Andropause : définition, cause, traitements et guérison

Andropause Testosterone

En vieillissant, les hommes perdent environ 1% de testostérone par an. C’est un phénomène tout à fait naturel mais dans certains cas, cette perte est un peu plus prononcée et peut entraîner une vraie gêne, tant dans la vie courante que dans la vie sexuelle. On parle alors d’andropause.

Consultez un médecin et commandez votre traitement depuis une pharmacie dès maintenant sur Charles.co

Consultation (téléphone ou messagerie privée) depuis chez vous avec un médecin sexologue français (35€). Délivrance d’une ordonnance et livraison de médicaments à domicile depuis une pharmacie française.

[Vidéo] : Quelles sont les causes de l’andropause ?

Consultez en ligne un médecin sexologue sur Charles.co

Andropause : définition

On désigne sous le terme andropause l’ensemble des symptômes causés chez les hommes par la baisse de sécrétion de testostérone liée au vieillissement.

L’andropause n’est pas à proprement parler une maladie mais une conséquence du vieillissement. 

En pratique on ne parle d’andropause que pour les hommes qui ressentent les symptômes liés à cette baisse de testostérone. En effet si tous les hommes voient leur taux de testostérone baisser à partir de 25-30 ans, seule une petite partie de la population masculine en ressent les symptômes.

On compare souvent l’andropause et la ménopause ; cependant les deux phénomènes ne sont pas analogues. 

En effet, la ménopause est un arrêt total de la sécrétion des hormones féminines (les oestrogènes) là où l’andropause est une baisse de la sécrétion des hormones androgènes, mais jamais un arrêt total.

De plus, la ménopause touche toutes les femmes alors que seulement une minorité d’hommes ressentiront les symptômes de l’andropause. Enfin, la ménopause aboutit à une stérilité de la femme, l’andropause quant à elle n’a pas d’effet aussi radical sur la fertilité masculine.

En raison de ces différences le terme d’andropause fait débat au sein de la communauté scientifique. La sécrétion de testostérone n’étant jamais totalement à l’arrêt une partie du monde scientifique préfère parler de “syndrome de déficit androgénique lié à l’âge”. 

Par facilité de compréhension nous conserverons dans cet article le terme d’Andropause. 

Les symptômes de l’Andropause que nous allons voir par la suite ne sont pas propres à l’andropause et peuvent avoir une autre cause. C’est pourquoi pour pouvoir caractériser l’andropause il faut être en présence d’au moins une partie des symptômes et constater également une baisse du taux de testostérone. 

Andropause : qui est concerné ?

L’andropause est une condition liée au vieillissement chez l’homme. Alors à quel âge peut-on être touchés par l’andropause ? Hormis quelques cas très exceptionnels, les cas les plus précoces se déclenchent vers 45 ans. La plupart des cas recensés se situent autour de la soixantaine. 

L’andropause et sa définition n’étant pas très tranchées scientifiquement, il est difficile d’obtenir des chiffres précis. Dans une étude de 2010 le European Male Ageing Study estime que seulement 2% des sujets âgés entre 40 et 79 ans présentent les symptômes de l’andropause. Cette proportion monte à 5 % pour la catégorie des 70-79 ans. 

D’autres estimations fixent à 30 % le nombre d’hommes qui seront amenés à souffrir d’andropause au cours de leur vie. L’ampleur de la différence  entre ces chiffres s’explique par les différentes acceptions de la notion d’andropause.

Quels sont les symptômes de l’andropause ?

Les symptômes de l’andropause sont variés. Ce ne sont pas des symptômes spécifiques à l’andropause, ils peuvent être causés par un grand nombre d’autres facteurs que la baisse de testostérone

Les symptômes d’ordre sexuel de l’andropause

En premier lieu, il y a les symptômes d’ordre sexuel : baisse de libido, raréfaction des érections matinales et dysfonctionnement érectile de manière générale. 

L’andropause peut également causer des bouffées de chaleur qui se manifestent par une transpiration excessive sans lien avec l’activité physique. Ces bouffées de chaleur se produisent souvent la nuit mais pas seulement.


Parmi les symptômes de l’andropause on trouve également des périodes d’intense fatigue sans causes apparentes. Les hommes atteints d’andropause se sentent plus facilement fatigués, ont moins de tonus et parfois des problèmes de concentration et de mémoire. 

Cette perte de tonus est accrue par des épisodes d’insomnies qui s’ajoutent à la liste des symptômes.

Les symptômes physiologiques de l’andropause

Au niveau physiologique on constate une perte musculaire ainsi qu’un perte de densité osseuse (ostéoporose).

Les hommes atteints d’andropause présentent également très souvent une prise de poids sans cause apparente, surtout au niveau abdominal. Enfin on peut observer une diminution de la pilosité. 

De manière générale ces symptômes peuvent tous être la conséquence du simple vieillissement de l’individu, sans lien avec l’anomalie hormonale. 

Cependant si plusieurs de ces symptômes se présentent concurremment il peut être utile de faire un bilan hormonal. 

Ce n’est qu’en présence de plusieurs de ces symptômes et de 2 bilans hormonaux confirmant l’anormalité du taux de testostérone que le diagnostic d’andropause sera confirmé. Le taux de testostérone étant variable il est impératif de faire 2 examens espacé de 2 à 4 semaines selon la recommandation de l’association française d’urologie

Combien de temps dure l’andropause ?

L’andropause étant causée par une baisse du taux de testostérone, elle dure tant que le taux de testostérone ne revient pas à la normale. Il faut s’armer de patience car la testostérone évolue lentement à la baisse comme à la hausse. Les effets du traitement de l’andropause mettent entre 4 et 6 mois à se manifester.

Quelles sont les causes de l’andropause ?

Nous l’avons vu, l’andropause est causé par une baisse anormale du taux de testostérone chez les hommes de plus de 45 ans. Cette baisse hormonale peut avoir plusieurs causes. 

Si le vieillissement apporte donc naturellement une baisse de testostérone, ce phénomène peut être amplifié par le mode de vie. 

En effet l’activité sportive stimule la sécrétion de testostérone, un manque d’activité physique peut donc causer une accentuation de la baisse hormonale. 

Par ailleurs en présence de graisse la testostérone à tendance à moins s’exprimer voire à se transformer en oestrogène (les hormones féminines). Se crée ainsi un cercle vicieux puisque la baisse de testostérone a pour effet une perte musculaire et une prise de masse grasse, la prise de cette masse grasse diminue encore le taux de testostérone.

Un autre cercle vicieux peut se mettre en place au niveau sexuel. En effet l’activité sexuelle augmente la sécrétion de testostérone. Malheureusement les hommes souffrant d’andropause voyant leurs érections perdre en qualité peuvent avoir tendance à éviter le rapport sexuel. La raréfaction de leur activité sexuelle fait chuter encore un peu plus leur taux de testostérone. 

C’est pourquoi indépendamment du traitement hormonal il peut être prescrit un traitement pour les dysfonctionnements érectiles (type Viagra ou Cialis) afin de favoriser la poursuite de l’activité sexuelle.

[Vidéo] : Comment les habitudes de vie influencent l’érection ?

Consultez en ligne un médecin sexologue sur Charles.co

Quand et qui faut il consulter en cas d’andropause ?

On l’a vu par le fait du vieillissement tous les hommes passent en quelque sorte par l’andropause, entendue comme une baisse du taux de testostérone. Cependant tous n’en ressentent pas les symptômes et la majorité d’entre eux continuent de vivre leur vie sans problème.

Il est donc conseillé de consulter lorsque les symptômes commencent à devenir une gêne dans la vie courante. Mieux vaut ne pas laisser traîner les choses car plus le problème est pris tôt plus la situation pourra revenir à la normale rapidement. 

Les médecins les plus à même de traiter ce type de pathologie sont les andrologues, urologues ou médecins sexologues.

On l’a vu par le fait du vieillissement tous les hommes passent en quelque sorte par l’andropause, entendue comme une baisse du taux de testostérone. Cependant tous n’en ressentent pas les symptômes et la majorité d’entre eux continuent de vivre leur vie sans problème.

Il est donc conseillé de consulter lorsque les symptômes commencent à devenir une gêne dans la vie courante. Mieux vaut ne pas laisser traîner les choses car plus le problème est pris tôt plus la situation pourra revenir à la normale rapidement. 

Les médecins les plus à même de traiter ce type de pathologie sont les andrologues, urologues ou médecins sexologues.

Quels sont les traitements de l’andropause ?

En premier lieu il est recommandé aux patients présentant un syndrome d’andropause de modifier leurs habitudes de vie. Une reprise d’activité physique est fortement conseillée, ainsi qu’une modification des habitudes alimentaires pour revenir à une alimentation plus saine. 

Dans les cas où les symptômes gênants persistent il est possible de recourir à un traitement hormonal substitutif. Il existe différentes voies d’administration :

  • Injection intramusculaire (toutes les 3 à 4 semaines);
  • Prise de comprimés (3 à 4 prises par jour);
  • Application de gel transdermique sur les épaules, les bras et le ventre;
  • Timbre transdermique (à changer tous les 2 jours);

il est à noter que seuls les 2 premiers modes d’administration sont remboursés par la sécurité sociale, il faut compter environ 100 € mensuels pour les autres.

Si la prise de testostérone n’est pas directement cause du cancer de la prostate, on sait en revanche qu’elle favorise le développement de celui ci lorsqu’il est déjà présent.

C’est pourquoi avant tout traitement hormonal à base de testostérone le patient devra faire l’objet d’un dosage PSA.

Y a t-il des traitements naturels de l’andropause ?

A l’heure actuelle le seul traitement reconnu est le traitement hormonal substitutif. L’andropause est un sujet récent on manque de recul sur les effets d’éventuels autres traitements.

S’ils ne peuvent pas prétendre au rang de “traitement” le sport et une alimentation saine sont toutefois vivement recommandés

Andropause : qui faut-il consulter ?

Les médecins les plus à mêmes de traiter les problématiques liées à l’andropause sont les médecins sexologues, les andrologues et les urologues

Andropause et érection

La Testostérone est l’hormone sexuelle masculine par excellence. Le taux de testostérone est directement lié à l’érection, sans en être le seul facteur.

Dans les cas de déficit de testostérone aboutissant à des dysfonctionnements érectiles, peut se mettre en place un cercle vicieux. En effet les hommes souffrant de trouble de l’érection vont éviter les rapports sexuels, or les rapports sexuels ont pour effet de faire sécréter de la testostérone. 

C’est pourquoi pour éviter une rupture totale de l’activité sexuelle il peut être prescrit un traitement contre le problème d’érection afin d’enrayer ce mécanisme pernicieux. 

Andropause et libido

La testostérone est directement en lien avec la libido masculine. Cependant il ne faut pas confondre les conséquences normales du vieillissement avec les symptômes crées par une baisse anormale de testostérone. 

Si la testostérone a une influence directe sur l’appétit sexuel de l’homme, l’ensemble des symptômes de l’andropause (sentiment de fatigue, bouffées de chaleur etc.) peuvent également nuire à la libido.

Sources

  • B. Renneboog, “Andropause et carence en testostérone : le point en 2012“, AMUB.
  • Jean-Yves Nau, “Normalité de la libido (andropause) ?“, Revue Médicale Suisse, 2010 ; volume 6. 1518-1519.

[Vidéo] : Les causes d’une baisse de libido

Consultez en ligne un médecin sexologue sur Charles.co

Consultez immédiatement médecin sexologue sur Charles.co

Charles.co est une plateforme de santé dédiée aux hommes. Elle regroupe des spécialistes, médecins sexologues, et pharmaciens français pour construire une solution de qualité, sûre et accessible à tous.

Charles est une société immatriculée 844 332 130 en France au RCS de Paris. Ses données sont collectées et traitées chez un hébergeur agréé et certifié pour les données de santé au sens des dispositions de l’article L. 1111-8 du Code de la santé publique.

La plateforme vous permet de consulter en ligne parmi 15 médecins titulaires d’un DIU en sexologie (voir notre équipe médicale). La consultation en ligne peut se dérouler par messages écrits, téléphone ou visioconférence. Elle regroupe l’ensemble des avantages suivants :

  • Consulter un médecin spécialiste en sexologie (qui traite ce type de troubles quotidiennement)
  • Payer sa consultation 35€ au lieu de 90€ (prix constaté pour des consultations en physique avec un sexologue)
  • Obtenir un RDV en 24h (l’attente moyenne constatée pour obtenir un RDV avec un sexologue en France est de 6 mois)
  • Commander votre traitement en ligne et être discrètement livré à domicile par une pharmacie française
  • Eviter la gêne dans la salle d’attente ou dans la pharmacie

[Vidéo] : Comment se déroule une télé-consultation sur Charles.co ?

Consultez en ligne un médecin sexologue sur Charles.co

Consultez un médecin et commandez votre traitement depuis une pharmacie dès maintenant sur Charles.co

Consultation (téléphone ou messagerie privée) depuis chez vous avec un médecin sexologue français (35€). Délivrance d’une ordonnance et livraison de médicaments à domicile depuis une pharmacie française.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *