AccueilBlogCheveuxRepousse de cheveux chez l’homme : quels traitements ?

Repousse de cheveux chez l’homme : quels traitements ?

Repousse de cheveux chez l’homme : quels traitements ?

La chute de cheveux lorsqu’elle est plutôt modérée et qu’elle survient avec l’âge, est un processus naturel quasiment inéluctable chez les hommes comme chez les femmes. Mais quand la chute est massive ou soudaine, quand on perd sa chevelure à un âge où ce n’est pas courant, on peut réagir. Des traitements pour la repousse des cheveux chez l'homme existent.

Sans s’attendre à des solutions miracles qui restaureraient toute la chevelure en un claquement de doigt, on peut envisager différents traitements pour stopper la chute de cheveux et stimuler la repousse de cheveux. Ces dernières années, les chercheurs ont testé plusieurs molécules et certaines ont donné des résultats satisfaisants.

Nous faisons le point dans cet article sur les traitements efficaces pour obtenir une repousse de cheveux significative chez l’homme.

Rappelons les causes de la chute de cheveux

Plusieurs raisons peuvent entraîner la chute de cheveux chez l’homme. Elles sont généralement d’ordres génétiques, mais certaines alopécies résultent de causes extérieures telles que la carences alimentaires ou des maladies dermatologiques.

Youtube Video

L’alopécie androgénétique

Il s’agit de la calvitie. De façon génétique, les individus masculins ont une prédisposition à une chute de cheveux liée à l’âge. Cela vient du fait que certaines hormones sexuelles mâles, notamment une forme de testostérone, agissent sur les cellules du cuir chevelu. Cette action peut être plus ou moins prononcée selon les individus.

C’est une enzyme, la 5 alpha réductase, qui transforme les androgènes en dihydrotestostérone, une hormone à laquelle les cellules de la peau du crâne sont sensibles. Elle ralentit, ou carrément arrête, l’activité des follicules pileux présents sur le cuir chevelu. 

Ceux-ci commencent à générer un cheveu de moins en moins épais et résistant qu’on qualifie de duvet. Ensuite, ils ne produisent plus assez de cheveux pour remplacer les cheveux qui tombent. C’est à partir de là que la perte de cheveux s’installe. Une fois le cheveu tombé, le faire repousser n’est pas toujours aisé.

Cette chute de cheveux génétique s'appelle alopécie androgénique et présente un caractère héréditaire. Il existe des familles de chauves et on peut s’apercevoir dès l’âge de 18 ans que certains hommes commencent à avoir une densité capillaire qui baisse. La calvitie qui s'ensuit peut être légère ou très poussée.

Les autres causes de la chute de cheveux chez l’homme

Certaines chutes de cheveux ont des raisons autres que la génétique. Ces alopécies sont connues et ont pour causes :

  • Les maladies dermatologiques du type inflammation du cuir chevelu ;
  • Les carences alimentaires dues à un manque de vitamines, de fer ou de zinc ;
  • Les affections de la glande thyroïde ;
  • La chimiothérapie ou la radiothérapie ;
  • Les chocs émotionnels ou autres troubles psychologiques ;
  • Certaines pollutions chimiques.

Pour la plupart réversibles, ces alopécies se traitent assez bien. Une fois la cause traitée, la repousse de cheveux est souvent de bonne qualité.

Quels traitements pour la repousse de cheveux chez l'homme ? 

Le cheveu est un produit des follicules présents dans la peau du crâne. C’est une perturbation de leur activité qui fait chuter le cheveu. Dans le processus de chute, la cavité folliculaire s’atrophie et parfois meurt. La repousse de cheveux consiste à réveiller ces follicules pour qu’ils produisent à nouveau des cheveux.

Que ce soit pour arrêter la déchéance des follicules pileux ou booster leur activité, les traitements évoluent sans cesse, au rythme des progrès de la médecine et des recherches des laboratoires pharmaceutiques. Vu le nombre de personnes concernées par les différentes alopécies, la demande est plutôt forte. Ceci dit, tout commence par un corps bien portant.

Alopécie androgénétique ou pas, les traitements visant à enrayer la chute de cheveux se basent sur 2 types d’action. D’une part, on peut stimuler les follicules pileux pour doper leur activité. Et d’autre part on peut choisir de réduire ou de stopper la production ou l’action des hormones sexuelles impliquées, en l’occurrence la dihydrotestostérone.

Au bas mot, il faut compter plusieurs mois, jusqu’à 6 mois parfois, avant de voir un résultat significatif. En plus, il faut poursuivre les traitements médicamenteux les plus efficaces à vie pour en conserver les résultats. Dès qu’on stoppe le traitement, on retourne graduellement à la situation de départ.

Une alimentation adaptée à la repousse de cheveux chez l'homme

Un organisme en bonne santé est censé maintenir la peau en bonne santé et donc aussi produire des cheveux en bonne santé. Pour obtenir une repousse de cheveux quantitativement et qualitativement satisfaisante, il faut commencer par adopter une alimentation adaptée.

N’hésitez pas à vous fournir des compléments alimentaires pour cheveux car c’est votre apport nutritif qui permettra au corps de produire la kératine, constituant fondamental du cheveu. Saine et équilibrée, votre alimentation doit être riche en vitamines du groupe B indispensables pour avoir un cheveu sain et résistant. 

Votre chevelure nécessite aussi des minéraux (comme la silice, le zinc ou le fer) et des acides aminés parmi lesquels la méthionine ou la cystéine. Avec ces nutriments, le bulbe pileux génère un poil long, épais et vigoureux.  

Une stimulation de la microcirculation au niveau du cuir chevelu

Appelée mésothérapie du cuir chevelu, c’est une action mécanique qui consiste à pratiquer une acupuncture de taille microscopique sur certaines zones du crâne, en l’occurrence le sommet du crâne et les tempes. Ce sont les zones où le cuir chevelu est le plus souvent sujet à la chute de cheveux.

Cette micropuncture apporte par pénétration trans-cutanée directe, différentes substances actives dont des vitamines, des minéraux et des antioxydants à la racine des cheveux. Elle améliore aussi l’oxygénation des cavités folliculaires en boostant l’apport en sang. Cela favorise leur régénération aux bout de plusieurs semaines. 

Cette mésothérapie se pratique avec un stylo électrique à tête vibrante munie de très fines et très courtes aiguilles. Ce traitement stimule ainsi le bulbe pileux par un apport massif de nutriments et d’oxygène pour favoriser la repousse de cheveux. Une des variantes de la méthode consiste à injecter du CO2 qui devient de l’oxygène à la base du follicule pileux. 

Youtube Video

Les médicaments spécifiques pour un traitement local

Le Minoxidil est une molécule utilisée en dermatologie, devenue aujourd’hui incontournable dans la catégorie traitement antichute de cheveux. Utilisé à très faibles doses pour traiter l'alopécie androgénique, ce vasodilatateur périphérique à action directe est reconnu pour stopper la chute des cheveux et favoriser leur repousse dans certains cas. 

On l’applique tôt, dès que les premiers signes de chute de cheveux apparaissent. Au bout de 3 à 6 mois de traitement on peut observer une interruption de la chute et chez certains une repousse. Toutefois, ce remède n’est pas efficace pour tous les patients. 

Ce médicament se présente sous forme de lotion (par exemple Alostil 5%) à appliquer en général deux fois par jour sur les zones à traiter. Ainsi, dans 60 % des cas la chute de cheveux est stoppée et dans 25 % des cas ils repoussent. 

Repousse cheveux homme : les médicaments par voie buccale

Le Finastéride est un médicament anti-androgène synthétique qui combat les alopécies en freinant la transformation de la testostérone en dihydrotestostérone. Ainsi, à faible dose, 1mg, il est fortement indiqué dans l’alopécie androgénétique. Dans un premier usage et à des doses légèrement plus élevées, 5 mg, il servait à traiter l’hypertrophie bénigne de la prostate.

En réduisant le taux de dihydrotestostérone cette molécule enraye très efficacement la chute de cheveux. Ainsi, dans 8 cas sur 10 la perte de cheveux s’interrompt et dans la moitié des cas, les cheveux repoussent.

La piste des prostaglandines

Certaines études ont montré qu’une molécule, la prostaglandine D2, serait responsable de la chute de cheveux. Ainsi, sur cette voie, un traitement à base de bimatoprost, un analogue des prostaglandines, a été développé.

Au départ collyre contre le glaucome on a remarqué que ce médicament faisait pousser les cils. Devenu produit pour cheveux, on constate qu’il augmente la densité capillaire, revitalise les cheveux affaiblis et fait même pousser de nouveaux cheveux. Dans une récente étude, on apprend aussi que pour les alopécies légères à modérées, le latanoprost a montré une certaine efficacité au bout de 6 mois. 

Mais les professionnels utilisent encore peu ces 2 molécules car les effets secondaires ne sont pas tous circonscrits. On parle par exemple d’hyperpigmentation des poils traités.

Repousse cheveux homme : la photothérapie

On connait l’action de la lumière sur la pousse des cheveux. La photothérapie consiste à utiliser certains types de lumières, notamment des LED, pour améliorer la qualité des cheveux et leur densité. Cette méthode s’emploie aussi dans différentes alopécies pour stopper la chute des cheveux.

La photothérapie peut être envisagée seule ou en association avec d'autres traitements. On peut la pratiquer sur des calvities sévères comme sur des greffes de cheveux. En effet après une greffe capillaire, les cheveux chutent d’abord avant de repousser. On s’en sert alors pour stimuler la repousse et favoriser l’apparition de nouveaux cheveux.

Ce sont les LED dans le rouge 660 nm et le bleu 470nm. Elles sont connues pour stimuler le bulbe pileux. Le cheveu devient plus épais et plus vigoureux, la chevelure devient plus dense et la repousse des cheveux est accélérée. Néanmoins, cette méthode présente des contre-indications en cas d’infections ou de maladie du cuir chevelu. 

Par ailleurs, il vaut mieux consulter un bon dermatologue avant et choisir un centre réputé pour pratiquer votre photothérapie.

Remédiez à votre chute de cheveux avec un médecin spécialiste sur Charles.co.

Télé-consultation (téléphone, vidéo ou messages) avec un médecin spécialiste de la perte de cheveux.

Délivrance d’une ordonnance si nécessaire.

Qui veut être mon associé
icone croix
Découvrez nous sur 
M6
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto