AccueilBlogSexualitéAshwagandha : dangers et contre-indications

Ashwagandha : dangers et contre-indications

Ashwagandha : dangers et contre-indications

Les dangers de l’ashwagandha ne sont pas nombreux, mais existent tout de même. En cas de surdosage notamment, vous vous exposez à des effets indésirables plus ou moins sévères. Quelles sont les contre-indications de l’ashwagandha ? Est-elle dangereuse pour le foie ? On vous dit tout.

Quels sont les dangers de l’ashwagandha pour le foie ?

ashwagandha-danger-foie

Les bienfaits de l’ashwagandha sont nombreux : vitalité, fertilité, réduction du stress… Mais la plante médicinale peut-elle être néfaste pour le foie ? Eh bien oui, mais uniquement à très forte dose. En cas de surdosage conséquent, la consommation d’ashwagandha peut engendrer des lésions sur le foie.

En revanche, à la dose recommandée, l’ashwagandha est connue pour être bonne pour la fonction hépatique. Elle aide à réparer les lésions présentes sur le foie et permet de faciliter le sevrage alcoolique.

Quels sont les contre-indications et dangers de l’ashwagandha ?

ashwagandha-danger-contre-indications

Bien qu’elle soit naturelle, l’ashwagandha présente quelques dangers et contre-indications qu’il ne faut pas ignorer.

D’abord, la consommation de la plante est déconseillée aux personnes ayant des troubles intestinaux et une hémochromatose (surcharge en fer). Les personnes ayant une hyperthyroïdie doivent aussi éviter l’ashwagandha car elle stimule la fonction thyroïdienne. Si cela est bénéfique aux personnes en hypothyroïdie, cela ne l’est évidemment pas pour celles qui sont en hyperthyroïdie.

Les médecins recommandent aux femmes enceintes et allaitantes de ne pas consommer l’ashwagandha. Elle pourrait être à l’origine d’un accouchement prématuré, d’une fausse couche ou de perturbations de la lactation.

Ensuite, sachez qu’il existe des interactions médicamenteuses entre l'ashwagandha et certains traitements médicamenteux. Cela concerne les benzodiazépines (Stilnox, Lormétazépam, etc), les anxiolytiques, les antidiabétiques, les cardiotoniques, les immunosuppresseurs, etc. La liste des médicaments à ne pas associer à l’ashwagandha étant assez longue, il est primordial de demander un avis médical avant toute consommation de la plante.

Il est également possible de faire une réaction allergique à l’ashwagandha. Celle-ci se manifeste alors par des démangeaisons et des éruptions cutanées, dès la première prise. Au moindre doute, arrêtez immédiatement la consommation de la plante.

Enfin, vous aurez compris que la consommation de l’ashwagandha, si elle paraît anodine, présente bien plus de dangers qu’on ne le penserait. C’est pourquoi l’ashwagandha a été interdite en France pendant quelques mois. En cela, il est nécessaire de rester vigilant et de demander conseil auprès d’un professionnel de santé avant toute cure.

Consulter immédiatement un médecin sexologue en ligne

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) avec un médecin sexologue.

Délivrance de fiches conseils et d’une ordonnance  si nécessaire.

Comment éviter les dangers de l’ashwagandha ?

eviter-danger-ashwagandha

Pour éviter les désagréments cités précédemment, il est possible de prendre certaines précautions.

Tout d’abord, il vous faut un avis médical avant de consommer la plante. Le médecin pourra vous donner son aval, en fonction de vos antécédents médicaux et des traitements que vous prenez. Cela vous permet déjà d’écarter bon nombre de dangers.

Ensuite, il convient de bien respecter la posologie inscrite sur le produit. Souvent, c’est le surdosage qui engendre des risques et qui accentue les effets secondaires (troubles digestifs, somnolence, etc). De même, préférez l’ashwagandha bio afin d’éliminer les dangers liés à l’agriculture intensive (pesticides, etc).

Si vous rencontrez un quelconque problème suite à la prise de l’ashwagandha, il est recommandé d’arrêter votre cure et de consulter un médecin dans les plus brefs délais.

Vous savez désormais quels sont les dangers de l’ashwagandha. Vous avez des questions ? N’hésitez pas à consulter un médecin spécialiste sur Charles.co.

Consulter immédiatement un médecin sexologue en ligne

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) avec un médecin sexologue.

Délivrance de fiches conseils et d’une ordonnance  si nécessaire.

Qui veut être mon associé
icone croix
Découvrez nous sur 
M6
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto