AccueilBlogSommeilComment ne pas rater le train du sommeil ?

Comment ne pas rater le train du sommeil ?

Comment ne pas rater le train du sommeil ?

C'est quoi, le train du sommeil ? Le sommeil revêt une importance capitale pour le bien-être physique et psychique de l’homme. En effet, il participe activement à la croissance et à l’entretien des cellules et permet aux neurones de se reposer afin de faire le tri des informations utiles. Il est donc plus que normal de se sentir mal ou faible en cas de manque de sommeil. Après avoir mal ou peu dormi, nous manquons généralement d’énergie et de concentration. C’est pourquoi il est important d’avoir un bon rythme de sommeil et de ne surtout pas en manquer le train. De quoi s’agit-il et comment éviter de rater votre train ? La réponse ici.

Le train du sommeil : de quoi s’agit-il ?

La vérité est qu’une nuit normale de sommeil n’est pas linéaire. Elle se compose de 4 à 6 cycles qui durent en moyenne 90 à 120 minutes chacun. Le train du sommeil représente le cycle du sommeil (endormissement, sommeil lent léger, sommeil lent profond, sommeil paradoxal). Autrement, notre nuit est une succession de 4 à 6 petits trains dont le trajet dure environ une heure et demie à deux heures. En ce qui concerne ces trains, ils sont eux-mêmes constitués d’une locomotive et de plusieurs wagons (stades de sommeil).

La locomotive du train du sommeil

La locomotive du sommeil constitue la première étape et la première phase du sommeil nocturne. Il s’agit de la phase d’endormissement favorisée par notre horloge interne, la fatigue de la journée et vos habitudes. Elle dure environ 5 à 15 minutes selon la personne et représente l’étape de l’embarquement pour le train du sommeil.

Au cours de cette phase, votre corps se refroidit et vos yeux piquent. Ils deviennent de plus en plus lourds et alors, vous entrez dans les phases du sommeil. Pour résumer, la locomotive qui est l’embarquement pour le train nous met en sommeil. Elle s’annonce par une période de somnolence, le plus souvent à votre heure de coucher habituelle, qui vous permet de savoir à quelle heure dormir.

Les wagons du train

Chacune des phases du cycle du sommeil constitue un wagon de ce fameux train. Ce dernier se compose donc de 3 wagons distincts, chacun présentant une importance capitale pour votre récupération et votre bien-être.

Les différentes phases

La première phase du train du sommeil correspond au sommeil léger qui dure environ 40 à 45 minutes. Comme son nom l’indique, elle se caractérise par un sommeil peu profond. Elle correspond à la phase de repos au cours de laquelle notre organisme récupère. Néanmoins, une certaine activité mentale persiste, on entend et comprend sans pouvoir réagir.

Le second wagon de ce train représente le sommeil profond ou le sommeil calme. Au cours de cette phase de 30 à 45 minutes, on ne réagit que très faiblement aux stimulations extérieures. On n’entend plus rien et l’on reste immobile pendant notre sommeil. L’activité oculaire s’estompe sous les paupières fermées et l’on n’entend plus rien. Au cours de cette phase, la régularité et la baisse du pouls et du rythme respiratoires favorisent la récupération et la conservation du tonus musculaire.

Enfin, la dernière partie du cycle correspond au sommeil paradoxal. D’une durée de 20 minutes environ, cette phase du train du sommeil favorise le repos du cerveau et constitue la période pendant laquelle on fait des rêves. Le rythme cardiaque et l’activité respiratoires s’accélèrent de manière irrégulière avec des mouvements oculaires rapides derrière les paupières. Chez les enfants, cette phase du sommeil peut être délicate en raison des cauchemars et des terreurs nocturnes.

Après le passage d’un premier train, une courte période de réveil annonce le début d’un nouveau cycle et donc l’embarquement pour un autre train. Au total, 4 à 6 trains peuvent se succéder au cours de votre nuit. Si les deux premiers suffisent à la récupération physique, le repos du cerveau et la récupération de la capacité de mémorisation se déroulent plutôt en fin de nuit.

Youtube Video

Rater le train du sommeil : qu’est-ce que c’est concrètement ?

Pour rappel, la prise du train du sommeil se fait pendant la phase de l’endormissement. Rater son train revient donc à manquer cette période, ce moment idéal pour aller vous coucher.

Vous en avez sans doute déjà fait la triste expérience et cela arrive à tout le monde. Vous préférez prendre votre temps pour regarder un film ou naviguer en choisissant de repousser le moment d’aller au lit. Lorsque la locomotive de votre train passe, vous vous sentez fatigué, les bâillements deviennent de plus en plus fréquents alors que votre concentration se fait plus difficile.

Si vous ne profitez pas de cet instant pour vous mettre au lit, vous perdrez l’envie de dormir et vous avez de l’insomnie : vous avez raté le train du sommeil. Vous aurez beau fermer les yeux pour essayer de rattraper le train et de retrouver le besoin de dormir, mais vous n’aurez plus du tout sommeil.

Quelques astuces pour ne pas manquer le train du sommeil

Puisque le sommeil constitue une activité importante pour la santé, il est important de ne pas manquer son train pour mieux en profiter. Dans le cas contraire, votre sommeil sera de très mauvaise qualité et vous vous sentirez stressé de ne pas éprouver de la fatigue. Voici quelques astuces pour vous aider à cet effet.

Rester à l’écoute de son organisme

Pour ne pas manquer le train du sommeil, la toute première astuce à mettre en place consiste à bien écouter votre corps. En effet, votre organisme vous donne toujours l’alerte pour vous signaler qu’il est l’heure d’aller au lit.

Vous vous sentez fatigué et faible. Vos paupières se ferment toutes seules et vous avez du mal à vous concentrer pour une activité quelconque. Si vous ne souhaitez pas manquer votre voyage, profitez de cet instant pour aller vous mettre au lit.

Instaurer et respecter une heure de coucher

C’est connu : l’habitude est une seconde nature et le sommeil ne fait pas exception à cette loi naturelle. En réalité, adopter un bon rythme de sommeil constitue un détail important pour bénéficier d’un sommeil réparateur de très bonne qualité.

Pour cela, vous devez vous choisir une heure de coucher à respecter rigoureusement. Prenez le temps d’analyser le moment auquel vous ressentez régulièrement le besoin d’aller au lit. En vous référant à cet instant, vous pourrez fixer votre heure de coucher et vos heures d’éveiils. Cela vous aidera à dormir au moment opportun pour ne pas manquer votre train.

Si vous avez des enfants, vous devez également faire attention au moment où ils vont se coucher. Nombreux d’entre eux aiment le retarder pour un dernier câlin ou pour regarder un film, décalant ainsi l’heure à laquelle ils doivent aller au lit. Vous devez donc faire l‘effort d’harmoniser cet instant où apparaissent les premiers signes du sommeil et le coucher de vos enfants. Il est également important d’aider votre bébé à mettre en place son rythme circadien afin de bien établir l’architecture de son sommeil.

N’oubliez surtout pas de prendre en compte la durée du sommeil nécessaire à leur bien-être, sachant que le nombre d'heures de sommeil idéal varie selon les âges. Il en va de même dans la fixation de vos horaires de coucher. Si un enfant doit dormir 10 à 11 heures par jour, l’adolescent a besoin de huit heures de sommeil alors qu’il en faut 6 à l’adulte. Vous pouvez donc dormir le jour si votre sommeil nocturne a été insuffisant à la récupération.

À lire aussi : la pleine lune et le sommeil sont-ils liés ?

Mettez-vous dans les bonnes conditions

Parfois, il ne suffit pas d’aller au lit au bon moment. Certains éléments peuvent retarder votre endormissement et vous empêcher de prendre votre train au bon moment. C’est pourquoi vous devez vous mettre dans la bonne ambiance et dans les bonnes conditions pour trouver le sommeil.

À cet effet, vous devez éviter de manger trop gras ou trop épicé dans la soirée. Vous ne devez pas non plus consommer des boissons trop sucrées ou caféinées avant d’aller au lit. Au-delà des horaires habituels de coucher, vous pouvez vous instaurer un petit rituel calmant avec de la musique douce par exemple pour vous aider à couler plus facilement dans les bras de Morphée.

Il convient de mentionner que votre température corporelle exerce une certaine influence sur votre endormissement. Votre corps a besoin de se refroidir pour bien dormir. Une douche tiède pourrait donc être utile avant de vous mettre au lit, si vous avez chaud. 

Par contre, une douche froide va augmenter votre température corporelle et vous aurez plus de mal à trouver le sommeil. Dans le cas où vous auriez les pieds gelés, une bonne bouillotte sur vos pieds suffira à améliorer la qualité du sommeil. Rappelons que la température idéale pour dormir est de 18 degrés Celsius.

Youtube Video

Vous avez raté le train du sommeil : que faire ?

Il peut arriver que vous manquiez votre train. Si cela arrive, ne vous efforcez surtout pas de retrouver le sommeil, d’autant plus que cela ne se fera pas tout de suite. En effet, vous ne pouvez pas dormir sur commande. Vous devez donc attendre, comme à la gare, la prochaine période d’embarquement pour un nouveau voyage vers les bras de Morphée.

Il ne sert donc à rien de vous torturer dans votre lit en attendant que le sommeil vienne à nouveau. Cela pourrait durer le temps d’un cycle de sommeil (60 à 90 minutes). Il est donc préférable d’essayer de faire de la lecture, de la méditation ou toute autre activité calme qui ne nécessite pas trop d’énergie et de concentration. Cela vous aidera à mieux supporter l’attente et à retrouver plus facilement le sommeil.

S’il vous arrive de vous réveiller entre deux cycles pour une raison quelconque, vous devez faire tout ce que vous avez à faire et revenir vous coucher durant la phase d’endormissement. Dans le cas contraire, vous risquez de rater le départ du nouveau train et de patienter 90 bonnes minutes.

En somme, notre nuit constitue une succession de trains (cycles du sommeil) dont le départ représente la phase d’endormissement. Pour une bonne nuit, il est préférable de mettre en place votre propre rituel et un bon rythme de sommeil afin de vous coucher à la bonne heure.

Redécouvrez le sommeil avec un médecin spécialiste sur Charles.co.

Télé-consultation (téléphone, vidéo ou messages) avec un médecin spécialiste du sommeil.

Délivrance d'un plan de traitement personnalisé si nécessaire.

Qui veut être mon associé
icone croix
Découvrez nous sur 
M6
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto