Ménopause et sexualité

libido

Comment vivre une sexualité épanouie après la ménopause ? Est-ce possible ?

La ménopause est encore un sujet tabou pour de nombreuses femmes, notamment à cause d’un complexe dû à l’âge ou d’une gêne envers les hommes.

Pour autant, la sexualité peut s’épanouir de plein de manières différentes et il ne faut pas vivre sa ménopause comme une fatalité mais apprendre à vivre différemment avec son corps ; tout le monde voit son corps se transformer au fur et à mesure de la vie.

En couple, le dialogue est important et la femme d’une manière générale peut bénéficier de conseils de la part d’un.e sexothérapeute pour mieux aborder cette période de la vie.

Ménopause : les aspects positifs sur la sexualité

Une femme est considérée ménopausée lorsqu’elle n’a pas eu de règles pendant un an ; cette période survient généralement en France autour de cinquante et un ans.

Changements positifs pour la sexualité

Pour de nombreuses femmes, la ménopause est d’abord perçue comme une libération sexuelle.

En effet, l’arrêt des règles s’accompagne souvent d’un soulagement car cette période est douloureuse pour beaucoup de femmes ; certains pays accordent même deux jours de congés pour les femmes dont les règles sont trop douloureuses.

Il faut savoir que certaines femmes ont des règles très douloureuses et abondantes qui peuvent durer jusqu’à 8 à 10 jours…

Ensuite, l’arrêt de la fertilité enlève un certain poids psychologique ; il n’y a plus l’angoisse ou le stress de tomber enceinte et les moyens de contraception ne sont plus nécessaires.

De plus, beaucoup de moyens contraceptifs sont nocifs pour la libido, notamment la pilule ; 20 à 40% des femmes sous pilules contraceptives voient leur libido baisser. Avec la ménopause et l’arrêt de la pilule contraceptive, des femmes retrouvent leur désir sexuel.

Le phénomène est le même pour une femme qui retire son stérilet ; de manière générale, les moyens contraceptifs nuisent à la libido féminine.

Pourquoi la ménopause est-elle alors perçue comme une fatalité ?

La ménopause est parfois à tort associée à une maladie ; en réalité, c’est un phénomène normal dans le cycle de la vie, même si sa connotation reste péjorative dans la société.

Elle véhicule encore un certains nombre de clichés, parfois imposés par les hommes.

Pour la plupart des femmes, la ménopause se passe bien, mais l’appréhension véhiculée peut par contre être un facteur angoissant pour une femme à l’approche de la ménopause.

Il est donc important de souligner les aspects positifs d’abord, et de rappeler que cette période est très bien vécue pour de nombreuses femmes.

Ménopause : les inconvénients pour la sexualité

La première conséquence de la ménopause est la chute significative des œstrogènes après quelques années (entre 3 à 5 ans).

En effet, avec la ménopause, les ovaires cessent de produire ces hormones, les œstrogènes, et on observe chez la moitié des femmes ménopausées une sécheresse vaginale.

Comme nous l’avons détaillé dans un autre article, la lubrification du vagin n’a pas uniquement une fonction sexuelle, et une sécheresse vaginale peut être gênante au quotidien, comme une personne qui a la bouche sèche ou les yeux secs.

Cette sécheresse intime ne survient pas tout de suite dès la ménopause, mais progressivement ; certaines femmes pensent au début ne pas avoir de problème sexuel, puis cette sécheresse vaginale apparaît quelques années plus tard.

Comment avoir des rapports sexuels épanouis, si cette sécheresse intime apparaît ?

D’abord ce phénomène n’est pas un phénomène isolé ; c’est un événement assez normal dans la vie d’une femme.

Il existe des moyens pour améliorer cette situation.

Premièrement, un traitement hormonal (par voie générale, qui passe dans tout le corps) de la ménopause, même si ce traitement est conseillé principalement pour les femmes très gênées.

Il existe aussi des traitements locaux à base d’œstrogène, d’hormones, en crème ou en ovule, à appliquer au niveau du vagin, qui permettent d’entretenir la flore vaginale.

Une méthode assez récente utilise le laser afin de stimuler la muqueuse vaginale ; c’est le même procédé que le laser antirides. En faisant plusieurs séances, la femme peut retrouver une bonne lubrification vaginale.

D’autres méthodes plus évidentes existent, comme des hydratants à base d’acide hyaluronique (qui retiennent l’eau) ; on peut les retrouver sous forme de crème, de gel ou d’ovule.

 Globalement, ces méthodes sont assez efficaces.

Ménopause : les changements psychologiques et corporels

Si la ménopause peut être une libération psychologique, de part des contraintes sexuelles qui n’existent plus (fertilité, règles menstruelles), le contraire est tout aussi vrai.

Le caractère déprimant de la perte de fertilité

En effet, pour certains individus, femmes et hommes, ne plus pouvoir avoir d’enfant est quelque chose de déprimant, voire de traumatisant ; c’est le symptôme de la vieillesse.

L’acte sexuel peut alors perdre de son « utilité » première, même chez les personnes qui ne désiraient plus d’enfant depuis de nombreuses années.

Avec l’infertilité, on peut avoir l’impression de perdre sa sexualité, et ce qui fait de nous un homme ou une femme.

Les changements corporels

Avec la ménopause, une femme peut penser qu’elle devient moins séduisante. Le temps affecte tout le monde, mais la ménopause est comme le « marqueur » de la vieillesse pour certaines femmes ; ce qui peut être difficile à vivre.

Or, pour de nombreuses femmes, le désir sexuel repose sur le sentiment d’être désirable. La ménopause et le sentiment de ne plus pouvoir plaire, alimentent hélas des problèmes de libido.

D’ailleurs, en couple, ces problèmes sont souvent partagés : un homme peut avoir davantage de problèmes d’érection avec l’âge, tandis que la femme, elle non plus, n’est pas rassurée.

Il est important de dialoguer lors de cette période pour ne pas créer de fracture trop importante au sein du couple.

Ne pas pas oublier de prendre soin de soi

Une femme n’arrête pas d’être désirable ou séduisante du jour au lendemain, parce que la ménopause l’aurait décrété !

Non, il est donc important de continuer à prendre soin de soi, par de petits gestes simples de la vie quotidienne.

Une femme reste séduisante même après 60 ans, et rappelons aussi le rôle de la psychologie et de l’attitude globale dans le désir sexuel ; les hommes, comme les femmes, ne sont pas insensibles à ces paramètres.

Le jeu de séduction est un facteur primordial de la libido.

Ce qu’il faut retenir sur la ménopause et la sexualité

La ménopause est une étape de la vie ; ce ne doit pas être une fatalité. Il existe plein de manières de la vivre sereinement.

Si la ménopause engendre des problèmes psychologiques personnels ou en couple, ou bien impacte la sexualité, ce sont des questions ou des problèmes normaux ; il est important de normaliser ce phénomène.

Une femme éprouvant des difficultés à cet âge n’est pas une femme isolée.

Cependant, des manières simples permettent de garder une sexualité épanouie ; tout comme un.e professionnel.le de la santé pourra apporter des réponses et rassurer une femme sur ces problématiques.

Psychologiquement, il est important de ne pas appréhender ce passage de la vie, mais d’au contraire le préparer ; surtout si la ménopause alimente une angoisse ou un stress à son approche.

Le corps change avec l’âge ; une idée reçue met en cause la ménopause dans la prise de poids. Mais c’est faux ! C’est simplement qu’avec le temps, si on ne fait de sport, on prend du poids, et c’est normal.

Si toutes ces questions vous préoccupent, que vous soyez en couple ou célibataire, vous pouvez consulter avec un médecin sexologue qui abaissera de nombreux clichés et pourra apporter des conseils et des solutions en fonction de vos ressentis précis.

[Vidéo] : Pourquoi consulter un médecin sexologue ?

Consultez en ligne avec le docteur Gilbert Bou Jaoudé sur Charles.co

Consultez un sexologue en toute sécurité sur Charles.co

Charles.co est une plateforme de santé dédiée à la santé intime. Elle regroupe des spécialistes, médecins sexologues, et pharmaciens français pour construire une solution de qualité, sûre et accessible à tous.

Charles est une société immatriculée 844 332 130 en France au RCS de Paris. Ses données sont collectées et traitées chez un hébergeur agréé et certifié pour les données de santé au sens des dispositions de l’article L. 1111-8 du Code de la santé publique.

La plateforme vous permet de consulter en ligne parmi 15 médecins titulaires d’un DIU en sexologie (voir notre équipe médicale). La consultation en ligne peut se dérouler par messages écrits, téléphone ou visioconférence. Elle regroupe l’ensemble des avantages suivants :

  • Consulter un médecin spécialiste en sexologie (qui traite ce type de troubles quotidiennement)
  • Payer sa consultation 35€ au lieu de 90€ (prix constaté pour des consultations en physique avec un sexologue)
  • Obtenir un RDV en 24h (l’attente moyenne constatée pour obtenir un RDV avec un sexologue en France est de plusieurs mois)
  • Commander votre traitement en ligne et être discrètement livré à domicile par une pharmacie française

Consultez un médecin et commandez votre traitement depuis une pharmacie dès maintenant sur Charles.co

Consultation (téléphone ou messagerie privée) depuis chez vous avec un médecin sexologue français (35€). Délivrance d’une ordonnance et livraison de médicaments à domicile depuis une pharmacie française.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *