Devenir un homme multi-orgasmique : le graal de la sexualité masculine ?

paroxétine

Mythe, réalité ou fantasme : l’homme multi-orgasmique existe-t-il vraiment ? Véritable mystère, la littérature scientifique n’est pas claire à ce sujet.

Malgré tout, il semble que cette possibilité orgasmique, à l’instar des femmes qui peuvent jouir plusieurs fois dans le même rapport, soit accessible à chacun, avec de l’expérience et de l’entrainement.

Charles désépaissit pour vous le brouillard planant autour de l’orgasme masculin et sa multiplicité !

Consulter immédiatement un médecin sexologue en ligne sur Charles.co

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) depuis chez vous avec un médecin sexologue français (35€). Délivrance de fiches conseils ainsi que d’une ordonnance pour des traitements si nécessaire.

Homme multi-orgasmique : définition

À la différence du multi-orgasme féminin, celui de l’homme peut prendre plusieurs formes : avec ou sans éjaculation – ce qu’on appelle aussi « orgasme sec ».

L’orgasme se répète donc avec une phase réfractaire courte, voire inexistante.

Alors que la femme ne connaît pas cette limite physiologique, la capacité multi-orgasmique de l’homme soulève encore plusieurs interrogations.

Période réfractaire et éjaculation : l’homme multi-orgasmique et l’absence de vide

Dans la majorité des cas, l’orgasme se traduit pour l’homme par l’éjaculation. À travers les contractions de la prostate et des vésicules séminales, qui comportent plusieurs spasmes et sont espacées d’environ 0,8 secondes, s’ensuit une période « réfractaire ».

Cette période où l’excitation retombe après l’éjaculation varie selon un certain nombre de facteurs : l’âge, l’état de santé générale, le partenaire, etc.

La production d’hormones telles que la prolactine et les endorphines peut par exemple favoriser la complicité, l’attachement émotionnel et amoureux, ou encore l’excitation.

Par ailleurs, cette période où l’excitation est absente varie selon les hommes ; elle est parfois de 5 min mais peut durer plusieurs heures.

Cette « absence de vide » est le propre de l’homme multi-orgasmique : cette période d’inexcitabilité peut même être inexistante, se traduisant souvent par un orgasme à sec ou une éjaculation sans sperme.

C’est donc l’absence de période « réfractaire »  qui caractérise l’homme multi-orgasmique, avec l’opportunité de jouissance à répétition.

Combien d’hommes sont-ils multi-orgasmiques ?

En réalité, peu d’hommes sont multi-orgasmiques : selon une enquête récente, moins de 10 % pour les 20 ans, et moins de 7% après 30 ans (Sex Rev Med, 2016).

D’autres études suggèrent 2 types d’orgasmes multiples masculins :

  • L’orgasme multiple « sporadique » avec des intervalles entre les orgasmes de plusieurs minutes
  • Et l’orgasme « condensé » ou « multi-orgasme » avec des explosions de 2 à 4 orgasmes en l’espace de quelques secondes (jusqu’à 2 min)

Physiologiquement, ces orgasmes semblent similaires à l’orgasme « unique » du reste des hommes ; une seule étude de cas mentionne le fait qu’un homme multi-orgasmique n’a pas connu la poussée de prolactine (une hormone) avec son premier orgasme – ce qui se produit habituellement lors de l’éjaculation classique.

Devenir un homme multi-orgasmique : faculté ou entraînement ?

Plusieurs facteurs peuvent faciliter la multiplication des orgasmes dans un court laps de temps :

  • L’entraînement
  • L’utilisation de médicaments psychostimulants
  • Avoir des partenaires sexuels multiples et/ou nouveaux
  • Utiliser des jouets sexuels (sextoys) pour améliorer la stimulation sexuelle

Toutefois, les données médicales et physiologiques de confirmation de l’un de ces facteurs sont encore peu nombreuses.

Dans certains cas, des hommes deviennent multi-orgasmiques suites à des interventions médicales réduisant l’éjaculation (comme la prostatectomie) ; mais les facteurs qui influencent ce phénomène sont mal étudiés.

Ceci étant dit, nous pouvons tout à fait nous entraîner, afin de modifier nos habitudes sexuelles. Par exemple, muscler les muscles du périnée permet de mieux comprendre leurs contractions, afin de maîtriser l’éjaculation ou ralentir la survenance de l’éjaculation.

Des exercices de respirations, des mouvements du bassin particuliers, sont des pratiques connues du bouddhisme et du tantrisme, afin de faire circuler l’« énergie sexuelle » et maintenir un niveau d’excitation stable – permettant justement de raccourcir la période réfractaire ou d’apprendre un réflexe de non-éjaculation.

Le multi-orgasme : avantages et limites

Le multi-orgasme peut présenter l’avantage d’augmenter la qualité de la jouissance.  La sensation de plaisir est plus forte, le rapport dure plus longtemps, l’intensité est donc différemment perçue.

Là où l’éjaculation classique allie intensité et furtivité, le multi-orgasme ouvre donc de nouveaux ressentis.

D’autres hommes évoquent un désir et une excitation accrus, un sentiment de fusion avec le partenaire, comme un état méditatif, les plongeant dans l’écoute de l’autre et son plaisir… Procurant ainsi un état de bien-être et une unité fusionnelle.

Toutefois, la recherche de ce type d’orgasme peut être dangereuse et comporte des risques.

L’exploration systématique de ces nouvelles sensations risque d’accroître la tentation de performance et la volonté de « tout contrôler », pouvant alors entraîner des dysfonctions sexuelles, des problèmes relationnels, et altérer la fonction organique de l’éjaculation.

Avec modération donc…

Que faut-il retenir ?

Malgré l’intérêt populaire, les médecins ont encore peu évalué la question de ces orgasmes multiples ; mais ce phénomène existe et concerne peu d’hommes.

Nous mettrons simplement l’accent de pas essayer ou tenter à chaque rapport d’atteindre ces sensations : cela présente un réel risque pour la santé.

Si cet état est hypothétiquement accessible à tous les hommes, alors son apprentissage se fait dans la douceur, sur le long terme, sans brusquer son corps et ses mécanismes naturels…

Sources

Consultez immédiatement un médecin sexologue sur Charles.co

Charles.co est une plateforme de santé dédiée aux hommes. Elle regroupe des spécialistes, médecins sexologues, et pharmaciens français pour construire une solution de qualité, sûre et accessible à tous.

Charles est une société immatriculée 844 332 130 en France au RCS de Paris. Ses données sont collectées et traitées chez un hébergeur agréé et certifié pour les données de santé au sens des dispositions de l’article L. 1111-8 du Code de la santé publique.

La plateforme vous permet de consulter en ligne parmi 15 médecins titulaires d’un DIU en sexologie (voir notre équipe médicale). La consultation en ligne peut se dérouler par messages écrits, téléphone ou visioconférence. Elle regroupe l’ensemble des avantages suivants :

  • Consulter un médecin spécialiste en sexologie (qui traite ce type de troubles quotidiennement)
  • Payer sa consultation 35€ au lieu de 90€ (prix constaté pour des consultations en physique avec un sexologue)
  • Obtenir un RDV en 24h (l’attente moyenne constatée pour obtenir un RDV avec un sexologue en France est de plusieurs mois)
  • Commander votre traitement en ligne et être discrètement livré à domicile par une pharmacie française

Consulter immédiatement un médecin sexologue en ligne sur Charles.co

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) depuis chez vous avec un médecin sexologue français (35€). Délivrance de fiches conseils ainsi que d’une ordonnance pour des traitements si nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *