AccueilBlogCheveuxComment soigner l’alopécie chez la femme ?

Comment soigner l’alopécie chez la femme ?

Comment soigner l’alopécie chez la femme ?

L'alopécie chez la femme est plus courante qu'on ne le pense. En effet, la perte de cheveux est un processus naturel aussi bien chez l’homme que chez la femme. Cependant, lorsqu’elle devient prononcée, la chute de cheveux chez la femme peut devenir inquiétante.

En moyenne, une femme perd entre 40 et 100 cheveux par jour. Ainsi, lorsque votre oreiller est recouvert de cheveux au réveil ou lorsque vous avez souvent des poignées de cheveux dans vos mains par exemple, vous souffrez sans doute d’alopécie. L’alopécie se caractérise essentiellement par des cheveux qui tombent en masse. Elle peut affecter la psychologie et l’épanouissement de la femme qui en souffre. Heureusement, il existe des options de traitements efficaces pour la repousse des cheveux. Focus sur l’alopécie féminine et sur ses traitements !

Alopécie chez la femme : quelles sont les causes récurrentes ?

Bien que moins répandue, l’alopécie féminine a toujours existé. Cette pathologie se manifeste principalement par une perte de cheveux en masse. Elle affiche différents degrés de gravité et peut être de différents types. Contrairement à l’alopécie chez les hommes, celle chez les femmes n’est pas souvent héréditaire ou hormonale. Dans la majorité des cas, elle est complètement réversible.

Le diagnostic du trouble et l’identification des causes de la maladie donnent d’excellentes indications sur les meilleures options de traitements à adopter. L’une des formes les plus connues de la perte de cheveux chez la femme reste l’alopécie héréditaire (alopécie androgénétique ou calvitie).

Youtube Video

L’alopécie androgénétique féminine d’origine héréditaire ou calvitie

La calvitie chez la femme touche en moyenne 1 personne sur 5 dans une population d’individus de plus de 50 ans. Elle est génétique et souvent liée à des désordres hormonaux. De nombreux facteurs biologiques et psychologiques peuvent également aggraver cette pathologie. La perte de la densité de la chevelure crée à son stade le plus avancé une zone entièrement dégarnie au sommet de la tête.

Cette forme de pathologie a un mode opératoire bien particulier. Plutôt que de se focaliser sur une zone dégarnie comme les tempes, l’arrière de la couronne ou encore la ligne frontale, la calvitie féminine est généralement plus diffuse. Par opposition aux manifestations chez les hommes, la chevelure féminine n’est jamais entièrement altérée.

L’alopécie androgénétique chez la femme se manifeste par des cheveux dont la densité diminue significativement en volume et en masse laissant apparaître progressivement une chevelure clairsemée. Pendant l’expansion de ce trouble chez la femme, la phase de croissance du cheveu est plus courte jusqu’à ce que son cycle de vie s’épuise. Le cheveu tombe et ne repousse plus.

Elle survient à la puberté, à la maternité, à la préménopause ou encore à la ménopause. Une femme avec des cas d’alopécie dans son entourage devrait rester vigilante. Si l’alopécie aigüe est très rare chez la femme, les traitements débutés tôt sont plus bénéfiques. Il existe différentes options pour traiter une alopécie féminine.

Quels sont les autres facteurs de risques de l’alopécie chez la femme ?

D’autres facteurs peuvent conduire à la perte des cheveux. Ils sont souvent relatifs à une carence en vitamine B, en sels minéraux, en magnésium, en fer, en zinc, etc. Ils favorisent une perte de cheveux anormale chez les femmes.

A lire aussi : quelles sont les meilleures vitamines pour cheveux ?

Une carence en kératine a les mêmes effets, car cette protéine est incontournable pour la bonne santé des cheveux et du système pilaire. La kératine contient notamment la méthionine et la cystéine. La liste des facteurs favorisant l’alopécie féminine est plus large. Elle comporte également :

  • le stress et l’angoisse ;
  • des traitements médicamenteux ;
  • toute forme de mal-être ;
  • l’alimentation et l’hygiène de vie ;
  • le vieillissement ;
  • les soins capillaires inappropriés.

Il faut évoquer l’alopécie de traction. Elle est très fréquente et survient surtout chez les femmes qui portent souvent des coiffures très serrées. Les modes d’attache agressifs des cheveux favorisent également cette forme d’alopécie.

Quelles sont les meilleures solutions pour soigner l’alopécie chez la femme ?

D'abord, rassurez vous, de nombreuses femmes souffrent d'alopécie, y compris des femmes célèbres et symboles de féminité (par exemple Jada Pinkett Smith).

De nombreuses solutions permettent de prévenir, de ralentir ou de guérir l’alopécie chez la femme. Il est généralement possible de combiner différentes options de traitement afin d’avoir des résultats durables et efficaces. 

Dans la pratique, il faut agir simultanément sur le cheveu ou la fibre capillaire, le cuir chevelu et le bulbe pour traiter cette pathologie. Idéalement, on limite la perte des cheveux d’abord et on active leur repousse ensuite.

Une alimentation saine et une bonne hygiène de vie !

Une alimentation équilibrée permet d’éviter l’excès de gras, de sucrés et de salés. Ceci permet de lutter contre l’hyperséborrhée. Un bon régime alimentaire apporte à l’organisme et aux cheveux les substances dont ils ont besoin pour fonctionner au mieux. Pour le bien-être des cheveux, les experts recommandent la consommation de certaines catégories d’aliments.

Il s’agit notamment de l’huile d’olive, du poisson, des céréales complètes, de la levure de bière ou encore des algues marines. Mieux qu’une bonne alimentation, un bien-être total participe grandement à soigner l’alopécie. Pour y parvenir, il est essentiel d’améliorer son hygiène de vie globale.

L’utilisation des shampoings

Pour éviter la perte de cheveux, il est essentiel de se servir de shampoings adaptés à la nature de ses cheveux. En pharmacie, vous retrouverez une large gamme de produits comme des shampoings, des lotions et des compléments alimentaires (ex : Luxéol pour cheveux). Pour peu que votre shampoing soit bien choisi, son action favorisera l’hydratation et la repousse de vos cheveux malgré l'alopécie chez la femme.

Les shampoings des grandes marques ne donnent pas forcément de meilleures garanties. A contrario, leur action peut être inversée. Pour traiter l’alopéciede la femme et pour les soins capillaires en général, les produits naturels doux et efficaces sont clairement la meilleure alternative.

Les compléments alimentaires capillaires agissent efficacement pour le bulbe alors que la lotion agit sur le cuir chevelu. Cette partie est cruciale à stimuler pour favoriser le renouvellement cellulaire. Il s’agit de la seule région du corps qui ne contient pas de muscle. Si les produits accessibles en pharmacie ont de bonnes garanties, elles ne font pas tout. Pour des problèmes d’alopécie prononcés, il est crucial de se rapprocher d’un spécialiste pour obtenir des programmes sur mesure. Vous pourrez également avoir les meilleures recommandations pour le choix de vos shampoings, lotions et compléments alimentaires.

Quel est l’intérêt de l’auto massage crânien ?

Pour favoriser au mieux le renouvellement cellulaire, avec la lotion indiquée, il faut pratiquer un bon massage crânien. Cette solution reconnue comme efficace permet une meilleure absorption des nutriments par le cuir chevelu. Ce traitement qu’on peut aisément s’appliquer libère les pores du cuir chevelu pour le revitaliser.De préférence, ce massage doit être vigoureux et réalisé avec la pointe de l’index et du majeur pendant 2 minutes environ. Une application régulière de ce remède permet d’observer une impressionnante repousse.

Les médicaments et les traitements capillaires

Lorsque la chute des cheveux devient trop importante chez une femme, il peut être nécessaire d’adopter des traitements médicamenteux sous forme de pilules ou de lotions (ex : minoxidil/ minoxidil 5 / minoxidil 2). Il faut préalablement consulter un médecin spécialiste d’alopécie qui pourra identifier les causes, faire un diagnostic et prescrire un traitement approprié. Il est vivement recommandé de démarrer ces traitements tôt.

Lorsque la perte de cheveux devient conséquente et très visible, certaines solutions alternatives peuvent être envisagées. Par exemple, la greffe de cheveux est une procédure chirurgicale qui permet de regarnir les zones sans cheveux. Avec cette opération, des cheveux tirés d’autres régions du cuir chevelu sont réimplantés. Dans le cas d’une calvitie féminine avancée, il est possible de penser à une greffe de cheveux DHI.

Il existe de nombreux types de greffes utilisant des techniques de plus en plus modernes. Si ces interventions sont globalement assez onéreuses, elles apportent des solutions correctrices efficaces. On distingue notamment :

  • la technique FUT ;
  • la technique FUE ;
  • ainsi que la technique DHI.

La méthode de greffe de cheveux FUT (Follicular Unit Transplant) coûte entre 2 000 et 7 000 euros. Le montant de l’intervention peut atteindre 15 000 euros avec la méthode FUE (Follicular Unit Extraction).

Le budget pour ces interventions dépend de nombreux éléments comme la précision de la technique utilisée, l’espace à couvrir et le centre adopté. Avant de subir de telles interventions, vous devriez donc évaluer achacun de ces paramètres.

L’alopécie chez la femme : quelles sont les astuces pour se préserver ?

Les pathologies associées à la perte de cheveux chez les femmes sont souvent sans risque médical. Par contre, leur incidence sur le mental et le bien-être peut être dévastatrice. Les perruques et prothèses capillaires sont des alternatives ponctuelles, mais efficaces contre l’alopécie chez la femme. Elles permettent surtout de retrouver une belle esthétique et une certaine estime de soi.

Il existe une grande variété de modèles de perruques. Vous pourriez choisir un modèle synthétique ou une perruque naturelle qui répond à vos besoins et à vos préférences. Les prix de ces produits varient également de manière considérable en fonction de la qualité, du type, de la provenance, etc.

Pour finir, retenez que vous devriez consulter un spécialiste capillaire dès les premiers signes d’une perte de cheveux inhabituelle. Ne l’oubliez pas : un spécialiste saura poser le bon diagnostic afin de vous proposer les meilleures solutions contre la chute de cheveux. Surtout, il vous faut adopter au quotidien de bonnes habitudes pour la santé de vos cheveux et pour votre bien-être.

Remédiez à votre chute de cheveux avec un médecin spécialiste sur Charles.co.

Télé-consultation (téléphone, vidéo ou messages) avec un médecin spécialiste de la perte de cheveux.

Délivrance d’une ordonnance si nécessaire.

Qui veut être mon associé
icone croix
Découvrez nous sur 
M6
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto