AccueilBlogAutre produitCordyceps : définition, effets, utilisations et bienfaits sur la libido !

Cordyceps : définition, effets, utilisations et bienfaits sur la libido !

Cordyceps : définition, effets, utilisations et bienfaits sur la libido !

Produit phare de la médecine traditionnelle chinoise, le cordyceps est réputé pour ses multiples vertus thérapeutiques. Ce champignon possède un effet stimulant sur la libido et la fonction reproductive. Grâce à son pouvoir antioxydant, il permet de lutter contre le stress oxydatif et son effet immunomodulateur renforce le système immunitaire et l’aide à mieux lutter contre certaines maladies. Découvrez ici ce champignon asiatique, ses bienfaits ainsi que son mode d’utilisation. 

Le cordyceps : l’or brun de la médecine traditionnelle chinoise

C’est au Tibet que le cordyceps trouve son origine, plus précisément dans les régions montagneuses de l’Himalaya dans lesquelles il pousse. Ce champignon assez particulier fait partie de la famille des cordycipitacées. 

Il reste l’un des champignons les plus utilisés dans la médecine chinoise en raison de ses composants qui lui confèrent un pouvoir particulier. Il en existe trois variétés principales : le cordyceps sinensis, le cordyceps militaris et le paecilomyces hepiali qui est dérivé de la première variante.  

Cordyceps : Quelle est la composition de ce champignon médicinal ?

L’or brun chinois possède une forte teneur en nutriments indispensables pour le bien-être du consommateur. Il s’agit notamment de :

  • protéines ;
  • d’acides aminés ;
  • des nucléosides ;
  • de vitamines ;
  • de minéraux ;
  • d’oligo-éléments (sélénium, zinc).

Il contient également des acides gras ainsi que des saccharides, des polyamines, des peptides et des polysaccharides. D’ailleurs, il possède de nombreuses autres appellations telles que « viagra de l’Himalaya », « champignon chenille » ou encore « or brun ». Ces surnoms lui ont été donnés en raison de sa couleur, de son mode de développement et de ses vertus. 

Quelle différence entre les variétés sinensis et militaris du champignon asiatique ?

Le cordyceps sinensis constitue la variante la plus ancienne et la plus authentique du champignon médicinal. C’est cette diversité qui est cultivée à l’état sauvage par les Tibétains qui la récoltent à la main dans les hauts-plateaux l’Himalaya. 

Il faut compter plusieurs milliers d’euros pour obtenir un kilo de cet ingrédient phare de la médecine chinoise, d’où son surnom or-brun. Cette variante n’est donc pas celle utilisée pour concevoir les compléments alimentaires commercialisés sous forme de gélules ou de poudre. 

Afin de permettre à un grand nombre de personnes de profiter des nombreux bienfaits du cordyceps, différentes souches ont été développées en laboratoire pour obtenir le CS-4. Cette variété est obtenue uniquement à partir du mycélium du champignon sauvage. C’est elle qui entre dans la composition des capsules proposées à la vente. Elle possède l’ensemble des principes actifs qu’on retrouve dans la variante récoltée dans la nature. 

En revanche, la variété militaris du cordyceps est assez récente. Contrairement à la souche CS-4 qui est élevée en culture liquide, le champignon militaris est développé en culture entière. Même si cette variété semble prometteuse, l’insuffisance d’essais cliniques à sujet empêche véritablement de la recommander pour utilisation.

Le cordyceps : le champignon aux multiples bienfaits

La composition si singulière de l’or brun de la médecine asiatique lui donne de nombreux atouts pour la santé du consommateur. De plus, plusieurs recherches ont été effectuées pour mieux mettre en évidence les vertus du champignon chenille

Un effet stimulant du cordyceps sur la libido et la fertilité

Dans la médecine traditionnelle chinoise, le cordyceps a été utilisé pendant des milliers d’années pour soigner l’impuissance et stimuler le désir sexuel. D’ailleurs, c’est en raison de ces propriétés aphrodisiaques très puissantes qu’il a été surnommé « le viagra de l’Himalaya ».

L’action du complément alimentaire sur le désir sexuel

En outre, certaines recherches ont également confirmé les vertus thérapeutiques du champignon sur la fonction érectile, la fécondité et la libido. Ce dernier paramètre semble remarquable autant chez l’homme que chez la femme. 

Des études menées à ce sujet sur plus d’une centaine de personnes souffrant d’une baisse d’envie sexuelle suggèrent que la consommation quotidienne du cordyceps sinensis améliorerait la libido, il possède donc un effet aphrodisiaque. Particulièrement chez l’homme, l’or brun asiatique aurait un impact positif sur le déroulement de la spermatogenèse. 

Les effets du cordyceps sur la fécondité

La consommation du champignon tibétain pourrait augmenter la quantité de spermatozoïdes produite. Cette pratique pourrait aussi réduire le nombre de gamètes malformés et accroître le pourcentage de survie des cellules reproductrices. 

Chez les personnes de sexe féminin, le viagra de l’Himalaya influerait positivement sur la sécrétion de l’œstradiol. Cette hormone indispensable à la formation des caractères sexuels et au maintien de la grossesse. 

Les bienfaits du cordyceps sur les fonctions sexuelle et reproductive sont dus à sa composition riche en vitamines, en oligo-éléments et en acides aminés. Il stimule la production de la testostérone grâce à l’action de l’adénosine monophosphate. L’action de ce produit stimulant favorise aussi la vasodilatation ainsi qu’une augmentation de la circulation du sang pendant l’érection. 

Des effets antioxydants notables avec le cordyceps

Dans sa composition nutritionnelle, le cordyceps contient des éléments dotés de vertus antioxydantes. On pense principalement à la vitamine E et aux oligo-éléments qui lui prêtent ses effets antitumoraux et antioxydants. 

Le champignon contient également du cordycépine, un principe actif qui se compose essentiellement de galactose, de mannose et de glucose. Une combinaison d’antioxydants qui préserve le corps contre l’action nocive des radicaux libres à la base du stress oxydatif. 

En effet, ce phénomène se produit lorsque le corps n’arrive plus à se débarrasser des agents oxydants issus du métabolisme. Le stress oxydant constitue un facteur aggravant des pathologies neurodégénératives, des tumeurs et des maladies cardiovasculaires. 

Le cordyceps : un excellent allié contre le stress et la fatigue

Par ailleurs, selon de nombreuses recherches, le cordyceps serait efficace pour lutter contre toutes les formes de stress et serait un anti-fatigue efficace. Il semble posséder une action similaire à celle du reishi, un champignon séché. En outre, comme le ginseng ou la maca, le champignon chenille possède également des propriétés adaptogènes

Ces dernières lui permettent d’agir comme un stimulant sur l’organisme et de l’aider à mieux faire face au stress. Ainsi, un consommateur régulier a moins de chances de souffrir d’anxiété ou de faire des crises d’angoisse, il supporte plus l’épuisement. 

Les principes actifs contenus dans le cordyceps possèdent aussi une action régulatrice sur le système nerveux. Un paramètre qui fait de ce produit naturel un allié de taille dans le cadre de la prévention contre le surmenage, la dépression, l’anxiété et le stress.

Des effets thérapeutiques sur les reins et des poumons

Le champignon tibétain possède une action protectrice sur le rein qui reste l’un des principaux émonctoires de l’homme. En plus de le protéger des toxines provenant de certains produits pharmaceutiques, le cordyceps joue également un rôle préventif en ce qui concerne certaines maladies rénales. Il s’agit notamment de :

  • la néphrite chronique ;
  • l’insuffisance rénale ;
  • la pyélonéphrite chronique. 

Par ailleurs, chez les personnes atteintes d’insuffisance rénale, l’action de cordyceps stimule la fonction des reins. Le champignon pourrait aussi s’avérer efficace pour limiter les risques de rejet ou de complications au cours d’une transplantation rénale

En dehors de ses effets positifs sur la fonction rénale, le cordyceps aurait aussi une action protectrice sur les poumons. Il favoriserait une meilleure distribution de l’oxygène, ce qui lui permet de calmer les crises des patients atteints d’asthme. Il peut aussi s’avérer utile pour soulager les symptômes d’autres maladies respiratoires telles que la bronchite chronique. 

Le champignon chenille serait également soupçonné d’avoir des effets sur la fonction hépatique. Cependant, il n’existe pas d’études pouvant prouver cette hypothèse sur l’être humain, la majorité des tests étant effectués sur des rats. 

Des propriétés favorisant la vitalité énergétique

Une série de tests a été réalisée sur des personnes âgées en Chine dans le but d’évaluer l’effet du champignon sur le tonus. Les résultats ont révélé qu’une consommation quotidienne du cordyceps pouvait impacter positivement les niveaux d’énergie, l’endurance et les capacités physiques. Les individus étaient plus toniques. 

Ces conclusions n’ont rien d’étonnant, puisque des millénaires en arrière, les pratiquants de la pharmacopée traditionnelle chinoise le recommandaient pour des cas de fatigue ou de stress. En outre, les vertus stimulantes du champignon asiatique s’étendent à l’ensemble du corps du consommateur. Il favorise le bon fonctionnement des défenses naturelles. 

Une action stimulante sur le système immunitaire

La consommation du cordyceps permettrait aux défenses immunitaires de mieux répondre face aux infections. Grâce à ses effets immunomodulants, il renforce l’organisme et l’aide à mieux lutter contre les agents infectieux (les bactéries, les champignons, les virus ou encore les microbes) susceptibles de l’attaquer. 

Il s’agit d’un paramètre très avantageux, surtout pendant la saison froide où sévissent des épidémies de grippe ou de rhume. Le cordyceps constitue donc un moyen efficace pour renforcer ses défenses naturelles et les rendre plus résistantes et mieux faire face aux affections saisonnières. 

En plus de réduire le risque de contraction de ces pathologies, cet excellent stimulant vous permet aussi de limiter l’apparition de leurs symptômes. 

Des propriétés anticancéreuses

À travers de nombreuses études, les scientifiques ont pu évaluer les vertus anticancéreuses du cordyceps. En effet, ce dernier contient de la cordycépine, un principe actif qui permet de limiter la division et la croissance des tissus. Ainsi, il aide à éviter la prolifération des cellules cancéreuses présentes dans le corps du malade. 

Même à faible dose, la consommation du champignon chinois offre des résultats efficaces. Lorsqu’une personne atteinte d’une tumeur prend une quantité plus élevée, cela empêche le cancer d’attaquer les organes sains. Ce phénomène limite ou arrête dans certains cas la propagation de la grosseur dans le corps humain. 

Par ailleurs, les substances que contient le cordyceps permettent de ralentir la destruction cellulaire, particulièrement chez les personnes atteintes de leucémie. Selon les chercheurs, cette action serait due à l’activation des canaux récepteurs situés en dehors des tissus touchés. 

Cordyceps : posologie et contre-indications

Généralement, on retrouve le champignon chinois sous la forme de gélules ou de poudre. Mais il est également disponible sous son aspect naturel (frais ou séché). D’ailleurs, c’est la variante la plus facile à trouver.  

Quelle posologie pour le cordyceps ?

Dans la pharmacopée chinoise et en phytothérapie, on conseille de prendre entre 5 et 10 g de poudre de champignon quotidiennement. Vous pouvez réaliser une infusion avec du thé vert ou le mélanger avec de l’eau ou du jus afin de faciliter la prise. 

Par ailleurs, il existe également des extraits de cordyceps en comprimés. Souvent, on recommande une dose maximale de 3000 mg par jour avec un verre d’eau. Cependant, cette quantité dépend non seulement de la teneur en principes actifs du complément alimentaire, mais aussi de la raison du traitement. 

En outre, il serait judicieux de suivre à lettre les indications de votre fournisseur pour une meilleure utilisation. 

Quels sont les effets secondaires de l’or brun ?

Actuellement, il n’existe aucune contre-indication en ce qui concerne la consommation du champignon asiatique. Néanmoins, il importe de respecter le dosage prescrit afin de mieux profiter des vertus de ce complément alimentaire. Pour éviter tout risque d’incident, ce champignon est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes. 

L’utilisation du cordyceps peut provoquer la sécheresse buccale. De plus, en cas de doses journalières trop importantes, des éruptions cutanées peuvent apparaître. Toutefois, ces effets indésirables disparaissent rapidement dès que le patient arrête la cure. 

Par ailleurs, le champignon médicinal peut potentiellement avoir une interaction avec les médicaments utilisés dans le cadre d’un traitement diabétique ou anticoagulants. Alors, avant prendre de ce produit, il est préférable de demander conseil à votre médecin, surtout si vous suivez un traitement. 

Youtube Video
icone croix
Qui veut être mon associé
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto