AccueilBlogSommeilQuels sont les bénéfices du traitement PPC pour l’apnée du sommeil ?

Quels sont les bénéfices du traitement PPC pour l’apnée du sommeil ?

Quels sont les bénéfices du traitement PPC pour l’apnée du sommeil ?

Le PPC comme traitement pour l'apnée du sommeil est-il efficace ? La qualité du sommeil est essentielle pour la santé et le bien-être, mais elle peut être affectée par de nombreux troubles. Le syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) est l’une des causes les plus fréquentes des difficultés et gênes pendant l’assoupissement. Principalement caractérisée par des interruptions régulières de la respiration pendant le sommeil, cette pathologie peut s’avérer particulièrement dangereuse.

Heureusement, les options sont nombreuses pour traiter efficacement l’apnée du sommeil. Ces solutions sont d’autant plus efficaces lorsque la prise en charge se fait tôt. Le traitement par pression positive continue (PPC) est l’un des meilleurs remèdes pour s’affranchir de ce mal vicieux. Ici, découvrez les dangers de l’apnée du sommeil et les nombreux avantages du traitement PPC !

Causes, symptômes et complications de l’apnée du sommeil

L’apnée du sommeil se traduit par une réduction ou des interruptions de la respiration pendant la nuit. Ces arrêts durent au moins 10 secondes et peuvent se prolonger sur 30 secondes ou plus. Les apnées ou interruptions de la respiration se reproduisent en moyenne 5 fois chaque heure de sommeil. Elles peuvent être répétées une centaine de fois lors d’une nuit.

L’apnée du sommeil touche près de 4 % de la population en France. Il faut noter que les hommes sont généralement plus touchés que les femmes par le SAHOS. Dans de rares cas, ce trouble affecte également des enfants. La majorité des personnes atteintes par ce mal ignorent qu’elles le sont. C’est généralement le partenaire qui est alerté par les ronflements et les arrêts respiratoires.

A lire aussi : Puis-je utiliser un Ronfless pour stop mes ronflements ?

Youtube Video

Quelles sont les causes et les formes d’apnées du sommeil ?

On distingue trois principales formes d’apnée du sommeil : l’apnée obstructive du sommeil AOS, l’apnée centrale du sommeil et l’apnée du sommeil mixte. L’AOS est la forme d’apnée la plus répandue. Elle survient avec des voies aériennes affaissées lorsque l’air ne parvient pas à arriver aux poumons.

Cette forme d’apnée du sommeil touche plus fréquemment les personnes âgées, les personnes obèses ou avec un gros ventre et celles qui se couchent sur le dos. Plus rarement, on est confronté à une apnée centrale du sommeil. Ici, c’est le cerveau qui a un dysfonctionnement. Il omet d’envoyer les signaux qui assurent une prise d’oxygène régulière pendant l’assoupissement.

Cette forme d’apnée survient généralement chez des personnes souffrant d’affections graves comme les maladies cardiaques et les maladies neurologiques. Les accidents vasculaires cérébraux et la consommation de certaines substances nocives sont également des facteurs de risque. Ces éléments nocifs sont notamment :

  • les somnifères ;
  • les narcotiques ;
  • ou encore l’alcool.

Dans des cas beaucoup plus rares, on peut être confronté à une apnée de sommeil dite mixte. Elle commence par l’apnée centrale et évolue vers l’AOS.

Il est possible de mesurer l’importance du syndrome de l’apnée du sommeil. On se sert du nombre d’épisodes d’apnées ou d’hypopnées (réduction du débit respiratoire) par heure de sommeil. La pathologie est dite légère quand le nombre d’épisodes est compris entre 5 et 15. Elle est considérée comme modérée à partir de 16 à 30 épisodes. L’apnée du sommeil est sévère lorsque l’indice d’apnées/hypopnées (IAH) excède 30.

Comprendre les symptômes et les complications du syndrome !

La principale incidence de la pathologie de l’apnée du sommeil, c’est qu’elle engendre un sommeil de mauvaise qualité. Elle crée des ronflements importants, de la transpiration abondante et des envies récurrentes d’uriner la nuit. Les multiples réveils chez les personnes atteintes d’apnée du sommeil sont souvent angoissés avec une sensation d’oppression.

Les symptômes de ce trouble sont plus larges. Ils affectent également les journées et se manifestent notamment par :

  • de l’irritabilité et de la dépression ;
  • des maux de tête au matin ;
  • une perte de la libido ;
  • la somnolence en cours de journée ;
  • et une forte perte d’énergie.

Les différentes formes d’apnées du sommeil affectent également les troubles de la mémoire et de la concentration. Sans traitement ou prise en charge adéquate, cette maladie augmente considérablement la mortalité. Elle peut entraîner de nombreux autres troubles, notamment les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et la maladie coronarienne.

Si de nombreuses solutions sont envisageables pour traiter ce mal, le traitement par pression positive continue affiche des résultats très convaincants.

Le traitement PPC pour l’apnée du sommeil : quels sont les atouts ?

La solution de référence contre le syndrome des apnées du sommeil, c’est le traitement PPC ou ventilation en pression positive continue. Il s’agit en réalité d’une forme de respiration assistée qui permet aux patients de maintenir une respiration constante toute la nuit durant. Pendant le sommeil, le PPC maintient le pharynx et les voies respiratoires supérieures ouverts.

L’aide de cet équipement est non invasive et elle soutient efficacement les respirations des patients. Le dispositif est composé d’un masque relié à un appareil respiratoire. L’appareil de pression positive continue est une machine à turbine avec un tuyau. Cette turbine envoie continuellement de l’air sous pression dans les voies respiratoires pour qu’elles ne se referment pas.

Le port du masque est bien nécessaire toute la nuit. Cette partie du dispositif est encore appelée interface patient ou masque pour l’apnée du sommeil. Il y a 4 grands types de masques respiratoires pour ce traitement :

  • le masque nasal ;
  • le masque naso-buccal ;
  • mais aussi, le masque narinaire ;
  • ainsi que le masque sous-narinaire.

Chaque type de masque pour apnée du sommeil a ses particularités et il permet de respirer par le nez ou par la bouche. Un spécialiste du sommeil peut prescrire un traitement PPC sur mesure pour venir à bout du syndrome des apnées du sommeil. On en tire de multiples bénéfices.

Les bénéfices du traitement par pression positive continue

L’une des particularités du traitement PPC, c’est que ses bénéfices sont immédiatement perceptibles. Dès l’adoption du dispositif, vous remarquez une disparition des hypopnées et des apnées. Si l’appareil PPC peut sembler lourd et encombrant, il est conçu pour être très confortable.

La pression de l’air répandue arrête les obstructions et le patient peut retrouver un sommeil de qualité. Le traitement PPC stoppe les ronflements et diminue la somnolence diurne. Vous pourrez à nouveau avoir un sommeil profond et réparateur.

En général, ce traitement contre les formes du syndrome de l’apnée du sommeil permet de faire disparaître les symptômes de la maladie. Inutile de rappeler que ces derniers sont assez pénalisants et très dangereux ! En pratique, un traitement par PPC permet également de :

  • retrouver de la vitalité pendant ses journées ;
  • se réveiller bien reposé ;
  • avoir une meilleure qualité de vie ;
  • retrouver sa libido ;
  • baisser les risques de troubles cardio-vasculaires.

Il faut idéalement 7 heures et demie de sommeil avec le dispositif PPC pour en tirer les meilleurs bénéfices. En plus de permettre de retrouver un sommeil de qualité, cette solution améliore la qualité de vie globale. Toutefois, si le traitement par PPC a une grande efficacité, certaines dispositions aident à en faire une expérience optimale.

Youtube Video

Quels sont les risques et les précautions à prendre avec un traitement par PPC ?

Les principaux risques liés à l’utilisation du traitement par PPC pour l'apnée du sommeil concernent les intolérances à la pression positive continue. Au début, il est normal de ressentir une certaine gêne. Il faut un temps d’adaptation pour s’habituer. Il est également crucial d’effectuer les bons réglages.

Ces appareils démarrent généralement avec une pression basse qui augmente au bout d’un certain temps. Les appareils utilisant cette technologie bénéficient d’une grande qualité de fabrication. Ils ont différentes fonctions qui permettent de s’adapter à diverses circonstances, notamment un réveil en pleine nuit.

Certains patients ressentent des difficultés à l’expiration. Il faut noter que les meilleurs appareils d’assistance respiratoire intègrent un mode favorisant une expiration efficace et paramétrable. La sensation d’air froid avec ces équipements peut également se révéler désagréable.

Contre cette dernière, il est possible de se servir d’un humidificateur d’air ou d’une tubulure chauffante. Quoi qu’il en soit, il est essentiel d’adopter un traitement par PPC après un diagnostic réalisé par un médecin spécialisé.

Selon les besoins et les contraintes du patient, le médecin se charge de prescrire le traitement le mieux adapté. Il faut également rester attentif à une éventuelle fuite du masque, à l’accumulation d’eau dans la tubulure, à la sécheresse nasale et à la sécheresse buccale.

Vous devez nécessairement vous faire suivre pendant le traitement pour avoir des ajustements au besoin.

Quelles sont les alternatives au traitement PPC pour l’apnée du sommeil ?

Les solutions pour remédier au syndrome de l’apnée du sommeil sont diverses, mais il n’y a aucune option médicamenteuse. Contre ce trouble, il faut nécessairement adopter un nouveau mode de vie avec des habitudes plus saines. Lorsqu’on est en surpoids par exemple, il devient essentiel de perdre sa masse graisseuse de trop.

Cela consiste aussi à éviter les calmants et les substances nocives comme l’alcool et le tabac. Il est recommandé de se coucher sur le côté. En outre, les orthèses dentaires et l’intervention chirurgicale sont souvent de bonnes options pour venir à bout du syndrome de l’apnée du sommeil.

Les orthèses dentaires conviennent mieux pour traiter les ronflements ou des apnées légères. Ces dispositifs se portent la nuit pour garder les tissus pharyngés ouverts ou pour maintenir la langue. La solution chirurgicale permet généralement de retirer des voies obstruées. Elle est utile contre l’AOS dans 50 % des cas.

Pour finir, il est essentiel de consulter un spécialiste lorsque les troubles du sommeil deviennent suspects. Le médecin spécialisé est clairement mieux placé pour proposer le traitement par PPC optimal en fonction du cas.

Redécouvrez le sommeil avec un médecin spécialiste sur Charles.co.

Télé-consultation (téléphone, vidéo ou messages) avec un médecin spécialiste du sommeil.

Délivrance d'un plan de traitement personnalisé si nécessaire.

Qui veut être mon associé
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto