AccueilBlogSexualitéKyste pilonidal : traitements et cicatrisation

Kyste pilonidal : traitements et cicatrisation

Kyste pilonidal : traitements et cicatrisation

Le kyste pilonidal est une affection cutanée qui peut être très douloureuse. Un traitement doit être envisagé, car il ne peut pas partir tout seul. Comment se déroule la cicatrisation ? Existe-t-il un traitement naturel ? On vous explique tout.

Quel est le traitement du kyste pilonidal ?

traitement-kyste-pilonidal

Le kyste pilonidal est une cavité qui se forme sous la peau. C’est une sorte de petit orifice, qu’on appelle aussi fossette ou sinus. Le kyste pilonidal se situe au niveau du sillon interfessier. D’ailleurs, on parle aussi de kyste sacro-coccygien.

Un kyste pilonidal peut rester invisible, silencieux et ne poser aucun problème. Mais il est aussi possible qu’il s’infecte soudainement. Cette infection donne lieu à un abcès aigü et à la formation d’un orifice cutané fistuleux. Cela est très douloureux.

Toutefois, il ne faut pas confondre le kyste pilonidal avec une fistule anale.

Côté traitement, cela dépend de l’état du kyste. S’il n’est pas infecté et qu’il ne cause aucune douleur, alors aucun traitement n’est nécessaire. Il n’y a pas de précautions de rasage ou d’épilation à prendre. Le patient doit simplement savoir que son kyste pilonidal peut s’infecter un jour, et qu’il conviendra alors de réagir pour le soigner.

Néanmoins, si le kyste est infecté, alors un traitement est indispensable. Il s’agit généralement de la prise d’antibiotiques et d’une intervention chirurgicale. Le médecin effectue une incision pour évacuer le pus.

Parfois, le praticien n’enlève pas le kyste, car évacuer le pus suffit à régler le problème. L’ablation arrive alors dans un second temps, s’il y a des récidives.

Un kyste pilonidal peut-il partir tout seul ?

kyste-pilonidal-peut-il-partir-tout-seul

Le kyste pilonidal est due à l’accumulation de poils qui pénètrent dans le derme, dans la région de l’interfessier. L’organisme les identifie comme des corps étrangers et il déclenche alors une réaction inflammatoire. Le système immunitaire tente de combattre et c’est ainsi qu’apparaît le kyste.

Mais le kyste pilonidal peut-il partir tout seul ? Eh bien il arrive qu’il y ait une évacuation spontanée du pus et une cicatrisation. Toutefois, généralement, il faut une incision sous anesthésie locale pour se débarrasser du liquide purulent.

Enfin, précisons qu’il ne faut pas le percer soi-même ! Percer votre kyste pilonidal vous-même favorise le risque de surinfection. La zone est, par définition, sujette à la présence de bactéries et il est peu probable que vos mains et votre matériel soient complètement stériles.

Consulter immédiatement un médecin sexologue en ligne

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) avec un médecin sexologue.

Délivrance de fiches conseils et d’une ordonnance  si nécessaire.

Comment se passe la cicatrisation du kyste pilonidal ?

cicatrisation-kyste-pilonidal

Le kyste pilonidal touche davantage les jeunes adultes, surtout les hommes. Il existe des facteurs qui favorisent l’apparition du kyste pilonidal :

  • forte pilosité ;
  • peau grasse ;
  • obésité ;
  • manque d’hygiène ;
  • pli interfessier marqué ;
  • position assise prolongée au quotidien, etc.

La cicatrisation, elle, dépend de l’acte chirurgical réalisé.

Dans le cas d’une simple incision, la cicatrice est petite et confortable. De plus, son emplacement la rend très peu inesthétique.

Si, en revanche, le kyste a été enlevé, alors on constate une plaie plus grande. La cicatrisation est plus longue, d’autant que le chirurgien ne recoud pas la plaie. En effet, les chairs vont se reconstituer seules. On parle de cicatrisation dirigée.

Il y a alors une période de convalescence longue et gênante à prévoir : difficultés à s'asseoir, immobilisation et soins infirmiers quotidiens… 

Existe-t-il un traitement naturel au kyste pilonidal ?

traitement-naturel-kyste-pilonidal

Le traitement naturel et la phytothérapie ne remplacent en aucun cas une consultation médicale. Ils ne sont qu’un complément, à mettre en place avec l’aval de votre médecin.

Ainsi, voici quelques conseils à appliquer si vous souffrez d’un kyste pilonidal douloureux :

  • Faire un massage de la zone avec une huile végétale à laquelle on ajoute des huiles essentielles aux vertus antibactériennes et antiseptiques.
  • Faire un cataplasme d’argile verte : il permet d’absorber le pus et a une capacité de stérilisation.

Vous savez désormais ce qu’est un kyste pilonidal. Vous avez des questions sur la sexualité. N’hésitez pas à consulter un médecin sur Charles.co.

Consulter immédiatement un médecin sexologue en ligne

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) avec un médecin sexologue.

Délivrance de fiches conseils et d’une ordonnance  si nécessaire.

Qui veut être mon associé
icone croix
Découvrez nous sur 
M6
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto