AccueilBlogSommeilPeut-on traiter le ronflement avec un Ronfless ?

Peut-on traiter le ronflement avec un Ronfless ?

Peut-on traiter le ronflement avec un Ronfless ?

Dans quel cas utiliser un Ronfless ? Un sommeil de bonne qualité est nécessaire pour un plein épanouissement physique et mental. Lorsqu’il est perturbé, les répercussions sur la santé sont considérables. Le ronflement fait notamment partie des facteurs qui peuvent affecter négativement la qualité du sommeil. S’il peut être tout à fait naturel, dans certains cas, il se révèle particulièrement dangereux. En fonction de son intensité, il peut d’ailleurs en arriver à nuire au sommeil de l’entourage.

Selon l’Académie Américaine d’Ortolaryngologie, 45 % des adultes ronflent de manière occasionnelle et 25 % le font régulièrement. Si vous souffrez de cette pathologie, vous n’avez pas à vous alarmer, car de nombreuses solutions sont envisageables. Le Ronfless est l’une des meilleures options curatives. Découvrez ici les possibilités de traitement du ronflement avec le Ronfless !

Le ronflement : les causes, les manifestations et les conséquences !

Encore appelé ronchopathie, le ronflement est une respiration rauque et bruyante produite lors du sommeil. Il s’agit d’une affection courante qui peut atteindre aussi bien les hommes que les femmes. Il est caractérisé par un relâchement excessif des muscles de la cavité buccale, ce qui engendre un blocage des voies aériennes et entrave la libre circulation de l’air pendant le sommeil.

Pendant la respiration, le passage de l’air provoque la vibration des muscles relâchés. C’est d’ailleurs ce qui crée le bruit caractéristique de la ronchopathie. Elle peut être simple, modérée, sévère ou chronique. Les causes du ronflement sont multiples et certaines sont plus fréquentes que d’autres.

Quelles sont les principales causes de la ronchopathie ?

Les facteurs responsables du ronflement ont deux principales origines : l’anatomie et l’alimentation sont ici mises en cause. Ainsi, d’un point de vue anatomique, l’obstruction des voies nasales et des voies respiratoires, le mauvais tonus musculaire, le grand volume du tissu de la gorge et la grande longueur du palais mou sont les principales causes.

Il faut noter que le fait de dormir la bouche ouverte contribue fortement au développement de cette pathologie. D’autres facteurs anatomiques non négligeables sont responsables du ronflement. On distingue notamment :

  • l’âge ;
  • le sexe (les hommes développent beaucoup plus la ronchopathie que les femmes) ;
  • la grossesse ;
  • la congestion ;
  • le surpoids, l’obésité ou une prise de poids conséquente.

Les causes alimentaires sont principalement liées à une mauvaise hygiène de vie. Il s’agit notamment de la consommation du tabac (tabagisme) et de l’alcool, de la prise excessive des antihistaminiques et des somnifères. La fatigue et l’adoption de positions inappropriées au coucher occasionnent également le ronflement.

Les manifestations et les conséquences du ronflement

Lorsqu’ils sont modérés et simples, les ronflements n’ont aucun effet néfaste sur la qualité du sommeil et la santé. Par contre, lorsqu’ils sont à un stade avancé ou chronique, ils peuvent avoir de nombreuses conséquences sur le bien-être. La respiration rauque et bruyante est la principale manifestation de la ronchopathie.

Il faut noter que d’autres manifestations se développent au stade avancé. Il s’agit notamment des pauses respiratoires au cours du sommeil, des difficultés de concentration, des maux de tête et des maux de gorge au réveil. Dans certains cas, on peut également noter une somnolence excessive, des douleurs thoraciques, l’étouffement la nuit et un sommeil agité.

À long terme, la ronchopathie engendre le syndrome d’apnée du sommeil. Il s’agit d’un trouble caractérisé par des hypopnées (diminution du débit respiratoire) ou des apnées (interruptions de la respiration de 10 à 30 secondes en moyenne) pendant la nuit. Il est à l’origine d’autres complications comme la somnolence diurne, les crises de colère et le développement de comportements agressifs.

Les apnées du sommeil sévères accroissent le risque d’apparition des maladies cardiovasculaires, de l’hypertension artérielle et des accidents vasculaires cérébraux. Le syndrome d'apnées obstructives du sommeil (SAOS) se traite à l'aide d'un appareil à PPC (Pression Positive Continue).

En outre, les ronflements excessifs sont très inconfortables. Ils ont tendance à perturber les nuits de l’entourage, qui ont alors de nombreux réveils nocturnes. Le manque de sommeil peut même créer des tensions dans un couple. Heureusement, de nombreuses approches naturelles et médicales sont envisageables pour faire face à ce trouble du sommeil.

Youtube Video

Le Ronfless : comment l’utiliser et quels sont ses avantages ?

Si les causes des ronflements sont multiples et variées, les traitements et approches de solutions le sont autant. Idéalement, dès l’apparition des symptômes de la ronchopathie, il faut consulter un médecin spécialiste du sommeil ou un médecin ORL. Ce dernier fait un diagnostic pour proposer un traitement efficace. Parmi les solutions envisageables, le Ronfless est l’une des meilleures options.

Ce dispositif breveté est une ceinture qui se porte la nuit pour dormir. Confortable et légère, elle permet de respirer normalement au cours du sommeil. L’utilisation de la ceinture médicale Ronfless sert à limiter le temps de sommeil sur le dos. Avec ce dispositif médical, les maux de ronchopathie s’arrêtent progressivement. C’est un excellent anti ronflement qu’il faudra utiliser convenablement pour avoir rapidement de bons résultats.

Mode d’emploi de la ceinture Ronfless

Les fabricants confectionnent le Ronfless avec du textile à l’instar du coton. C’est une ceinture extensible adaptable à toutes les tailles. Elle se place le plus haut possible sous les aisselles pour les hommes. Les femmes quant doivent cependant veiller à mettre le Ronfless sous les seins.

L’installation de la ceinture Ronfless se fait en deux principales étapes. D’abord, il faut positionner la ceinture autour du buste tout en maintenant les bandes siliconées au contact de la peau. L’objectif de cette première démarche est de bien garder le dispositif en place tout en évitant les glissements et les frottements sur la peau.

La partie renflée de la ceinture se met au centre du dos et elle est orientée vers l’extérieur. Après avoir pris ses précautions, on procède à la fermeture de la ceinture Ronfless. Ici, il suffit de rabattre la bande munie de crochets auto agrippant à la seconde bande. Une fois installée, la ceinture Ronfless améliore la qualité des nuits en diminuant de manière considérable la fréquence des ronflements, pour bénéficier d'un sommeil réparateur et mieux dormir. La ceinture Ronfless ne gêne pas l'endormissement.

Les résultats escomptés sont progressivement visibles au fil de l’utilisation. Il est capital de reprendre le même exercice chaque soir. Il est également important de tenir compte des prescriptions et des recommandations de son médecin pour tirer pleinement profit de ce traitement.

Quels sont les avantages à adopter la ceinture Ronfless ?

Les ceintures médicales Ronfless offrent une multitude d’avantages. À l’évidence, elles permettent de résoudre efficacement les complications du ronflement. Une bonne utilisation de ce dispositif médical apporte une satisfaction complète. Il améliore la qualité et le confort de sommeil tout en normalisant le débit respiratoire. Ainsi, que vous vous couchiez sur le dos, le ventre ou le côté, Ronfless corrige votre position de sommeil.

L’efficacité du traitement de la ronchopathie avec ces ceintures a été prouvée cliniquement. Par ailleurs, cet accessoire de santé est léger et facile d’utilisation. Contrairement à certaines solutions, il n’est pas invasif et il ne présente pas d’effets indésirables. Son acquisition représente un excellent investissement. En effet, il est peu coûteux et assez résistant.

Avec sa taille modulable et adaptable, on peut facilement l’adopter pour la famille. Pour finir, la ceinture médicale Ronfless est assez simple d’entretien. Pour la nettoyer, il faut se servir d’eau tiède savonneuse. Évitez d’utiliser de l’eau de javel ou du détergent au risque de l’abîmer.

Comment choisir son Ronfless pour une expérience optimale ?

Pour avoir les meilleurs résultats, il est quasiment indispensable de bien choisir son Ronfless. Le marché de ces équipements comporte de nombreux dispositifs de différentes marques. Le choix de cet accessoire médical doit alors se baser sur un certain nombre de critères.

La matière de fabrication est le premier paramètre à prendre en compte. Les Ronfless en textile (notamment en coton) sont les meilleurs du marché. Ils associent à la perfection ergonomie et qualité. Ces ceintures sont également résistantes et faciles à entretenir. Les ceintures en latex offrent généralement moins de confort.

Outre la matière de fabrication, il faut s’attarder sur l’efficacité de la ceinture. Pour s’en assurer, les avis clients sont d’excellents indicateurs. Ainsi, en parcourant les sites de fournisseurs de Ronfless, vous pourrez avoir des retours d’expérience utiles.

Aussi, ces plateformes renseignent davantage sur les fonctionnalités et le mode d’emploi. Il est vivement recommandé de se faire assister par un médecin spécialiste du domaine pour faire le meilleur choix.

Quelles autres solutions envisageables pour traiter le ronflement ?

Il existe d’autres options de traitements efficaces pour les personnes souffrant de la ronchopathie. En premier lieu, des solutions chirurgicales sont envisageables. Mais avant, il faudra effectuer un bilan afin d’identifier la cause exacte du ronflement.

Les médecins peuvent alors envisager des interventions et corrections. Le recours à un spécialiste est incontournable pour cette intervention. Toutefois, dans certains cas, les traitements non chirurgicaux sont mieux adaptés. Les solutions préconisées sont notamment :

  • la pose de gouttière dentaire ;
  • la ventilation spontanée ;
  • ou la visite chez l’orthodontiste.

Elles visent à élargir les voies aériennes avec des méthodes naturelles pour faciliter le passage de l’air. Il s’agit d’excellents traitements qui peuvent aider à traiter la ronchopathie pour avoir un meilleur sommeil.

L’adoption d’un mode de vie sain est capitale pour limiter les ronflements. En effet, l’absence d’une bonne hygiène accroit les chances d’apparition de l’apnée de sommeil. Ainsi, si cela vous concerne, vous devez arrêter la consommation d’alcool et de cigarettes.

La prise de tranquillisants et de somnifères doit également être limitée, voire supprimée. Contrôler son alimentation et ses allergies permet aussi d’éviter le développement de certaines pathologies qui accentuent la ronchopathie.

Surtout, n’hésitez pas à contacter un spécialiste pour bien vous servir du Ronfless et avoir les meilleures dispositions à prendre pour lutter contre le ronflement excessif.

Redécouvrez le sommeil avec un médecin spécialiste sur Charles.co.

Télé-consultation (téléphone, vidéo ou messages) avec un médecin spécialiste du sommeil.

Délivrance d'un plan de traitement personnalisé si nécessaire.

Qui veut être mon associé
icone croix
Découvrez nous sur 
M6
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto