AccueilBlogSexualitéHépatite C : transmission, traitement et guérison

Hépatite C : transmission, traitement et guérison

Hépatite C : transmission, traitement et guérison

L’hépatite C est une infection virale qui se transmet par le sang. Si elle guérit parfois spontanément, de nombreuses personnes ne peuvent pas se débarrasser du virus. Comment attrape-t-on l’hépatite C ? Quel est son traitement ? Est-elle différente de l’hépatite B ? On vous dit tout.

Quel est le traitement de l’hépatite C ?

traitement-hepatite-c

Pour dépister l’hépatite C, il convient de réaliser une sérologie. C’est en effet une prise de sang qui permet de repérer la présence du virus dans le corps.

En cas de prise de risque, le dépistage est très important ! L’hépatite C est souvent asymptomatique et, ainsi, beaucoup ignorent qu’ils en souffrent. Ils ne peuvent donc pas prendre les précautions qui s’imposent et participent à la propagation du virus.

Si le dépistage s’avère positif, vous devez consulter un médecin. Celui-ci peut vous prescrire un traitement antiviral. Il permet de calmer les symptômes, de bloquer la réplication du virus et, ainsi, limiter les complications liées à la maladie (cirrhose, cancer du foie).

Un suivi médical est également de rigueur, ainsi qu’un bilan hépatique régulier pour vérifier l’état de votre foie.

Si le traitement aide grandement les personnes infectées, il ne permet pas forcément de guérir.

Peut-on guérir de l’hépatite C ?

hepatite-c-guerison

Eh bien oui, cela est possible. D’ailleurs, environ 20 % des personnes ayant une hépatite C guérissent spontanément sous 6 mois. Aucun traitement n’est nécessaire, le système immunitaire suffit à éliminer le virus. On parle alors d’hépatite aiguë.

Toutefois, pour les 80 % restants, l’histoire est bien différente. Le virus reste dans l’organisme et ne le quittera plus. On parle alors d’hépatite chronique. Elle est diagnostiquée lorsque la charge virale est toujours détectable dans le sang après 6 mois.

Certains sont porteurs chroniques, ce qui signifie qu’ils n’ont pas de symptômes et que le virus est silencieux. Précisons qu’ils peuvent tout de même transmettre le virus. En revanche, d’autres en souffrent au quotidien. La maladie détruit progressivement les cellules du foie ce qui amène diverses complications telles que la cirrhose et le cancer du foie.

Enfin, sachez que le vaccin contre l’hépatite C n’a pas encore été développé, contrairement au vaccin contre l’hépatite A et au vaccin contre l’hépatite B qui, eux, existent.

Consulter immédiatement un médecin sexologue en ligne

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) avec un médecin sexologue.

Délivrance de fiches conseils et d’une ordonnance  si nécessaire.

Comment attrape-t-on l’hépatite C ?

comment-attrape-t-on-hepatite-c

L’hépatite C se transmet essentiellement à travers du sang contaminé. Ainsi, il existe des situations particulièrement à risque de transmission de l’hépatite C :

  • partage de seringues ;
  • tatouage ou piercing avec du matériel non stérile ;
  • accident d’exposition au sang, etc.

La maladie peut aussi, plus rarement, se transmettre lors de relations sexuelles non protégées, qu’il s’agisse d’une pénétration vaginale, d’une pénétration anale, de sexe oral, etc. Cela est d’autant plus vrai si votre partenaire est en période menstruelle (présence de sang).

Ainsi, l’hépatite C ne se transmet pas nécessairement par la salive, à moins que la personne infectée ne soit blessée dans la bouche (présence de sang dans la salive).

Si vous êtes infecté par le VIH, alors vous êtes davantage vulnérable face au VHC, le virus de l’hépatite C.

Une fois infecté, les symptômes de l'hépatite C apparaissent généralement après 6 à 9 semaines, quand il y en a. Rappelons que l’hépatite C est souvent asymptomatique.

Les symptômes sont donc :

  • fatigue ;
  • perte d’appétit ;
  • vomissements ;
  • diarrhée ;
  • blanc des yeux jaune ;
  • fièvre, etc.

Quelle est la différence entre l’hépatite C et l’hépatite B ?

difference-hepatite-c-hepatite-b

L’hépatite C et l’hépatite B ont certaines similitudes. Ce sont deux maladies qui touchent le foie et elles présentent des symptômes similaires. Ces deux hépatites virales sont très dangereuses et doivent être prises au sérieux.

Toutefois, elles ont également des différences. D’abord, le virus responsable de l’infection est différent. Il s’agit du VHC pour la première et du VHB pour la seconde.

Autre différence significative : il est possible de se vacciner contre l’une, mais pas contre l’autre ! En effet, le vaccin contre l’hépatite B est bien au point alors que celui contre l’hépatite C n’existe pas encore.

Leur mode de transmission n’est pas tout à fait le même. Pour l’hépatite C, c’est surtout le sang contaminé qui transmet le virus. Pour l’hépatite B, en revanche, la transmission se fait davantage au cours des relations sexuelles non protégées.

Enfin, sachez qu’il existe d’autres hépatites virales : l’hépatite A, l’hépatite D et l’hépatite E. L’hépatite médicamenteuse et l’hépatite auto-immune, elles, ne sont pas dues à un virus transmissible.

Vous en savez désormais davantage sur l’hépatite C. Vous avez des questions ? N’hésitez pas à consulter un médecin spécialiste sur Charles.co.

Consulter immédiatement un médecin sexologue en ligne

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) avec un médecin sexologue.

Délivrance de fiches conseils et d’une ordonnance  si nécessaire.

Qui veut être mon associé
icone croix
Découvrez nous sur 
M6
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto