AccueilBlogSexualitéGrains de Fordyce : origine, symptômes et moyens de traitements !

Grains de Fordyce : origine, symptômes et moyens de traitements !

Grains de Fordyce : origine, symptômes et moyens de traitements !

Les grains de Fordyce correspondent à une apparition de tâches ou de petites bosses dans des régions spécifiques du corps humain. Quand bien même ils sont sans gravité pour l’organisme, ils constituent pour l’homme comme pour la femme une véritable source d’inquiétudes et d’interrogations. Découvrez ici tout ce qu’il vous faut savoir sur les grains de Fordyce.

Qu’est-ce que les grains de Fordyce ?

Les grains de Fordyce sont des boutons, des tâches ou des élevures de petite taille (1 à 2 mm) qui apparaissent en relief sur les zones touchées. Ils correspondent à des glandes sébacées bénignes dont la taille augmente et qui deviennent visibles sur la peau. 

Ils se présentent alors sous la forme de vésicules arrondies ou légèrement ovoïdes et on les trouve généralement sur les lèvres, sur la joue ou dans la région génitale.

Chez l’homme

Chez les personnes de sexe masculin, les grains de Fordyce se retrouvent sur le pénis, principalement sur le fourreau de la verge (la peau du corps). Toutefois chez certains hommes, ils entourent la partie basse du gland et forment une couronne perlée. Ils deviennent alors très visibles puisque la peau est particulièrement fine dans cette région du corps.

Chez les hommes non circoncis, les grains de Fordyce peuvent se développer au niveau du prépuce (peau recouvrant l’extrémité) et dans le sillon entre le prépuce et le gland. Toutefois, il convient de préciser que les boutons n’apparaissent ni sur le scrotum ni sur les testicules.

Chez la femme

Chez les personnes de sexe féminin, les excroissances peuvent se remarquer sur la vulve et sur les petites lèvres. Dans certains cas rares, ils peuvent se retrouver sur les grandes lèvres et au niveau de l’aréole des mamelons. Le plus souvent, ils sont découverts par la femme lorsqu’elle se regarde dans un miroir ou alors lors d’un examen médical.

Quelle est la physiologie des grains de Fordyce ?

Comme précisé plus haut, les grains de Fordyce correspondent à des glandes sébacées. Chargées de sécréter du sébum, ces dernières augmentent anormalement de taille pour grossir et ressembler, pour les plus volumineuses, à des tâches d’acné sans ulcération. Si elles peuvent facilement être confondues à des vésicules d’herpès à leur stade initial, elles se distinguent facilement par l’absence de prurit.

Les grains de Fordyce se présentent sous la forme de papules perlées blanches non fusionnelles. Dans la majorité des cas, ils apparaissent sur les appareils génitaux, chez l’homme comme chez la femme, à la suite de modifications hormonales, principalement à la puberté. 

Pour ce qui concerne les lèvres (bouche) et la muqueuse jugale, ils apparaissent après un mordillement de la partie interne de la joue ou des lèvres. Ils deviennent alors beaucoup plus visibles.

Quoi qu’il en soit, les grains de Fordyce ne constituent pas une affection ou une infection sexuellement transmissible. Au contraire, il ne s’agit que d’une simple particularité physiologique de la peau à l’instar des grains de Fordyce.

Quelle est l’origine des grains de Fordyce ?

De manière générale, on considère que l’apparition des grains de Fordyce est causée par l’accumulation du sébum dans les glandes sébacées. Le sébum constitue une matière grasse et hydratante sécrétée par la peau à partir de l’adolescence sous l’influence des hormones, notamment la testostérone. Dès que sa quantité devient importante, les glandes se gonflent et deviennent visibles.

S’il s’agit d’une considération générale, la cause exacte des grains de Fordyce n’a toujours pas été identifiée. Certaines études évoquent la possibilité que ces excroissances aient un lien avec une peau grasse alors que d’autres recherches suggèrent qu’il pourrait s’agir d’un taux élevé de matière grasse dans le sang.

Facteurs de risque

À ce jour, il n’existe pas de prédispositions naturelles aux grains de Fordyce. Bien au contraire, cette dysfonction physiologique peut affecter tous les hommes et femmes, quel que soit leur âge. En particulier, les grains de Fordyce peuvent se manifester sur le pénis dès la naissance sans être visibles. Ils ne pourront être identifiés qu’à la puberté, lorsque l’homme aura ses premières érections.

De même, l’hygiène globale ou la qualité de l’hygiène intime n’ont aucune influence sur l’apparition des excroissances. Vous ne pourrez donc pas affecter l’apparition ou la disparition des grains de Fordyce par un meilleur nettoyage.

Est-ce contagieux ?

Les grains de Fordyce apparaissent naturellement sur le corps, dans la région génitale ou buccale. Ils ne sont causés ni par une bactérie ni par un virus. À ce titre, ils ne sont pas liés à une infection sexuellement transmissible et ne sont contagieux ni pour l’homme ni pour la femme.

Quels sont ses principaux symptômes ?

Les symptômes des grains de Fordyce sont les petites tâches jaunes ou blanchâtres, non douloureuses, isolées ou en groupe, qui apparaissent dans les régions buccale ou génitale.

Dans la zone buccale, les glandes sébacées sont particulièrement visibles à l’intérieur de la joue, sur la lèvre supérieure ou les gencives. Dans le cas d’une affection génitale chez l’homme, les boutons sont visibles sur le gland, la tige ou le prépuce. Chez la femme par contre, les excroissances s’observeront au niveau des lèvres.

Quoi qu’il en soit, les grains de Fordyce ne provoquent ni douleur ni irritation. Seuls les petits boutons en forme de chapelets sont remarquables. Chez certaines personnes, ces derniers peuvent même passer inaperçus.

Les grains de Fordyce : quelles complications possibles ?

En principe, les tâches de Fordyce constituent un problème assez fréquent et sans gravité pour l’organisme. Mais cela ne veut pas dire qu’ils n’ont pas de conséquences pour l’homme. Ces dernières dépendent d’une personne à une autre et pourraient s’avérer plutôt graves.

Les boutons de Fordyce apparaissent à une période assez sensible de la vie où l’homme se pose de nombreuses questions sur la sexualité, l’adolescence. Ces tâches peuvent donc constituer une véritable source d’inquiétudes et créer des complexes importants chez les jeunes.

En effet, certains hommes refusent de se déshabiller en public en raison de l’impact esthétique des boutons. D’autres encore se sentent trop gênés et trop stressés pour avoir des rapports sexuels. Ils ressentent de l’angoisse et de la peur à l’idée de choquer et de décevoir leur partenaire. Sur le long terme, ce petit stress peut se transformer en véritable dépression et entraîner des maux plus importants comme une dysfonction érectile ou des troubles de l’érection.

Quand et qui consulter ?

Lorsque vous remarquez des taches ou des excroissances dans vos parties génitales, il pourrait être utile de vous adresser à un médecin. Étant donné que les grains de Fordyce ne sont pas douloureux, la consultation vous permettra d’écarter l’éventualité d’une quelconque infection sexuellement transmissible (IST), les condylomes par exemple. Vous en serez d’autant plus rassuré et plus tranquille.

Si cette variation physiologique constitue pour vous un problème esthétique et une gêne, vous pouvez vous tourner vers un dermatologue ou un urologue pour trouver une solution adéquate. En cas de besoin, les services d’un sexologue ou d’un psychologue peuvent également vous être utiles.

Faut-il traiter les grains de Fordyce ?

Les grains de Fordyce ne constituent pas une pathologie ou les symptômes d’une maladie. Ils ne nécessitent donc pas un traitement. Mis à part son impact esthétique, ils n’empêchent absolument pas l’activité sexuelle et peuvent ne même pas se remarquer par la partenaire.

Chez certains, les tâches diminuent avec l’âge sans aucun traitement. Toutefois, il existe quelques solutions plus ou moins efficaces pour les personnes qui souhaitent s’en débarrasser.

Utilisation de pommades et de crèmes

Certaines pommades à base de trétinoïne ou d’acide dichloroacétique peuvent permettre d’éliminer les différentes altérations de la peau. Mais elles ne doivent absolument pas être utilisées sans l’aval d’un dermatologue.

Le laser au dioxyde de carbone

Certains traitements peuvent être réalisés au laser pour retirer les tâches de Fordyce par l’action du dioxyde de carbone (CO2). Dans cette catégorie, il existe deux différentes possibilités : le laser à gaz et le laser moléculaire.

Quelle que soit l’option choisie, les traitements au laser sont assez dangereux puisqu’ils peuvent laisser des lésions et des cicatrices. De fait, ils sont uniquement réalisés par des spécialistes sur des zones peu exposées du corps.

L’hyfrécation ou la micropuncture

L’hyfrécation constitue une technique médicale pour se débarrasser des grains de Fordyce. Réalisée sous anesthésie locale, elle consiste à retirer les granules à l’aide d’un appareil ressemblant à un stylo. Le principal avantage de ce procédé, c’est qu’il semble éviter la récidive.

La thérapie photodynamique

La thérapie photodynamique constitue une technique assez coûteuse. Elle consiste à passer de l’acide aminolévulinique sur les régions touchées et à les passer au laser ou à la lumière bleue.

Ainsi, vous pourrez bien évidemment vous débarrasser des grains de Fordyce si cela constitue pour vous une gêne. Cependant, les traitements proposés sont généralement onéreux, douloureux et possèdent un certain risque de récidive.

Grains de Fordyce : que retenir ?

En définitive, les grains de Fordyce sont :

  • des tâches qui apparaissent au niveau des lèvres et des organes génitaux ;
  • des glandes sébacées qui augmentent anormalement de taille ;
  • une variation physiologique bénigne ;
  • un problème sans gravité et sans risque.

De fait, il convient de les accepter et d’essayer de vivre avec, d’autant plus qu’ils ne sont pas toujours visibles. Néanmoins, il est possible pour ceux qui le désirent de s’en débarrasser grâce à un traitement approprié. Bien évidemment, il faudra se tourner vers un spécialiste.

Qui veut être mon associé
icone croix
Découvrez nous sur 
M6
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto