AccueilBlogAutre produitEst-ce que le kratom peut aider à améliorer la libido ?

Est-ce que le kratom peut aider à améliorer la libido ?

Est-ce que le kratom peut aider à améliorer la libido ?

Le kratom est un arbre originaire d’Asie dont les feuilles ont longtemps été utilisées pour leurs propriétés stimulantes, relaxantes et analgésiques. Elles sont même considérées comme un remède efficace pour lutter contre le manque chez les personnes alcooliques ou dépendantes des opiacés. 

Certains utilisateurs estiment même qu’elle a une action dans l’amélioration de la libido. Toutefois, les effets de ce produit n’ont pas vraiment été prouvés par la science. Un usage abusif peut entraîner de nombreuses conséquences sur l’organisme. Voici l’essentiel à savoir sur la relation entre le kratom et la libido.

Qu’est-ce que le kratom ?

Encore connu sous le nom de biak-biak, le mitragyna speciosa Korth est un arbre tropical de la même famille de café qui pousse en Asie du Sud-Est. Plus précisément, on le retrouve dans des régions comme les Philippines ou la Nouvelle-Guinée. D’ailleurs, c’est en Thaïlande que les populations locales ont surnommé le végétal de même que les préparations confectionnées avec les feuilles « kratom ». 

En médecine traditionnelle, il est réputé pour donner un regain d’énergie, optimiser la relaxation du consommateur et dans certaines situations favoriser la concentration. Les recettes à base des feuilles de ce végétal sont également utilisées pour soulager l’inconfort physique, les sensations de malaises, la dépression et l’anxiété. 

Tandis que les chercheurs étudient toujours les propriétés et les principes actifs de cette plante, certaines personnes lui prêtent des effets sur la libido. 

À lire aussi : quelles sont les propriétés de la Damiana ?

Quelle est la composition chimique du kratom ?

Bien que le kratom soit de la même famille que le caféier, il ne contient pas de stimulant comme la caféine. Toutefois, consommé à faible dose, il possède une action stimulante et peut aider à lutter contre la fatigue. En revanche, un fort dosage peut entraîner des effets sédatifs-narcotiques

Certaines personnes l’utilisent pour le sevrage de l’héroïne (substance illicite euphorisante et analgésique). Des études ont même montré qu’il a des effets similaires aux produits opioïdes comme l’opium, ce qui fait qu’on le considère comme une drogue. 

En effet, il contient environ une quarantaine d’alcaloïdes dont les deux principaux sont la mitragynine et la 7-hydrosymitragynine. Ces composés psychoactifs ne sont pas présents uniquement dans le biak-biak. Ces deux molécules pourraient avoir un certain impact sur les récepteurs du cerveau. Mais des recherches supplémentaires sont nécessaires pour véritablement comprendre la nature de ce mécanisme. 

Les préparations conçues à base de kratom étant réputées pour apporter l’énergie nécessaire pour pratiquer une activité physique, leur consommation peut aussi influer sur le désir sexuel. Il convient tout de même d’en savoir plus sur les effets de cet arbre afin de l’utiliser en toute sécurité. 

À lire aussi : les effets de l'ashwagandha.

Comment le kratom peut-il affecter la libido ?

Les effets de cette plante d’Asie du Sud varient d’un individu à un autre. À ce jour, il existe très peu d’études qui ont été menées pour démontrer l’impact du biak-biak sur la libido. De plus, les différentes conclusions sont partagées sur la question de savoir s’il peut améliorer la libido ou plutôt la supprimer. 

Quels sont les différents mécanismes qui entrent en jeu ?

L’excitation sexuelle de l’homme découle d’un mécanisme assez complexe. C’est le résultat de l’interaction entre les émotions, les hormones, les nerfs, le cerveau, les vaisseaux sanguins et les muscles. Une érection forte nécessite un fonctionnement synchronisé de l’ensemble de ces éléments. Le dérèglement d’un seul de ces facteurs suffit pour limiter la réactivité sexuelle et donc le maintien d’une érection

Les différents principes actifs contenus dans le kratom peuvent interagir avec les principaux facteurs d’une fonction sexuelle normale : les hormones et la libido. Entre 10 et 20 % des cas d’impuissance sont dus à des perturbations endocriniennes. Certains cas sont dus à des prédispositions génétiques pendant que d’autres sont causés par des paramètres externes. 

Le ralentissement du système nerveux

Selon certains rapports du National Institutes of Health, la consommation de cette plante a entraîné chez certains utilisateurs des changements soudains des taux de dopamine et de sérotonine dans leur organisme. 

La dopamine constitue un important neurotransmetteur qui interagit avec les émotions et les fonctions motrices. Quant à la sérotonine, elle possède une influence sur l’éjaculation masculine et participe activement au maintien de l’érection. L’interférence du kratom avec la production hormonale va impacter, voire ralentir le fonctionnement du système nerveux. 

Le dérèglement de la production hormonale

Une étude de cas laisse entendre qu’une utilisation régulière de kratom pourrait entraîner une production importante de prolactine, alors que des taux élevés de cette hormone perturbent la sécrétion de la gonadotrophine. Ce phénomène entraîne une réduction de la testostérone sérique, une dysfonction érectile ou encore un manque de libido

Toujours selon ce rapport, lorsque le patient a arrêté l’utilisation du kratom, son taux de prolactine est revenu à la normale rétablissant ainsi l’équilibre au niveau des autres glandes endocrines. 

Mais ce que la majorité des consommateurs ne sait pas, c’est que même une légère modification des taux de testostérone peut causer des problèmes sur le long terme. Néanmoins, les effets de cette « drogue » n’apparaissent pas chez tous les hommes. Certains utilisateurs n’observent aucune modification au niveau de leur libido ou leur santé sexuelle après avoir pris cette substance. 

Le kratom peut-il réellement booster la libido ?

À l’origine, le biak-biak s'utilisait pour remédier à de nombreux problèmes (fatigue, troubles émotionnels, troubles du sommeil). Mais certaines personnes pensent que cette plante peut optimiser leurs performances sexuelles. Des femmes ont décidé de consommer ces feuilles dans le but d’en savoir plus sur leurs effets. Elles ont déclaré qu’il leur a fallu un peu de temps pour atteindre l’orgasme. 

Ce résultat peut s’expliquer par le fait que les différentes substances contenues dans le végétal affectent la sensibilité de l’organe sexuel. Il faut donc bien plus de temps et d’efforts que d’habitude pour obtenir une stimulation.

Même si les recherches sur l’impact du kratom sur les troubles érectiles sont restreintes, il semblerait qu’il puisse diminuer le désir sexuel chez les personnes de sexe masculin. Outre le fait qu’ils mettront plus de temps pour atteindre la jouissance, ils éprouvent également du mal à maintenir leur érection. 

On peut donc conclure que l’utilisation du Kratom peut être bénéfique pour les femmes, mais pas pour les individus du sexe opposé.  

Youtube Video

Quelle est la durée des effets de cette plante sur l’organisme ?

Pour bon nombre de nouveaux utilisateurs, les instants qui suivent l’ingestion des feuilles de cet arbre restent encore un mystère. Les principes actifs du végétal ont une action relativement rapide ; il faut atteindre seulement une demi-heure pour en ressentir les effets. 

Leur pouvoir analgésique peut durer près de 4 à 5 h. L’action stimulante, elle, peut perdurer durant 2 à 5 h. Mais le biak-biak est à son maximum au cours des deux premières heures qui suivent sa prise. 

Quelle est la posologie de kratom recommandée ?

Traditionnellement, les feuilles de kratom fraîches ou sèches sont mâchées ou préparées en infusion. Durant la préparation du thé, on ajoute souvent quelques gouttes de jus de citron afin de libérer les alcaloïdes. 

Aujourd’hui, on peut trouver la plante sous forme de gélules, d’extraits ou de poudre. Chacune de ces formes peut posséder une concentration différente de principes actifs. Il convient donc de bien lire l’étiquette du produit que vous achetez avant de le prendre. 

La quantité optimale de biak-biak à consommer pour bénéficier des bienfaits est déterminée en fonction le poids et le sexe du consommateur. Ainsi, un homme en dessous de 70 kg doit consommer une dose comprise entre 0,75 et 1,5 g. En revanche, une femme avec le même poids doit prendre une quantité deux fois inférieure (entre 0,25 et 0, 50 g).  

La majorité des bienfaits associés à la consommation du kratom ainsi que son impact sur la libido n’ont pas encore été prouvés cliniquement. De plus, certains consommateurs ont eu à vivre des expériences contradictoires. Alors, bien que cette plante pourrait avoir des vertus thérapeutiques, il est judicieux de demander l’avis d’un médecin avant de commencer une quelconque utilisation. 

Il pourra définir si l’usage de ce produit correspond réellement à vos besoins. Si c’est le cas, il vous aidera à définir la posologie optimale dont vous avez besoin. 

Quels sont les dangers en cas d’abus de kratom ?

Consommées à faibles doses, les feuilles de biak-biak favorisent une meilleure consommation et augmentent les niveaux d’énergie. Un dosage plus important a pour objectif de soulager la douleur. Il produit alors un effet similaire à celui des opioïdes. 

Le principal inconvénient, c’est que lorsque vous commencez à prendre des quantités plus importantes, vous exposez votre organisme à d’éventuels effets secondaires. 

En cas de surdosage, les principes actifs peuvent entraîner de multiples effets indésirables, parmi lesquels :

  • l’augmentation de la tension artérielle ;
  • un risque accru d’insuffisance hépatique ;
  • l’augmentation de la toxicité au niveau des reins ;
  • des dysfonctions cognitives. 

Mais l’impact négatif le plus important en cas d’abus, c’est le risque de dépendance. En effet, après une longue période de consommation abusive, le corps peut demander continuellement cette substance. Ce phénomène peut alors entraîner l’addiction et même un syndrome de sevrage. 

L’état de manque est susceptible de durer jusqu’à 12 h après l’arrêt de l’ingestion du produit. Selon le Recovery Centers of America, dans les cas graves, les symptômes du sevrage peuvent persister durant 5 à 7 jours et nécessiter un suivi psychologique.

L’un des rares dangers de l’overdose du kratom, c’est l’impuissance. Certaines recherches semblent suggérer qu’une consommation abusive sur une longue période peut entraîner un trouble érectile temporaire. 

Quels sont les effets secondaires liés à l’utilisation de ces feuilles ?

Bien que le kratom soit une plante naturelle, son usage peut entraîner des effets indésirables sur l’organisme. On pense notamment à :

  • l’insomnie ; 
  • la léthargie ;
  • la sensation de vertige ;
  • les démangeaisons ; 
  • les nausées ;
  • la sécheresse buccale ;
  • les céphalées ;
  • des tremblements. 

Par ailleurs, ces effets peuvent évoluer selon que vous consommez cette substance seule ou en combinaison avec d’autres produits pour améliorer la libido. 

Nous vous recommandons de consulter votre médecin avant de vous lancer dans la consommation de ces feuilles. Cette démarche devient plus importante lorsque vous suivez un traitement ou que vous souffrez d’une maladie chronique.

Consulter immédiatement un médecin sexologue en ligne

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) avec un médecin sexologue.

Délivrance de fiches conseils et d’une ordonnance  si nécessaire.

Qui veut être mon associé
icone croix
Découvrez nous sur 
M6
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto