VIH

VIH Virus

Le VIH fait partie des pires pandémies de l’histoire de l’humanité avec des millions de morts.

Découvert dans les années 1970, l’épidémie est vite devenue un problème sanitaire mondial.

Il n’existe actuellement aucun vaccin, et tout repose sur la prévention ou les traitements, permettant notamment à une personne infectée de ne plus contaminer et de mener une vie « normale ».

Pour autant, les traitements ne permettent pas encore de guérir du VIH ; ils peuvent cependant stopper la prolifération du virus dans l’organisme, sans toutefois le détruire.

Consultez un médecin et commandez votre traitement depuis une pharmacie dès maintenant sur Charles.co

Consultation (téléphone ou messagerie privée) depuis chez vous avec un médecin sexologue français (35€). Délivrance d’une ordonnance et livraison de médicaments à domicile depuis une pharmacie française.

Le VIH, c’est quoi ?

Le VIH (Virus de l’Immunodéficience Humaine) ou sida (Syndrome d’Immuno Déficience Acquise) est une infection virale, tout comme l’hépatite B, l’herpès génital ou encore le papillomavirus.

Une fois la personne infectée, le virus se propage dans le corps et détruit des cellules en charge de l’immunité ; c’est-à-dire qu’il s’attaque aux cellules qui défendent l’organisme des microbes.

Le nombre de ces cellules qui coordonnent l’immunité va ensuite baisser progressivement ; le système immunitaire de la personne infectée devient alors de moins en moins performant.

Des maladies graves peuvent alors se développer ; lorsqu’une personne atteint ce stade, on dit qu’elle a le sida ou qu’elle est séropositive.

VIH en France : quels chiffres ?

En 2016, 6 003 nouvelles personnes découvraient qu’elles étaient infectées.

Les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes étaient le groupe le plus touché ; 44% des découvertes en 2016.

Les hétérosexuel.le.s étaient quand à eux 53% à découvrir leur séropositivité.

L’usage de drogue par intraveineuse était la cause de nouveaux diagnostiques pour 1%.

Les modes de transmission du VIH

  • Les rapports sexuels non-protégés avec pénétration vaginale ou anale (ou buccale)
  • Transmission par le sang
  • Transmission mère/enfant lors d’une grossesse ou pendant l’allaitement

Contre certaines idées reçues, le VIH ne se transmet pas par la salive, une poignée de main, un échange de vêtement ou de linge, ou par la fréquentation de toilettes publiques…

Comment se protéger du VIH ?

Le préservatif, masculin ou féminin, est la seule protection contre le virus du VIH.

Il existe cependant maintenant un traitement, la PrEP qui protège de l’exposition au VIH, s’il est pris correctement.

Le risque d’infection au VIH est infime si on prend correctement ce traitement, mais il nécessite une prise en charge et un suivi médical sérieux, notamment pour prévenir des contre-indications ou des prises de risque.

Enfin, il existe aussi un traitement post exposition (TPE) à prendre dans les 48 heures maximum après une prise de risque et le TASP (traitement comme prévention) qui permet aux personnes infectées de ne plus transmettre le virus par voie sexuelle.

La meilleure arme reste encore le préservatif, que l’on peut associer à la PrEP.

Le dépistage

Il nécessite une prise de sang.

La contamination peut mettre jusqu’à 6 semaines avant d’être détectable dans le sang ; c’est pourquoi un test est fiable 6 semaines après une prise de risque.

Si la personne réalise le test trop rapidement après sa prise de risque, le résultat peut être trompeur ; la personne est infectée, mais le virus n’est pas encore visible dans le sang.

C’est en fait une situation à craindre, car la personne se pense négative, mais peut continuer à infecter d’autres personnes

Une autre manière de procéder est de réaliser un autotest VIH : d’un prix situé entre 25 et 30 euros selon les pharmacies, ils permettent de se dépister rapidement et simplement de chez soi.

Attention cependant : le test est fiable s’il est réalisé trois mois après la dernière prise de risque.

Il est impératif de bien lire la notice pour comprendre comment fonctionnent ces tests.

Les traitements du VIH

Les médicaments utilisés contre le VIH sont des antirétroviraux ; ils sont employés dans le traitement des rétrovirus.

Grâce à la trithérapie (tout traitement comprenant 3 principes actifs), le taux de mortalité du VIH a pu chuté.

Pour autant, les traitements ne permettent pas à, ce jour de guérir du sida ; ils permettent de « mieux » vivre avec, et ne plus être contaminant lorsqu’on prend le TASP.

Pour davantage d’informations sur les traitements du VIH (PrEP, TASP, TPE…), vous pouvez consulter ce site.  

Considérations générales

Les personnes séropositives sont encore trop victimes de discriminations, que ce soit en société ou dans le domaine médical.

Ces discriminations nuisent aux efforts de prévention, constituent un obstacle au dépistage, et favorisent des diagnostics tardifs par peur d’être séropositif.

Rappelons également, que dans la majorité des cas, le virus du VIH est transmis par une personne qui ignore sa séropositivité.

Il reste donc encore beaucoup à faire en matière de traitement, de prévention et d’accès aux soins (qui restent trop couteux pour beaucoup de pays).

Consultez un sexologue en toute sécurité sur Charles.co

Charles.co est une plateforme de santé dédiée aux hommes. Elle regroupe des spécialistes, médecins sexologues, et pharmaciens français pour construire une solution de qualité, sûre et accessible à tous.

Charles est une société immatriculée 844 332 130 en France au RCS de Paris. Ses données sont collectées et traitées chez un hébergeur agréé et certifié pour les données de santé au sens des dispositions de l’article L. 1111-8 du Code de la santé publique.

La plateforme vous permet de consulter en ligne parmi 15 médecins titulaires d’un DIU en sexologie (voir notre équipe médicale). La consultation en ligne peut se dérouler par messages écrits, téléphone ou visioconférence. Elle regroupe l’ensemble des avantages suivants :

  • Consulter un médecin spécialiste en sexologie (qui traite ce type de troubles quotidiennement)
  • Payer sa consultation 35€ au lieu de 90€ (prix constaté pour des consultations en physique avec un sexologue)
  • Obtenir un RDV en 24h (l’attente moyenne constatée pour obtenir un RDV avec un sexologue en France est de plusieurs mois)

[Vidéo] : Comment se déroule une télé-consultation sur Charles.co ?

Consultez en ligne avec le docteur Gilbert Bou Jaoudé sur Charles.co

Consultez un médecin et commandez votre traitement depuis une pharmacie dès maintenant sur Charles.co

Consultation (téléphone ou messagerie privée) depuis chez vous avec un médecin sexologue français (35€). Délivrance d’une ordonnance et livraison de médicaments à domicile depuis une pharmacie française.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *