Célibataires, déconfinement & coronavirus : comment savoir si on peut avoir des relations sexuelles sans risques ?

célibataires et coronavirus

Par le Dr Gilbert Bou Jaoudé, directeur scientifique de la plateforme Charles.co

Le Coronavirus n’est pas une maladie sexuellement transmissible au sens strict mais les rapports sexuels sont un moment propice à sa transmission, du fait du contact physique que ça implique.

Pendant le confinement, il était interdit de sortir de chez soi pour faire des rencontres et la majorité des français-es a respecté cette consigne. Les célibataires étaient alors les « grands perdants » sur le plan sexuel et leur vie sexuelle était devenue soit virtuelle soit mise à l’arrêt (cf cet article).

[Vidéo] : Célibataires et coronavirus

Consultez en ligne avec un médecin sexologue sur Charles.co

Célibataires et coronavirus : des recommandations plutôt floues pour le moment

Depuis le déconfinement, on n’est plus obligé de rester chez soi et il n’y a plus d’interdiction de faire des rencontres, tout en restant « prudent » et sans « prendre de risque ». 

Mais alors, comment savoir si on prend un risque ou non ? 

En France, il n’y a pas de recommandations officielles claires sur ce point. D’autres pays ont essayé de donner quelques consignes pour les célibataires qui souhaitent faire des rencontres, mais en les lisant, on s’aperçoit que ça va d’un extrême à un autre. 

Par exemple, on passe de « ton partenaire sexuel le plus sûr c’est toi-même » aux Etats Unis (en d’autres termes, abstinence et masturbation) à « sex is good » (le sexe c’est bon) au Danemark (en d’autres termes, n’hésitez pas à avoir des relations sexuelles). En Allemagne et en Grande Bretagne on recommande de discuter avec le/la futur-e partenaire pour « faire au mieux » vis à vis du coronavirus.

Célibataires et coronavirus : comment s’y retrouver et évaluer les risques ?

Évaluation du risque vis à vis du coronavirus quand on est célibataire et qu’on veut avoir des rencontres et des relations sexuelles

Il faut d’abord se poser 4 questions au préalable :

1) Premièrement : est-ce que je suis moi même à risque de faire une forme grave de Covid-19 (hypertension, diabète, maladies cardiaques ou respiratoires, surcharge pondérale etc ).

2) Ensuite : est-ce que je vis ou je côtoie fréquemment des personnes qui sont elles-même à risque de développer une forme grave de Covid-19 (parents, colocataires, ami es proches etc ).

3) Troisièmement : est-ce que je vis dans une zone où il y a eu récemment (3 dernières semaines) des cas avérés de Covid-19 : cluster, zone rouge, entourage proche ?

4) Et enfin : est-ce que j’ignore tout sur le niveau de risque de la personne que je vais rencontrer ?

Célibataires et coronavirus : quelle prise de décision ?

Si les 4 réponses sont «oui » :

Il y a un risque élevé pour moi et pour les autres. Il faut donc éviter les rencontres sexuelles pour le moment et se reposer ces 4 questions régulièrement pour savoir si on passe en risque faible ou intermédiaire.

Si les 4 réponses sont «non » :

  • Il y a un risque faible pour moi et pour les autres ; pas d’obstacles donc importants à la rencontre sexuelle.

Si seulement la question 2 est « oui » :

  • Il y a un risque faible pour moi mais je dois protéger mon entourage proche (mesures barrières, se laver et changer les habits en rentrant…).

Pour toutes les autres situations :

  • Il y a un risque intermédiaire : il faut donc prendre une décision après une réflexion personnelle et en suivant les règles du moment concernant le coronavirus (ces règles peuvent évoluer selon nos connaissances).

Célibataires et coronavirus : en conclusion

Dans tous les cas :

  • La prise de risque pour soi même est un choix personnel. Ce tableau a pour but de vous donner des informations objectives pour que vous puissiez faire votre choix en toute connaissance de cause
  • Mais attention, faire prendre un risque aux autres est un choix qu’on ne peut pas leur imposer ! On doit toujours respecter cette règle et le choix des autres

À propos de Charles.co

Charles.co est une plateforme de santé dédiée aux hommes. Elle regroupe des spécialistes, médecins sexologues, et pharmaciens français pour construire une solution de qualité, sûre et accessible à tous.

Charles est une société immatriculée 844 332 130 en France au RCS de Paris. Ses données sont collectées et traitées chez un hébergeur agréé et certifié pour les données de santé au sens des dispositions de l’article L. 1111-8 du Code de la santé publique.

Consulter immédiatement un médecin sexologue en ligne sur Charles.co

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) depuis chez vous avec un médecin sexologue français (35€). Délivrance de fiches conseils ainsi que d’une ordonnance pour des traitements si nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *