AccueilBlogMédicamentAvodart : quel impact sur la libido et la vie sexuelle ? L’avis des experts !

Avodart : quel impact sur la libido et la vie sexuelle ? L’avis des experts !

Avodart : quel impact sur la libido et la vie sexuelle ? L’avis des experts !

10 millions de personne sont atteintes de maladies de la prostate. Heureusement, la maladie est curable, et ce, depuis l’avènement de nouvelles techniques thérapeutiques. Cependant, les statistiques indiquent de nombreux effets secondaires relatifs au traitement de la maladie : les plus courants sont les troubles sexuels. 
L’Avodart s'utilise très fréquemment dans le traitement de la prostate. Quel est son impact sur la libido ? On fait le point.

Avodart : qu’est-ce que c’est réellement ?

L’Avodart est un médicament uniquement sur ordonnance médicale. On le prescrit pour traiter les symptômes de l’adénome de la prostate (hyperplasie bénigne ou hypertrophie de la prostate HBP), c’est-à-dire l’augmentation du volume prostatique. 

L’Avodart est un inhibiteur de la classe 5-alpha réductase. Il contient notamment de la dutastéride, un principe actif qui empêche la conversion de la dihydrotestostérone (DHT) en testostérone. La DHT est la principale responsable de l’augmentation de la taille de la prostate. Sa suppression par la substance implique une réduction de l’ordre de 30 % de la taille de la prostate.

Dans quels cas utiliser l’Avodart ?

L’Avodart améliore le débit urinaire, réduit les symptômes prostatiques, la taille de la prostate et le risque de nécessité d’une chirurgie. Il convient de souligner que la diminution des symptômes peut prendre un certain temps. 

L’Avodart peut s'utiliser seul. Il peut aussi s'associer à la Tamsulosine, un alpha-bloquant utilisé pour traiter les manifestations d’une hyperplasie bénigne de la prostate. L’Avodart n’est pour l’instant pas autorisé pour la prévention du cancer de la prostate.

Pour rappel, la prostate une glande de l’appareil génital masculin. Elle se situe en dessous de la vessie, en amont du rectum. Elle entoure l’urètre, le canal d’évacuation du sperme et de l’urine. La prostate sécrète les substances nécessaires à l’éjaculation du sperme. 

À l’âge adulte, elle pèse l’équivalent d’une noix de 15 à 25 grammes. Dès la quarantaine, elle tend à augmenter en volume et continue de croître avec l’âge. Elle peut atteindre 7 fois sa taille d’origine.

Quelles sont les contre-indications et mises en garde générales ?

L’Avodart est contre-indiqué en cas d’allergie à l’un des composants du médicament, la dutastéride en particulier. On le déconseille également aux personnes souffrant d’insuffisance hépatique. Il en est de même pour les personnes présentant une allergie au soja et aux cacahuètes. 

L’Avodart est un médicament qui s'adresse uniquement aux hommes. Par conséquent, il est rigoureusement interdit aux femmes, aux adolescents et aux enfants. 

Quelles sont les contre-indications pour la femme enceinte ?

La femme qui allaite, la femme enceinte ou susceptible de l’être ne doit abosluement pas manipuler l'avodart. De plus, on recommande au partenaire mâle sous le médicament d’utiliser le préservatif pendant les rapports sexuels. En effet, la dutastéride peut se retrouver dans le sperme. 

Au contact du fœtus mâle de la femme enceinte, le principe actif pourrait provoquer des malformations congénitales. En outre, la dutastéride est absorbable par la peau. Dans cette éventualité, la zone de contact doit être systématiquement nettoyée à l’eau et au savon.

Quel est le bon dosage et comment bien administrer ?

L’Avodart se présente sous la forme de capsules de gélatine de 0,5 mg. Sauf avis médical contraire, la dose recommandée est d’une gélule par jour. Le médicament doit s'avaler entièrement et ne doit pas de mâcher, encore moins ouvert. Il peut s'administrer avec ou sans nourriture. En cas d’oubli, il faut absolument éviter de chercher à compenser avec une capsule supplémentaire.

La prise du médicament doit se faire rigoureusement durant la période indiquée par le médecin. En général, le traitement se fait sur le long terme et peut durer environ 6 mois. D'ailleurs, l’Avodart peut s'associer à 0,4 mg de Tamsulisine.

L’hypertrophie de la prostate

L’hypertrophie de la prostate est une affection courante, typiquement masculine qui s’accroît avec l’âge. Elle engendre des problèmes de miction (difficultés au démarrage de la miction, difficultés à uriner, jet urinaire discontinu, urgence mictionnelle), des infections urinaires, de la rétention urinaire aiguë dans la vessie. 

Elle peut également provoquer des calculs dans la vessie, une distension des parois de la vessie, des dommages irréversibles aux reins à long terme. Une prostate hypertrophiée n’augmente pas le risque du cancer de la prostate. Elle n’empêche pas non plus son développement. 

Le diagnostic d’une hypertrophie de la prostate se fait par toucher rectal (insertion par un professionnel d’un doigt dans le rectum). Cet examen permet aussi de détecter la présence de nodules et anomalies dans la prostate, d’évaluer le risque de cancer, etc. Selon le cas, il peut être suivi d’un test sanguin et d’une analyse d’urine. L’objectif étant de déterminer le taux d’antigène prostatique.

Quels sont les effets secondaires de l’Avodart sur la sexualité ?

L’Avodart a fait l’objet de plusieurs essais cliniques. À l’issue de ceux-ci, de nombreux effets indésirables ont été observés chez les sujets. De même, de multiples plaintes venant des patients sous le médicament ont été enregistrées. Il s’agit de :

L’Avodart peut aussi impacter la fertilité masculine. En effet, la prise du médicament peut engendrer la baisse du volume de sperme libéré durant les relations sexuelles, réduire la motilité et la qualité des spermatozoïdes.

Les autres effets secondaires

Dans certains cas, l’Avodart peut entraîner le prurit (sensations de démangeaison intense), l’urticaire et un œdème localisé. Associé à la Tamsulisine, le médicament peut provoquer des étourdissements, une insuffisance cardiaque, des difficultés respiratoires, des troubles mammaires (sensibilité ou élargissement des seins), des éruptions cutanées, des crampes abdominales, de la fièvre, des gonflements de la gorge ou du visage, etc. 

Il est vivement recommandé de consulter son urologue ou son médecin traitant en cas d’apparition ou de persistance des symptômes ci-dessus cités.

Les répercussions sur la qualité de vie

La qualité de vie est un concept très large, englobant de manière complexe la santé physique, l’état psychologique, le niveau d’indépendance, les relations sociales et les spécificités de son environnement.

Les relations sexuelles figurent en quatrième place dans la hiérarchisation des paramètres de la qualité de vie, après la vie de famille, la santé et la vie amoureuse. S'ensuit les finances, le travail et la vie sociale. 

Tout trouble de la sexualité peut perturber la qualité de vie. Par ailleurs, toute perturbation de la qualité de vie peut altérer la sexualité en général, la fonction érectile en particulier. 

Voici un contraste assez intéressant : l’Avodart vise à améliorer la qualité de vie du patient, mais ses effets secondaires peuvent altérer la qualité de vie de ce dernier.

Quels traitements pour les troubles sexuels causés par l’Avodart ?

La prise de l’Avodart et de tout autre médicament similaire provoque chez l’homme des troubles de la sexualité. Toutefois, ils sont réversibles. Effet, il existe des traitements efficaces pour corriger les dysfonctions sexuelles.

Les traitements médicamenteux

Les traitements médicamenteux sont probablement les plus efficaces pour les troubles érectiles. L’efficacité d’inducteurs de la fonction érectile tels que le Cialis (tadalafil) et le Viagra (Sildénafil) n’est plus à démontrer. Ces médicaments ravivent la libido, améliorent l’érection, diminuent les troubles urinaires liés à l’hyperplasie bénigne de la prostate. On peut aussi en trouver d'autres moins connus comme le Vidalista.

Certains médicaments peuvent se consommer par voie orale pendant que d’autres doivent s'administrer par injection. Seul bémol : ils sont onéreux. De plus, ils ne sont pas pris en charge par les compagnies d’assurances. 

L’éjaculation douloureuse consécutive à l’Avodart peut s'améliorer par un traitement anti-inflammatoire et antalgique. Ledit traitement doit s'associer à des mesures hygiéno-diététiques.

La phytothérapie

La phytothérapie (traitement par des plantes aphrodisiaques) est également très plébiscitée pour le traitement des troubles de la sexualité. On peut citer des solutions naturelles comme le ginseng, la maca, le mucuna, le tribulus, le Horny Goat Weed ou encore le shatvari. Le recours aux produits dérivés doit se faire uniquement sur avis médical.

En cas d’échec des solutions suscitées, il existe des alternatives mécaniques. Elles se constituent essentiellement d’implants de prothèses péniennes (gonflables ou semi-rigides) et de systèmes de pompes à vide. La pose de la prothèse est possible, et ce, quelle que soit la sévérité du dysfonctionnement érectile.

L’Avodart et son impact sur la sexualité : que faut-il retenir ?

L’Avodart n’est pas un stimulant de la fonction érectile, encore moins un aphrodisiaque. Il ne peut en aucun cas stimuler la libido. 

L’Avodart est un médicament qui traite les symptômes de l’hyperplasie bénigne de la prostate. Sur le long terme, il permet d’améliorer le flot urinaire et de réduire lesdits symptômes. Cependant, la prise du médicament provoque des effets secondaires sur la sexualité. 

Dans cet ordre, il est possible de citer la baisse de la libido, les troubles de l’éjaculation, la diminution de la quantité de spermatozoïdes, etc. Les effets secondaires sont réversibles. Il existe des traitements médicamenteux très efficaces pour corriger les troubles de la sexualité masculine. Quoi qu’il en soit, il est essentiel de prendre l’avis d’un professionnel de la santé avant d’adopter un traitement.

Apprenez à durer plus longtemps au lit avec l'aide d'un médecin sexologue

Télé-consultation depuis chez vous avec un médecin sexologue.

Recevez un programme d'exercices et une ordonnance si nécessaire.

icone croix
Qui veut être mon associé
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto