AccueilBlogSexualitéHPV : définition, positif et traitement

HPV : définition, positif et traitement

HPV : définition, positif et traitement

✓ Contenu validé par les médecins du comité scientifique de Charles.

Le HPV, ou Papillomavirus Humain, est un sujet de santé qui suscite de nombreuses questions et préoccupations. Dans cet article, nous allons explorer en détail ce qu'est le HPV, que faire en cas de résultat positif, si le HPV peut infecter l'homme et quel est le traitement en cas de résultat positif au HPV 16.

Qu’est-ce que le HPV ?

qu-est-ce-que-hpv

Le HPV est un groupe de virus très répandu qui affecte la peau et les muqueuses génitales. Il existe plus de 200 types de HPV, dont environ 40 peuvent infecter la zone génitale.

Ces virus sont classés en deux catégories principales : les HPV à faible risque et les HPV à haut risque.

  1. HPV à faible risque : ces types de HPV provoquent généralement des verrues génitales, également appelées condylomes. Bien que ces verrues puissent être gênantes, elles sont rarement associées à un risque accru de cancer.
  2. HPV à haut risque : à l’image du HPV 16, ces HPV sont les plus préoccupants, car ils peuvent provoquer des lésions précancéreuses et des cancers, notamment le cancer du col de l'utérus, le cancer de l'anus, le cancer de la gorge et d'autres. Ce sont les HPV les plus dangereux, qu’on peut aussi appeler HPV oncogènes.

La transmission du papillomavirus de fait principalement par contact peau à peau, y compris les rapports sexuels. Il est donc essentiel de prendre des mesures pour réduire le risque d'infection et de prévenir son partenaire en cas de papillomavirus. En revanche, la transmission du papillomavirus sur les toilettes n’est pas possible.

Besoin d'un avis médical ?

Prenez rendez-vous avec un médecin sexologue en moins de 24h et 7j/7.

Téléconsultation par téléphone, vidéo ou message à seulement 35€ !

Que faire en cas de HPV positif ?

hpv-positif

Si vous recevez un résultat de test HPV positif, il est important de ne pas paniquer. La première étape est de consulter un professionnel de santé pour discuter des résultats et des étapes à suivre. Voici ce que vous pouvez attendre :

  • Suivi régulier : dans de nombreux cas, le HPV disparaît de lui-même sans causer de problèmes. Votre médecin peut recommander un suivi régulier pour surveiller l'évolution de l'infection.
  • Colposcopie : si des lésions précancéreuses sont détectées, une colposcopie pour le papillomavirus peut être réalisée pour examiner de près le col de l'utérus.
  • Vaccination : il existe des vaccins contre certaines souches de HPV à haut risque. Parlez-en à votre médecin pour savoir si la vaccination contre le papillomavirus est appropriée pour vous.
  • Traitement des verrues génitales : si vous avez des verrues génitales, principal symptôme du papillomavirus, elles peuvent être traitées par des méthodes médicales ou des traitements à domicile, sous la supervision d'un professionnel de santé. N’hésitez pas à discuter de ce traitement du papillomavirus avec votre médecin.

Si vous avez des doutes ou si vous souhaitez faire un test du papillomavirus chez l’homme, n’hésitez pas à consulter un médecin sur Charles.

Besoin d'un avis médical ?

Prenez rendez-vous avec un médecin sexologue en moins de 24h et 7j/7.

Téléconsultation par téléphone, vidéo ou message à seulement 35€ !

Le HPV peut-il infecter l'homme ?

hpv-homme

Oui, le HPV peut infecter les hommes. Bien que les conséquences chez les hommes soient différentes de celles chez les femmes, les hommes peuvent contracter des verrues génitales, des lésions précancéreuses et des cancers associés au HPV.

Les cancers liés au HPV sont plus fréquents chez les femmes, mais ils ne doivent pas être ignorés chez les hommes. La vaccination contre le HPV est recommandée pour les hommes, en particulier les jeunes.

Par ailleurs, si vous vous demandez si une femme peut transmettre le papillomavirus à un homme, eh bien la réponse est oui ! Ainsi, en cas de papillomavirus chez la femme ou de papillomavirus chez l’homme, la vigilance est de mise.

Quel est le traitement en cas de HPV 16 positif ?

hpv-16-positif-traitement

Le HPV 16 est l'une des souches à haut risque les plus courantes et est fortement associé au cancer du col de l'utérus. Si vous recevez un résultat positif au HPV 16, votre médecin peut recommander les mesures suivantes pour le traitement du HPV :

  • Suivi étroit : vous serez suivi de près pour surveiller toute évolution des lésions précancéreuses.
  • Colposcopie : une colposcopie sera effectuée pour évaluer l'étendue des lésions et guider le traitement.
  • Traitement des lésions précancéreuses : si des lésions précancéreuses sont détectées, elles peuvent être retirées ou détruites pour prévenir le développement ultérieur du cancer.
  • Vaccination : la vaccination peut être recommandée pour empêcher de futures infections par d'autres souches de HPV.

Il est essentiel de suivre les recommandations de votre professionnel de santé et de maintenir un suivi régulier pour surveiller l'évolution de l'infection.

En conclusion, le HPV est un virus courant qui peut avoir des conséquences graves, notamment le cancer. Cependant, avec un suivi médical approprié, il est possible de prévenir ou de traiter les complications liées au HPV. Si vous avez des préoccupations ou des questions sur le HPV, n'hésitez pas à consulter un professionnel de santé.

Vous en savez désormais plus sur le HPV. Vous avez des questions ? N’hésitez pas à consulter un médecin sur Charles.

Besoin d'un avis médical ?

Prenez rendez-vous avec un médecin sexologue en moins de 24h et 7j/7.

Téléconsultation par téléphone, vidéo ou message à seulement 35€ !

Consultez d’autres articles par catégories :

Qui veut être mon associé
icone croix
Découvrez nous sur 
M6
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto