AccueilBlogCheveuxComment lutter contre les cheveux qui tombent ?

Comment lutter contre les cheveux qui tombent ?

Comment lutter contre les cheveux qui tombent ?

Bien soignés, les cheveux participent à l’esthétique, à la santé et au bien-être. Mais lorsqu’on a les cheveux qui tombent en grand nombre, la situation affecte négativement notre santé physique et psychologique. Au même titre que les hommes, les femmes rencontrent également différents problèmes avec leur chevelure. Pourtant, rien n’est perdu d’avance ! 

Quels que soient les cas, des solutions existent pour lutter contre les cheveux qui tombent. La lutte contre les cheveux qui tombent commence généralement par la consultation d’un spécialiste capillaire. Voici l’essentiel à savoir sur les traitements à envisager en cas de chute de cheveux.

Cheveux qui tombent : quelles sont les principales causes de l’alopécie ?

L’alopécie correspond à une perte prononcée des cheveux de façon partielle ou totale. Hommes et femmes perdent en moyenne 50 à 100 cheveux par jour et ce phénomène est tout à fait naturel ; c'est le cycle de vie normal du cheveu. Toutefois, la situation devient préoccupante à compter d’un certain seuil (la perte dépasse 100 cheveux et s’étend sur une certaine période). 

Il faut alors prendre certaines dispositions pour lutter contre la chute des cheveux. La perte de cheveux peut être héréditaire et hormonale. On parle alors d’alopécie androgénétique. Mais de nombreux autres facteurs peuvent être à l’origine d’une perte de cheveux prononcée.

La calvitie ou l’alopécie androgénétique héréditaire

L’alopécie androgénétique correspond à une perte graduelle des cheveux sous l’influence d’hormones mâles. Héréditaire, elle apparaît généralement entre 30 et 40 ans et elle touche près de 70 % des hommes. Avec cette pathologie, la chute est généralement localisée sur le front, au-dessus des tempes et au sommet du crâne.

L'alopécie androgénétique féminine existe aussi. Chez la femme, on note une perte de densité de la chevelure puis l’apparition d’une zone dégarnie au sommet de la tête. Les cheveux sont clairsemés et la chevelure a tendance à s’éclaircir. Une femme avec des antécédents d’alopécie androgénétique chez ses parents et grands-parents est exposée à cette pathologie. La sensibilité aux hormones mâles des femmes dépend également de leur génétique.

Dans la majorité des cas, au-delà de l’hérédité, la calvitie féminine est influencée par un désordre hormonal. Les hormones dihydrotestostérone (ou DHT) et l’épitestostérone sont les principales mises en cause dans ce cadre.

Youtube Video

Les autres causes de la perte de cheveux

En dehors des causes héréditaires, d’autres facteurs peuvent favoriser une perte de cheveux. Sans mesures appropriées face aux symptômes de l’alopécie, elle peut évoluer et prendre une forme aigüe.

Certaines carences accélèrent considérablement la perte de cheveux. Il s’agit des carences en vitamines, en zinc, en magnésium, en fer, en méthionine et en cystéine. En outre, le stress, l’angoisse et les pressions psychologiques sont très néfastes à la pousse des cheveux.

Liés à la puberté, à la grossesse, à l’accouchement, à la ménopause ou à des troubles endocriniens, les changements hormonaux sont l’une des causes d’alopécie féminine les plus répandues. La liste des causes probables de l’alopécie est longue et non exhaustive. Dans le lot, on distingue :

  • la mauvaise alimentation ;
  • le vieillissement naturel ;
  • l’usage de fer à lisser ou à friser ;
  • les soins capillaires et cosmétiques inappropriés ;
  • les pellicules grasses ;
  • des maladies et lésions de la peau ;
  • des traitements médicaux.

Il faut noter que les changements climatiques importants peuvent être à l’origine d’une alopécie. Ainsi, il est utile de rester attentif aux transitions de climat brusques. Les traitements chimiothérapiques sont également connus pour leurs nombreux effets secondaires. Ils favorisent notamment une importante chute des cheveux.

Comment réagir lorsqu’on a les cheveux qui tombent ?

S’il existe une multitude de facteurs favorisant l’alopécie, les traitements et solutions envisageables pour en venir à bout sont également divers. Idéalement, dès que vous observez des signes de cheveux qui tombent, vous devriez consulter un spécialiste. Vous obtiendrez alors un bon diagnostic avec la garantie de démarrer un traitement qui vous permettra de garder votre belle chevelure et ralentir la chute des cheveux.

Selon certaines études fiables, les sujets ayant moins de 30 ans ont plus de facilité à traiter une alopécie simple ou androgénétique. À partir de 50 ans, le traitement n’est plus simple et les résultats peuvent se faire attendre. Quoi qu’il en soit, un traitement optimal d’alopécie agit de façon conjointe sur le cheveu, le cuir chevelu et la racine ou le bulbe. 

Les shampoings traitent efficacement les cheveux, mais il faut s’assurer d’avoir un produit de qualité adapté au type de ses cheveux. Pour traiter le bulbe, le recours aux compléments alimentaires pour cheveux peut être envisagé. Enfin, les lotions ou les huiles essentielles permettent de bien traiter le cuir chevelu. Utilisées en auto massage crânien, ces solutions ont d’excellents bénéfices pour lutter contre des cheveux qui tombent.

Par ailleurs, avant n’importe quel traitement contre l’alopécie, il est nécessaire de se mettre dans de bonnes conditions. Il vous faudra donc évacuer tout le stress par tous les moyens, car un état d’anxiété favorise la surproduction de sébum. Si le rôle de cette substance grasse est de protéger les cheveux, elle précipite leur chute lorsqu’elle est présente en excès.

Quelles sont les meilleures solutions de lutte contre les cheveux qui tombent ?

De nombreuses habitudes à adopter au quotidien permettent de prévenir l’alopécie ou d’aider à s’en débarrasser. Avant d’engager une quelconque thérapie, il convient de prendre les conseils d’un spécialiste.

Les médicaments et traitements préconisés

Les soins des cheveux sont les principales options pour lutter contre l’alopécie. Ils doivent se faire avec minutie et délicatesse pour éviter des effets inverses. Par exemple, il faut éviter de laver les cheveux à l’eau trop chaude et de porter des accessoires trop serrés. En pharmacie, dans les salons et dans les magasins spécialisés, vous trouverez différents produits de qualité. Il s’agit notamment :

Pour le choix de ces articles, tenez compte de la nature de vos cheveux du moment et préférez des solutions naturelles ou bio. 

Par ailleurs, l’automassage crânien demeure un véritable allié contre la perte de cheveux. Avec une bonne lotion capillaire, ce massage permet de stimuler la circulation dans le cuir chevelu. Ce geste doit se pratiquer régulièrement de façon énergique avec la pointe de l’index et du majeur.

Le Minoxidil est un produit assez répandu pour des traitements d’alopécie dont la cause n’est pas hormonale. Il s’applique localement et stimule la circulation sanguine. Ce composé améliore la synthèse de kératine pour réduire la chute des cheveux et aider à la repousse des cheveux.

Pour des troubles avec des causes hormonales, un endocrinologue propose un traitement sur-mesure pour ralentir la perte de cheveux chez l’homme ou la femme. La Finastéride, qu'on appelle aussi Propecia, est une solution orale pour les hommes. Elle est généralement assez efficace. Il existe également des traitements par injections contre l’alopécie. La mésothérapie en est un bel exemple et est pratiquée par un médecin esthétique.

Une meilleure hygiène de vie pour lutter contre la perte de cheveux

L’amélioration de son hygiène de vie pour préserver ses cheveux et ralentir la chute passe par différents éléments clés. Pour commencer, il faut éviter le stress et apprendre à le gérer. Le yoga, le sport, le cardio et la méditation sont quelques alternatives qui aident à y parvenir. Évitez toutes formes d’angoisses et songez à des traitements particuliers si vous êtes limité par des troubles psychologiques.

Les troubles alimentaires peuvent aggraver les effets de la calvitie. Ainsi, il est essentiel de manger de façon saine. Optez pour une alimentation équilibrée avec les bons apports nutritifs pour chaque substance. Évitez les excès de protides, de glucides et de lipides pour éloigner une surproduction de sébum (hyperséborrhée). Vous pourrez rechercher ces substances essentielles au bon fonctionnement du système capillaire.

Les algues marines, le poisson, l’avocat, l’olive, l’huile d’olive et les céréales complètes sont notamment de bonnes options d’aliments à intégrer à ses plats. Par ailleurs, il est essentiel de s’hydrater au quotidien, de se reposer et d’avoir un sommeil réparateur. Toutes ces mesures freinent la chute de cheveux en leur garantissant une meilleure santé.

Youtube Video

Quelles sont les autres alternatives pour masquer la perte de cheveux ?

Lorsque la calvitie atteint un niveau de gravité avancé, on peut envisager des interventions chirurgicales pour se faire greffer des cheveux. La technique de greffe de cheveux FUT est la plus ancienne. Elle est efficace pour une densité de cheveux faible ou moyenne.

La greffe FUE se sert de techniques et de mécanismes plus poussés. La technique DHI est quant à elle la plus récente et garantit une survie de 90 % des cheveux implantés. Les interventions chirurgicales offrent de bonnes alternatives face à des cas avancés.

Elles requièrent une grande préparation et une prise en compte de nombreux paramètres. Le budget pour ces interventions est globalement assez conséquent. Il dépend de la technique utilisée, de la zone à couvrir et de la notoriété du spécialiste adopté. En moyenne, il faut entre 2 000 et 7 000 euros pour le FUT et jusqu’à 15 000 euros en moyenne pour le FUE.

Enfin, pour masquer une perte de cheveux importante, les perruques et prothèses capillaires sont aussi de bonnes options. Elles sont de différents types et requièrent également un budget important. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les médecins recommandent de prendre toutes les mesures idoines pour prévenir la chute des cheveux. Quant au recours à un spécialiste ou un dermatologue, il demeure le premier pas à effectuer pour trouver les meilleurs moyens de lutter contre la chute des cheveux.

Remédiez à votre chute de cheveux avec un médecin spécialiste sur Charles.co.

Télé-consultation (téléphone, vidéo ou messages) avec un médecin spécialiste de la perte de cheveux.

Délivrance d’une ordonnance si nécessaire.

Qui veut être mon associé
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto