AccueilBlogMédicamentDutastéride : définition, utilisations, précautions et effets secondaires !

Dutastéride : définition, utilisations, précautions et effets secondaires !

Dutastéride : définition, utilisations, précautions et effets secondaires !

Le Dutastéride est une substance active utilisée dans le cadre du traitement de l’hypertrophie bénigne de la prostate. Même si ce produit peut se montrer très efficace, il possède néanmoins certaines restrictions. Découvrez ici l’ensemble des informations à connaître sur ce principe actif avant de le consommer. 

Le Dutastéride : qu’est-ce que c’est ?

Le Dutastéride fait partie de la catégorie des inhibiteurs de la 5-alpha réductase. Il intervient dans le cadre d’une thérapie contre l’hypertrophie bénigne de la prostate. Il est également indiqué pour soulager l’ensemble des symptômes liés à l’HBP.

Ce trouble désigne une augmentation de la taille de la glande prostatique chez les personnes de sexe masculin âgées d’au moins 50 ans. Il s’agit d’un gonflement non tumoral provoqué par un excès de production de la dihydrotestostérone (DHT). 

Lorsque le volume de la prostate augmente, cela peut engendrer de nombreux troubles urinaires chez le patient. On pense notamment à :

  • une fréquente envie d’uriner, même pendant la nuit ;
  • un jet urinaire très faible ;
  • une hésitation au début de la miction ;
  • des difficultés à uriner. 

L’action du Dutastéride consiste à réduire la production de la DHT. Ce phénomène permet de traiter les symptômes de l’HBP grâce à la diminution du volume prostatique et une amélioration de l’écoulement urinaire. 

Il aide également à réduire le risque d’occurrence de la rétention aiguë d’urine. En effet, ce thème désigne un arrêt complet de l’écoulement urinaire. Dans certains cas, les médecins peuvent recourir à une intervention chirurgicale pour soulager le patient. En outre, il peut arriver que l’expert vous recommande d’utiliser le Dutastéride avec un autre produit, la tamsulosine. Cette dernière est réputée pour traiter les symptômes de l’hypertrophie de la prostate. 

Quelle est la posologie de Dutastéride recommandée ?

Généralement, les professionnels du corps médical conseillent une dose quotidienne de 0,5 mg de Dutastéride (en une prise). La prise du médicament peut se faire pendant ou en dehors des repas selon vos préférences. 

Il importe aussi d’avaler la capsule complète avec de l’eau sans la mâcher ou l’ouvrir au risque d’entraîner des irritations au niveau des muqueuses buccales. En outre, afin de définir la dose optimale dont aura besoin un patient, le médecin doit s’appuyer sur de nombreux facteurs. Il s’agit notamment :

  • du poids ;
  • d’un potentiel traitement en cours ;
  • de l’état de santé du malade.

Ainsi, il peut arriver que votre thérapeute vous prescrive une dose autre que les 0,5 mg. Alors, si vous avez un doute, consultez votre docteur avant de modifier votre posologie habituelle. La prise du médicament doit impérativement suivre les indications du médecin. 

Que faire en cas de dose omise ou de surdose de Dutastéride ?

S’il arrivait que le patient oublie une prise, il est conseillé de continuer à suivre le traitement sans s’en préoccuper. L’utilisation d’une double dose pour compenser la prise oubliée est fortement déconseillée. En revanche, en cas d’ingérence d’une dose supérieure à la quantité habituelle, consultez votre urologue ou votre pharmacien sur-le-champ. 

Par ailleurs, le traitement avec le Dutastéride s’effectue sur une longue durée. Si certains patients observent tôt l’amélioration de leurs symptômes, le processus peut prendre six mois ou même plus chez d’autres. 

À noter que la prise du médicament doit être régulière pour observer une quelconque efficacité. En cas d’interruption, la glande prostatique recommencera à prendre du volume. 

Quels sont les contre-indications et les effets secondaires du Dutastéride ?

Comme tout médicament, le Dutastéride fait également l’objet de certaines restrictions. 

Dans quels cas ne pas prendre cet inhibiteur ?

Il est déconseillé de prendre le Dutastéride dans l’une des situations suivantes :

  • une hypersensibilité (allergie) à la Dutasteride ;
  • une allergie aux autres produits de la même famille (les inhibiteurs de la 5-alpha réductase à base soja) ;
  • une intolérance à l’arachide ou au soja ;
  • ou une pathologie grave du foie.

La prise de ce produit pharmaceutique est également proscrite chez les femmes, les enfants ou encore les adolescents. Consultez votre thérapeute si vous pensez que l’une de ces situations vous concerne. 

Quels sont les effets indésirables de ce médicament ?

Il est important de demander conseil à votre pharmacien ou à votre médecin avant de vous lancer dans la prise du Dutastéride. Même si les cas recensés ne sont pas nombreux, ce produit peut entrainer des réponses indésirables de la part de votre corps. On pense notamment à :

Certains de ces effets secondaires comme l’incapacité à maintenir une érection peuvent persister même à l’arrêt du traitement. Par ailleurs, si l’une de ces réactions indésirables devient grave ou si vous remarquez un effet qui n’est pas répertorié sur la notice du médicament, rapprochez-vous de votre médecin ou de votre pharmacien. 

Quelles précautions prendre pour utiliser cet inhibiteur le Dutastéride ?

Il est toujours conseillé de demander l’avis de votre thérapeute avant de commencer la prise d’un médicament. 

Association avec un alpha bloquant

Avant qu’une combinaison entre le Dutastéride et un alpha bloquant (tamsulosine) soit prescrite, il importe d’évaluer toutes les options envisageables. 

D’après certains essais cliniques, une telle association thérapeutique exposerait les patients à des effets indésirables plus accrus tels que l’insuffisance cardiaque. Ce trouble se manifeste par une difficulté du cœur à pomper le sang comme il devrait. 

Analyse du taux de PSA

La consommation du Dutastéride possède un impact sur la concentration sérique d’antigène spécifique de prostate (PSA). Une réduction d’environ 50 % après un traitement de 6 mois peut survenir chez le patient. En effet, cet antigène sert d’indicateur pour dépister le cancer de la prostate

Vous devez donc informer votre médecin de votre traitement afin qu’il procède à un réajustement des résultats pour une analyse juste. Il reste également important de contrôler régulièrement la quantité de PSA contenue dans votre plasma. 

En outre, lorsqu’une nouvelle valeur de base de PSA est établie, le Dutastéride n’interfère plus avec cet instrument de diagnostic du cancer de la prostate. De plus, on observe un retour à la normale du taux sérique de cet antigène, déjà 6 mois après l’arrêt du traitement. 

Tumeur prostatique

Une étude a été menée sur quatre ans dans le but d’évaluer l’effet du Dutastéride sur des patients présentant un risque élevé de tumeur de la prostate. Les personnes suivies étaient essentiellement âgées de 50 à 70 ans. Elles présentaient également un taux de PSA compris entre 2,5 et 10 ng/ml ainsi qu’une biopsie des testicules négative.

Les résultats de l’expérience ont révélé un nombre élevé de cas de cancer de la prostate chez les malades suivant un traitement de Dutastéride. Le score de Gleason enregistré était compris entre 8 et 10. 

En effet, ce score permet d’évaluer le niveau d’agressivité de la tumeur et un chiffre élevé traduit une forme sévère de cancer. Toutefois, aucune recherche n’a encore établi un lien pertinent entre la sévérité de la tumeur et le Dutastéride. Un homme sujet à une thérapie avec l’inhibiteur de la 5-alpha réductase doit faire l’objet d’un suivi régulier dans le cadre du cancer de la prostate. 

Grossesse et allaitement

Selon des études, le Dutastéride peut impacter le processus de développement embryonnaire d’un fœtus de sexe masculin. En effet, des analyses ont pu détecter la présence de ce produit dans le sperme. 

Ainsi, il importe de ne pas exposer votre partenaire à votre éjaculat, surtout si elle est enceinte ou susceptible de porter une grossesse. Il est donc recommandé de se servir de protections (préservatifs) lors de relations intimes lorsque vous suivez un traitement de Dutastéride. 

En outre, par souci de précautions, il est déconseillé aux femmes enceintes de manipuler des capsules endommagées de ce médicament. Le principe actif peut être absorbé par les tissus cutanés et influer sur le développement fœtal d’un bébé de sexe masculin. 

Le risque d’exposition s’avère plus accru pendant les trois premiers mois de la grossesse. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre thérapeutique si une personne de sexe féminin gestante a été en contact avec du Dutastéride. 

À ce jour, aucune étude n’a encore recensé un cas de passage du Dutastéride dans le lait maternel. Il n’existe donc pas de risque de ce côté. 

Fertilité 

Des recherches ont démontré que l’utilisation du Dutastéride pourrait réduire la quantité de spermatozoïdes. Le volume de sperme ainsi que la mobilité des gamètes sont également affectés par cet inhibiteur de la 5-alpha réductase. Ce principe actif peut donc avoir une action réductrice sur la fertilité masculine.

Quelles sont les interactions du Dutastéride avec d’autres médicaments

Certains produits pharmaceutiques peuvent influer sur l’action du Dutastéride dans l’organisme et peuvent augmenter le risque d’avoir des effets secondaires. Il s’agit principalement :

  • des alpha bloquants pris dans le cadre d’une HBP ou d’une pression artérielle élevée ;
  • du ritonavir ou indinavir qui intervient dans le cadre du traitement contre le VIH ;
  • le néfadzone, un antidépresseur ;
  • l’itraconazole utilisé pour traiter les infections fongiques ;
  • le vérapamil ou le dilitiazem indiqué pour soigner l’hypertension. 

Il reste donc important d’informer votre urologue ou votre pharmacien quand vous avez un traitement en cours. En cas d’effets indésirables en raison d’interaction médicamenteuse, votre thérapeute peut vous recommander de réduire la dose quotidienne. 

Apprenez à durer plus longtemps au lit avec l'aide d'un médecin sexologue

Télé-consultation depuis chez vous avec un médecin sexologue.

Recevez un programme d'exercices et une ordonnance si nécessaire.

icone croix
Qui veut être mon associé
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto