AccueilBlogSexualitéVariole du singe : description, boutons et vaccin

Variole du singe : description, boutons et vaccin

Variole du singe : description, boutons et vaccin

✓ Contenu validé par les médecins du comité scientifique de Charles.

Dans cet article, nous allons explorer la variole du singe, une maladie virale rare, mais potentiellement grave. Nous aborderons sa définition, les signes et symptômes associés, sa présence en France, ainsi que les mesures de prévention, y compris l'existence d'un vaccin.

C'est quoi la variole du singe ?

variole-du-singe-c-est-quoi

La variole du singe, également connue sous le nom de monkeypox en anglais, est une maladie virale qui affecte principalement les singes et certaines espèces de rongeurs en Afrique centrale et de l'Ouest. Cette maladie a été décrite pour la première fois en 1970 chez des primates non humains et a depuis été identifiée chez l'homme.

Voici quelques points clés à retenir :

  • Agent causatif : la variole du singe est causée par le virus Monkeypox, qui appartient à la famille des orthopoxvirus, tout comme le virus de la variole.
  • Transmission de la variole du singe : la transmission à l'homme se fait par le contact direct avec des animaux infectés, des produits animaux contaminés ou par la transmission interhumaine en cas de contact étroit avec une personne infectée. Une transmission par voie sexuelle est donc possible (IST).
  • Symptômes de la variole du singe : les symptômes de la variole du singe comprennent de la fièvre, des éruptions cutanées semblables à la variole, des ganglions lymphatiques enflés, des maux de tête, de la fatigue et des douleurs musculaires.

Besoin d'un avis médical ?

Prenez rendez-vous avec un médecin sexologue en moins de 24h et 7j/7.

Téléconsultation par téléphone, vidéo ou message à seulement 35€ !

Les boutons sont-ils le seul signe de variole du singe ?

bouton-variole-du-singe

Bien que l'éruption cutanée ressemble à la variole, elle n'est pas le seul signe de la variole du singe. Les symptômes peuvent varier en gravité et inclure :

  • Fièvre : une forte fièvre est souvent le premier symptôme de la variole du singe.
  • Éruptions cutanées : les éruptions cutanées se présentent sous forme de boutons remplis de liquide, qui peuvent se propager sur tout le corps. Cela peut donc être des boutons sur le pénis, mais pas que, tout le corps peut être touché.
  • Ganglions lymphatiques enflés : les ganglions lymphatiques peuvent devenir enflés et douloureux.
  • Maux de tête et fatigue : les patients peuvent ressentir de la fatigue intense et des maux de tête.
  • Douleurs musculaires : des douleurs musculaires, des frissons et des sueurs peuvent également survenir.

En cas de doute, n’hésitez pas à consulter un médecin.

Besoin d'un avis médical ?

Prenez rendez-vous avec un médecin sexologue en moins de 24h et 7j/7.

Téléconsultation par téléphone, vidéo ou message à seulement 35€ !

La variole du singe circule-t-elle en France ?

variole-du-singe-france

La variole du singe est principalement présente en Afrique centrale et de l'Ouest. Les cas hors de ces régions sont rares, bien que quelques cas aient été signalés en Amérique du Nord et en Europe, notamment en France.

Cependant, il est important de noter que la transmission de la variole du singe d'une personne à l'autre est rare, ce qui limite la propagation de la maladie.

Les cas en France sont généralement liés à l'importation de la maladie par des voyageurs en provenance de régions où la variole du singe est endémique. Les autorités de santé surveillent de près ces cas pour prévenir la propagation de la maladie dans la population.

Existe-t-il un vaccin pour la variole du singe ?

vaccin-variole-du-singe

Il existe un vaccin pour prévenir la variole du singe. Il est proposé aux personnes les plus exposées au virus. Le traitement de la variole du singe, lui aussi, est bien connu. 

Par ailleurs, des mesures préventives peuvent être prises pour réduire le risque d'infection, notamment :

  • Éviter le contact avec les animaux infectés : il est essentiel d'éviter tout contact avec des animaux sauvages potentiellement porteurs du virus.
  • Précautions d'hygiène : se laver les mains régulièrement avec du savon et de l'eau et utiliser des désinfectants pour les mains peut aider à réduire le risque d'infection.
  • Port de vêtements protecteurs : si vous êtes en contact avec des animaux potentiellement infectés, le port de vêtements protecteurs peut être recommandé.
  • Surveillance des symptômes : si vous présentez des symptômes de la variole du singe après avoir été en contact avec des animaux infectés, consultez rapidement un professionnel de santé.

En conclusion, bien que la variole du singe soit rare en France, il est essentiel de rester informé et de prendre des précautions appropriées pour prévenir son apparition et sa propagation. Si vous avez des préoccupations ou si vous présentez des symptômes, n'hésitez pas à consulter un professionnel de santé. 

Vous en savez désormais plus sur la variole du singe. Vous avez des questions ? N’hésitez pas à consulter un médecin sur Charles.

Besoin d'un avis médical ?

Prenez rendez-vous avec un médecin sexologue en moins de 24h et 7j/7.

Téléconsultation par téléphone, vidéo ou message à seulement 35€ !

Consultez d’autres articles par catégories :

Qui veut être mon associé
icone croix
Découvrez nous sur 
M6
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto