AccueilBlogSommeilEscholtzia pour favoriser le sommeil : bienfaits, mode d’utilisation, contre-indications et précautions à prendre

Escholtzia pour favoriser le sommeil : bienfaits, mode d’utilisation, contre-indications et précautions à prendre

Escholtzia pour favoriser le sommeil : bienfaits, mode d’utilisation, contre-indications et précautions à prendre

L'Escholtzia favorise t-il le sommeil ? Le sommeil est une fonction essentielle de l'organisme. Il participe au maintien et à la régulation des activités vitales au corps humain. Il améliore également l’attention, la mémoire, ainsi que la santé physique et mentale.

Mais en raison de divers facteurs, plusieurs personnes sont sujettes à des troubles du sommeil. Selon l’étude IFOP, 66 % des Français de 18 à 75 ans seraient concernés. Pour faire face à cette situation, on recommande plusieurs traitements pour faciliter le sommeil, notamment l’escholtzia. Qu’est-ce que c’est ? Comment interagit-il avec l’organisme pour favoriser un sommeil de qualité ? Ce guide le décrit en détail.

L’escholtzia sommeil : les informations importantes à connaître sur la plante

Pour recourir à un produit, quelle que soit sa nature, il est essentiel de se renseigner sur ses caractéristiques. Pour utiliser au mieux l’escholtzia, il est donc primordial de la connaître et d’appréhender ses propriétés.

Qu’est-ce que l’escholtzia sommeil ?

Encore appelé Eschscholtzia californica ou pavot de Californie, l’escholtzia est une plante herbacée vivace. Originaire de la façade pacifique des États-Unis et du Canada méridional, elle pousse sur tous les types de sols et s’adapte aisément à son environnement.

Son utilisation en tant que plante thérapeutique remonte à l’époque des Amérindiens. En raison de ses propriétés analgésiques, ils l'utilisent pour soulager les maux de tête, les douleurs dentaires et faciliter l’endormissement des enfants. Toutefois, l’escholtzia s'utilise aussi en Asie par les Indiens et aux États-Unis en Californie.

Elle fut découverte par le botaniste Johann Friedrich von Eschscholtz et introduite en Europe au 19e siècle comme plante ornementale. Mais très vite, elle colonisa les jardins européens et fut intégrée à la phytothérapie. Aujourd’hui, elle fait partie de la pharmacopée française en raison de ses propriétés médicinales.

Les propriétés de l’escholtzia sur le sommeil

Le pavot de Californie ou la plante du sommeil réparateur comme on l’appelle aussi, a des propriétés sédatives, anxiolytiques, apaisantes et antispasmodiques. Ces nombreuses vertus sont toutes dues aux principes actifs que contient la plante. Il s’agit :

  • du mucilage ;
  • des flavonoïdes ;
  • de la linamarine ;
  • des phytostérols ;
  • des caroténoïdes ;
  • et les alcaloïdes isoquinoléiques.

Ces principes actifs se retrouvent dans ses racines et dans sa partie aérienne, notamment dans ses pétales de fleurs, sa tige et ses feuilles. Ils sont responsables des propriétés qu’on reconnaît à cette plante pour lutter contre les problèmes de sommeil.

Les bienfaits du pavot de Californie

Pour mieux comprendre les attributs de l’escholtzia, il est nécessaire de connaître le mode d’action de ses composants.

Le mode d’action de l’escholtzia sur le sommeil

La plupart des autres principes actifs du pavot de Californie ont des modes d’action distincts. Le caroténoïde, le flavonoïde et le phytostérol par exemple agissent contre les radicaux libres qui induisent un stress oxydatif.

Les alcaloïdes isoquinoléiques agissent sur les neurotransmetteurs et les récepteurs Gaba. Il s’agit d’une substance chimique du système nerveux central qui diminue l’excitabilité neuronale.

Ces alcaloïdes stimulent aussi la production de la sérotonine, un précurseur du tryptophane. Ce faisant, ils apaisent les réveils nocturnes, diminuent la nervosité et l’agitation avant la nuit. Ils soulagent également des symptômes bénins du stress mental et raccourcissent le temps nécessaire pour l’endormissement.

En plus de cela, les différents types d’alcaloïdes isoquinoléiques de l’escholtzia réduisent le taux de catécholamine. C’est l’hormone chimique responsable de la vigilance et de l’anxiété.

Ils contiennent également de la protopine et la californidine qui est un hypnotique naturel. Grâce à ceux-ci, la plante diminue les contractions des muscles lisses, ceci favorise un sommeil profond.

Les avantages de l’utilisation de l’escholtzia pour le sommeil

Grâce à l’action conjointe de ses principes actifs, le pavot de Californie est classé comme un somnifère naturel. Par conséquent, il facilite l’endormissement autant chez l’adulte que chez les enfants. Il permet de calmer les plus petits avant le coucher et diminue la fréquence de certains troubles du sommeil comme :

Chez les adultes, l’escholtzia normalise les fonctions psychologiques. En d’autres termes, il combat la nervosité, le stress et les anxiétés légères, ce qui permet d’avoir une meilleure qualité de sommeil.

De plus, il calme les douleurs, les coliques, les maux de vésicule ou les irritations intestinales induits par les problèmes de sommeil. Chez les femmes pré-ménopausées ou en ménopause, il réduit les manifestations liées à cet état.

D’après l’ouvrage de phytothérapie « A comparative investigation on alkaloid composition in different populations of Eschscholtzia californica cham… », l’escholtzia améliore également les différentes phases du sommeil. Pour ce faire, il induit un sommeil plus rapide durant la phase d’endormissement et en améliore la qualité.

Pour potentialiser les effets de cette plante, il est possible de l’associer à certaines plantes. Il s’agit notamment des essences suivantes :

  • le tilleul ;
  • la ballote ;
  • la mélisse ;
  • coquelicot ;
  • l’aubépine ;
  • la verveine ;
  • la valériane ;
  • mais aussi la passiflore ;
  • la camomille ;
  • la fleur d’oranger ;
  • et l’éleuthérocoque.

La prise du pavot de Californie régule aussi les cycles de sommeil et relaxe les muscles. Autrement dit, elle entraîne un relâchement physique et mental, ce qui est favorable à un sommeil profond. Son utilisation n'entraîne aucune dépendance ou d'accoutumance.

Bien évidemment, ces divers faits sont corroborés par des instances internationales de la santé. L’Agence Européenne des Médicaments (EMA) par exemple, reconnaît l’utilisation de l’escholtzia pour combattre les symptômes légers du stress, favoriser l’endormissement et faciliter un sommeil naturel. Santé Canada également concède son usage comme somnifère léger et analgésique.

Par ailleurs, pour espérer profiter de tous ces avantages, il est primordial de respecter le mode d’emploi recommandé pour la plante.

Le mode d’utilisation et la posologie de l'Escholtzia la plante du sommeil réparateur

Pour rétablir l’horloge biologique, l’escholtzia peut s’utiliser de diverses manières. Il peut s’employer sous forme de tisane, de teinture-mère, de décoction, d’extrait sec de gélules ou de comprimés.

La teinture-mère d’escholtzia

La teinture-mère est une technique ancestrale utilisée pour absorber et ingérer les principes actifs d’une plante. Elle requiert d’utiliser majoritairement de l’alcool et de faire passer la plante dans plusieurs titres d’alcool.

Pour utiliser cette pratique avec le pavot de Californie, on réalise un extrait hydroalcoolique avec ses racines. Ensuite, on en dilue 100 à 150 dans un verre d’eau. On boit le mélange à raison de 2 à 3 prises par jour, dont une, quelques minutes avant le coucher.

La tisane de pavot de Californie

Pour retrouver un sommeil calme et apaisant avec cette technique, on utilise la partie aérienne séchée de la plante. On infuse 5 g ou une cuillère à soupe dans ¼ d’eau bouillante pendant 10 à 15 minutes. Pour la posologie, il est recommandé de boire une tasse de la tisane hors repas et une heure avant le coucher. La tisane aurait d’ailleurs une fonction calmante très appréciée.

Les comprimés d’Eschscholtzia californica

Sur le marché, différentes entreprises commercialisent les gélules végétales d’escholtzia. Ordinairement, une gélule contient 200 à 600 mg d’extraits secs. Pour l’ingérer, il est conseillé de faire une prise au dîner et une autre au coucher, à raison de 2 gélules par prise. Toutefois, la posologie varie en fonction du fabricant. Il faudra donc se référer à l’indication sur la boîte avant d’en faire usage.

La décoction de la plante du sommeil réparateur

Pour la réaliser, on dilue une cuillère à soupe de la partie aérienne ou des feuilles séchées dans une tasse d’eau froide. On la fait bouillir pendant 2 à 3 minutes, puis on la laisse infuser pendant 10 minutes hors du feu. La posologie recommande de boire une tasse le soir quelques minutes avant de se coucher.

En dehors de tout cela, l’escholtzia peut s’utiliser en complément alimentaire. Mais il faudra respecter les contre-indications et les précautions à prendre pour en faire usage à bon escient.

L’Escholtzia sommeil : précautions à prendre, contre-indications et potentiels effets secondaires

Comme pour la plupart des plantes médicinales, l’utilisation de l’escholtzia est soumise à certaines conditions à connaître et à respecter.

Les contre-indications de l'Escholtziala cette plante du sommeil réparateur

Même si l’escholtzia est atoxique, il est contre-indiqué aux enfants de moins de 12 ans, aux femmes enceintes et allaitantes. Il est aussi interdit aux usagers de la morphine, de la codéine et à ceux allergiques aux plantes de la famille des papavéracées.

Le pavot de Californie est également contre-indiqué aux personnes qui souffrent ou qui ont des antécédents de glaucome à angle fermé. Pour cause, l’un des types d’alcaloïdes de la plante (la sanguinarine) peut amplifier la pression intraoculaire.

Les effets secondaires de l’escholtzia

Aux doses recommandées, le pavot de Californie n’entraîne aucun effet indésirable. Cependant, dans de rares cas, l’escholtzia peut induire des nausées, une léthargie matinale, des raideurs musculaires, un état de torpeur ou d’engourdissement.

Les précautions d’emploi de l’escholtzia pour le sommeil

Les vertus sédatives et anxiolytiques de la plante peuvent conduire à une baisse de vigilance. Les conducteurs d’engins de machines doivent donc faire attention à son utilisation, en l’occurrence en journée.

L’escholtzia interagit avec l’alcool, les benzodiazépines, les hypnotiques, les opiacés, les barbituriques et certaines plantes médicinales comme :

  • le kawa ;
  • le millepertuis ;
  • le cornouiller de Jamaïque, etc.

Toute association avec ces traitements médicamenteux et ces plantes est donc interdite. Aussi, les personnes qui doivent subir une intervention chirurgicale devront cesser toutes prises d’escholtzia 7 à 10 jours avant.

Il est également essentiel de retenir que l’efficacité de l’escholtzia peut nécessiter 8 à 14 jours traitements. Il ne faut donc pas interrompre le régime médicamenteux dès les premiers jours. Cependant, si après plus de 21 jours les symptômes persistent, il est conseillé de consulter un médecin.

Que retenir de l’escholtzia pour le sommeil ?

Originaire du Pacifique des États-Unis, le pavot de Californie est une plante très efficace pour bien dormir. Grâce à la synergie de ses principes actifs, il agit notamment sur le système nerveux central pour induire un sommeil rapide et de qualité. Ce sont d’ailleurs eux qui lui octroient tous ses avantages.

Cependant, pour en jouir, il est primordial de respecter la posologie recommandée en fonction du mode d’utilisation. Il faut également tenir compte des contre-indications et des précautions d’usage. Au-delà de tout, il est recommandé d’adopter une bonne hygiène de sommeil et de faire appel à un médecin avant de commencer un traitement à l’escholtzia.

Youtube Video

Redécouvrez le sommeil avec un médecin spécialiste sur Charles.co.

Télé-consultation (téléphone, vidéo ou messages) avec un médecin spécialiste du sommeil.

Délivrance d'un plan de traitement personnalisé si nécessaire.

icone croix
Qui veut être mon associé
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto