AccueilBlogSexualitéQuelles sont les principales zones érogènes masculines ?

Quelles sont les principales zones érogènes masculines ?

Quelles sont les principales zones érogènes masculines ?

Avant de décrire les principales zones érogènes du corps masculin, définissons d’abord ce qu’est une zone érogène.

Une zone érogène est une partie du corps humain, principalement une peau ou une muqueuse, qui par une stimulation ou une caresse, un effleurement, peut provoquer des sensations érotiques agréables.

Ces parties du corps procurent donc du plaisir et favorisent l’excitation sexuelle, en facilitant l’orgasme.

[Vidéo] : Quelles sont les principales zones érogènes masculines ?

Youtube Video

Comment fonctionnent les zones érogènes masculines ?

La peau et les muqueuses du corps humain sont composées de récepteurs, qui envoient en continu des centaines d’informations au cerveau.

Par exemple, lorsqu’on touche quelque chose les yeux fermés, on est capable de dire si cette chose est chaude ou froide, douce ou rugueuse, souple ou dure…

Parmi ces récepteurs, certains sont appelés récepteurs de volupté ou corpuscules de Krause.

Ces récepteurs particuliers sont capables de donner des sensations agréables, de donner du plaisir et de favoriser l’excitation sexuelle.

Pour autant, il ne suffit pas de stimuler ces zones pour qu’elles procurent des sensations érotiques.

Quelles sont les 3 conditions du plaisir des zones érogènes masculines ?

On énumère généralement trois conditions pour que les zones érogènes s’activent.

  • Premièrement : que la personne soit déjà dans un minimum d’état de désir ou d’excitation (intérêt) sexuelle.
  • Deuxièmement : que les caresses soient adaptées aux goûts et aux attentes de chacun.
  • Et enfin, que la zone érogène soit stimulée de la façon que chacun aime.

Il faut donc s’adapter dans la manière de caresser ou de stimuler les zones érogènes, selon les partenaires.

Où se trouvent les zones érogènes masculines ?

Il existe trois types de zones érogènes.

  • Les zones sexuelles primaires : le gland, le pénis et le scrotum. Ces zones contiennent le plus de récepteurs de volupté.
  • Ensuite, il y a les zones sexuelles secondaires : le bas du ventre, le bas du dos, les fesses, l’intérieur des cuisses, le cou etc.
  • Troisièmement : toutes les autres parties du corps peuvent être des zones érogènes. Par exemple : les oreilles, les épaules, la nuque, les coudes, les orteils, les mains…

Tout le corps humain contient des zones érogènes.

Ces zones érogènes sont les mêmes pour les hommes et les femmes ; cependant, il existe des spécificités pour chacun des deux sexes.

Par exemple, les zones érogènes masculines sont plutôt dans la région génitale, quand celles des femmes ont tendance à être plus éparpillées sur le corps.

Que faut-il retenir sur les zones érogènes masculines ?

Les zones érogènes jouent un rôle important dans le fait d’obtenir du plaisir et faciliter l’orgasme.

Pour cette raison, ne les négligez pas et apprenez à les découvrir seul.e ou avec quelqu’un !

Gardez à l’esprit que le plaisir et l’excitation sexuelle proviennent autant de stimulations physiques que psychologiques : découvrez votre corps et celui de votre partenaire, en laissant libre court à votre imagination et soyez à l’écoute de l’autre.

Vous serez ainsi surpris de découvrir les zones érogènes spécifiques de votre partenaire !

Absence d'orgasme, d'éjaculation ou de plaisir ? Parlez en à un médecin médecin sexologue

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) avec un médecin sexologue.

Délivrance d’une ordonnance si nécessaire.

Qui veut être mon associé
icone croix
Découvrez nous sur 
M6
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto