce n’est pas une opération qu’il faut prendre à la légère.

Seul un spécialiste peut analyser votre pathologie. Rappelons qu’une courbure légère n’est pas une pathologie ; tant qu’il n’y a pas de douleurs, de déformation contraignante et de troubles érectiles, pas d’inquiétude à avoir.

Evitez les pratiques dangereuses comme « le jelqing », qui semble pouvoir causer cette maladie.

Consultez ce site pour plus d’informations.

[Vidéo] : Quand consulter ?

Consultez en ligne avec le docteur Gilbert Bou Jaoudé sur Charles.co

Il est recommandé de consulter un médecin sexologue dès l’apparition des premiers symptômes. Informez votre médecin de tout ce qui s’est passé avant le début des symptômes, comme par exemple une blessure ou une douleur antérieure. Vous passerez un examen au cours duquel votre médecin ressentira l’endurcissement des tissus causé par la maladie. Ce n’est pas toujours nécessaire, mais si le pénis doit être en érection pour l’examen, le médecin injectera un traitement pour y parvenir.

Dans certains cas, il est possible que vous ayez besoin d’une radiographie ou d’une échographie du pénis.

Dans des cas rares où l’examen du médecin ne confirme pas la maladie de Lapeyronie, ou si l’affection évolue rapidement, votre médecin peut faire une biopsie. Cela implique le prélèvement d’un peu de tissu de la zone affectée pour des tests de laboratoire.

Qui faut-il consulter ?

Il faut consulter un médecin sexologue. Il en existe 400 en France. Vous avez la possibilité de consulter un médecin sexologue en ligne grâce au service proposé par Charles.co.

Un examen physique est souvent suffisant pour identifier la présence de tissu cicatriciel dans le pénis et diagnostiquer la maladie de Lapeyronie. Les tests pour diagnostiquer la maladie de Lapeyronie peuvent comprendre les éléments suivants :

  • Examen physique. Le médecin palpera le pénis lorsqu’il n’est pas en érection, pour identifier l’emplacement et la quantité de tissu cicatriciel. Il ou elle peut également mesurer la longueur de votre pénis. Si l’état continue de s’aggraver, cette mesure initiale aide à déterminer si le pénis s’est raccourci.
  • Votre médecin peut également vous demander d’apporter des photos de votre pénis en érection prises à la maison. Ceci peut déterminer le degré de courbure, l’emplacement du tissu cicatriciel ou d’autres détails qui pourraient aider à identifier la meilleure approche de traitement.
  • Autres tests. Votre médecin peut vous faire passer une échographie ou d’autres examens pour examiner votre pénis lorsqu’il est en érection. Avant de prendre des images de votre pénis, vous recevrez probablement une injection directement dans le pénis qui provoquera son érection.

L’échographie est le test le plus couramment utilisé pour détecter les anomalies du pénis. Les examens échographiques utilisent des ondes sonores pour produire des images des tissus mous. Ces tests peuvent révéler la présence de tissu cicatriciel, de flux sanguin vers le pénis et de toute autre anomalie.

Consultez un sexologue et commandez vos traitements en toute sécurité sur Charles.co

Charles.co est une plateforme de santé dédiée aux hommes. Elle regroupe des spécialistes, médecins sexologues, et pharmaciens français pour construire une solution de qualité, sûre et accessible à tous.

Charles est une société immatriculée 844 332 130 en France au RCS de Paris. Ses données sont collectées et traitées chez un hébergeur agréé et certifié pour les données de santé au sens des dispositions de l’article L. 1111-8 du Code de la santé publique.

La plateforme vous permet de consulter en ligne parmi 15 médecins titulaires d’un DIU en sexologie (voir notre équipe médicale). La consultation en ligne peut se dérouler par messages écrits, téléphone ou visioconférence. Elle regroupe l’ensemble des avantages suivants :

  • Consulter un médecin spécialiste en sexologie (qui traite ce type de troubles quotidiennement)
  • Payer sa consultation 35€ au lieu de 90€ (prix constaté pour des consultations en physique avec un sexologue)
  • Obtenir un RDV en 24h (l’attente moyenne constatée pour obtenir un RDV avec un sexologue en France est de 6 mois)
  • Commander votre traitement en ligne et être discrètement livré à domicile par une pharmacie française
  • Eviter la gêne dans la salle d’attente ou dans la pharmacie

[Vidéo] : Comment se déroule une télé-consultation sur Charles.co ?

Consultez en ligne avec le docteur Gilbert Bou Jaoudé sur Charles.co

Consultez un médecin et commandez votre traitement depuis une pharmacie dès maintenant sur Charles.co

Consultation (téléphone ou messagerie privée) depuis chez vous avec un médecin sexologue français (35€). Délivrance d’une ordonnance et livraison de médicaments à domicile depuis une pharmacie française.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *